Je veux un faire-part à l’américaine !

Comme pour plein d’autres choses en matière de mariage (tout, en fait), on le sait, on l’avoue, les américains ont vraiment tout bon. Les cérémonies en extérieur, la déco qui tue, le détail qui fait mouche, la fausse simplicité qui a demandé trois mois de boulot mais ça ne se voit pas tellement le résultat est naturel et semble so easy, les tenues gorgeous, les wedding cake ultra créatifs, bref, tout bon, je vous dis.

[bon, en vrai de vrai, je pense qu’aux Etats Unis il y a aussi des mariages ultra moches et surtout carrément too much comme en témoignent les hilarantes photos du Wedburo. Vous ne connaissez pas encore le Wedburo ? Courrez y faire un tour, vous y verrez que nos amies américaines, parfois, elles en font trop. Et dans ce cas, elles se font choper par le Wedburo !]

Mais je m’égare. S’il est un domaine où les américains nous écrasent à plates coutures, ce sont bien les faire-part. Chez nous, une immense majorité de ce qu’on nous propose se classe trop souvent en deux catégories : le faire part « monsieur le duc et madame la duchesse marient leur fille écriture noire sur fond crème » et le faire-part « blanc doré-alliances-colombes-coupe-de-champagne ». C’est comme ça qu’on se retrouve à s’arracher les cheveux à essayer de faire son faire part soi même (difficult idea selon ma propre expérience).

Vous, vous trainez sur les blogs, vous avez déjà repéré moults jolis faire-part qui vous plaisent, tous américains. Vous aimeriez trouver un prestataire capable de vous en faire un comme ça mais vous vous dites que « Passion faire-part », la boutique de votre ville, y’a peu de chance qu’ils comprennent ce que vous entendez par « faire part à l’américaine ».

Réjouissez-vous ! Il y a en France au moins une personne qui sait ce que vous voulez dire par « faire part à l’américaine » ! (oui, moi, en effet, mais pas que). J’ai donc le plaisir de vous présenter Inès, créatrice de Mon petit faire-part à l’américaine. De jolies couleurs, pleins de motifs, des polices originales, Inès, est bilingue  américain / français en matière de faire-part, on sent bien qu’elle les mêmes références que nous en matière de mariage, et c’est rassurant !

Qu’est-ce qui définit un faire part à l’américaine ? Réponse de la créatrice :  « jeux de typographies, couleurs assumées, forte personnalité et élégance ».

Et ça, c’est effectivement tout ce qu’on aime chez nos cousins ricains !

And now, ladies and gentlemen : Inès !

Quel est votre parcours et comment en êtes vous arrivée à créer des faire-parts ?

J’ai fais les Beaux-arts et Sup de création qui forme les directeurs artistique. J’ai été directrice artistique dans des agences de pub pour ensuite m’installer en free lance il y a plus d’un an et j’ai lancé mon site de faire part il y a 2-3 mois. Je me suis mariée il y a 2 ans et en regardant les sites de faire part je me suis rendue compte que c’était soit classique soit de mauvais goût. Et en me baladant sur les blogs de mariage américains je me suis vite rendue compte qu’ils avaient une longueur d’avance sur nous !

Quelles sont vos inspirations ?

Tout ! La déco, la mode, tout ce que je vois dans la rue, les boutiques… Tout peut être source d’inspiration, les motifs, les formes, …

Mais aussi les tendances américaines pour les mariages, ils ont de très bonnes idées !

 

 Faites vous du prêt à porter ou du sur mesure ? quelles sont vos prestations ?

Les clients peuvent soit choisir un faire-part déjà crée (150€) soit un faire part sur mesure (300€). Je m’occupe de gérer l’impression. On peut également adapter les livrets de messe, menus, plans d’accès,…

 

 Qu’est ce qui vous plaît dans cette activité ?

J’adore l’ambiance des mariages ! Pouvoir lier mon métier de directrice artistique aux mariages c’est top ! Quand on me contacte c’est pour quelque chose de positif et c’est très agréable.

 

Quelles sont les étapes entre le premier contact et la réception des faire parts imprimés ? combien de temps est-ce que cela prend ?

Il faut s’y prendre environ 6 mois avant le mariage. Choisir un faire part dans les modèles déjà crées ou avoir une idée de faire part si c’est une nouvelle création. Ensuite écrire les textes. Une fois le faire-part terminé, j’envoie une première impression que les clients doivent signer pour validation et ensuite il faut compter un petit mois pour l’impression. Le top c’est d’envoyer les faire-part 2-3 mois avant le mariage.

 

Quel est le faire part le plus original que vous ayez crée jusqu’à présent ?

Le n°50 sur le site, c’est pas le plus original mais c’est celui que je préfère. C’est d’ailleurs celui qui est le plus choisi !

 

 

Merci Inès !

Related posts:

13 réflexions au sujet de « Je veux un faire-part à l’américaine ! »

  1. Moi qui n’ai pas eu autre choix (Merci Maman) que d’avoir un FP « « Le Vicomte et la Vicomtesse marient leur fille écriture grise sur fond crème et rose» (tu remarques que j’ai réussi à négocier l’originalité avec du gris et du rose, ouuuuh), j’avoue que ces faire-part sont canons et me font vraiment de l’oeil!!

  2. J’adore les FP à l’américaine, mais celuis que j’ai envoyé moi est un FP très classique à la Française. Quand j’ai commencé dans la confection de mes FP ( car je les ai fais moi-même) je ne connaissais pas encore les blogs mariages et comme j’ai mis 4 mois à faire mes FP à raison d’un ou deux par jours au milieu de ma crétaion de FP j’ai découvert les blogs et à quel point les FP à l’américaine était beaux. Mais bon j’avais déjà acheté tout le matériel pr faire mes 120 FP et ça me revenait à 4 euros/FP dc autant te dire que je n’avais pas du tout envie de tout jetter pr tout recommecer surtout que je m’étais déjà fait bien chier à en faire un certain nombre. Dc tant pis maintenant nos FP st envoyés les gens ns ont dit qu’ils étaient beaux et était impréssionnée que j’ai fais ça tout seule. Mon oncle ne voulait pas me croire il croyait que c’était un pro qui l’avait fait. Bon en même temps quel que soit ton FP je ne pense pas qu’il y en a qui vont te dire qu’il est moche même s’il le pense!! Donc voilà le FP à l’américaine ce sera peut-être pour le baptème de notre enfant. Si on en a un un jour …

  3. Superbers faire-parts! Moi j’ai fait mon faire-part à l’américaine moi-même!! Avec une touche tissu et sérigraphie et plus (vive les belles-soeurs et soeurs artistes!) Trop fière et en plus que des retours positifs, les gens ne veulent pas renvoyer les coupons réponses tellement ils aiment!

  4. On a envoyé nos faire parts cette semaine!!! Mais franchement, si j’avais connu ce site il y a 6 six mois, je suis certaine que c’est chez vous que j’aurai voulu les acheter ces faire parts. Bon ceci dit les nôtres ne nous ont rien coûté et nous plaisent beaucoup quand même, c’est une amie de la famille qui nous les a fait. Mais du coup je vois des détails auxquels je n’avais pas pensé et qui me plaisent bien!
    Peut-être dans quelques années pour un faire part de naissance 😉

  5. Bravo à la créatrice, il y a de très belles choses.

    Je me suis heurtée à la même chose au moment de choisir nos faire part : que des choses très classiques, qui ne nous ressemblaient pas. Au final je me lancée à les faire moi même puisque j’ai eu la chance d’avoir une formation sur Photoshop & cie.
    Et après avoir pris beaucoup de plaisir à faire ça… je me suis décidée à créer également une petite société pour faire des faire part une fois le mariage passé (et donc un peu plus de temps de libre).
    C’est vrai que cela manque cruellement chez nous…

    • bonjour, je suis intéressée par votre petite entreprise si c’est toujours d’actualité. Je voudrais faire réaliser nos faire-part à moindre coût. Avez-vous des propositions, un site internet ?…
      Merci par avance de votre réponse

  6. Il y en a de très jolis ! Pendant que je me cassais la tête à faire un beau faire part et que je changeais 100 fois d’avis en une semaine j’ai reçu un faire-part « blanc doré-alliances-colombes-coupe-de-champagne » avec du papier pourri et l’encre qui avait bavé. Bref je me suis dit que certains se prenaient moins la tête …

  7. Ah vioui, j’ai eu la pub via mon petit mari et sa boite mail pro (oui, on a pas compris ni l’un ni l’autre)… Je voulais faire quelque chose, mais tu m’as devancée 😉

  8. C’est vrai qu’ils sont super sympas les faire-part à l’Américaine. Nous aussi on trouvait les faire-parts français trop classiques et du coup, après avoir commandé des échantillons de différents endroits, on a décidé d’acheter les nôtres en Angleterre (par le biais d’internet). C’est une dame Ecossaise très gentille qui les fait, et elle peut bien sûr les imprimer dans la langue que vous voulez (nous on a fait français & anglais vu que la moitié des invités vient d’Angleterre, comme Monsieur est lui-même anglais). Voici son site: http://www.angelfins.co.uk/shop/
    Et franchement on ne regrette pas car il a fait fureur auprès des invités qui l’ont trouvé super original. Certains ont même dit que c’était le plus beau qu’ils avaient jamais reçu, et en plus les prix étaient très raisonnables! J’ai mis des photos sur mon blog si tu veux le voir: http://myflorentinewedding.wordpress.com/themes-mariage/
    A bientôt et merci pour ce super blog, ça donne plein d’idées!

  9. Ping : Tendances mariage 2012 {boule de cristal inside} | The bride next door

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *