Choisir sa robe de mariée en fonction de sa morphologie : les essayages de Solène !

Il a mis plus de temps que prévu à arriver, le voici le voilà, notre deuxième essayage !

Coralie Photography graine de coton (37 sur 73)

Après les essais d’Anaïs, pour ce deuxième essayage  chez Graine de coton, boutique de vente et de location de robes de mariée en compagnie de Caroline Akdemir, conseillère en image, sous l’oeil photographique de Coralie Photography., nous avons accueilli Solène.

Coralie Photography graine de coton (65 sur 73)

Solène va épouser son amoureux au bord de l’eau en aout prochain durant toute une journée aux couleurs de l’arc en ciel. « Gai, classe mais sans chichis », tel sera leur joli jour, et telle qu’on a rencontrée Solène, ça lui ira comme un gant !

Solène a donc encore quelques mois pour trouver une robe qui la mette en valeur pour le grand jour…

« En règle générale j’assume assez bien mon physique. J’ai une très forte poitrine, imposante et lourde, des épaules carrées de camionneur,  le ventre, les cuisses et les mollets qui vont avec. Mais je n’arrivais pas à m’imaginer en robe de mariée. Je ne pensais pas que je pouvais ressembler à une « vrai mariée ». Autour de moi, beaucoup de personnes à l’annonce de notre mariage m’ont interrogé sur un potentiel régime (alors que je n’en ai jamais fait), et même si je disais en blaguant que je n’en ferais pas pour que mon fiancée me reconnaisse sur les photos… le doute commençait sérieusement à s’insinuer. »

Coralie Photography graine de coton (14 sur 73)
Pour commencer l’essayage, Caroline rectifie cette description avec un regard plus objectif : ok, Solène est ronde et sa poitrine est forte, il faudra donc qu’elle soit bien maintenue,  mais son décolleté (la naissance de la poitrine) est très joli, ses épaules et ses bras sont ronds mais  pas « flasques », en revanche son cou est un petit peu large et c’est ce qui donne à Solène cette sensation « d’épaules de camionneur » plus que les épaules elles même, qui ne sont pas carrées mais joliment rondes.. Ensuite la silhouette de Solène est harmonieuse et son visage est un ovale parfait.

A retenir : L’objectif que doit remplir votre robe de mariée ? Mettre en valeur vos atouts, gommer vos défauts, attirer le regard là où vous voulez qu’on regarde et le détourner de ce que vous ne voulez pas qu’on voit. C’est donc important de lister vos atouts pour commencer !

En ce qui concerne Solène, on va donc chercher une robe qui mette en valeur son décolleté, qui souligne sa silhouette mais sans l’alourdir, et qui affine un petit peu son cou, (mais si on ne trouve pas ce dernier élément, elle pourra jouer sur sa coiffure avec des mèches dans le cou). La robe pourra couper la ligne des épaules avec des manches mais il ne sera pas forcément utile de cacher les bras qui sont ronds et jolis.
On commence avec une robe bustier en dentelle finement perlée,  jupe largement évasée en volants de tulle plissé.

Coralie Photography graine de coton (57 sur 73)

L’avis de Caroline : « Certes nous chercherons à mettre en valeur le décolleté, mais il faut tout de même un minimum de confort qu’elle n’a pas retrouvé dans ce modèle car absence de maintien aux niveaux des épaules. De plus le volume du jupon tasse un peu la silhouette ».

 ***

Deuxième essai : une robe bustier recouvert d’un boléro de dentelle dénudant les épaules, manches ¾,  jupe trapèze avec longue traîne. Coralie Photography graine de coton (68 sur 73) L’avis de Caroline : « Ce très joli modèle n’est pas fait pour Solène car la ligne horizontale dénudant en intégralité ses épaules accentue la carrure.. Et le bustier + le boléro en dentelle aplatissent la poitrine ».

A retenir : le bustier seul ne donne pas un maintient confortable, une ligne horizontale sous les épaules accentue la carrure et trop de volume dans la jupe tasse la silhouette.

***

Passons maintenant aux choses sérieuses, en tirant parti des premiers essais, voici les robes qui ont séduit et sublimé Solène !

L’idéal étant d’avoir la poitrine maintenue voici un modèle en taffetas avec le bustier tour de cou qui assure un bon confort et le maintien, le col V dessine bien la poitrine et la valorise. Coralie Photography graine de coton (60 sur 73)

La jupe sirène avec sa traîne s’évase juste au dessus des genoux, ce qui équilibre sa silhouette.

Coralie Photography graine de coton (62 sur 73)

 A retenir : pas besoin de cacher ses hanches et ses fesses la solution ne consiste pas à les cacher dans un jupon volumineux ! Au contraire, une coupe qui s’évase à partir des genoux peut dessiner et équilibrer la silhouette.

***

Une robe en mousseline fluide et souple, pour commencer, qui épouse ses courbes sans les alourdir ses épaules joliment habillées par de larges bretelles brodées de perle transparentes.

Coralie Photography graine de coton (51 sur 73) La poitrine est mise en valeur tout en étant maintenue. La coupe légèrement empire affine dessine la silhouette et la matière fluide l’affine.

Coralie Photography graine de coton (55 sur 73) A retenir : une matière fluide va alléger la silhouette, une matière épaisse, brillante et rigide risque au contraire de l’alourdir.

On essaie une dernière robe, malheureusement trop petit mais à la forme prometteuse avec un décolleté idéal pour Solène !

Coralie Photography graine de coton (50 sur 73) En repartant, Solène a le sentiment d’avoir avancé (ça tombe bien, c’était le but !)
  
« Grâces aux essayages, je me projette enfin comme une mariée. Fini les complexes, il y a une robe faite pour chacune. Les robes bien adaptées à ma morphologie me donnent 10 kg de moins ! C’est assez incroyable, je n’ai jamais fait aussi mince qu’en robe de mariée.
J’ai aussi eu un bon aperçu de la diversité des robes. Dans les magasines, je n’avais vu que des robes bustier, très large en bas, et je savais que je n’avais pas la silhouette pour ce genre de robe. En réalité, le choix est immense. Enfin, j’ai pris conscience de l’importance du choix de la robe, qui sera sur des photos que nous garderons toute notre vie. Je sais a présent que je ne vais pas me précipiter mais courir la Bretagne pour multiplier les essayages, ou alors travailler avec une couturière (bon il faut quand même que je me dépêche car le mariage est dans 7 mois). Un grand merci à toute les quatre pour cette très belle matinée ! »

merci

Conseillère : Caroline Akdemir.
Caroline est conseillère en image et maquilleuse. Elle accompagne ses clientes pour leurs essayages, de robe de mariée ou de tenues de tous les jours. N’hésitez pas à la contacter, ce type de prestation n’est pas courant mais c’est un vrai plus qui ne revient pas si cher (50€/h, à partir de 2 heures) pour être sûre de ne pas se tromper.
Côté maquillage Caroline, dont je vous ai montré les talents dans ces vidéos  sur le tuto maquillage des yeux et le tuto maquillage du teint, propose des cours d’auto maquillage ou de vous maquiller le jour J.

Boutique :  Graine de coton
Alexandra vous reçoit sur RDV dans sa boutique du 15è arrondissement à Paris. Vous trouverez chez elle des robes dans toutes les tailles, neuve ou d’occasion, à acheter ou à louer, toujours pour un prix raisonnable. Toutes les robes font l’objet des retouches nécessaires, que vous achetiez la vôtre ou que vous choisissiez de la louer.

Photographe : Coralie Photography
Coralie est basée dans le Nord mais se déplace partout en France et même à l’étranger pour photographier votre mariage.

  blog mariage

Nous avons été ravies toutes les quatre de ce moment passé en compagnie de nos deux mariées, toutes les deux adorables et à qui nous souhaitons beaucoup de bonheur !

Pour plus d’infos sur ce sujet, retrouvez les conseils de Caroline  pour choisir votre robe de mariée selon votre morphologie et les essayages d’Anaïs.

Related posts:

11 réflexions au sujet de « Choisir sa robe de mariée en fonction de sa morphologie : les essayages de Solène ! »

  1. Hourra!!!
    Merci beaucoup Bride next door, toute l’équipe et Solène de partager ces photos et avis avec nous. C’est vraiment parlant et aide beaucoup celles qui ont la même silhouette!
    Merci beaucoup et bravo!

      • Merci oui! Il y a juste que pour la petite poitrine je me baserai sur ce qui a été dit pour l’autre essayage. Juste de toutes petites précisions: Là c’est la forme du boléro en plus de la forme du bustier qui aplatit ou même un robe à la Kate (&William) aplatirait aussi?
        Et le col américain, ça irait moins bien aux petites poitrines en fait même si ça fait un peu v?
        Sinon c’est super éclairant! Merci encore!

        • Claire-Aude
          Dis toi que le V (ou une forme en coeur) dessine et met en valeur toutes les poitrines (menues ou fortes) on l’assume ou pas…
          A partir de là, le col américain, la robe de Middelton et toutes les coupes qui forme ce fameux V sont à privilégier.

  2. Vraiment merci à vous toutes, ces essayages sont vraiment géniaux à la fois pour les fiancées qui y ont participé mais aussi pour nous derrière notre écran. Je retrouve certains éléments de moi chez Solène: ventre, cuisses, cou un peu épais (d’où ma non-envie d’un chignon complet). Ma robe ressemble en forme pour le bas à la quatrième, à la forme légèrement empire :)

  3. Ouh là là, ça me ramène qques années en arrière tout ça… Je me retrouve bien dans Solène, un physique charpenté mais néanmoins harmonieux 😉
    Solène a eu de la chance de pouvoir essayer plusieurs modèles ; pour ma part ça avait été le parcours du combattant, très peu de grandes tailles en magasin, beaucoup de tailles « standard » dans lesquelles on a un peu de mal à se projeter (ben ouais, quand c’est la vendeuse qui tient le dos parce qu’il manque bien 5 cm pour fermer…), c’est la dernière photo qui m’a ramenée à mes essayages… où c’est finalement ma petite soeur, qui elle avait une taille « standard », qui s’était plus régalée que moi à essayer pour moi !!!
    Bref, tout ça pour faire passer le message aux magasins de robes de mariées : essayez d’achalander un peu plus vos penderies en grandes tailles, sans quoi on ressort de ce moment magique des essayages convaincue que rien ne peut aller…

  4. Ces 2 articles sur les essayages sont vraiment tops ! J’ai vu beaucoup de futures mariées qui complexaient et craignaient ne jamais trouver LEUR robe, or, je suis d’accord il y a aujourd’hui un choix incroyable et toutes les morphologies peuvent joliment être mises en valeur. Il faut juste être bien accompagnées pour les essayages !

  5. J’ai le meme type de morphologie que Solene, donc je me suis bien reconnue dans son essayage. Si ca peut aider, voici ce que j’ai choisi au final: une robe en dentelle legerement sirene avec une jolie traine. Elle a des bretelles pour bien soutenir, mais je peux aussi decider de les enlever a la fin de la soiree si j’ai envie. Devant, c’est decollete en coeur, ce qui est vraiment tres joli. Et le buste est maintenu par un corsage qui cache aussi discretement les rondeurs… Ah et puis une jolie ceinture pour marquer la taille et harmoniser la silhouette.
    Bonne recherche a Solene!

  6. Ping : De retour ! | The bride next doorThe bride next door

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *