Des gâteaux et des fleurs, balade gourmande chez Frédéric Garrigues

Mmmmmmmmmmmh ! pause gourmande et fleurie ce matin sur le blog, grâce à Frédéric Garrigues et ses drôles de dames !

Il y a quelques semaine, l’équipe de Frédéric m’a contactée pour me parler de leur activité. J’ai donc pris mon fidèle destrier (le métro, quoi) et je suis allée les voir dans leur atelier. Détail plutôt rigolo, il y a des mois, alors que j’accompagnais Maria Cabrelli sur un mariage, nous sommes passées devant la boutique de Frédéric. Nous étions plutôt pressées et la boutique était fermée je crois mais j’ai beaucoup aimé et je me suis arrêtée pour prendre une photo avec mon téléphone, sorte de noeud à mon mouchoir personnel. Et puis le temps a passé et je ne suis finalement jamais revenue dans le quartier jusqu’à ce rendez vous avec Frédéric.

Ce jour là,Marie Leblay, la responsable de l’Atelier de création florale et Kiyomi Okamoto, jeune femme japonaise formée à la pâtisserie par Pierre Hermé et actuellement en stage chez Frédéric, étaient en train de travailler. La seconde démarrait tout juste un bouquet et la première créait une composition… dans un étui à violon.

Ce n’est pas pour rien que Frédéric ne se définit pas comme un fleuriste mais comme un « styliste de fleur » : chez lui, on travaille les fleurs, certes, mais d’une manière plutôt inattendue. La preuve : le jour où je leur ai rendu visite, la vitrine était aussi gourmande que fleurie !

Et oui, c’étaient bien des gâteaux, décorés de fleurs fraîches qui trônaient dans la vitrine ce jour là. Des cupcakes, des madeleines (recettes en fin d’article !) des macarons, réalisés par kiyomi.

Parce que les fleurs ça ne sert pas simplement à mettre dans un vase mais qu’on peut en faire plein d’autres choses, voici des idées à admirer et à copier, pour son mariage, pour l’anniversaire du petit, ou simplement pour un déjeuner en amoureux…

Wedding cake, bleuet, rose branchue, feuilles de poivre, scabieuse violette, lisianthus, astrantia

Gâteau au chocolat, fleurs de bourrache

Carrot cake : immortel, hortensia

Sablé, fleur d’abélia
 
 
Macaron, lisianthus, rose branchue
 
 
Cup cake, astrantia, malus (pomme décorative)
 
 
Wedding cake : Hortensia, scabieuse
 
 
Madeleine, baies et feuilles de poivre rose
 
Cup cake, bleuet, astrantia
 
 
A part décorer des gâteaux et des etuis à violon, chez Frédéric Garrigues, on créé bien sûr des bouquets (quasiment uniquement sur commande), de la décoration pour mariage, et on donne des cours de création florale. Mais surtout, tous les jours, on cherche à inventer, détourner, créer, on se remet en question et on invente les fleurs.
Toujours avec un goût exquis.Je pense que vous l’avez compris, je suis complètement conquise !
 
Ce que je retiens de notre rencontre :
 
– un immense et indéniable amour des fleurs, de toutes les fleurs ou plutôt végétaux, devrais-je dire puisque des herbes, des fruits sont utilisés
 
– la volonté farouche de n’utiliser que des végétaux locaux et de saison (sauf exception en hiver où ils peuvent arriver d’Italie ou de la côté d’Azur, ses fleurs poussent chez des producteurs de la région parisienne, ce qui élimine les fleurs cultivées sous serres à grand coups de chauffage, et diminue le transport en camion, réduisant ainsi considérablement la facture écologique.
 
– son intérêt pour les fleurs et végétaux habituellement délaissés par les fleuristes : cosmos (une fleur que j’adore et dont tous les fleuriste vous diront que ce n’est pas possible d’en faire des bouquets. Chez Frédéric Garrigues, il y en a), petits tournesols fanés (si si, je vous assure que c’est joli !), herbes en tous genre, et tout un tas de plantes qu’on peut trouver dans son jardin.
 
– la simplicité des bouquets, qui sont bien plus souvent un assemblage harmonieux qui semble tout droit sorti du jardin de votre grand mère que de grandes et pompeuses compositions structurées à coup de feuilles de bananier agrafées (chacun ses goûts mais personnellement je déteste).
 
 
Et comme chez Frédéric on est avant tout généreux, Kiyomi nous livre en bonus deux de ses recettes ! Vous trouverez en PDF sa recette des madeleines et sa recette des cupcakes vanille. Merci Kiyomi !
 
Nous retrouverons Frédéric au cours des prochains mois mais en attendant, je vous invite à parcourir ses deux sites et découvrir son style :
 
 
Un grand merci à Frédéric et son équipe d’avoir partagé cette jolie vitrine avec nous, et à très bientôt !

;

Related posts:

4 réflexions au sujet de « Des gâteaux et des fleurs, balade gourmande chez Frédéric Garrigues »

  1. Son travail sur les mariages est vraiment extraordinaire! (cf. photos sur son site) Ca fait rêver… Tssss, c’est toujours à Paris qu’il y a ce genre d’artisans! Il ne fait pas de vente à distance un peu comme Madame artisans fleuriste?

  2. Pfiouuu, pas une bonne idée de regarder ce message à l’heure de la pause déj’, je bave littéralement devant mon écran :-) Les cupcakes et les sablés me font rêver là tout de suite!

  3. Génial !!! Quelle originalité. C’est vrai, en y réfléchissant bien, ce n’est pas souvent que l’on associe pâtisserie et fleurs (on commence à le faire un ‘tit peu en cuisine).
    Superbe adresse, merci

  4. Ping : Un joli bouquet de mariée d'Hiver - The bride next doorThe bride next door

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *