Voyage de noce, destination un grand week end à Porto !

Et oui, après tout, pourquoi un voyage de noce rimerait il forcément avec cocotiers et  12h d’avion (ce qui ne rime même pas, d’ailleurs) ? Un grand week end à Porto en guise de voyage de noces, donc, c’est ce que Marianne, photographe de Mdsphotographe nous invite à découvrir. Et puis si vous aimez les cocotiers et l’avion, rien de vous empêche de partir à Porto pour un week end en amoureux ou encore pour votre anniversaire de mariage ( hein, chéri ?).

Une escapade gourmande (j’ai l’impression que Marianne apprécie beaucoup de bien manger !) et en baskets, mais des nuits dans un bel hôtel, parce que même sans cocotiers, c’était un voyage de noce !

[Crédits photo Mdsphotographe]

LE voyage de noce était notre seul et unique cadeau de mariage… nous avons eu un joli budget mais pas assez grand pour couvrir notre projet d’origine, nous voulions partir en croisière sur le Queen Mary, traverser l’Atlantique pour atteindre New-York, visiter la grande pomme et revenir par avion… à cela il fallait aussi ajouter que notre petit fifty-fifty avait presque un an et que, comme de nombreux jeunes parents, nous avions du mal à nous en séparer… et enfin, que ni l’homme ni moi n’avions envie de prendre l’avion pendant 12h00 (ou plus) pour s’allonger sur une plage de sable fin…

Nous avons décidé de scinder notre voyage de noce en voyageS de noce: plusieurs courts séjours et en Europe uniquement. Notre première destination fut Porto.
Mon tendre et cher époux est d’origine portugaise, c’est donc naturellement que nous avons choisi cette destination: lui pour me faire découvrir ses racines, moi pour m’imprégner de sa culture.

*Le voyage*

Porto, deuxième plus grande ville du Portugal après Lisbonne, est située dans la partie nord du pays, à quelques kilomètres de l’Atlantique sur les bords du fleuve Douro. Le Portugal, ce petit pays situé au sud-ouest de la péninsule ibérique, que l’on peut parcourir (en voiture) en une bonne demi journée du nord au sud.

Pour s’y rendre nous avons pris l’avion et sur place nous nous sommes déplacés un peu en métro/tramway, un peu plus en taxi et beaucoup à pieds.

Comme notre voyage de noce était un voyage touristique en amoureux, nous y sommes allés, chaussés de chaussures confortables et vêtus de nos plus beaux jeans, juste avec un bagage à main chacun.

Nous avions réservé un hôtel 5 étoiles: le Sheraton de Porto, un hôtel luxueux mais aux prix abordables (par rapport à certains hôtels en France) avec une piscine et des salles de hammam et sauna, car si on ne profite pas de son voyage de noce pour s’offrir des choses que l’on ne fait pas au quotidien, on ne le fera peut-être jamais de notre vie!
Dans cet hôtel ultra moderne, sur le plan architectural, règne une ambiance feutrée et cosy.

La petite anecdote, qui me fait encore sourire, c’est la surprise que j’ai eu en ouvrant la porte au service d’étage (room service); à qui j’avais demandé une cuillère pour manger les fruits offerts lors de notre arrivée (package voyage de noce); et qu’il m’a tendu une assiette sur laquelle était soigneusement pliée une serviette dans laquelle était logée une petit cuillère étincelante. Peut-être que cela ne surprendra pas tout le monde, mais pour moi c’est une image parfaite du luxe: tout ce qui va autour d’un geste simple.

 *Pourquoi y aller*

Tout en étant proche, Porto est une ville dépaysante où se mélangent modernité et tradition.

Idéale pour les amoureux qui ont envie de se promener main dans la main car on peut la visiter facilement à pieds (ou en transport en commun).
C’est une ville pour flâner: entre son artère commerciale principale (Santa Catarina), son quartier populaire qui remonte le long des berges du Douro, son marché… tout donne envie de prendre le temps d’être à deux, nous avons eu l’impression d’être dans une bulle spatio-temporelle.

Les Portugais sont très accueillants, toujours prêts à rendre service et à guider les touristes. Ils aiment montrer qu’ils sont ouverts au monde, ils aiment partager leur culture. Nous n’avons rencontré qu’un seul « énervé » au cours de notre court séjour.

Souvent quand on pense Portugal, on pense Lisbonne… il est vrai que Porto n’est pas aussi touristique-glamour-festif-coloré, mais justement pour se retrouver en amoureux c’est parfait.

 *Fiche technique*

Porto, et le Portugal de façon générale, est très agréable au printemps et à l’automne: en été il y fait très chaud (trop à mon goût).

Pour s’y rendre, il faut 2h00 d’avion (il y a plusieurs départs, en fonction des compagnies, par jour soit d’Orly, soit de CDG pour les parisiens… pour les provinciaux, je ne sais pas) + 30 minutes de tramway pour accéder au coeur de la ville.
Pas besoin de visas pour les ressortissants français: le Portugal fait partie de la communauté européenne, une carte nationale d’identité suffit, même pas besoin de passeport! 😀
Les Portuans vivent à l’heure anglaise: une heure de moins qu’en France.

Pour 4 jours/ 3nuits: 1185€ pour deux tourtereaux

Avec une compagnie comme Easyjet, en s’y prenant bien à l’avance, on peut trouver des billets aux alentours de 150€ pour deux A/R sans bagages en soute, sinon par des compagnies standards (la TAP par exemple) il faut compter 250€ à 300€ l’A/R avec un bagage, toujours pour deux.

Nuits d’hôtel : 195€ (petit déjeuner inclus) ou 235€ (offre amoureux)

Accés SPA de l’hôtel: 10€/j et par personne

Repas : 280€

Taxi: environ 5€ le trajet de l’hôtel au centre ville (10€ quand on prend les limousines garées devant l’hôtel)

*Les infos « vérité »*

* ne pas hésiter à prendre le taxi un peu plus loin que juste devant l’hôtel: devant l’hôtel se trouvent des « limousines » qui ne sont pas des taxis avec le petit panneau taxi, et même si leurs voitures sont plus confortables, plus classes que celles des vrais taxis, cela ne vaut pas systématiquement le coup de les prendre car il faut compter le double la plupart du temps pour une course (5€ en taxi de ville, 10€ en taxi limousine pour atteindre le centre ville… il est vrai que 10€ reste une faible somme par rapport à nos prix parisiens par exemple mais plusieurs fois par jour, ça compte.).

* ne pas se rendre à Porto en faisant un régime, il y a beaucoup de pâtisseries (crémeuses à souhaits) à goûter, de plats délicieux…etc

* la piscine de l’hôtel n’est pas aussi grande que ne le montre les photos, mais suffisante pour faire quelques petites longueurs. (Par contre le SPA en lui même est superbe!)

*Bons plans et bonnes adresses*

Impossible de venir à Porto sans goûter à une petite française « Francesinha », pour la petite histoire la Fracesinha trouve son origine en France (d’où son nom :D)… ça ressemble à un croque Monsieur, enfin ça s’inspire de notre croque Monsieur national mais en version faim de loup: une succession de couches de jambon, de pain, de saucisses, de fromage tout ceci déposé sur un nid de frites et baignant dans une sauce généreuse.
Heureusement que je n’avais plus à entrer dans ma robe de mariée: parce que la petite française n’est pas petite!
La meilleure, que nous ayons dégustée, est préparée dans un café que nous avait conseillé un homme travaillant à Porto: le Café Santiago. C’est un de ces cafés typiques du Portugal, pas très cosy, propre mais pas glamour (éclairage aux néons, nappe en feuille de papier blanc…) , un peu la cantine de quartier mais on y est très bien accueillis (comme partout au Portugal, ils savent soigner leurs touristes) et c’est bon et pas très cher!

Ensuite, même le ventre plein, ou bien pour un autre déjeuner, il faut absolument passer au Café Majestic, là changement de décor: on plonge dans les années 20 avec leur architecture pleine de volutes. C’est un café chic, touristique mais on peut tout de même y rencontrer des Portuans. Pour la pause café, pour le goûter il ne faut pas hésiter à prendre un café « Bonbon »… une sorte de Macchiato mais bien plus gourmand! Sinon pour un encas sur le pouce, leurs Club sandwichs sont généreux et bons… mais ce que j’y préfére c’est leur formule pour le goûter: une boisson chaude et un échantillon de gâteaux et de tartines à manger du bout des doigts (un délice!).

Gosho: Ne cherchez pas à prononcer ce nom à la Portugaise, il s’agit en fait d’un restaurant Japonais… et même si c’est étrange à dire, il m’a fallu aller à Porto pour déguster les meilleurs californias rolls de ma vie (je n’ai pas encore eu la chance de me rendre au Japon bien évidemment). Le restaurant se trouve dans les sous sols d’un autre hôtel 5étoiles, pas très loin du Sheraton. La décoration est ultra moderne: béton et filet métallique mais très intimiste (lumière tamisé, bruits feutrés), on voit les chefs préparer les sushis/sashimis/californias derrière le bar. Comparé à la moyenne des autres restaurants de Porto, le Gosho est « cher » (compter 60€ à 70€ à deux) mais il est délicieux.
Nous avons eu un coup de coeur pour les californias mangue-cheese cream-saumon: un super délice!

Porto Novo Restaurant: le restaurant du Sheraton, il n’y a pas besoin de résider à l’hôtel pour y dîner. On y trouve des plats de tradition portugaise mais avec une grande finesse gustative. Nous avons aimé leur cave à vin en verre qui nous permet d’admirer toutes leurs belles bouteilles. L’ambiance y est comme dans l’ensemble de l’hôtel: calme.

Après s’être susanté l’estomac, il faut combler l’esprit: même si c’est un grand classique des guides touristiques, il ne faut pas louper la librairie Lello… c’est une curiosité architecturale et puis quand on aime les livres, il est toujours plaisant d’entrer dans une librairie. Et dans la même rue, sur le même trottoir, juste un peu avant la librairie, il y a une autre curiosité architecturale: un ancien magasin de tissus transformé en magasin de cadeaux-gadgets dans lequel ils ont conservé le vieil escalier en bois, le coffre fort et les hautes étagères.

blog mariage

Merci Marianne pour toutes ces infos et ces jolies photos ! Marianne est photographe, vous pouvez retrouver son travail  sur son site :Mdsphotographe.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *