Wedding tips… spécial essayages de robes

Aujourd’hui nous avons rendez-vous avec Marie Laporte, la créatrice dont je vous ai présenté les collections la semaine dernière, que j’ai rencontrée et qui m’a gentiment glissé ses conseils « spécial essayages de robes de mariée »  :

– avant de venir faire un essayage, faites des repérages pour commencer à réfléchir au style que vous souhaitez et ne pas partir de rien. [ TBND J’ajouterais même faites des repérages sur les blogs, les sites, ne vous contentez pas des pubs dans les magazines, qui présentent à 95% des robes bustiers princesse. ]

– ne prévoyez pas un marathon essayage avec 5 RDV ou plus dans la journée. Vous allez vous épuiser, tout mélanger et vous n’arriverez à rien.

– venez avec 3 personnes maximum. Au delà, trop d’avis différents vont vous embrouiller

– venez avec des personnes bienveillantes. Votre copine Sophie, que vous connaissez depuis vos 8 ans et qui vous aime beaucoup mais a tendance à toujours trouver à redire sur vos choix, laissez-la à la maison.

– faites confiance au créateur ou à la vendeuse pour vous conseiller certains modèles, même si ce n’est pas ce que vous aviez imaginé au départ. Rangez vos a priori au placard et laissez vous guider, ils connaissent leur métier et vous pourriez bien être agréablement surprise. [TBND : les mariées qui ne s’imaginaient pas dans leur robe, essayée juste pour voir  sont légions !]

J’ajouterais deux conseils personnels à ceux de Marie :

– ne choisissez pas trop vite, prenez votre temps, sous peine de frustration totale (qui moi ? naaaaan) après coup

– ne vous amusez pas trop à aller essayer des robes totalement hors budget. une fois enfilée la Vera Wang à 5000€, si jamais vous avez le total coup de foudre et ne parvenez plus à vous imaginer dans une autre robe, les relations avec votre banquier risquent de devenir un brin tendues.

blog mariage

J’ai donc eu le plaisir de rencontrer Marie dans sa boutique à Paris, où elle reçoit les futures mariées. Suite à mon article elle m’avait proposé de passer, j’ai donc sauté sur l’occasion de la rencontrer et de voir en vrai ses jolis modèles, parce qu’on n’a jamais trop vu de jolies robes de mariée, non ?

Ses modèles sont aussi beaux en vrai que sur les photos, de la dentelles, des matières magnifiques. Marie est adorable et son grand sourire rassurera les futures mariées peut être intimidées. N’hésitez vraiment pas à pousser la porte de sa boutique (en ayant pris RDV !), vous serez reçue avec une grande gentillesse et bien conseillée.

Crédits photos The bride next door

Il faut que je vous raconte la suite de ma visite… au bout d’un moment de papotage avec Marie, une jeune femme est arrivée pour un essayage. Comme il me restait des photos à faire, je suis restée alors que Marie présentait des modèles à la demoiselle qui se marie en février prochain et qui venait pour la première fois, seule. Pour l’anecdote; je ne sais plus chez quel créateur la jeune femme était allée précédemment mais il avait dû la traumatiser parce qu’elle pensait que  Marie ne voudrait peut être pas raccourcir ses modèles pour elle  qui voulait une robe mi mollets. Marie l’a rassurée sur ce point, elle possède encore malgré son succès assez d’humilité pour accepter de raccourcir une jupe si c’est ce que la mariée souhaite !

Après avoir passé en revue tous les modèles, la sélection a été faite pour des essayages. J’avais fait toutes mes photos. Il fallait que je parte…. Croyez moi ou non, ça m’a carrément coûté de partir. J’avais envie de dire « s’il vous plaît, laissez moi regarder vos essayages ! je veux voir ce que les modèles donnent sur vous, je veux voir si vous êtes émue, si vous vous trouvez belle, imaginer quelle mariée vous serez ! alleeeeez, quoi, sil vous plaîîîîît ?« .

Evidemment, je suis restée digne et quand elle est passée dans la cabine, je suis partie. Mais j’étais à deux doigts de me planquer dans la vitrine.

Je crois que quand je serai vieille et à moitié sénile je rôderai autour des boutiques de robes de mariée et des églises le samedi après-midi avec un voile troué sur la tête et je  serai  connue comme la folle au voile.
Enfin pour le moment, on ne me jette pas encore des dragées et des livres de messe à la tête et les jeunes femmes ne me soupçonnent pas encore de vouloir squatter leurs essayages, heureusement. Ca reste entre nous, hein ?

Merci Marie pour ces conseils et pour l’accueil !

Marie Laporte
7 rue du Dôme
75116 Paris
(Uniquement sur rendez vous)

www.marie-laporte.com
marie.creatrice@gmail.com
Tél: 06 15 46 02 78

Related posts:

14 réflexions au sujet de « Wedding tips… spécial essayages de robes »

  1. hihihihihi , comme je te comprends (mais pourquoi pourquoi mon premier reflexe est d’aller voir les blogs de mariage le matin, avant les mails du boulot – alors que je suis mariée depuis 3 mois!!)
    Surtout que bon, les robes Marie Laporte, on va dire que c’est pas les moins jolies non plus!!!! :)

  2. Comme j’aimerai etre cette jeune fille qui se marie en fevrier !!! j’aimerai trop revivre mes essayages et essayer encore et encore des jolies robes …. Merci de nous faire vivre tout ca dans ton blog !

  3. Ping : thebridenextdoor.fr | Marie laporte

  4. bonjour, je me marie en juillet 2013, je vais préparer ma journée wedding tips pour l’automne, je pensais faire 3 magasins en commençant le matin, vous en pensez quoi?

    • Si tu dois grouper parce que tu habites loin de l’endroit où tu vas faire des essayages,ou si une personne qui t’accompagne ne peut venir qu’une seule fois, alors fais en trois, mais si tu as le choix, peut être que limiter à deux serait pas mal.

  5. ahhh quelle chance!
    j’ai envoyé un mail à marie laporte il y a peu (il faut d’ailleurs que j’y réponde) m’inquiétant de ma « forte » poitrine et elle m’a totalement rassuré, mais j’ai vu, apres coup, que les tarifs de ses robes commencaient à 2500€ sur le net, j’avoue ne pas trop oser demander;
    en tout cas par mail déjà la personne à l’air vraiment gentille, c’est pas toujours!
    je vais à paris pour le boulot et j’avais envie de me faire plaisir à essayer dans des boutiques que je n’aurai pas là où j’habite huhu.

    • Merci pour ton témoignage !

      En effet, comme Marie l’expliquait dans l’article que j’ai consacré à ses collections, le demi mesure démarre à 2200€ et le sur mesure à 2600€.

  6. Je confirme…. Mariage prévu en avril 2013 et essayage samedi dernier. J’ai fait deux magasins, un le matin et un l’après midi et cela suffit largement (pour les nerfs notamment…!)
    Les deux rendez-vous ont duré à peu près deux heures chacun pour environs 6 robes essayées à chaque fois.

    C’est vraiment magique en tout cas de constater qu’une robe de mariée sublimerait n’importe qui quelque soit sa morphologie !

    Suite à cette folle journée, j’ai déjà arrêté mon choix et je suis triste de me dire que ça, c’est déjà fini ! Bon, il reste les essayages de la robe (puisqu’au final, elle sera fait maison)

    Un très bon moment en tout cas, à partager avec sa moman ou avec sa témoin. (les vendeuses n’aiment pas vraiment quand on est accompagné de plus de deux personnes)

  7. J’y vais dans deux semaines!!! J’ai vraiment hâte!
    J’ai vu sa nouvelle collection que j’aime beaucoup et tes commentaires me rassurent dans mon choix. Elle a l’air d’utiliser de belles matières. C’est vraiment ce que je recherche au contraire de chaine comme Rosa Clara qui sont vraiment light sur la qualité de leur tissu (essayage horrible, en passant, chez eux!!)

  8. Bonjour,
    Mon mariage n’est pas pour bientôt, mais en tant que pré-future folle du voile, j’aime bien flâner sur les blogs de mariage des après-midi durant et rêver au grand jour pendant des heures.
    Bref, je tombe sur cet article fort utile pour toute future mariée et, en ce qui concerne les « a priori », je me rappelle ce que ma mère m’avait raconté sur ses essayages et le choix de sa robe :
    Après maints essayages dans diverses boutiques, elle trouve enfin une robe conforme à son idée (très précise) dans une petite boutique de Bayonne. Essayage : mère, sœurs, oncles et tantes approuvent. Alors qu’elle était prête à porter définitivement son choix sur ce modèle, le vendeur lui propose aimablement d’enfiler une autre robe :
    « Pardonnez-moi, mademoiselle, vous êtes très jolie dans cette robe, mais j’ai là un modèle qui est fait pour vous, à mon avis. Essayez-là, ne serait-ce que pour me faire plaisir ».
    Fatiguée, elle accepte en rechignant. Elle ressort de la cabine et… Ôôôôô ! Tout le monde semble subjugué, elle incluse. « Ah oui, oui, c’est celle-là ! » S’exclament-ils tous à l’unisson.
    Rien à voir avec son idée d’origine, mais c’était vraiment la robe qu’il lui fallait. Elle n’a jamais regretté, loin de là.

    Ainsi, je me suis toujours dit que le jour où, à mon tour, je serai dans la boutique, j’écouterai sagement les bons conseils et suivrai les intuitions des experts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *