Dans la vraie vie, les mariées ont parfois des obsessions

Parfois, je dis bien parfois, il arrive qu’une future mariée ait quelques microscopiques obsessions.

Comme par exemple les pailles rayées, les fanions, les étiquettes, les pompons en papier de soie, les bouteilles en verre, les plumes de paon, les assiettes vintage,  le tulle plumetis, les franges, les piñatas, les succulentes, le tissu liberty, les lanternes en papier, etc pour la liste quasi complète, voir et surtout .

Malheureusement, tout ça additionné revient très cher et la future mariée  se fait rappeler à l’ordre par le gardien du budget, alias the Groom. Peu importe, la future mariée est pleine de ressources et ça tombe bien, le do it yourself est à la mode : peut être pourrait-elle faire des rayures au feutre sur 200 pailles blanches ? et faire pousser 300 succulentes au fond du jardin de papa et maman c’est pas possible ? il y a un paon au zoo, peut être n’est il pas enfermé la nuit ? sa soeur pourrait-elle l’aider à manger les 1400 pots de crème la laitière destinés à faire les photophores qui illumineront tout le jardin ? zut la 32è pinata s’est encore effondrée, il reste encore du papier journal ? en imprimant un faire part/jour sur l’imprimante couleur du bureau, pourra-t-on inviter à temps les 150 personnes prévues ? sa mère pourrait-elle fabriquer 500 cupcakes (ça, c’est du vécu, au passage, merci Maman !!), cette vieille moustiquaire, en cousant un biais dessus, ça ne ferait pas un voile ? ok, si je pique ses chaises  so vintage à Mamie elle devra s’asseoir par terre pendant une semaine mais je suis sa petite fille chérie, non ?

La future mariée traque inlassablement son obsession à travers le web, comme dans la vraie vie. Personnellement, mon obsession, c’était plutôt les couleurs. Je voulais du fushia et du vert. J’ai d’abord mis environ deux mois à penser à quel vert irait le mieux. D’abord, je voulais de l’anis. J’ai donc traqué tout ce qui se faisait en anis. Puis, j’ai décidé de faire pousser du blé. Et le blé, c’est vert gazon, mais certainement pas anis. Je suis donc passée à fushia+vert gazon. Avec des touches de gris parce que je voulais des galets. (A ce stade, je pense que vous vous dites que mon mariage devait être affreux, je vous assure que non). Le tout sous l’oeil placide du Groom à qui il en faut plus pour s’affoler et qui a fini par me trouver un site où je pouvais choisir mes couleurs et avoir leur code exact en degrés de rouge vert bleu (RVB). Il a tout noté pour savoir quoi mettre sur le faire-part qu’il était chargé de concevoir et m’a priée de ne plus le déranger.

Une fois décidée sur le vert, je me suis attaquée au fushia. A partir de là, j’ai rêvé fushia, pensé fushia, parlé fushia, respiré fushia pendant 8 mois.

Les scientifiques ne se sont pas encore penchés sur la question, j’ignore pourquoi, mais je suis convaincue qu’avoir une bague de fiancailles au doigt stimule le nerf optique de la détection du bon degré de fushia. Je ne vois pas d’autre explication car  j’étais la seule dans ma famille à reconnaître la bonne nuance. Et pourtant il y en a eu des tentatives de me refourguer du framboise  et même parfois, limite insultant, du rose vif. Ma famille va utiliser les serviettes en papier de différents tons de rose que j’ai retoquées pendant je pense environ 10 ans.

J’étais tellement obsédée par cette couleur qu’au bout de quelques temps, j’ai été complètement conditionnée : mon oeil était automatiquement attiré par toutes les taches de fushia dans un rayon de 50m, quelle qu’en soit l’origine. Je me promenais donc en tournant régulièrement la tête vers des maillots de bain, des affiches, des trotinettes ou des déguisements de princesse, l’oeil systématiquement atttirée par la tache de couleur qui entrait dans mon champ de vision.

Et ce, jusqu’à ce que je décide un mois avant le mariage, que ça faisait trop de fushia et qu’il me fallait absolument du violet.

Enfin, pas du violet, non, ni du mauve, bien sûr, ni violine évidemment mais très exactement la couleur des petits iris violets, voyez ?

Related posts:

24 réflexions au sujet de « Dans la vraie vie, les mariées ont parfois des obsessions »

  1. roo j’adooooore! moi je ne dis plus rien autour de moi car mes idées les affolent beaucoup trop!; ils les trouvent farfelues inutiles et pensent que je me prend trop la tête avec les détails^^!! j’ai craqué pour les pailles rayées, ,les pompons en papier de soie ( lol )!! moi je les agacent parce que oui oui je les agacent avec mon décor pour mon photobooth que je veux parfait et modulable (doit pouvoir aller dehors comme dedans !!) et mes chaussures n’en parlons même pas!!!!! bref on a pas fini!!

  2. Enorme, et tellement pas exagéré ! Je devrais recommander cet article à mon groom.
    Je pars aussi sur du vert anis, mais j’aime – que dis-je j’adoooore – cette idée de faire pousser du blé. Mais comme je ne trouve pas de site qui en vend (help?), je vais peut-être échapper au conflit de vert… 😉

    • ah, nous les couleurs, c’est vert (anis, attention !) / orange / fushia… aujourd’hui je suis capable de repérer cette association de couleur à 15m !
      Et le pire c’est qu’on a complètement contaminé mes parents parce qu’on les a exploité pour la confection des faire-part !!!

      J’en profite pour dire que j’adore ton blog, merci beaucoup pour tous les sourires que me procure sa lecture !

  3. C’est amusant, mon œil détecteur de fuchsia ne s’est toujours pas remis du mariage de Claire … 😛 Même quand j’ai eu ma baguez de fiançailles à l’autre main 😛
    Ceci dit, le violet que tu as ajouté au dernier moment, je trouve que ça donne du pep’s !

    • Je ne suis pas réputée pour avoir l’oeil en matière de déco (ni pour avoir un goût affreux ceci dit mais je ne brille pas spécialement dans ce domaine, disons) du coup, je pensais qu’il fallait surtout bien faire attention d’avoir deux couleur seulement, pour être sûre d’éviter la faute de goût et puis à force de regarder les belles images des autresn j’ai compris que j’avais été un peu trop basique. d’où le violet, qui effectivement donne du peps à l’ensemble !

  4. Ping : Nos escort cards «

  5. Ping : L’humour de notre tata préférée… | L'insatiable

  6. Ping : Les astuces déco d’Eugénie, la bride next door du jour «

  7. Peux tu me donner l’adresse du site que te permet de choisir tes couleurs et d’avoir la correspondance en RVB ? en ce moment, mon obsession est de mettre sur mes faire parts, ce corail et ce bleu gris que j’ai dans la tête !!! et merci pour ces articles hillarant de réalisme !

    • Je ne l’ai plus en tête et je suis en vadrouille loin de mon ordinateur mais cherche « rvb exa » ou « rgb exa » sur un moteur de recherche, tu devrais touver ça ! Bonne quête ! 😉

  8. Ping : Une robe de lendemain pour Laure, bride-to-be en détresse | The bride next doorThe bride next door

  9. Ping : Dans la vraie vie, les mariées se posent des questions importantes | The bride next doorThe bride next door

  10. Ping : SOS couleurs, le Groom à la rescousse | The bride next doorThe bride next door

  11. Ping : Trouver des couleurs complémentairesThe bride next door

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *