Ce que je voudrais dire à ma petite soeur…

Grande nouvelle chez les Next-Door ! Petite-soeur Next se marie !!

Vous vous imaginez bien que Tata Next Door est au taquet et qu’elle a évidemment environs 4583 conseils qui se bousculent dans sa bouche depuis l’annonce il y a quelques jours… mais bien sûr, mes collègues blogueuses et les weddings planners doivent vivre régulièrement la même chose que moi : quand un proche se marie, on aurait envie de l’abreuver de conseils dans tous les sens, le premier d’entre eux étant bien sûr « fais un mariage à ton image » (mais quand même écoute mes conseils), sauf qu’on ne veut pas être lourdingue et passer de la fille sympa qui t’aide à préparer ton mariage au gros boulet qui te donne sans arrêt son avis. Comment aider ma petite soeur sans être sur son dos, comment la conseiller sans qu’elle se sente obligée de m’écouter pour pas me vexer ? et pire…. comment faire si elle décide d’avoir une calèche, une robe bergère  et des colombes ??

J’ai donc décide d’être là quand elle aurait besoin de moi et de donner mon avis seulement quand on me le demanderait en matière de déco, de robe et de « détails » en général. ce qui ne m’empêchera pas de lui envoyer ce que je trouve sympa, à elle ou non de le retenir.

En revanche, il est quelques aspects plus « organisation / psycho » sur lesquels je vais me permettre de lui donner des conseils (et si elle n’en veut pas elle fera semblant de ne pas avoir lu mon article !). A travers elle, ma petite soeur, je m’adresse évidemment à vous, jeunes fiancés. !

Mon premier conseil, écoute ta (belle) mère.

Bon, c’est une blague, évidemment, c’était juste pour faire un titre accrocheur. En réalité, ce que je veux dire c’est que oui, tu te maries parce que tu en as envie, parce que tu aimes ton fiancé ; oui, vous vous mariez pour vous mais non, je ne crois pas que cela doivent justifier tous les refus, tous les caprices et l’obstination à rejeter ce que ta famille ou la sienne propose. Si un mariage unit deux personnes, il s’inscrit aussi dans une tradition, une famille, une lignée. A l’heure où on peut parfaitement vivre en couple et avoir des enfants en union libre, se marier revêt aussi un caractère social et familial. D’ailleurs, tu vas inviter toute ta famille et la sienne, c’est bien le signe que tu as envie de les associer à ton union et à la célébration de celle ci.

Je ne suis pas en train de te dire de renoncer à tes envies et à ta vision du mariage, très loin de là, je dis simplement qu’il ne faut pas rejeter en bloc ce qui ferait plaisir à vos famille, de l’invitation de cousins éloignés que tu ne connais même pas à la lecture d’un certain texte à la cérémonie ou à une certaine façon de porter ton voile. Un mariage s’inscrit dans l’histoire familiale, c’est un des évènement qui jalonnent la vie d’une famille élargie, il ne me paraît pas souhaitable de tout rejeter (sauf à se marier en petit comité, juste pour soi) et il me semble important que chacun y trouve sa place (mais seulement sa juste place). A toi de déscerner ce sur sur quoi tu peux lâcher et ce que tu vas refuser.

Pour mieux comprendre ce qui se joue au delà du couple, quand on se marie, je t’invite à lire cette interview de la psychanalyste Sophie Cadalen.

Sur ce sujet, je te conseille également la lecture de cet article sur comment gérer ses beaux parents.

Mon deuxième conseil : n’écoute pas ta (belle) mère.

… et d’une manière générale ceux qui veulent t’imposer leurs idées (moi inclue, si ça m’arrive), notamment tous ceux qui trouvent que tes idées « ça fait pas mariage » ou ceux qui pensent que ton mariage doit absolument te couter un bras.

oui je sais je viens de te dire le contraire mais avant tout ce mariage reste quand même ton mariage et bien sûr il doit vous ressembler. Hé, je n’ai jamais dit que ce serait facile, hein !!

D’ailleurs à ce propos….

…Mon troisième conseil : ne te fais pas trop d’illusions.

Bon alors évidemment, ça aurait été beaucoup plus sympa comme article si j’avais donné des conseils sur le mode « tu vas voir ça va être une énorme partie de rigolade ces préparatifs, tous tes proches vont être à fond et des petits oiseaux chanteront devant ta fenêtre tous les matins jusqu’au jour J ». Que nenni, ma belle.

Un mariage, on l’a dit, (voir à nouveau l’inteview de Sophie Cadalen), ça remue des choses au delà du couple et malheureusement ça ne remue pas toujours que des jolies choses. Évidemment je ne te souhaite pas du tout du tout ce qui est arrivé à tous ceux qui avaient réagi à cet article  » « Je suis déçue par le comportement de mes proches » ou « les préparatifs de mariage ne sont pas un long fleuve tranquille » mais sache simplement que si les gens ne réagissent pas exactement comme tu l’aurais voulu, tu seras loin, très très loin d’être la seule.

Du coup, conseil lié : ne te précipite pas et attends un peu avant de choisir tes témoins.

Prends ce que les gens sont capable de te donner, ne t’accroche pas à ceux qui ne peuvent pas grand chose, Concentre toi sur ceux qui ont envie de t’accompagner et ne garde que le positif, ce (et ceux) qui te fait du bien.

Mon quatrième conseil : choisis bien tes prestataires.

Une fois ton budget déterminé, tu vas booker les 5 piliers de ton mariage (si tu souhaites une formule classique), : la salle, la cérémonie, le traiteur, le DJ, le photographe. ce seront tes prestataires, ils devront tous être dispos à la même date, commence à les chercher sans tarder si tu veux avoir le choix.

Un bon prestataire, qu’est ce que c’est ?
1) Évidemment c’est un professionnel déclaré, dont les prestations correspondent au niveau de qualité que tu cherches,
2) c’est un professionnel qui ne cherche pas à se mettre en avant en ayant un discours ultra commercial et bien rodé mais qui au contraire commencera par écouter ce que tu as à lui dire pour voir si son travail correspond à ce que tu cherches,
3) c’est quelqu’un qui va se montrer arrangeant, souple et te proposer des solutions plutôt que te dire « ah non, ça c’est pas possible »,
4) c’est quelqu’un qui sera facilement joignable et qui répondra rapidement à tes questions
5) c’est quelqu’un avec qui tu seras à l’aise, qui sera gentil et aimable, rien de pire que quelqu’un qui te stresse, crois moi, tu en auras suffisamment comme ça.

Tu pourras lire des infos complémentaires sur ce sujet en lisant l’article : comment choisir ses prestataires de mariage.

Mon cinquième conseil : choisis bien ton photographe

S’il y a bien un prestataire qu’il me semble important de bien choisir, c’est ton photographe. Non que les autres prestataires soient faciles à sélectionner (j’ai déjà parlé de la plaie du DJ) mais le photographe est celui sur lequel il est à mon avis le plus facile de se tromper. Pourquoi ? Parce qu’on ne sait pas ce que peut être une belle photo de mariage, on a trop en tête les clichés posés des mariés en train de signer le registre où de s’embrasser à la sortie de la cérémonie, et on croit qu’il n’existe que ça. Mais une bonne photo de mariage ce n’est pas ça ! C’est une photo qui raconte une histoire, qui montre des émotions, qui surprend des regards, qui fait remonter des souvenirs, brefs, ce n’est pas un cliché net avec des mariés dessus.

photo studio cabrelli 2 StudioCabrelli-5 Crédit photos Studio Cabrelli

Comment bien choisir ?  En observant attentivement les galeries de leurs sites internet. Toutes les photos sont elles posées ?  Que vois tu sur ces photos ? de la déco ? des préparatifs ? Vois tu les moments importants ? Vois tu de l’émotion ou seulement des gens qui sourient et qui posent pour le photographe ? Regarde ceux qui ont un blog et qui montrent des reportages entiers, et s’ils n’en ont pas, demande à en voir quand tu les rencontreras. Il est très facile de montrer 50 belles photos quand on a plusieurs années de mariage derrière soit mais combien de belles photos sur un seul mariage ?

Tu peux aussi lire cet article où nous donnions quelques conseils pour choisir son photographe.

Je te conseille également, si tu peux,  de garder ton photographe pendant la soirée. Il s’y passe plein de choses drôles et émouvantes et c’est le moment où tes invités 1) ne prennent plus de photos 2) quand ils en prennent te mettent des gros flash plein des yeux et tu es donc brillante avec les yeux rouges. Crois moi, 23h le soir de ton mariage est LE moment où tu as besoin d’un photographe PROFESSIONNEL.. Mariage Saignon Lubéron - photos StudioCabrelli-14 (56) Crédit photos Studio Cabrelli

Mon sixième conseil : aiguise ton œil et attend avant de décider

Encore maintenant, si on ne s’est pas vraiment intéressé au sujet, on a du mariage une image très figée, en terme d’organisation (cérémonie – vin d’honneur – diner assis – soirée dansante) comme de décoration : il me faut deux couleurs et un thème.

Stooooooooop !!! On peut avoir très envie de classique mais il faut que ce soit un vrai choix et non pas la simple perpétuation de la tradition pour la simple raison qu’on ne connaît rien d’autre ! Choisis le repas assis parce que tu as étudié la formule du cocktail dinatoire et qu’elle ne t’as pas convenu ! Marie-toi l’après midi et fais la fête le soir parce que tu as réfléchi à l’idée de te marier le matin pour que la journée dure plus longtemps mais que finalement tu as préféré prendre le temps de te préparer le matin. Bref, ouvre ton esprit, pense « outside the box » comme disent nos amis ricains et choisis sciemment ta formule, après réflexion. Quel dommage de se dire après coup « si j’avais imaginé qu’on pouvait faire telle chose, j’aurais fait différemment » !

Même chose en matière de déco. Je t’invite (voire j’exige !) que tu t’abonnes à différents blogs et à pinterest pour collectionner les photos de déco et que tu découvres toutes les possibilités qui existent notamment en termes de couleurs (à bas la bichromie et vive les camaïeux !)

par exemple, cours voir les Inspirations Boards de Burnett !

burnetts boardset puis quand tu auras bien cherché l’inspiration et que tu ne sauras plus du tout où donner de la tête, ferme tout, oublie pinterest, les blogs et internet et prend du recul pour prendre des décisions. Facile, non ? :)

 

Mon septième conseil : écoute ta soeur !

Non, bon, ok je déconne, organise ton mariage comme tu veux (mais sache quand même que si j’étais toi, je m’écouterais vachement).

Allez, tu vas voir, ça va bien se passer ! :)

blog mariage Et vous ? quels conseils de début de préparatifs penseriez vous utiles à donner à ma petite soeur ?

 

Related posts:

8 réflexions au sujet de « Ce que je voudrais dire à ma petite soeur… »

  1. Ne pas se disperser!
    Et ne pas croire qu’un an ça passe vite ^^.

    Au début on veut tout décider, on veut tout choisir, au final j’ai revu plus de la moitié de mes décisions. D’ailleurs je relisais mes premières notes hier, j’ai bien ri!

    Et ça passe vite, alors profiter de tous les moments qui nous séparent du mariage. Ne pas être dans l’attente perpétuelle!

  2. Très bon article plein de bons conseils ! Alors je voudrais rajouter une petite chose au sujet des témoins: Tes meilleures amies ne feront pas forcément de très bonnes témouines . Sans prendre la première inconnue dans la rue, je me suis aperçue que certaines copines que je voient moins souvent étaient les plus motivées pour m’aider ! Alors ne te précipite pas sur ce choix là !

  3. Félicitations! Moi mon conseil serait : si tu ne veux pas 15 avis sur un truc que vous avez déjà décidé… N’en parle pas autour de toi! J’ai eu le malheur de demander un conseil deco a quelqu’un de ma famille, maintenant il me donne 12 avis, il en a parlé au reste de la famille qui me donnent leurs avis… Du coup, pour mon livre d’or et cadeaux invités, personne est au courant (sauf zhom bien sur) et ça va pas plus mal!
    A+
    Karine

  4. Mon 1er conseil : écoute Tata Bride Next Door of course 😉
    Et si je ne devais retenir qu’un seul de tes conseils ce serait celui-ci : « Concentre toi sur ceux qui ont envie de t’accompagner et ne garde que le positif, ce (et ceux) qui te fait du bien. »
    Parce que les émotions positives cela fait un bien fou ! :)

  5. Outre tous ces bons conseils, LE conseil que je donnerais, si je devais n’en donner qu’un seul et unique, serait celui-ci : le jour J, prend du recul. Pose-toi de temps en temps (planque-toi dans les toilettes si besoin !), pour prendre le temps de faire attention à ce qu’il est en train de se passer. :)

  6. Très chère Tata: un seul conseil pour ta petite sœur… ECOUTE ta grande sœur! Si seulement j’avais pu lire moi-même cet article il y a quelques mois. S’il y avait un avis à mettre en avant avant tout (et je rejoins d’autres commentaires laissés sur le site), c’est de prendre son temps. Prendre son temps pour tout: ne pas s’emballer sur des idées déco, prendre le temps de rencontrer ses prestataires potentiels car derrière de jolis sites il y parfois de drôles de surprises, et surtout prendre son temps pour choisir ses témoins. Oh que oui. Les mariages réveillent quelques frustrations et regrets chez certaines personnes et à la fin on préfèrerait les éviter. Quant aux amis plus éloignés ils peuvent parfois nous réserver les meilleures surprises. Alors petite sœur de Tata Next Door: savoure chaque instant et prends recul!
    Bons préparatifs et tous mes vœux de bonheur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *