Si c’était à refaire #5… Hélène Fi(lle)ancée

La blogueuse la plus rêveuse du web s’appelle Hélène… Sur son blog Fi(lle)ancée, cette grande amoureuse partage ses coups de cœurs poétiques et romantique. Sur son blog Malotine, on découvre une autre facette, notamment  photographe et voyageuse de la belle Hélène.

Elle partage avec vous le bilan des choses à refaire absolument…ou pas, si elle se mariait demain avec le recul qu’elle a aujourd’hui.

{Photos Jonathan Udot}

Jonathan Udot (2) intertitre a garderLa préparation à la maison avec ma maman, ma sœur et ma témoin
Maquillage par une amie. Coiffure par ma sœur. Habillage par ma maman. Un chouette moment de préparation entre filles. Au calme. Avec mon papa qui passe pour faire des blagues. Mon frère qui regarde toute cette effervescence d’un œil intrigué. Minette – le chat – qui dort.
Puis départ en voiture chez l’Amoureux avec ma sœur au volant, ma témoin et Pauline notre photographe… 30 min de rigolade!

Jonathan Udot (3)
Écouter mes rêves de petit fille pour la musique
Depuis toute petite, j’imagine mes amis musiciens réunis pour jouer de beaux morceaux pendant la cérémonie religieuse. L’Amoureux me suivait dans ce rêve… C’est comme ça que j’ai retrouvé mes anciens professeurs de musique jouer la marche nuptiale, ma copine chanter Ave Maria… L’Amoureux m’a fait confiance pour toute cette partie!
Je ne voulais pas de DJ pour la soirée, mon ancien prof de saxo et ami est donc venu avec son groupe pour jouer de chouettes morceaux jusqu’une heure du matin avant de laisser place au DJ. De beaux souvenirs…

Jonathan Udot (5)
Un vin d’honneur simple et fait de nos petites mains
Je referais 13 litres de citronnade parce que les invités ont adoré en siroter dans des pots de confiture avec des belles pailles. Les amis venaient me voir en me demandant si je n’en aurais pas caché 1 ou 2L en plus quelque part.
Et je ferais confiance à nos mamans qui ont réalisé avec leurs petites mains tout un tas de choses délicieuses.

Jonathan Udot (4)
Le brunch du lendemain et le repas des témoins en haut de la montagne
Proposer à nos amis, familles de revenir le lendemain du mariage pour fêter l’anniversaire de l’Amoureux. Prendre le temps de parler avec chacun d’entre-eux, tranquillement. Le soir monter dans notre chalet en haut de la montagne avec nos témoins histoire de prolonger la magie du jour J et ne pas ressentir tout de suite ce grand vide d’après mariage.

Partir en voyage de noces 3 jours après notre Joli Jour
Des contraintes professionnelles ont fait que nous avons dû changer nos plans et partir en voyage de noces 3 jours après notre Joli Jour. 10 jours à New-York. Après 2 jours aussi intenses, nous n’avons finalement pas regretté de nous retrouver tous les deux, en Amoureux à l’autre bout du monde, pour repenser à notre Joli Jour !

 

intertitre a changer
J’aurais dormi avec mon Amoureux la veille du mariage
Nous avons voulu respecter la tradition et dormir chacun chez ses parents la veille de notre Joli Jour. Aussi pour des questions pratiques d’organisation. Finalement, je crois que j’aurais préféré dormir dans ses bras cette nuit-là !

Nous aurions pris un vidéaste
On prendrait un vidéaste pour pouvoir réécouter les belles chansons chantées par notre amie, pour revoir les surprises faites par nos invités, … et ce jusqu’au lendemain du mariage pour garder de jolis souvenirs du lendemain également. Si c’était à refaire, nous le mettrions en priorité avec le photographe.

Nous n’aurions pas pris de dj
J’ai toujours eu un mauvais à priori sur les dj, surement parce que je suis musicienne. Nous avions donc un orchestre jusqu’à une heure du matin, et ensuite place au dj. Pourtant recommandé par un ami. nous l’avions vu l’avant vieille pour l’installation du matériel dans la salle, et nous avions qu’une envie le faire déguerpir de là… nous aurions dû écouter notre instinct! En prenant le relais, ce monsieur a jugé bon de souhaiter un bon mariage à Hélène et Martin! Sauf que mon Amoureux ne s’appelle pas du tout Martin! Maintenant on en rigole beaucoup :)

J’aurais acheté ma jolie robe chez une petite créatrice
Pour ma robe, je savais exactement le modèle que je voulais. Une magnifique robe Célestina Agostino que j’avais découpé dans un magazine il y a une dizaine d’année. Quand j’ai fouillé un peu pour découvrir les prix de cette créatrice, je me suis dit qu’il valait mieux que j’oublie cette idée… avec beaucoup de regret. Puis je me suis tournée vers une petite couturière de village qui m’a fait une robe à l’image d’une autre robe qui m’avait tapé dans l’œil, l’originale étant hors budget.
Je me dis aujourd’hui que j’aurais aimé prendre le temps d’aller essayer de belles robes chez toutes ces petites créatrices qui aujourd’hui me font rêver.

Jonathan Udot (1)
Nous aurions demandé à nos invités de revenir au même endroit à la même heure 2-5-10 ans plus tard
Encore aujourd’hui, l’Amoureux et moi-même repensons à notre joli jour avec des étoiles dans les yeux. Un jour où le stress du quotidien, les soucis, le travail sont mis de côté pour profiter de ce bel amour qu’il y a entre nous deux, pour le partager avec nos proches.
Et je me dis aujourd’hui, que pour prolonger cette magie, nous aurions du lancer l’invitation. J’y avais pensé pendant les préparatifs et je me suis dit que cette idée étant complètement folle.

blog mariage

Merci Hélène ! Retrouvez -la sur ses blog Fi(lle)ancée, et Malotine !

blog mariage

Et si vous aussi vous avez envie de partager avec nous vos conseils « à refaire » / « à éviter », n’hésitez pas à m’écrire ! thebridenextdoor (à) gmail.com !

 

 

{Conseils} le repas de votre mariage

Financièrement c’est le poste le plus important du mariage, et c’est souvent la pièce maîtresse de l’organisation (en est en France, on aime manger !) : le repas de mariage mérite toute votre attention et vos soins.

La solution la plus répandue sauf si vous êtes très courageux ou peu nombreux, c’est de faire appel à un professionnel pour gérer toute la partie nourriture, du vin d’honneur au dessert. Quelles formules proposent-ils ? Comment les  choisir ? A quels prix ? Suivez le guide !

{Crédits photos  Ben & Aurore Photographie}

Si la salle que vous avez retenue pour votre réception n’impose pas le traiteur, vous allez donc de voir vous mettre en quête de celui qui assurera le repas de votre mariage. On ne saurait trop vous conseiller, comme pour tous les autres prestataires,  de commencer par faire fonctionner le bouche à oreille de votre réseau pour qu’on vous recommande des adresses, et au final de retenir un professionnel qui vous inspire confiance et qui vous écoute.

Vous allez donc sélectionner quelques adresses, grâce à votre réseau ou à vos recherches sur internet et vous allez les contacter, par téléphone ou mail dans un premier temps pour leur demander s’ils seraient disponibles à la date et à l’endroit de votre mariage. Ensuite vous pourrez prendre rendez-vous avec ceux qui auront répondu positivement. Lors de ce rendez-vous, posez toutes vos questions, pas seulement celles qui concernent les menus et les tarifs. Par exemple, combien de serveurs prévoient-il ? Font il la mise en place des tables ? A quelle heure arrivent-t-il sur place ? Combien de mariages à leur actif ? Font-il des repas spéciaux pour les enfants et pour les prestataires (DJ, baby sitter, photographe, etc.) ? Y a-t-il une heure au-delà de laquelle le service est payé en heures supplémentaires ? Appliquent-t-ils un droit de bouchon, c’est-à-dire vous font ils payer un prix (quelques euros) par bouteille de vin ouverte, même si c’est vous qui fournissez le vin ? Cette pratique est heureusement de plus en plus rare.  Et enfin,  proposent-t-ils une dégustation ? Rares sont les traiteurs à ne pas le proposer mais cela arrive, ce qui est bien dommage. De plus en plus, on vous proposera un repas test payant, déduit de la facture en cas de signature du contrat.

traiteur Ben et Aurore photo

Choisissez votre formule

Le repas assis. 50-70€

Formule la plus souvent utilisée, le repas assis est la star des mariages. En France, on n’est en général pas effrayés à l’idée de passer plusieurs heures à table. Dans ce cas, le professionnel assurera cuisine et service à table de l’entrée au dessert.  C’est la formule la plus chère notamment en raison du nombre élevé de personnel nécessaire au service. On compte un serveur pour 25 à 30 invités (30€/h). Comptez en moyenne 50 à 70€/personne, service inclus, selon le nombre de plats et le prix des matières premières utilisées. Dans une formule vin d’honneur plus repas, les prix tournent autour de 60 à 90€.

 Le buffet. 25-50€/pers.

Pour éviter un nombre de serveurs trop élevé et diminuer les couts, ou simplement parce qu’ils préfèrent cette formule, les mariés choisissent parfois de se tourner vers un buffet. Le principe est simple : tout est présenté sous forme de buffet et chaque convive vient se servir puis repart à sa table. Cela nécessite un nombre plus restreint de serveurs et fait donc baisser la note. Vous avez peur que ça  fasse « cantine » ? Optez pour une solution mixte, avec entrées, fromage et dessert en buffet et plat chaud servi à table. Pour une formule totale buffet les traiteurs comptent en moyenne 1 serveur pour 40 à 50  invités (25€/heure). Côté tarifs de la nourriture, comptez de 20 à 40€/personne.

Le cocktail dinatoire 25-50€

La dernière née des formules mariage. Pas de place attribuée, les invités vont et viennent en fonction de leurs envies et se servent sur des buffets ou sur des plateaux passés par les serveurs. Tout est présenté sous forme  «cocktail » c’est-à-dire en bouchées, cuillers, verrines, etc… Question tarif, comme pour le buffet, comptez minimum 1 serveur pour   40 à 50 invités (25€/h). Mais si vous pouvez,  prévoyez un peu plus, pour que certains puissent circuler parmi les invités avec des plateaux.

traiteur ben et aurore photo 2

 Vin d’honneur, combien de pièces proposer ?

Tout va dépendre de la durée de celui-ci, comptez en gros une dizaine de pièce par heure. Ce chiffre est également valable pour le cocktail dinatoire. Vous trouverez des formules où chaque pièce vous coûtera entre 1 et 2€.  Le prix du service est le même que celui du cocktail dinatoire.

Quelle que soit la formule choisie, ne rognez pas trop sur le service, c’est en partie  la clé de la réussite de votre soirée : des serveurs débordés qui n’ont pas le temps d’apporter le vin, des invités qui ont fini leur assiette alors que d’autres n’ont pas commencé, des déchets et des verres qui s’accumulent partout lors d’un cocktail dinatoire risquent de gâcher la fête.

Les nouvelles tendances

Verrines et cuiller ont fait leur apparition il y a quelques années maintenant avec un grand succès. Les petits nouveaux sont les cake pops, ces pièces sucrées ou salées présentées sur un bâton façon sucettes, bouchées avec  pipettes de sauce intégrée ou encore sucette au smoothie. De plus en plus les traiteurs aimes surprendre en alliant les saveurs (ex : foie gras au chocolat) ou en utilisant des produits inattendus (bouchées sucrées où se cachent des « frizzi pazzi », ces petits bonbons qui claquent dans la bouche).

Côté animations, les traiteurs proposent maintenant des « ateliers » ou autrement appelés « cuisine spectacle » ou encore « live cooking ». Cela consiste à cuisiner devant vous une partie du vin d’honneur ou du cocktail dinatoire : coquilles Saint Jacques à la plancha, brochettes asiatiques, etc ou encore découper le jambon, le foie gras, devant les invités.

S’adaptant aux nouvelles tendances, les traiteurs sont également de plus en plus nombreux à proposer la réalisation de candy bars ou la mise à disposition de stands « douceurs » comme la barbapapa, popcorns, gaufres, crêpes, etc… pour vos vin d’honneur ou pour le repas du lendemain.

C’est donc plutôt autour du vin d’honneur ou du cocktail dinatoire que vous trouverez le plus de nouveautés, le repas assis restant plutôt traditionnel.

 

Comment disposer vos tables, quelles quantités de boissons prévoir, retrouvez d’autre conseils dans mon précédent article sur la préparation de votre repas de mariage

blog mariage

Cet article, publié à l’origine dans le n° de juin 2013 de Mariée Magazine a été préparé avec l’aide du traiteur Dinogo (www.dinogo.net), de la rubrique « budget » du blog With a love like that et du témoignages de mes fans Facebook chéris. Merci !

blog mariage Les photos qui illustrent cet article sont de  Ben & Aurore Photographie

 Ben & Aurore Photographie sont un couple de photographes professionnels, spécialisés dans les reportages de mariage. De votre première rencontre avec eux jusqu’au au jour J, ils vous proposent un accompagnement et un suivi personnalisé. Ils se déplacent dans toute la France et ont même développé une formule qui vous fait voyager. Pour en savoir plus : www.benaurorephotos.fr ou 06.23.60.24.83.

[Si vous êtes photographe et intéressé(e) par un partenariat avec des blogs, contactez-moi !]

Morphologie et robe de mariée : les conseils de l’experte !

Chose promise chose due, en attendant de retrouver Caroline de Caro Imag’In et les deux mariées que nous allons sélectionner (choix très difficile, sachez-le !),  pour notre reportage « choisir sa robe selon sa morphologie », voici déjà des conseils de Caroline pour arrêter le choix de votre robe de mariée  selon votre morphologie. Nous en reparlerons bien sûr dans les deux  reportages qui seront diffusés sur le blog en février.

Caroline est conseillère en image depuis 4 ans. Elle a accompagné des dizaine de clients dans la définition de leur style et/ou en tant que « personnal shopper » pour le compte de l’agence Nova Look.

Elle a listé quelques un des physiques les plus fréquents rencontrés chez les femmes normales et voici ses conseils.

blog mariage

 

 Mon choix de  robe si j’ai les épaules larges

L’idée sur cette silhouette c’est d’adoucir la ligne des épaules et d’équilibrer sur le bas.

Pour bien mettre en valeur votre port de tête, utilisez du tulle au bas de la robe pour donner du volume et équilibrer la silhouette,  on peut opter pour une robe avec de moyennes bretelles en dentelle pour adoucir, pourquoi pas une encolure du type « diana » (une épaule cachée l’autre dénudée) ou un col asymétrique.

Elise Hameau

 

Robe Elise Hameau

robe mariée asymétrique

Accessoirisez avec un plastron qui donne un effet plus affinant et dirige le regard dessus, préférez les encolures arrondies qui adoucissent la carrure.

On évite de trop marquer la taille et de porter des manches ballon car elles accentuent la carrure, et les encolures en V.

Mon choix de robe si j’ai  de gros bras

On cherchera à affiner avec un effet de manches volantes légèrement transparentes. On recouvrira le plus possible les épaules par de large bretelle, idéalement des manches en tulles ou dentelles souples à hauteur des coudes. De manière à recouvrir le plus possible.

lorafolk

Robe Lorafolk

211035932508589028_wpfI5ZZW_c

stephanie wolff 2

Robe Stéphanie Wolff

Opter pour une encolure V pour diriger le regard sur la poitrine.

robe mariée morphologie

On évite les manches ballons qui accentueront la rondeur des bras et les robes bustier.

Mon choix de robe si j’ai une poitrine volumineuse

Un soutien gorge gainant est indispensable pour « réduire » le volume de la poitrine et apporter de la légèreté.

Opter pour des encolures hautes en V ou arrondies en tulle ou dentelle  et assez échancré pour mettre en valeur votre port de tête. Pensez à accessoiriser le cou pour diriger le regard dessus.

robe mariée morpho poitrine volumineuse 3 robe mariée morphologie poitrine volumineuse  Source, photo Elisabethe Messina

robe mariée morpho poitrine volumineuse 2

On évite la taille empire car elle met l’accent sur le haut du buste et l’étoffe davantage, et le bustier (sauf si la poitrine est bien gainée).

Mon choix de robe si j’ai une poitrine menue

Un soutien-gorge rembourré pour donner un air plus pulpeux. Galbez au maximum juste au dessous de la poitrine pour remonter les seins.

Le port de tête et la mise en valeur des épaules seront l’objectif,  on peut opter pour des manches « ballons ». Le décolleté V qui met en valeur les poitrines menues, le col bénitier  étoffe la poitrine donc crée du volume. Une robe dos nu avec de fine bretelle pour un glamour.

Carolina herrera robe mariée petite poitrine

stephanie wolff Robe Stéphanie Wolff

robe mariée dos nu

On évite la robe bustier car ça tasse la poitrine.

Mon choix de robe si je suis petite

L’idée est d’allonger la silhouette.

La robe « taille empire » permet de remonter la taille et de gommer les hanches, elle donne l’illusion d’avoir des jambes longues ce qui a un effet affinant et allongeant. Le port de talons est évidemment indispensable.

robe mariée morphologie petite

La robe fourreau est aussi un bon choix, elle allonge les jambes et dessine bien les hanches, en revanche cette coupe ne convient pas aux femmes très rondes et aux hanches larges.

264868021805292530_cPUiHYfM_c

On évite les robes trop volumineuses qui tasseront la silhouette.

Mon choix de robe si je suis grande

Plus votre robe sera longue et près du corps plus vous paraîtrez grande.

N’hésitez pas à couper cette ligne qui allonge, en deux pièces notamment avec une jupe et un bustier col cœur.

Si vous tenez absolument à porter une robe (vs bustier + jupe comme indiqué ci-dessus) le jour J, tentez de densifier en jouant sur les volumes avec un bas très évasé, des plis, des plumes et des matières très vaporeuses.

robe mariée silhouette grande 2

Pour casser les codes de « la » robe longue pourquoi pas opter  pour une robe courte arrivant au dessus des genoux et ou une coupe courte devant et longue derrière ? C’est très chic et moderne.

robe mariée silhouette grandeSource, photo Elisabethe Messina

Rafael Cennano

Un grand merci à Caro Imag’In pour ces conseils ! On la retrouve donc début février avec nos deux mariées pour d’autres conseils, en image !

Pour contacter Caroline :

Sa page facebook

Son mail : akdemircaroline@gmail.com

Toutes les photos sont extraites de du tableau Robes de mariée de mon profil Pinterest, ej n’ai malheureusement pas connaissance des nom des photographes ni parfois des couturiers.