Destination voyage de noce : la Martinique

L’automne à peine arrivé, prolongeons un peu l’été avec une destination voyage de noce spéciale cocotiers : la Martinique ! C’est la destination choisie par Julia et son mari pour leur voyage de noce qu’ils ont fait grâce à leurs invités en mars dernier. Un voyage fait avant tout pour prendre le temps de vivre, Julia en a rapporté ses bonnes adresses qu’elle vous livre ici. Merci Julia !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Lorsque nous avons commencé à parler voyage de noces avec Chéri, cela s’est imposé tout de suite, nous irions en Martinique.

La Martinique c’est l’île de mon grand-père décédé il y a bientôt 3 ans, (qui n’était donc pas là à notre mariage), c’est là où j’ai passé mes vacances d’été de 8 à 18 ans, c’était là où je voulais emmener mon mari. Je n’étais pas certaine que pour lui ce serait le premier choix de destination, mais il s’avère que l’évidence était là pour lui aussi !

intertitre le voyage

Je vais être honnête, notre délire ce n’est pas vraiment la randonnée, le canyoning et la plongée.

Nous, nos activités ont plutôt été la plage, les restos et les distilleries !

En Martinique, pour moi, il n’y a pas vraiment de choses à « ne surtout pas manquer » ou que « vous devez absolument faire ou voir ». Allez en Martinique, c’est vivre au rythme des gens de l’île, se lever le matin et voir de quoi sera faites la journée. OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour moi, pour nous, c’était prendre la voiture et s’arrêter au gré de nos envies : pour se baigner à l’Anse à l’Ane, acheter un avocat sur le petit marché de Sainte Anne, manger dans un boui-boui qui paye pas de mine (mais qui nom de dieu est trop bon !) sur la plage du bourg de Sainte Luce, acheter des accras pour l’apéro à la doudou qui les faits sur le pas de sa porte aux Anses d’Arlets, manger un sorbet coco acheté sur la plage de l’Anse Figuier sous en cocotier en regardant la mer, se taper une barre de rire avec le guide de la distillerie de Trois-Rivières quand on revient pour la quatrième fois acheter du rhum chez eux et qu’il nous dit « mais vous allez dépasser le poids de vos bagages là ! »… C’était aussi aller jusque dans le bout du bout du Nord de l’île, à Grand Rivière, croire qu’on ne va jamais y arriver et quand on y arrive, se dire que c’est vraiment trop beau et que ça valait le coup de passer une demi-heure dans les virages de la montagne. C’est voir le sable noir des plages du Nord et rester scotché devant un spectacle pareil. Être scotché aussi devant le Diamant, cet énorme rocher au milieu de la mer. Et surtout, surtout… Vouloir y retourner, vite, trèèèèèèèèèès vite !

Il y a aussi de la plongée à faire et de la randonnée… Mais pour vous en parler, il faudrait trouver quelqu’un d’autre que nous !

intertitre - bonnes adresses  Nous avons séjournés 14 nuits à l’hôtel La Pagerie, à la Pointe du Boute, située aux Trois Ilets. C’est d’ailleurs là que vous trouverez le plus grand nombre d’hôtels. Les Trois Ilets est donc une des communes les plus touristiques, mais l’avantage c’est que la commune est très centrale pour aller aussi bien dans le nord que dans le sud de l’île.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA J’avais longuement échangé avec l’hôtel avant notre départ pour bien mettre au point les formalités avec eux et pour leur dire que nous étions en voyage de noces. Ma seule déception aura donc été qu’aucun petit cadeau ne nous a été fait à cette occasion ! Tout le reste en revanche fut parfait. Nous avions une grande chambre donnant sur la piscine, au calme dans le dernier bâtiment. L’hôtel en lui-même est très bien, il reste à taille humaine, quatre bâtiments sur deux étages tous autours de la piscine et du jardin. Notre chambre disposait d’une kitchenette, nous prenions donc soit nos repas dehors soit dans notre chambre avec ce que nous avions acheté dans la journée sur le marché ou ailleurs.

Nous ne prenions donc que le petit déjeuner sur place, celui-ci était en buffet, très bon, un choix important assez bien renouvelé sur les 15 jours où nous sommes restés et un réapprovisionnement constant quelle que soit l’heure à laquelle vous décidiez de vous lever !

Une fois par semaine un ballet folklorique s’approprie le salon de la réception pour offrir un spectacle de danse traditionnelle pendant un peu plus d’une heure, super sympa à voir. OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour les restaurant à proximité, je peux vous en conseiller trois.

Tout d’abord Le Poisson d’Or, un bon petit resto typique tenu par des locaux dans lequel nous sommes retournés trois fois tellement nous avons aimé ! Il est juste à l’entrée de la Pointe du Bout, attenant à la supérette, face au parking de la plage de l’Anse Mitan. Toujours testé le soir, mais il y a des formules midi pour pas très cher je crois me souvenir. Nous en avions généralement pour autour de 50€ pour deux ti-punch, deux entrées, deux plats, deux gratins (en plus de l’accompagnements des plats oui mais c’est tellement bon) et deux desserts. Tout est fait maison évidemment, et nous resterons ébahis de l’assiette de douze accras pour UNE SEULE personne à 5€ et la fricassée de chatrou (sorte de pieuvre) juste excellente ! Par contre, la salle étant entourée de plantes en tout genre, munissez-vous de votre anti-moustiques !

Ensuite, dans une ambiance un peu plus cosy, vous n’avez pas très loin de là Le Pacha. C’est dans la rue menant à l’embarcadère. Ici, ce sont des métro qui vont vous accueillir (comprendre des « blancs »). L’ambiance se veut un peu lounge, les plats servis sont bons et présentés de façon classe. Vous pourrez manger : colombo, crevettes au curry, fricassée de chatrou, mais aussi pizzas et langoustines tout juste sorties du vivier sous vos yeux (ouais, ça plait aux touristes, ça fait spectacle). Un peu plus cher que le Poisson d’Or, compter 60-65€ pour la même formule que précédemment.

Enfin, sur la marina, il y a Chez Lou, c’est le dernier restaurant au bout du quai à droite, vous devrez monter les escaliers pour rejoindre le restaurant/terrasse. La vue est jolie parce qu’elle donne sur la marina et ses bateaux, c’est surtout ça qui vaut le coup. Le repas était bon, surtout parce qu’il ne faisait pas trop attrape-touriste au vue de sa situation. Pour un repas complet, il vous en coûtera une petite soixantaine d’euros.

Un petit conseil encore sur la Pointe du Bout et ces restaurants. Beaucoup sont situés à la marina et ne valent pas le coup. En plus de Chez Lou, nous en avons testé deux autres au même endroit et franchement, rien de bien fantastique mis à part les prix. Il faut dire aussi que j’ai un peu de mal avec le concept « Je fais du colombo mais je fais aussi du steack frites et des pizzas ».

Bref. Voilà pour La Pointe du Bout !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons passés nos deux dernières nuits à l’hôtel Plein Soleil situé au François. Là, on a vraiment voulu se faire plaisir et profiter à fond de nos deux derniers jours sans courir à droite et à gauche. L’hôtel est très isolé, au bout d’une route complètement défoncée. Mais il s’avère que c’est un vrai havre de paix. Il relève plus de la chambre d’hôtes que de l’hôtel, il doit y avoir une dizaine de logements seulement, une piscine, un restaurant et une grande salle commune où se situe le bar.

Nous avions choisis une suite avec piscine privée (ouais, la classe), qui était juste fantastique. Vous comprendrez mieux pourquoi nous avons passé nos deux derniers jours en mode larve sur les transats de notre terrasse privée devant notre piscine privée dont la vue donnait sur la mer ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons également testé le restaurant qui est sur place. En même temps, pas vraiment le choix puisque si vous voulez manger ailleurs il faut reprendre la voiture au minimum une demi-heure, dont 15min sur la fameuse route défoncée (et non-éclairée la nuit bien sûr). Je dois vous avouer avoir été très déçue. Le repas se veut gastronomique (en gros de grands noms pour de petites choses), mais il ne m’a en rien laissé de souvenirs mémorables et on a eu un peu de mal aussi avec l’attente de 30-40min entre chaque plats sans jamais aucune excuses ni explications.

Le petit déjeuner est également servi dans cette même salle de restaurant. Il est bien mais sans plus. Vous êtes servis à table, là-encore les petits plats dans les grands mais bon, nous c’est pas trop notre monde tout ça !

Pour faire un bilan, je dirais Le Plein Soleil hôtel oui, Le Plein Soleil restaurant non !

intertitre fiche technique Nous sommes partis 16 nuits, du 6 au 22 mars. C’est la belle saison à cette période pour eux, à savoir chaud (mais pas insoutenable) et sec. La seule vraie période à éviter c’est de fin août à début novembre parce qu’il y a les cyclones. En juin, juillet et août il fera un peu plus lourd.

Sachant que la haute saison et la basse saison se décident en fonction de la meilleure période météorologique, la haute saison pour eux s’étale de décembre à début avril. Vous paierez donc moins cher en partant en juillet-août, au moins pour le logement ! Pour les billets d’avion en revanche, c’est toujours plus ou moins pareil, à 200€ près, à condition de pas se décider 1 mois avant.

 Pour mener à bien notre projet, nous avions donc décidé de faire une cagnotte, grâce à laquelle nous avons récolté un peu plus de 5000€.

Et pour un bilan chiffré :

          Billet d’avions du 6 au 22 mars : 1100€ pour deux aller-retour

          Hôtel de La Pagerie – Pointe du Bout, Les Trois-Ilets : 1590€ pour 14 nuits avec petit-déjeuner

          Hôtel Plein Soleil – Le François : 665€ pour deux nuits avec petit-déjeuner et un dîner (ouais, on s’est vraiment fait plaisir sur ce coup là !)

          Location de voiture, compter 350€ pour une première catégorie pour 16 jours.

Plus ce que l’on a dépensé sur place en nourriture, boissons, rhum à ramener… On avait une cagnotte conséquente et c’était notre voyage de noces, on a donc pas eu l’œil rivé au porte-monnaie tout le temps, mais on a réussi à revenir avec de l’argent !

C’est aussi l’avantage de choisir un endroit qui cible pas plus que ça le touriste, le voyage de noces et tout ce qui peut aller autour !

intertitre merci Merci Julia pour ce compte rendu !

Si vous aussi vous souhaitez partager votre destination de voyage de noces avec nous, que vous soyez allés à Orléans ou aux Seychelles, à Katmandou avec votre sac à dos ou à Bali avec votre bikini, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à thebridenextdoor (a) gmail.com, je vous enverrai la trame pour témoigner !

Related posts:

4 réflexions au sujet de « Destination voyage de noce : la Martinique »

  1. C’était également notre destination de voyage de noce !! également aux trois iles, à la pointe du bout !
    Très bon reportage: c’est exactement ça la martinique : prendre son temps pour vivre au rythme de l’ile !
    Attention : se méfier de la saison des pluies en juin : on y a eu droit les 2 derniers jours…et quand il pleut : on ne peut vraiment rien faire !!!

  2. merci un jolie récit ,nous aussi notre lune de miel en martinique a été magique et formidable ,j ai bien rie en lisant oui nous aussi pour monter avec la voiture de location un vrai challenge lol

  3. Bonjour,

    J’avoue que la Martinique est incontournable pour passer un voyage de noces. Super ton article.

    Pourriez-vous me contacter en privée svp ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *