Choisir ses prestataires, suite : le DJ

Nous continuons la recherche infernale des prestataires et étudions cette fois-ci LE prestataire de tous les dangers, j’ai nommé le DJ.

Aaaaaah, le DJ. Cet être merveilleux à l’origine de si nombreux déboires tant les possibilités de plantage sont infinies : parle trop, fait des jeux alors qu’on ne lui a pas demandé, exige de chanter, passe tout ce que vous lui avez demandé de ne pas passer, et bien sûr rien de ce que vous lui avez demandé, télécharge ses morceaux sur youtube et vous sort des versions revisitées, se prend pour le roi de la nightooohouiiii… bref, il y a autant de risques inhérents au recrutement d’un DJ que de DJ.

Je suis d’ailleurs pour la création d’un fichier national des DJ où les clients pourraient mettre des commentaire et des « like » comme sur facebook et surtout des « dislike ».

Mais bon, un tel fichier n’existant pas, vous devrez vous contenter de mes conseils. Étudions d’abord les différentes typologies de DJ risqués :

– l’artiste raté. Celui-là, il aurait voulu être musicien ou chanteur mais il n’a jamais percé (« parce que bon, tu vois, dans ce milieu si t’as pas de piston… »). Après avoir écumé les karaokés et compris qu’il ne pourrait pas en vivre, il a décidé d’être DJ. Du coup il chante, fait chanter, coupe le son pour chanter dans le blanc, et dans le pire des cas exige d’avoir 1/2 heure de la soirée pour faire son tour de chant (véridique)

– l’animateur . Lui ce qu’il aime c’est animer une soirée, pas passer des disques. C’est d’ailleurs pour ça qu’aucune chanson de votre mariage ne pourra être écoutée en entier, même pas votre première danse dont il étouffera les premières note par un « Mesdames et messieurs, la daaaaaaaaaanse des maaaaaaariééééééééééééééééééééééééééééééés ! » résultat vous entendrez la musique seulement au bout de 10 secondes et ne parviendrez jamais à rattraper ce fichu rythme. C’est le plus répandu.

– l’amateur ou pire, le mauvais DJ. Improvisé DJ récemment, ou tout simplement pas doué, il ne maîtrise ni les enchaînements (3 secondes de blanc entre chaque chanson) ni la progression d’une soirée de mariage (non, la techno ne se met pas au début sinon mamie reste sur sa chaise toute la soirée. Avec tonton, tata, marraine et tous les + de 35 ans) et encore moins la synchronisation avec le traiteur : le jeu des 12 mois en plein service du marget ce n’est pas très pratique.

– le maître. C’est le DJ dont parle Ani dans les commentaires de cet article. Celui qui sait beaucoup mieux que vous ce qui marche et ce qui ne marche pas, ce que vous avez envie d’entendre ou non, quel jeu vous devez IMPERATIVEMENT faire sous peine de faire mourir vos invités d’ennui.

– le DJ de boîte de nuit. Vous êtes heureuse : vous avez réussi à trouver un DJ formidable, qui connaît hyper bien son métier, ne parle pas, ne fait pas de jeux, ne chante pas. La preuve ? c’était le DJ du Starnight ! ne vous réjouissez pas trop vite !! Car il y a une grosse différence entre le Dj du Starnight et celui d’un mariage ! Cherchez bien dans vos souvenirs.. . avez vous déjà vu tata Gisèle en boîte ? et votre parrain Roland ? et votre nièce Léa qui a 12 ans ? Mmh ? Non ? Et bien voilà, vous avez tout compris, le Dj de boite de nuit maîtrise parfaitement l’animation de soirées pour 16/25 ans.Pas pour 7 à 77 ans.

Bon, qu’on se rassure, les DJ pros, à l’écoute, qui connaissent leur boulot, ont bon goût et savent se faire discrets si c’est ce que vous souhaitez, ça existe ! le tout est de savoir les débusquer. Voici donc quelques conseils pour en capturer un.

*Commencez vos recherches très tôt. Les meilleurs Dj ne sont pas très nombreux et ils sont bookés très longtemps à l’avance. 1 an avant n’est pas ridicule, juste prudent.

*Faites marcher au maximum le bouche-à-oreille. La copine de la soeur de votre collègue de bureau s’est mariée ?  la boîte de votre mari fait une soirée ? la mairie organise un dîner dansant  pour les voeux ? Renseignez vous pour savoir qui sont les DJ et comment étaient leurs prestations.

*Si vous ne parvenez pas à trouver par ce biais, résignez vous à chercher sur internet. Le mémo dont je vous parlais précédemment peut vous permettre d’entrer en contact avec des prestataires. Demandez les tarifs, allez voir leurs sites internet bien que ça ne soit pas facile de sélectionner un DJ en regardant son site il vous permettra d’en éliminer quelques uns grâce à quelques indices comme l’image plus ou moins moderne du site.

*Rencontrez en plusieurs, discutez avec eux, écoutez-les parler, vérifiez qu’ils vous écoutent et posez-leur des questions :

– A son avis, qu’est ce qui marche dans les mariages (Patrick Sébastien ? la chenille ?)

– Comment construit il sa playlist ? (normalement il vous répond quelque chose d’assez chronologique : musette, années 60′, 80′, 90′ et enfin musique actuelle. C’est comme ça dans toutes les soirées, ça suit l’âge des gens, inversement proportionnel à l’heure de leur coucher)

– connaît il vos groupes préférés ?  Comment récupère-t-il sa musique ? En cas de réponse négative à la première question et « sur internet » à la seconde question, méfiance. Notre Dj ne connaissant pas certaines chansons que nous souhaitions a récupéré ces chansons… mais dans des versions non originales… Un conseil : si vous souhaitez quelque chose de précis : donnez lui vos disques !

– comment organise-t-il son travail avec le traiteur ? Nous avions apprécié que le nôtre nous dise que les animations devaient être programmées pour ne pas gêner le travail du traiteur et effectivement il a parfaitement orchestré le tout

– peut il faire des animations ? peut il NE PAS faire des animations ? Un conseil sur ce point : ne faites jamais confiance à un DJ qui semble se forcer à vous répondre qu’il peut ne pas en faire. Le naturel revient toujours au galop…

*Si vous hésitez entre plusieurs DJ, il peut être intéressant de privilégier les sociétés qui font travailler plusieurs DJ. Comme ça si votre Dj attitré se casse la jambe, ils auront les moyns de le remplacer.

*Faites tout de même un minimum confiance au DJ que vous choisirez. S’il a l’expérience il sait sans doute effectivement mieux que vous ce qui fonctionne dans les soirées. Vos goûts musicaux sont peut être très pointus mais ne font peut être bien danser que vous ! Et ok la danse des canards c’est ringard mais bien lançés, je vous jure qu’une petite macarena peut avoir beaucoup de succès. Il faut accepter que les gens s’amusent sur des musiques qu’ils n’écouteraient jamais chez eux.

* faites confiance (bis). Votre DJ n’est pas une machine à passer des disques. Inutile donc de lui donner une playlist de 100 morceaux à passer dans un ordre précis. Une wish list de 10 titres, une black liste d’autant et normalement ça devrait fonctionner. Et d’ailleurs c’est un bon point pour lui s’il vous demande spontanément ces deux listes.

Voilà, j’espère que ces éléments vous éclaireront un peu. Si vous êtes trop effrayés, vous pouvez également opter pour la solution orchestre qui joue des standards ou pour une playlist faite par vous même, ce qui comporte des avantage et des inconvénients dont nous parlerons peut être une autre fois !

Et vous ? vous avez choisi votre DJ ? c’était facile ? vous avez des anecdotes Djesques à nous raconter ?

(Si vous êtes de la région centre ou pays de la Loire, n’hésitez pas à venir nous donner des infos sur votre DJ sur le Forum du mariage des régions Centre et Pays de Loire)

Related posts:

39 réflexions au sujet de « Choisir ses prestataires, suite : le DJ »

  1. Moi j’avais contacté une entreprise qui a plusieurs sonos, avec différentes équipes : animation de bals, sono mariage. et quand j’étais ado je m’étais jurée que pour mon mariage, je ferai appel à eux. Et bien nous n’avons pas été déçu. Il a passé tout ce qu’on voulait, et ce qu’on ne voulait pas. il nous a conseillé aussi pour l’organisation de la soirée et a bien géré la fontaine à champagne puisque nous ne voulions pas des éternels Jean Michel Jarre et consors et nous a dégoté les génériques de nos dessins animés préférés, on s’est bien amusés (les gens peut être moins, ils n’ont pas du comprendre notre « délire » ). Nous avons un ami qui est DJ et il a fait tous les mariages de ma famille. Le seul hic c’est qu’il est un peu dans la catégorie « animateur » et aussi dans « maitre » : il parle bcp (trop), et sait mieux que toi ce qui fera danser les gens. Résultat lors du mariage d’une amie fan de U2, il n’a pas daigné passer un seul morceau de ce groupe et la mariée est partie se coucher sans avoir dansé sur son groupe préféré, sous pretexte que « c’était pas le bon moment pour les gens ».

  2. Effectivement, un bon DJ se réserve loooongtemps à l avance.
    Nous avons choisi de reprendre celui qui avait officié au mariage de ma soeur, qui est vraiment très bien: il s adapte à VOS gouts (ca peut paraitre logique, mais ca ne l est pas…). Et nous l avons réservé juste…. 18 mois à l avance!
    si quelqu un à besoin de son adresse, il est basé à Strasbourg mais se déplace dans tout l’Est (et peut être ailleurs).

  3. Merci pour ces pistes!!!
    je me marie dans 9 mois et je stressssseeeee!!! la partie DJ me fout la trouille!
    Bon y’a plus qu’à!

    Au passage, j’adore ton blog!

  4. Nous avons fait marcher le bouche à oreille (oui, j’ai été à un mariage, je ne me suis pas ennuyée, c’était trop coool !)… Et je pense qu’on tient le bon :
    Il nous demande 30 titres indispensables pour nous
    10 titres blacklists
    Des ambiances qu’on aime (par exemple nous il nous faudra beaucoup de orcks au départ…
    Et les critiques sur internet sont bonnes… On va lui faire confiance et lui dire qu’on ne veut SURTOUT pas d’animations (rhaaaaa, cet animateur qui a fait chanter « le géant de papier » à des mariés… beurk ! véridique !)

  5. Nous on a des copains qui ont un groupe habitué à jouer dans les mariages, donc ça règle sur une partie du problème. E après du coup on fera ne play-list pour finir la nuit. E c’est sur la play list que j’ai plein, PLEIN de questions! J’espère qu’il y aura un petit article sur ce sujets bientôt 😀

  6. Nous n’avons pas encore trouvé notre DJ, j’ai un peu regardé mais c’est des prix exorbitant. on se demande si on ne va pas faire une playliste sur notre PC et si on ne la laisserait pas défiler tout au long de la soirée. Une amie avait fait ça à son mariage et le DJ n’a âs du tout manqué!!!

  7. Ah le DJ artiste raté… Qui te dit « je peux pas baisser le son de ma trompette, car les mariés ont payé pour entendre ma musique »… Euh, oui, mais là avec ta trompette, on s’entend pas parler, et ce sont les mariés qui m’envoient pour te dire de baisser le son, connard…

    Sinon, je conseille chaleureusement le nôtre, qu’on avait vu à un mariage avant de le choisir. Wishlist, blacklist, et il fait danser tout le monde. http://www.planete-son.net/

  8. ah question épineuse, je veux faire appel à un ami de jeunesse de ma mère qui est un peu, il faut l’avouer, à ranger dans la case dj boite de nuit mais je sais que je peux lui soumettre toutes les idées farfelues que j’ai en tête!

    • Je cherche aussi désesperement un DJ dans la région Lyonnaise et comme je n’y vis pas, le bouche à oreille ne fonctionne pas… Auriez-vous des contacts les filles pliiiiizzzz ??

      Sinon, je n’ai pas trouvé Jorge Eusebio…

      Merci pour votre aide !

  9. Ping : Liens : à faire… ou pas ! | Mademoiselle Dentelle

  10. Ping : Choisir ses prestataires : le wedding planner |

  11. j’adore cet article, il me fait repenser a certains mariages ou je suis allée…j’en souris mais…
    Nous avons booké le notre en Avril pour Mai 2014 et fallait pas moins nous a t’il dit! mon homme le connait et il a fait les mariages d’amis ou on s’est éclaté, donc aucun risque pris sur ce point, une valeur sure et un sujet sans discorde avec chéri 😉 si ça intéresse des personnes dans la Manche je peux donner ses coordonnées! il se déplace peut être plus loin mais ça je ne sais pas!

  12. On lit beaucoup de bêtises sur le net, en matière de conseils pour le choix de prestataires lors de mariages.

    En plus d’être bien écrit, l’article de cette page est l’une des belles exceptions à ce constat. Quel plaisir!

    Tous les conseils prodigués sont excellents, et de très nombreuses futur(e)s marié(e)s feraient bien de les appliquer à la lettre… pour éviter les déboires consécutifs à de (très) mauvais choix stratégiques. Et je ne parle pas que du DJ…

    Je vais répandre autour de moi l’adresse de ce site. Pour tout avouer c’est aussi dans mon intérêt (hem): je suis moi-même DJ mobile, et ma philosophie est entièrement en accord avec les idées exprimées dans cet article! ☺

  13. On lit beaucoup de bêtises sur le net, en matière de conseils pour le choix de prestataires lors de mariages.

    L’article ci-dessus, en plus d’être bien écrit, est l’une des belles exceptions à ce constat. Quel plaisir!

    Tous les conseils prodigués sont excellents, et de très nombreuses futur(e)s marié(e)s feraient bien de les appliquer à la lettre… pour éviter les déboires consécutifs à de (très) mauvais choix stratégiques. Et je ne parle pas que du DJ…

    Je vais répandre autour de moi l’adresse de ce site. Pour tout avouer c’est aussi dans mon intérêt (hem): je suis moi-même DJ mobile, et ma philosophie est entièrement en accord avec les idées exprimées dans cet article! ☺

  14. Alors je suis d’accord à 100% avec l’article et je vais même y aller de mon petit témoignage.
    Mon mari et moi nous nous sommes mariés le 12 juillet 2014 et la musique était TOUT pour nous (gospel à l’église, trio de jazz au cocktail, DJ toute la nuit..).
    AAAh ce DJ on l’a cherché, cherché, cherché longtemps, mon mari et moi avons des goût particuliers on voulait du hard rock, du métal, Claude François, bref des goûts éclectique qui fédéreraient toute la noce. (oui, l’ambiance à la maison est rigolote 😉 )

    On finit par trouver Erix Iannetta (Boulogne, IDF), Djerixx pour les intimes, un DJ qui a créé a lui tout seul une nouvelle catégorie: la Diva.
    On a passé 4 heures avec lui à l’écouter nous dire qu’il connaissait toutes nos chansons et qu’il était le meilleur. On lui a fait une playlist indicative de 5 pages (c’était lui l’artiste), surtout axées sur les atmosphères que nous souhaitions: de la funk pour le gâteau , ici des valses, là du rock, un peu d’éléctro en fin de soirée..
    Le fait qu’on doive insister lourdement pour le déclarer (famille de juriste, le contraire était impensable) nous a un peu refroidi bien sûr mais il avait l’air tellement sûr d’être l’homme de la situation.

    Et là le cauchemar.. La veille du mariage, il m’appelle à 20h00 (ooh oui un appel de presta la veille du jour J, j’adore..) pour exiger du liquide, comme ça il sera « plus motivé » pour sa prestation du lendemain.
    Excédé, on acquiesce.

    Le jour J:
    -> il a bien passé des chansons de notre playlist, mais il les a toutes coupées abruptement à 2min (pour « enchaîner les ambiances plus vite ») « oh j’adoooore cette chans…tant pis »

    -> bim de l’electro minimaliste dés le début, zero jazz, zero funk, zero disco ( bye bye la génération d’au dessus, au revoir les danses entre cousins, « maman va bien elle à l’air biz..ah non ok elle essaye de danser.. »)
    -> je déteste la fumée façon macumba night et les lumières de couleur, on avait des bougies partout c’est tout ce qu’on voulait, il le savait fort bien. Il a quand mis des lumières violettes immondes partout et de la fumée toute les 20 minutes (je suis allée le voir 10 fois pour lui dire d’arrêter, en vain)
    -> il a refusé de mettre des chansons que je lui demandais (gentiment en plus)
    -> un énorme big up pour November Rain, notre chanson adorée, coupée avant le solo (6 minutes de musique en moins) des Gun’s & Roses feat. Nirvana (Oo..merci youtube)

    -> et le meilleur du meilleur: il a retenu la première danse (et toutes les valses du coup) en OTAGE, jusqu’à 1h30 du matin parce qu’on avait oublié le coup du cash (et qu’il refusait le chèque) et qu’il voulait être payé maintenant. Pas de Cash pas de danse…Et mon mari de se taper 4 aller retours au DAB pour ce connard. Une première danse sans les plus agés, déjà partis, à 2h15 du mat..

    Alors pour toi DJ chéri qui m’a fait verser des larmes de frustration dans le jardin de mes parents, derrière un arbre, à l’abri des regards, va crever <3
    Bisou

  15. Bonjour,

    Merci pour ce petit article très bien tourné. Je peux vous avouer que je suis hyper réticente à choisir un DJ vu les mauvaises expériences que j’ai pu croiser. D’autant plus qu’il aura entre les mains l’ambiance de nôtre soirée!
    Nous pensons en avoir trouvé un recommandé par notre lieu de réception: Jean Claude Henri. Mais inconnu au bataillon sur le web. Si vous en avez entendu parlé, ou en avez un ou deux à me recommander dans les bouches du Rhône, proche Salon de Provence. Je suis plus que preneuse!

  16. Votre article m’a bien fait rire et vous avez raison: un bon DJ est booké à l’avance. J’ai déjà des dates signées pour l’été 2016… (oui je pense ne pas être mauvais lol!). Donc il ne faut pas hésiter à prendre le temps de choisir votre dj et d’en rencontrer plusieurs, lire les retours des anciens mariés (voir forums, avis …) et bien sûr le feeling que vous aurez avec la personne sont déterminants !

  17. hello ! Pas mal de vérité probablement dans votre article en revanche, le Deejay a aussi bon dos (!) Il faut aussi préciser 3 choses fondamentales :
    1- Si vous voulez rouler en Bmw, ne pensez pas pouvoir le faire au prix d’une clio
    2- Un pro connait son Job et n’aura aucun souci à contenter/fédérer le + de monde possible.
    3- option ! Un Deejay est très rarement un bon vidéaste ou photographe, Evitez le Multitask 😉

    Voilà ! Moi c’est Thierry et j’exerce en Haute-Savoie, je vous laisse le lien de mon site, si vous avez des coms n’hésitez pas ! Bon mariage à tous et soyez happy 😉
    http://www.musicbusinessdj.com

  18. Bonjour,
    Vous avez raison, personnellement j’anime des mariages et des soirées depuis plus de 15 ans ; je suis chanteuse et DJ. Jamais je ne ferais une soirée selon MES propres goûts ?!?
    Notre metier est de faire plaisir à nos clients et à leurs invités afin qu’ils passent une soirée mémorable. Je les rencontre toujours avant et on échange beaucoup par mail et par telephone, Je commence à préparer chaque mariage des semaines en avance, pour moi c’est normal, c’est de la conscience professionnelle et juste l’amour de mon métier.

  19. Bonjour, excellent article, plein de bon sens.
    Etant moi même DJ (dans le Var) je comprends parfaitement l’angoisse que peuvent ressentir les futurs mariés lors du choix de leur prestataire.
    Ce choix et d’autant plus difficile qu’aucun diplôme n’est obligatoire pour exercer notre belle activité de DJ. Le marché se retrouve donc inondé de prestataires se décrétant DJ professionnel du jour au lendemain.
    Vos conseil avisés sont en effet à prendre en compte lors du choix de son prestataire….cependant même si cela peut paraitre simpliste je rajouterais: « ayez le bon feeling »!
    En effet, choisissez avant tout un DJ que vous « sentez » bien, avec qui le feeling passe bien. Il y a de forte chance que ce DJ soit le bon pour VOUS.

    De mon coté je vous renvoie vers un article similaire que j’ai écrits: http://www.bc-sonorisation.com/choisir-dj-mariage, et qui donne également un certain nombre de conseils à prendre en compte pour éviter de nombreux pièges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *