Vrai mariage en Ardèche, Camille & Marcus, photos Ela & the poppies

Prenez une région française magnifique, remplie de cours d’eau vert emeraudes, de forêts et de maisons de famille en pierre. Prenez deux joyeux mariés aux goûts simples mais délicats. Prenez une de mes photographes préférées, dont le style s’affirme de mariage en mariage. Prenez un mariage à la maison, convivial, home made, dans ce coin de France … comme je rêve secrètement d’aider à organiser (Madame D et Monsieur B, si vous me lisez…)

Montrez tout ça à tata Next Door, secouez-la mais pas trop fort quand même et son petit coeur  fait BOUM !

Mais c’est avant tout la fraîcheur, la convivialité, la simplicité de ce mariage qui m’ont touchée droit dans le coeur. Et les photos d’Ela and the Poppies y sont forcément pour quelque chose.

Camille a bien voulu nous parler d’eux, des préparatifs et de leur mariage. Et demain, elle vous livrera toutes ses astuces déco et pleine d’adresses à noter dans vos carnets de bride-to-be !

[Sérieusement, ils ne sont pas hyper canons ces deux là ?]

Marcus et moi-même, nous sommes rencontrés sur les bancs de la fac, il y a bientôt 5 ans.

Lui est autrichien, globetrotteur et polyglotte et moi, je suis la française, la parisienne avec ses marinières et ses bensimon !

Marcus m’a fait une incroyable demande en mariage, le 10 novembre 2010, après un jeu de piste qui m’a menée dans tout Paris, jusqu’au Pont des Arts. Là, nous avons accroché un petit cadenas avec nos initiales et bu du champagne après une émouvante demande. C’était la veille de notre départ pour un long weekend sur l’ile de Malte et ce fut un véritable voyage de fiançailles/pré-noces. Parfait timing !

S’en est suivi près d’un an et demi de préparatifs de mariage.

Nous avions une idée en tête : rassembler tous nos amis des quatre coins de l’Europe (nous avons faits des études d’affaires européennes et Marcus a beaucoup vécu en dehors de ses frontières) pour un long week end de festivités où nous aurions le temps de voir tout le monde, discuter avec tous, partager avec chacun. Nous avons donc choisi une date : le vendredi du weekend de l’ascension soit 4 jours de liberté pour tous.

Nous sommes vite tombés d’accord sur le lieu : la bergerie de mes parents dans le sud-Ardèche. L’annonce à mes parents de notre souhait de se marier dans la maison qu’ils retapent depuis 10 ans a été un grand moment d’émotion. Cela ne serait plus seulement le lieu de nos vacances mais aussi le lieu d’un moment de l’histoire familiale !

Avec les champs de lavande pour horizon, nous avons entrepris de trouver des prestataires et de définir la décoration et le fil conducteur du mariage. J’avoue que j’avais une idée plus précise que Marcus en tête : une fête de village avec ses fanions et sa musique jazz manouch, des canotiers sur la tête des garçons, des robes pastel pour les filles. Marcus s’est vite rallié à mes propositions souvent illustrées par les blogs de mariées tels The bride next door. Pour cela, je vous remercie mille fois : il faut des images aux garçons !!

Nous avons trouvé les prestataires grâce au bouche à oreille sur place et j’ai trouvé ma robe sur internet.

La robe, c’est une grande histoire : je l’ai donc repérée sur internet mais renseignement pris, elle n’était disponible qu’aux Etats Unis ! Pas de problème puisque justement nous partions découvrir New York l’été dernier avec Marcus et mes deux sœurs. J’ai donc pris rendez-vous dans la petite boutique LOVELY BRIDE et nous avons abandonné Marcus seul dans NY pour l’essayage avec les sœurs. Ce fut mon seul essayage : c’était la bonne ! « Sweet Peas » de Ivy and Aster sera mienne.

Je n’avais encore aucun moyen de la rapatrier en France, mais je l’ai achetée. Mesures prises en vitesse, elle sera finalement acheminée vers Paris grâce à un ami steward qui l’a pris dans ses bagages ! ouf !

 

Nous avons fait quelques aller-retour en Ardèche pour tout mettre en place, et hop, le jour J est vite arrivé !

Nous sommes arrivés avec mes parents le week end précédent : pas de stress notable car tout avait été organisé à l’avance, juste quelques relances téléphoniques pour les prestataires. Et nous avons ainsi eu le temps d’accueillir tout le petit monde qui débarquait de leur lointaine contrée tout au long de la semaine.

La veille du mariage, l’après-midi fut sportive : les premiers sont partis en canoë attaquer la descente des gorges de l’Ardèche ; les autres nous ont aidés à mettre en place les tables, nappes, assiettes et les fameux pompons ! Nous avons été  récompensés de tant d’effort par un apéritif venu d’Autriche : des fûts de bières à la pression !

Le matin du jour J : angoisse, de gros nuages menacent, de petites averses tombent sur la bergerie. Il a fait beau toute la semaine, j’enrage…

Le temps de s’habiller, de se stresser et  finalement, en montant dans ma 2CV pour me rendre à la mairie, le soleil réapparait et le reste de la journée fut baigné de soleil.

Grand bonheur de découvrir, Marcus dans son beau costume, nos familles, nos témoins et tout le monde sur la place de la mairie. Avec mon père, nous faisons une entrée fracassante en 2 CV !

Le maire nous accueille avec joie : nous sommes les seuls mariés de l’année au village ! oui/ja. Après un salut au balcon de la mairie, tel Kate et William, direction l’église du village voisin.

Crise de rire avec notre photographe dans la 2CV qui peine dans les côtes ! Et nous voilà arrivés pour la cérémonie religieuse bilingue ! J’ai le bonheur d’entrer au bras de mon père au son de la trompette d’un ami, excellent musicien et le prêtre allemand fait l’effort charmant de parler aussi français : il y en a pour tout le monde !

Sortie de l’église sous les pétales de papier de soie, grandes embrassades et série de photo de groupe.

Puis nous filons avec Marcus et Anne Sophie, la photographe hyper douée d’Ela and the Poppies vers un champ d’iris pour une séance photo surréaliste : le champ explose de mille couleurs sous le soleil. Idem dans les vignes devant la bergerie.

Enfin nous faisons notre arrivée au cocktail où tout le monde est au champagne en cette fin de journée ensoleillée. Merveilleux moment que de retrouver nos convives, de pouvoir échanger avec eux quelques mots. L’ambiance est à la fête, toutes les nationalités et les langues se mêlent : quel joyeux mélange !

Au final nous sommes ravis, tout s’est passé avec une extrême décontraction. Nous avons eu le mariage qui nous ressemble : simple, international et joyeux !

blog mariage

Fin de la première partie, rendez-vous demain pour découvrir là jolie déco home made, tous les conseils de Camille et le nom de tous les prestataires du mariage.

Crédits photos de cet article : Ela and the Poppies photography 

 

Related posts:

16 réflexions au sujet de « Vrai mariage en Ardèche, Camille & Marcus, photos Ela & the poppies »

  1. C’est absolument magnifique! Tout à fait l’ambiance que j’imagine pour notre propre mariage en Normandie en aout 2013: champêtre, joyeux et délicat. J’attends avec impatience les bonnes adresses et les astuces!

    • oOooooOOOoh ! je n’osais pas poser la question !
      Bon ben quand vous serez prêts, vous savez où me trouver hein 😀

  2. Nous y étions, et nous sommes ravis d’avoir participé a ce MARIAGE MAGNIFIQUE … et surtout toutes nos félicitations a tous les deux…AMOUREUX pleins de bonheur … et Encore Merci

  3. Ping : Décoration de mariage, napperons en papier, kraft, fanions, etc... -The bride next door

  4. Moi aussi je suis du sud Ardèche, et ça m’a fais super plaisir de lire enfin quelque chose sur un mariage ardéchois
    vous êtes vraiment très beau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *