Pourquoi vous mariez vous ?

A une époque où il n’est plus nécessaire de se marier pour vivre ensemble et même pour avoir des enfants, certains choisissent de franchir le pas, d’autres non. Par principe, par choix, par tradition, par envie, les motivations pour « passer devant le monsieur le maire » sont sans doute aussi nombreuses que les couples, tout comme les raisons de ne pas le faire.

Si vous lisez ceci, il y a de fortes chances pour que vous ayez décidé de vous marier, je serais très intéressée que vous m’expliquiez pourquoi.

Si par hasard vous êtes ici mais que vous ne voulez pas vous marier, dites moi aussi pourquoi, ça m’intéresse !

Bien sûr je ne peux pas vous demander de me raconter votre histoire sans vous livrer un peu de la mienne.

Quand j’étais plus jeune, il me semblait évident que je me marierai « un jour ». Malgré une histoire familiale qui ne me poussait pas spécialement à croire à l’amour toujours, je n’imaginais pas qu’il puisse en être autrement : je me marierai un jour, forcément. Ce n’était pas une envie, ni un besoin, c’était juste un état de fait.

Et puis la vie a fait que les années ont passé, les relations aussi et qu’au final je n’étais toujours pas mariée. J’avais failli, une fois et puis finalement j’avais renoncé.

Du coup, j’ai commencé à envisager que non, je ne me marierai pas forcément un jour et que même je resterai peut être célibataire. Au départ, ça m’a un peu désespérée et puis le temps a passé, j’ai pas mal travaillé sur moi et j’ai fini par comprendre que je pouvais aussi être heureuse toute seule et que mon épanouissement ne dépendait pas que de la présence de quelqu’un dans ma vie. Quelques temps après y avoir renoncé sereinement, j’ai commencé à en avoir envie. Mais vraiment envie pas seulement besoin, c’est très différent. dans l’envie il y a un vrai choix, pas une obligation. Comme quoi il faut parfois beaucoup de temps et faire un long chemin pour se retrouver presque au point de départ mais avec une petite nuance qui change la vie entière.

C’est à ce moment là que le Groom a pointé son nez dans ma vie. Je venais juste d’entre-ouvrir la porte à la possibilité  d’être à nouveau avec quelqu’un et vlan, avec toute le sérénité qui le caractérise il l’a poussée doucement, il est entré et il a refermé derrière lui. A partir de là, il était évident qu’il ne ressortirai plus. Et après quelques semaines mois, l’envie de l’épouser est venue, tout naturellement. Envie. Avec lui, il fallait que ce soit plus fort, plus grand que mes relations précédentes, je voulais que nous soyons liés par quelque chose de plus fort qu’un compte joint ou un appartement commun. Il partageait déjà ma vie mais je voulais plus, je voulais que nous formions une famille, je voulais lier mon destin au sien et pour ça il fallait un passage symbolique très fort. Nous aurions pu souhaiter avoir un enfant sans nous marier mais cet enfant aurait fait de nous un père et une mère, pas un couple, le lien n’aurait pas été direct entre nous mais au travers d’une tierce personne. Et, chanceuse que je suis, il a ressenti la même chose (mais un peu plus tard, forcément, c’est un homme, il ne faut pas l’oublier;) ).

Depuis que nous sommes mariés, les choses sont différentes. Oui, je trouve que le mariage ça change quelque chose. Pas dans le quotidien mais dans la perception qu’on a de l’autre, dans ce qu’on représente aussi vis à vis du monde extérieur. Etre marié, pour nous ça change tout, ça a renforcé nos liens, on se sent plus proches, plus forts, d’avantage formant un « tout » même si nous sommes toujours aussi différents l’un de l’autre : former un tout ne signifie pas ne faire qu’un.

Et vous ? qu’est ce qui vous pousse ou vous a poussé à vous marier ? c’était une évidence ? un long cheminement personnel ? Qu’est ce que ça signifie pour vous ? Vous trouvez que ça change quelque chose ?

Related posts:

39 réflexions au sujet de « Pourquoi vous mariez vous ? »

  1. Il y a un peu cette idée de devenir une famille, une sorte d’officialisation et c’est une promesse entre nous celle d’essayer, chaque jour, de se rendre heureux et de rester unis le plus longtemps possible!
    Bon après il y a des considérations économiques, soyons honnête si le statut de concubinage était aussi bien reconnu que celui du mariage, serait-on aussi nombreux à vouloir nous marier? Franchement je ne pense pas.

    • Tu trouves que le statut de concubinage n’est pas reconnu ? je n’ai jamais eu cette impression en ce qui me concerne, c’est marrant.

      • Pour l’état ce n’est reconnu (pour la réversion de pension de retraite ou pour les impôts,suivant où tu travaille les avantages ne sont pas reconnus pour les concubins mais seulement pour les maris/femmes et par exemple pour acheter un bien immobilier c’est beaucoup plus simple d’être marié (sous le régime de la communauté)

  2. Et bien nous on vient de se décider, alors qu’on est ensemble depuis nos 20 ans, qu’on a fait les 400 coups comme d’éternels gamins, 2 beaux enfants au passage, et cet été on fêtera notre mariage et nos 17 ans de belle histoire! alors c’est vrai que la grande question, c’est qu’est-ce qui nous pousse à le faire?? Oui une drôle d’envie qu’on ressent, à laquelle on avait pas laissé le temps avant de se développer dans nos vies à 100 à l’heure, une envie de célébrer notre histoire, de rassembler nos proches autour de nous dans une cérémonie festive, envie de laisser rayonner notre bonheur!!… Y a peut-être aussi un p’tit côté ‘Envie de graver nos noms dans la pierre’ maintenant qu’on est sûr de pas s’être planté 😉
    Faut dire qu’on a toujours trouvé ça tellement glauque les couples qui se précipitaient dans le mariage et qui battaient de l’aile dans la décennie…on se demandait bien à quoi ça servait tout ça, et si ça aurait dû nous arriver, au moins on aurait vécu à la Carpe Diem.
    Mais voilà voilà que de chemin parcouru depuis, et une énoooorme envie de le célébrer !! :))
    Merci pour ton blog que je découvre depuis peu (du coup), et que je feuillette chaque matin avec mon café comme un magazine (il me faut bcp de café pcq j’ai bcp de retard à rattraper), et je te trouve en plus vachement plus sympa qu’un magazine 😉
    Rayon de soleil garanti, je vais devenir addict

    • je me retrouve à 100% dans ce que tu dis Mu, sauf que nous ça fait 14 ans, 2 enfants aussi et on se décide l’année prochaine aussi!
      tout est si bien résumé dans ton comm que je n’ai rien à ajouter…

    • Si je suis très heureuse qu’on se soit décidés assez rapidement après notre rencontre (15 mois environ), c’est surtout parce que je n’aurais pas aimé qu’on soit ensemble pendant des années et qu’on se dise un jour « tiens, au fait, pourquoi pas », j’aurais eu l’impression de quelque chose qui manquait de conviction. Mais tel que tu en parmles je trouve ça super beau ! après 17 ans, c’est vrai qu’on peut se permettre de claironner « on est sûrs de notre coup » !! 😉 ca donne une autre dimension au couple, et 17 ans après, je trouve ça beau.

      Merci pour tes jolis compliments sur mon blog, qui me vont droit au coeur !

  3. Pour nous, l’envie de se marier vient de l’envie de former une famille, de se lier pour la vie, de le faire savoir aux gens qui nous entourent. Le fait de se marier cela reste pour nous quelque chose d’important, c’est également prouver à l’autre que c’est notre moitié, que c’est le ou la « bonne personne ».

    Merci pour ton blog qui est toujours très agréable à lire !!

  4. Ton article est vraiment très bien écrit. C’est tout à fait que j’ai ressenti.
    Au début je pensais que fonder une famille, avoir un enfant était plus fort que le mariage. Mais comme tu le dis, j’ai réfléchi et en fait, l’enfant nous élève au rang de parent, mais n’élève pas le couple, uniquement le couple.
    Par contre c’est chérichou qui m’a parlé (et qui y a pensé) du mariage en premier.
    Bref, nous nous sommes lancés dans cet évènement de vie, on te tiendra au courant de la suite (D Day dans 8 mois 1/2!)

  5. pour nous, il s’agit vraiment de devenir une famille aux yeux de la loi. Nous ne comptons pas avoir des enfants prochainement, mais nous vivons ensemble depuis 9 ans. Petit à petit l’idée est venue (pas dès le début parce qu’à 19 ans, on y pensais pas vraiment) et maintenant qu’on est fiancé on a qu’une envie c’est d’être marié (même si mon fiancé adore ce statut de fiancé également!)

    • on a aussi beaucoup aimé ce statut de fiancés, j’étais très impatiente qu’on se marie, sinon j’aurais bien prolongé cet état plus longtemps (8 mois, c’est court !)

  6. Je suis quelqu’un de très fleur bleue, et je veux croire à une belle histoire qui peut durer toute la vie.

    Déçue par une relation qui s’est terminée après 3 ans, j’étais un peu échaudée ; Grand Chéri est entré dans ma vie comme ami, confident.

    On est différents sur bien des aspects, et pourtant !
    Élevés dans les mêmes valeurs, ayant les mêmes buts dans la vie, on était faits pour s’entendre.

    On a parlé mariage pendant de longs mois avant qu’il ne saute le pas de m’offrir une bague de fiançailles l’année dernière, pour mes 24 ans.

    Pour nous, se marier, c’est passer du statut « couple d’étudiants » à « couple d’adultes », de « petit copain & petite copine » à « mari & femme ».
    Après 7 ans ensemble, c’est une continuité logique ; nous voulons officialiser notre relation. Nous revendiquer en tant que future famille.

    Et c’est l’occasion de réunir nos deux familles pour faire la fête ! 😉

    • C’est vrai que lorsqu’on rencontre son conjoint jeune il a ce statut de « petit copain » qui ne fait pas très officiel. c’est différent quand on est trèèès vieille quand on rencontre l’homme de sa vie : il devient immédiatement un conjoint !

  7. J’ai jamais rêvé de me marier, de porter une robe de princesse( ouhhh que j’ai horreur de ce mot ! lol)Quand j’étais petite fille, je m’imaginais Maman de 3 enfants, 3 garçons( j’ai gagné !!! lol c’est exactement ce que j’ai eu !)Le mariage ouais bof! Pourquoi faire ? Qu’est ce que çà change après tout ?
    J’ai rencontré mon Nico à 13 ans( lui 14)au collège et depuis notre histoire d’amour en a écrit des pages! On vient de fêter nos 17 ans de love cet été! Lui , il a très vite su que le mariage et moi on était pas copains et puis avec l’arrivée de nos enfants, j’avais cette impression d’être sa femme quand même, bien + d’ailleurs car ce lien qui nous unit à tellement de valeur à mes yeux.
    Par contre , lui, il avait envie de se marier mais dès qu’il évoquait le sujet , je lui sortais tous les arguments possibles et imaginables pour le faire déchanter ! lol
    Et puis, début d’année 2011, je tombe nez à nez avec un blog mariage et là mon regard sur cet événement change un peu!Je vois des mariages célébrés de façon plus fun, moins conventionnel, moins cul cul et là oui çà , çà me plait!çà nous ressemnle tellement plus !
    Mon Nico attendra mes 30 ans en février pour me faire la surprise d’une demande sur la plage ou j’ai prononcé le fameux : OUI !!!!
    ayé j’avais dit oui !! mais pourquoi ??? Cette envie d’être SA femme, de célébrer notre amour, notre si belle belle histoire!de lui dedier une journée complète entourés de nos enfants, nos proches et amis!
    donc un long long cheminement personnel pour moi! Je m’éclate dans les prépas depuis et je n’ai qu’une hâte c d’être au 28 juillet 2012!!!
    On m’aurait dit çà il y a 1 an, j’aurais ri jaune ! lol

  8. Question vaste ! Je me suis mariée une première fois à 22 ans, avec mon amour de lycée. A l’époque c’était une évidence (il m’avait demandé en mariage le jour de mes 16ans !), on était assez « légalistes » et on voulait que l’autre soit à vie sur notre état civil ! Et puis à 25 ans, le divorce, parce que justement on n’arrivait pas à passer à une relation d’adulte, et que en tant qu’adultes justement, on n’arrivait plus à se rendre heureux… Je n’ai jamais regretté le fait de m’être mariée, même si se retrouver divorcée à 25 ans seulement n’a pas été facile à porter, mais bon, je n’avais pas forcément envie de remettre ça ! Et puis nouvelle histoire, plus forte, plus adulte, envie d’enfant, d’acheter une maison, de faire son nid. Et toujours pas envie de se marier, ni l’un ni l’autre. On s’est pacsé, et là paf, on apprend qu’on ne pourra pas avoir d’enfants, que ça ne marchera pas. Alors, cette année, une autre histoire a commencé, celle de l’adoption, et là, on apprend, tous les deux effarés, qu’il va falloir se marier si on veut devenir parents ensemble ! Curieusement, après quelques jours de chamboulements de nos valeurs (!), on s’est retrouvé très heureux d’avoir une occasion de célébrer le fait qu’on s’aime, avec ceux qu’on aime justement, et qui tous à leur manière nous ont donné envie de devenir parents… Le mariage a été très simple, dans un champ à côté de chez nous, habillés normalement (je me suis mariée en birkenstock !), à manger un couscous, avec nos copains et nos parents, et c’était super !! On est très contents finalement d’être mariés, on s’aime toujours autant, et puis c’est l’occasion aux gens de parler d’amour et de sentiments, et ça c’est chouette !! (On devrait tous le faire plus souvent, non ?)

    • C’est une belle histoire, Madame Requin ! C’est chouette que finalement cette obligation se soit transformée en jolie journée pleine d’amour et de beaux souvenirs.
      Je vous souhaite plein de bonheur dans votre future vie de parents adoptifs !

  9. Pour ma part, me marier était une hors de question, je ne me reconnaissais pas du tout dans le mariage, le statut de femme mariée. Quand j’assistais à un mariage j’étais éberluée par cet engagement et honnêtement parfois moqueuse. A ce moment-là j’étais en couple depuis 8 ans, avec un homme rencontré à 20. Voilà le discours que je tenais encore il y a 1 an 1/2. Puis j’ai rencontré celui que je vais épouser dans 6 mois. Notre rencontre a tout bouleversée et surtout m’a révélé à moi-même. Ce que je rejetai dans le mariage était mon propre conjoint de l’époque et l’idée de me marier avec lui. Douloureux mais simple.
    Maintenant, avec mon fiancé on se marie parce qu’on s’aime, qu’on veut se lier l’un à l’autre aux yeux de tous et parce que (c’est un argument nul mais c’est celui-là qu’on a ^^) cette étape nous semble naturelle.

    • Ce n’est pas nul, comme argument ! Ca vous semble naturel parce que c’est vous, ça ne l’aurait pas été (tu en a eu la preuve) avec quelqu’un d’autre ! C’est donc que vous vous êtes reconnus immédiatement comme liés par quelque chose de plus fort que tout le reste et que vous avez naturellement envie de le traduire par un mariage.
      Dis comme ça, ça te paraît moins nul ? 😉

  10. Pour moi, j’ai toujours rêvé de me marier, mais tout ce qu’on entend sur la vie de couple, les (nombreux!) divorces, me faisait un peu peur…Et puis en grandissant, je me suis rendu compte que ça comptait pour moi, non pas pour réaliser mes rêves d’enfances mais parce que c’est un engagement, une même envie de fonder une famille. Pour moi (et pour mon chéri aussi^^) c’est une vraie étape avant de faire des enfants, c’est une même volonté de construire notre vie ensemble…Et puis c’est une belle occasion de réunir toutes les personnes proches pour un wkd!

  11. Personnellement, je suis mariée depuis mes 18 ans, mais c’était surtout pour une histoire de papiers parce que je suis Canadienne et mon chéri Français. Cependant, je trouve que le mariage nous a changé en bien ^^

  12. Un article très intéressant, qui fait d’ailleurs écho au billet du jour de Melle Dentelle !
    Depuis petite je me suis toujours vue passer par l’étape mariage, car cela signifiait que j’aurais alors trouvé l’homme de ma vie.
    Mon chéri m’a demandé en mariage lors de notre premier anniversaire, rapide, mais nous en parlions déjà auparavant. Nous sommes tellement sûrs de notre amour et de la façon dont nous envisageons notre vie ensemble que nous voulons prendre cet engagement devant nos proches, et marquer le début de notre vie de famille. En fait c’est un honneur pour moi de devenir sa femme et la plus belle des preuves d’amour!

  13. Ahh nous c’est une histoire qui a commencé il y a 8 ans… qui s’est poursuivie avec 2 boutchoux 2 ans et 4 ans apres… simplement… amoureusement… Nos histoires nous ont poussé a donner le nom du papa aux enfants… et les années ont passé…et moi toujours avec mon nom a moi toute seule.. « un peu hors de la tribu »…J’ai dit à kikegroom que ce n’était pas rigolo rigolo.. et les enfants sans le savoir ont aussi pousser à la roue…Bref au bout donc de 8 ans… Nous voila partie dans une nouvelle aventure …un kikewedding en aout 2013…
    Merci pour ce super site que j ‘adore!!!

  14. Entre Mademoiselle Dentelle et toi, on prend un coup de sérieux sur les blogs. Mais tu as bien raison le mariage c’est sérieux !

    Je me suis toujours dit que je passerai devant M. (ou Mme) Le Maire, voire M. Le Prêtre. Au depart par convention, éducation, parce que je n’imaginais pas je crois une autre voie. Puis j’ai réfléchi, grandi, rationnalisé, …, et ai pense comme le mariage comme un choix. Un choix, en opposition a un non choix : on est bien ensemble, on emménage dans le même appart, les années passent, … Penser mariage voulait dire prendre le temps de se poser les bonnes questions… Et une décision. Puis un engagement.

    On pourra dire que cela marche aussi avec les enfants. Mais un désir d’enfant peut brouiller les pistes, et puis comme tu le dis, ça nous érige au rang de parents, pas de couple.

    Bref. Tout ça c’est de la théorie. La vie a passé, j’ai rencontré des « petits copains » mais pas des futurs maris, certains on parle mariage j’ai fui. Et puis Jean-Louis est arrive, j’avais 30 ans, et plus forcement l’envie de me marier. Je me trouvais trop vieille (!) pour porter une robe blanche et un bouquet, je nous trouvais cucus avec une brochette d’enfants d’honneurs enrubannes a nos cotes. J’avais assiste a trop de mariages et
    je pensais que les gens seraient blases. Mes copines passaient a l’étape enfant, je me sentais en retard et puis le désir de pouponner l’emportait. Je n’avais pas envie d’attendre la demande, la programmation d une date… Et toute l’organisation du mariage. Je me voyais bien mettre en route un BB puis me marier, plus tard, a la cool.

    Mais Jean-Louis en a décide autrement ! :) il ne pouvait pas concevoir de créer une famille sans s’être unis. J’ai respecte son choix et ce n’est pas plus mal. J’adore préparer mon mariage, et je profite de cette annee de ‘fiancailles’ pour me poser toutes les bonnes questions sur notre couple et… faire la grasse mat !!!! :-)

    Voilà. C’est long, et j’espere assez clair !!! :)

  15. Je n’ai jamais pensé que j’aurais envie de me marier un jour. Avec tout ce que je voyais autour de moi j’avais du mal à croire qu’on puisse être attaché à ce point à une personne qu’on veuille passer le reste de sa vie avec.
    Et puis début 2007 j’ai rencontré monsieur… tout de suite ça a été très fusionnel entre nous. On faisait tout ensemble et on était tout le temps ensemble, on s’est très vite rendu compte qu’on avait en fait tout simplement besoin l’un de l’autre pour se sentir bien ! C’est vraiment très fort comme sentiment. Au bout de 2 ans on a décidé d’habiter ensemble et 2 ans plus tard on a décidé de se marier.
    Pour nous c’est un mariage d’amour, une façon d’être lié l’un à l’autre et pour moi c’est l’occasion de former une vrai famille. Le fait de porter le même nom que lui est très important pour moi. On pense avoir des enfants et je tiens à porter le même nom que mes enfants. En fait monsieur et moi on est une équipe.
    Ce mariage c’est aussi une façon pour nous de montrer à nos amis et notre famille à quel point on est uni et à qu’on a envie de poursuivre les années qui arrivent l’un avec l’autre ensemble quoiqu’il arrive. Rendez-vous le 23 juin 2012 😉

  16. Je n’ai jamais vraiment eu l’envie de me marier, pourtant dans ma famille on ne peut pas dire qu’on connaisse le mot « Divorce » donc aucune « mauvaise » référence de mariage raté qui aurait pu me dégouter de la case mariage! Mais en rencontrant Mon Mister Monsieur, je me suis rendue compte que je voulais vivre ça et heureusement lui aussi! On a eu un enfant avant la demande et pour nous ça coulait de source que franchir ce pas!
    C’est une envie et une tradition en même temps! Mais on ne se sentait aucunement obligé de le faire!

  17. C’est rigolo…je me retrouve un peu dans chaque commentaire…

    Nous nous ne rêvions pas de nous marier enfin surtout Monsieur … pour quelles raisons ??? ben plusieurs à vrai dire… Parce qu’il ne désire pas être habillé comme « un pingouin » le jour de son mariage alors que les costumes ne font pas parti de sa garde de robe, parce qu’il ne veut pas embrasser un tas de personnes qu’il ne connait pas et préfèrerait être avec ses potes à rire…

    A chacun de mes arguments, il avait un contre exemple … alors naturellement, nous avions laissé de côté l’idée du mariage en nous disant que cela ne nous correspondait pas!

    Mais malheureusement est arrivé le jour où la maladie s’est immiscée dans notre vie alors même qu’elle n’était pas invitée…C’est à cause de ça qu’il nous a fallu chercher des ressources personnelles et au sein même de notre couple afin d’affronter cette terrible mésaventure… et le mariage est alors apparu comme une évidence !!!

    Oh oui un Joli Jour… saupoudré de rires, de joie et de bonheur partagés auprès des nôtres…auprès de nos proches et surtout de nos parents que l’on aime de tout notre cœur !! Pouvoir fièrement défiler au bras de mon père et voir mon amoureux accrocher à celui de sa mère …
    Échanger autour d’un projet heureux, voir l’excitation de ma belle-mère à préparer toutes ses jolies choses pour nous et cet objectif qui l’aide certainement aussi à s’évader de sa maladie… un sujet sur lequel on peut rire, échanger, se crêper le chignon…et rêver…

    Enfin tout ça pour dire, parce que le but n’étant pas de plomber le moral des troupes, que le projet mariage et ses préparatifs sont une chouette étape à vivre … On n’est finalement ravi de ce projet …!!

    Et merci pour ce joli blog et ces sujets tous aussi sympa les uns que les autres…

    • merci à toi, Mathilde pour ton commentaire !
      je vous souhaite de jolis préparatifs, plein de joie et de bonne humeur et un Joli Jour tout aussi joyeux !

  18. je découvre ton blog et j’apprécie étant moi-même une fiancée jusque mai 2013
    que de belles histoires à lire ici, voici la mienne:
    avant je me voyais pas spécialement mariée, cela me semblait qqch de lointain, pas nécessaire ni envisageable
    avec l’homme de mes rêves, c’est devenu une évidence de vouloir s’unir, on a envie d’appartenir légalement l’un à l’autre
    on se connaît depuis longtemps, on était les meilleurs amis du monde jusqu’à ce que qqch apparaisse entre nous et cela fait 3ans et demi que l’on s’aime, il m’a demandé en mariage il y a 2mois et là on a déjà hâte de se marier… on hésite même à se marier civilement plus vite pour déjà pouvoir se déclarer mari&femme
    donc pour nous c’est le déroulement logique de l’amour et la complicité qui nous lie

  19. Au risque de casser un peu le glamour du jour et de jouer à l’avocat du diable…puis je avancer la possibilité également d’un effet mode? J’ai le sentiment, mais évidemenet ce n’est pas une généralité, qu’autours de moi les filles qui avons la trentaine maintenant on était plutot une génération: « la mariage ça sert à rien, ça n’apporte rien de plus à l’amour », « j’ai jamais revé etre une princesse » etc…peut être parce que nos parents ont fait parti d’une génération 68arde qui se pronait un peu en cassage des traditions, indépendance des femmes, etc… et puis ces même femmes (et je me compte toujours dans le nombre) passent finallement le pas, souvent après plusieurs années de vie de couple, des enfants… alors juste pour essayer de regarder la question en terme de phénomène de société qu’est ce qui explique ça? (c’est une vraie question, je ne prétend pas avoir LA réponse)…(et bien sur ce que je viens d’écrire au dessus n’est pas le schéma de tout le monde)…peut être y a t il le coté « organisationnel » du mariage qui donne envie, on baigne depuis qq années dans la mode de la déco (de maison, de tables), alors là c’est le grand must pour se faire plaisir sur ce sujet…on en parle de plus en plus sur la toile (plusieurs amies ont vu cette envie se concrétiser APRES avoir découvert les blogs de mariage), ou alors un simple retour aux valeurs familiales (un peu comme le retour en force de la mode de l’allaitement)… voilà mes reflexions du jour suite au sujet proposé par la bride next door, lol…et qui n’enlèvent rien aux raisons personnelles de chacunes d’entre nous…

    • Je pense que tu n’as pas tort, même si le terme « effet mode » me semble un peu pejoratif.
      Les blogs US puis français ont changé l’image du mariage et je préfère penser que c’est son côté un peu compasé et son image ringarde qui retenait les gens de se marier plutôt que d’imaginer qu’on se marie uniquement parce que c’est devenu « cool ».
      Au delà de la déco, de la fête, ça reste un engagement fort, revendiqué par toutes celles qui ont témoigné ici.

      A propos de la contagion entre copines, j’y crois aussi. Mais là encore, nuance : ce n’est pas qu’on se marie pour « faire comme tout le monde », c’est plutôt que quand on voit que ses amies franchissent le pas, du mariage comme des enfants, ça fait prendre conscience qu’on est devenus adultes et qu’une telle étape est désormais dans le domaine du possible. Des études psychologiques / sociologiques ont montré que ce genre de contagion pouvait avoir lieu au sujet du suicide*, donc pour les mariage, ça doit être la même chose !

      Qu’en penses-tu Céline ? et les autres, un avis ?

      * pour ceux que ça intéresse, lire l’excellent livre Le point de bascule

  20. comme bcp d’entre vous c’est la dimention de « famille » qui nous pousse a nous marier. nous avons un fils qui a du mal a comprend pourquoi maman ne s’appelle pas comme lui. moi aussi je veux porter le même nom que mon enfant et le même nom que l’homme que j’aime, c’est devenu logique, la continuité de notre histoire, un pas de plus ensemble.
    au debut je n’etait aps pour, ma mère ayant divorcé 3 fois, je ne croyais pas au mariage, même si a l’heure actuelle je ne suis aps sure de croire au mariage, je crois en nous et c’ets la seule chose qui m’importe.

  21. Je viens d’une famille avec plusieurs séparations et divorces et j’en ai gardé l’idée que le divorce n’est pas grave et n’est certainement pas une bonne raison de ne pas se marier. On s’aime, on se marie, et si ça ne va plus on divorce, et si on aime encore après on se remarie et c’est pas grave tant qu’on est sincère à chaque fois.

    Je me suis toujours dit que je me marierais un jour. Et je voulais être mariée avant d’avoir des enfants, pas par tradition ou religion ou par obligation mais parce que ça me semble la suite logique (comme dit plus haut : être un couple avant d’être une famille) (et accessoirement que ça simplifie tout).

    J’ai demandé mon chéri en mariage il y a trois ans, et bien qu’il ait dit oui c’était un projet tout sauf urgent. Et on s’y met maintenant pour un mariage dans un an. Une des raisons est qu’il a quelques années de plus que moi, qu’il voudra bientôt avoir des enfants, et bien que je ne me voie pas encore mère, je peux très bien m’imaginer mariée vu qu’on vit ensemble depuis cinq ans et qu’on se comporte en couple marié.

    Alors, pas très romantique? Oui. Mais on s’en fout! Le mariage sera l’occasion d’exprimer ce qu’on a déjà, ce qui compte réellement, et accessoirement de faire une grosse fête avec des amis. Et ça, c’est cool.

    • Ton histoire a construit ta propre vision du mariage : une façon de se lier à quelqu’un, pour de vrai et pour de bon… autant de temps que ça durera.
      Après tout, c’est vrai, on peut avoir envie d’être une famille et d’être liés par ces liens là, en sachant que ce n’est peut être pas pour la vie…tout en souhaitant que ça dure le plus longtemps possible !

      Tu as raison, le principal est d’être sincère dans son engagement et ne pas promettre la lune, mais seulement de faire de son mieux, c’est sincère, et terriblement humain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *