Des ballons pour mon mariage ?

Aujourd’hui, je voudrais rendre sa dignité à un très fidèle ami du mariage, utilisé par des centaines de milliers de mariés et aujourd’hui totalement négligé, voire même méprisé par la tendance du moment, j’ai nommé le ballon de baudruche.

Et oui, ce bon vieux ballon de baudruche, complice de tant de fêtes et qui après des décennies de bons et loyaux service s’est vu rabaissé au rang des has been du mariage.

Bon, ceci dit, quand on voit ça,…

Untitled_0079 … on ne peut qu’être d’accord pour oublier notre ami ballon très très loin au fond des rayon de Fiesti-fiesta le palais de la déco de mariage de bon goût en intissé turquoise. (Oui, je suis contre l’intissé, surtout quand il est en forme de housse de chaise qui te colle aux fesses  si tu as une robe en synthétique).

Ma mission du jour, donc, réconcilier mariage et ballon, et redorer un peu le blason de notre ami.

Car le ballon, c’est quand même un objet bien pratique et multi usage pour occuper l’espace, décorer sa salle, sa cérémonie, son buffet et plein d’autres choses encore.

On peut décorer ses tables de buffet / vin d’honneur / candy bar :

ballons table buffet Sources :1234

 On peut s’en servir de décor de cérémonie : ballon cérémonie mariage Sources : 1 Ben et Aurore Photo 2 3 45

On peut évidemment décorer sa salle

décoration salle mariage ballons Sources : 123 45 – 6

On peut même mettre des confettis à l’intérieur, un peu pour faire joli ou beaucoup pour éclater le ballon et les faire tomber en pluie.ballons mariage confettisSources : à gaucheau milieuà droite

Et on peut faire de jolies photos de couple, faire un lancer de ballons, décorer sa voiture et tout plein d’autres choses très jolies et même faire une arche de ballons même pas kitche (à condition d’être des mariés hyper cool à vélo, ça passe).

Untitled_0086 Sources : 123 – 4 – 5 – 6 – 78

 

Personnellement je les aime beaucoup en guirlandes qui volent au vent, depuis que je les ai vus à Istanbul, comme sur cette photo (très poétique, même si en réalité ces ballons servent de cible pour des carabines, comme à la fête foraine.)

sunset_balloons_by_TiaraMia Crédit Photo

Vous trouverez plein d’autres photos sur mon album Pinterest consacré aux ballons pour les mariages.

Alors, me direz vous, comment diable faire pour avoir des ballons trop tendance-jolis-bloguesques-united-states-style et pas des moches arches en ballon ? (non, prendre la nationalité américaine ne suffit pas).

Déjà, on oublie les ballons nacrés, c’est mal. Ensuite, vous le remarquerez sur la plupart des photos, un ballon c’est aérien, ça vole. Les grappes de trois ballons accrochés par l’embout et fixé aux murs, c’est pas très tendance (la preuve, il y en avait à mon mariage en 2010). Et pour finir, comme très souvent en déco de fête, la quantité va jouer, mettez le paquet, en grappe, en guirlande, ça fera plus joli. Vous pouvez également miser sur les gros ballons ronds, qui ont assez la classe.

Enfin, vous me connaissez, je ne suis pas du genre à vous balancer trois photos d’inspiration sans les petits conseils qui vont bien avec : 1) l’hélium, ça coute cher. Si vous comptez gonfler de gros ballons ou beaucoup de ballons, prévoyez le budget (si j’en crois internet, à l’achat comptez 1€ le ballon taille standard 28-30 cm). On achète de l’hélium dans les magasins de fête, pensez plutôt à la location dans ces même magasins ou sur internet. On loue la bonbonne et on paie à la consommation (comptez alors 40-50 cts le ballon). 2) L’hélium c’est volatile, ne comptez pas gonfler vos ballons 48h à l’avance, faites le le plus tard possible. 3) des ballons prévus pour l’hélium ou traitez-les avec un produit spécial, sinon il se dégonfleront trop vite.

blog mariage

Et vous, avez vous prévu des ballons ? Vous aimez ça ou au contraire vous êtes fâchés avec eux ? Avez vous des conseils pour les utiliser ?

 

 

 

 

 

 

Jolie boutique de décoration de mariage {concours} Pour Les Jolis Jours

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous parler d’une boutique de décoration de mariage jeune et jolie (rien à voir ni avec le magazine que vous ne devez même pas connaître bandes de jeunes, ni avec le film), une petite boutique qui regorge déjà de chouettes trucs qui font envie.

pour les jolis jours

C’est la boutique Pour Les Jolis Jours dont la propriétaire Anaïs  m’a contactée parce qu’elle souhaitait faire connaître sa jeune boutique et pour fêter ça, elle avait envie de vous gâter.

Elle m’a donc proposé un joli concours pour vous faire gagner des tas de cadeaux à choisir dans sa caverne d’Ali Baba.

Et qu’est ce qu’on trouve dans la caverne d’Anaïs Baba ? des tas de choses pour décorer son mariage, comme des pailles rayées (attention à ne pas les mettre trop tôt dans les bouteille sinon elles ramollissent)…

pailles rayées - pour les jolis jours …des cartes postales de new York, trop classes

cartes postales NYC - pour les jolis jours

…des boites à tartelettes pour les gouters de mariage top tendance…

boites sweetie pies - pour les jolis jours

 

De la baker twine parce qu’on ne peut plus se marier sans baker twine  (essayez, vous verrez !) baker twine - pour les jolis jours des petits sachets en lin « Love » qui peuvent même servir de cache pot…. sacs en lin - pour les jolis jours

…des étiquette « américaines »  etiquettes américaines - pour les jolis jours et tout un tas d’autres petits objets tous plus sympas les uns que les autres.

boutique déco mariage

 

Pour fêter son lancement, Anaïs offre à l’un(e) d’entre vous 40€ de produits de sa boutique !

Et avec 40€ on peut se faire plutôt plaisir !

Par exemple moi, j’ai fait mon petit panier et j’ai mis dedans : du masking tape à rayure, des sachets en lin avec des fleurs, des moules en papier, des sachets à pois, des stickers voyage et des cartes postales de NY. Rien que ça !

 

objets déco mariage

Alors si vous avez envie de vous faire plaisir, vous pouvez participer au concours en allant choisir vos objets sur la boutique Pour Les Jolis Jours pour un montant de 40€ maximum hors frais de port et revenez ici mettre en commentaire votre wish list.

Vous pouvez choisir de prendre le même produit en plusieurs exemplaires, mais vous devez prendre au moins deux produits différents pour ne pas épuiser tout le stock de la boutique.

Vous avez jusqu’à dimanche 16 juin minuit pour jouer, je tirerai au sort et le résultat sera publié sur ma page facebook et celle de Pour Les Jolis Jours  lundi !

 

DIY un centre de table rétro

Après les cornets, les fanions, les pompons, et le marque place, on continue la semaine spéciale DIY, voici comment faire un centre de table rétro à souhait.

Crédit photo : The Groom Next Door

Que faut il pour donner un aspect réto à un simple vase ?

– de la dentelle

– un vieux livre

– un numéro imprimé dans une police rétro, type art nouveau.

– et la base, un vieux vase, ici un pot à chicoré trouvé en multiples exemplaires dans une brocante en Charente. Il semble que la moitié du département poss-de ce type de pot et cherche à s’en débarrasser. Ils ont d’ailleurs des couvercles en verre tous ronds plutôt sympa mais là, en l’occurrence je voulais mettre des fleurs dedans.

– je n’ai utilisé que du scotch double face, y compris pour fixer la dentelle. Ca suffit amplement pour un ojbet qui n’est pas appelé à être manipulé, ça ne bave pas et ça permet de récupérer la dentelle ensuite sans l’abîmer.

Pour le reste, ça se passe de légende, je crois.

Concours « 1 an, ça se fête », le résultat !

Parce que j’aime faire durer le suspense et que j’ai des choses à dire, vous devrez patienter un peu avant de connaître le nom de la gagnante (ou alors allez directement en fin de cet article, bande d’impatientes).

Tout d’abord je voudrais adresser un immense Merci à Benoît Guénot, qui a accepté d’offrir cette séance photo à l’une d’entre vous. L’objectif dans ce type de concours, pour celui qui offre le cadeau, c’est de se faire connaître, je n’ai quasiment jamais organisé de concours c’était donc un pari pour lui,il m’a fait confiance et a accepté sans hésiter, merci Benoît !

Je voudrais vous remercier vous toutes, qui avez participé, vous avez toutes fait l’effort d’aller voir le travail de Benoît, de vous y intéresser, vous avez eu des mots très beaux pour décrire son travail, et plein d’idées pour votre séance photo. Vous êtes vraiment toutes au top !

Pour finir, je voudrais remercier les collègues blogueuses qui ont gentiment accepté de relayer ce concours sur leur blog ou leur page Facebook, ce que je leur avais demandé pour donner à Benoît la visibilité qu’il mérite : Pimp your wedding, Trendy wedding, The wedding tea room, With a love like that, My cultural wedding chic (à qui je n’avais rien demandé pour ne pas faire doublon avec son propre concours mais qui a relayé quand même, merci Miss 😉 ), Wed and the City, Mademoiselle Dentelle, La mariée en colère, Fi(ll)ancée, Weddingland, merci les filles, vous êtes adorables !

Allez, je ne vous fais pas attendre plus longtemps, je vous rappelle que selon les règles, Benoît a (difficilement vu la qualité !) sélectionné les 10 projets qui l’inspiraient le plus. Le logiciel utilisé ne tirait pas au sort un nom mais donnait un ordre,  la gagnante est donc celle qui arrive en rang 1 sur ces 10 projets de séances choisis par Benoît, c’est à dire Marion et ses plumes d’oreiller.

Je rêve d’une séance dans notre ‘home sweet home’ sous les toits, dans notre banlieue du 92 où nous avons nos habitudes! Je nous imagine nous battre à grands coups d’oreillers pleins de plumes d’oies , oreillers qui finiraient décharnés pour laisser place à une pluie de plumes tour à tour chatouilleuses, couveuses,…

Marion, le passage d’aspirateur n’est pas prévu dans la séance 😉

Encore un grand bravo pour tous vos jolis projets et merci à tous, rendez-vous dans un an !

Enfin, non, rendez vous dans une heure, pour le vrai article du jour !

Voyage de noces, destination Nouvelle Calédonie

Ajourd’hui, Céline et son mari nous emmènent barboter dans les eaux turquoises de Nouvelle Calédonie. Un voyage de noce spécial plages de sable blanc, eaux limpides et ilôts paradisiques. Evasion totale pour ce Noël estival…

 

POURQUOI ?

Nous rêvions d’évasion, de destination lointaine et de moments magiques qui ont cristallisé l’aspect unique de notre mariage (destination que l’on fera qu’une seule fois dans notre vie !). Nous voulions un dépaysement complet, être à l’autre bout du monde et venant du Nord de la France, il nous fallait de la chaleur, du soleil, de l’eau bleue turquoise, le tout en plein mois de Décembre ! La Nouvelle Calédonie nous a apporté tout ce dont nous rêvions : chaleur, soleil, dépaysement, eau transparente, Noël sous les cocotiers, être à l’autre bout du monde (20 000 km à l’aller, on peut difficilement faire plus loin !), des moments magiques…

DESCRIPTION DU SEJOUR

Nous sommes partis du 17 Décembre au 1er Janvier soit 15 jours, dont 27 h de voyage aller et retour. Nous avions réservé un bungalow sur pilotis à l’îlot Maître (hôtel****). Le rêve… Un voyage de noce paradisiaque, sur une île minuscule, avec accès privé à la mer. Nous avions le prêt de palmes, de masques et tubas et nous avons passé une partie de notre temps sous l’eau à nager avec les poissons. Quand il faisait un peu gris, ou que l’eau était un peu froide le matin (bon 26° quand même le matin), nous profitions de la piscine de l’hôtel. Puis des balades le long de la plage le soir. Nous pouvions faire du jet ski, plongée sous marine, Kitesurf, visite de l’île en « Banana Boat »…

Puis pour le reste de notre séjour, nous sommes restés à Nouméa. Nous avons profité pour aller sur l’îlot Canard où nous nous sommes isolés sur la plage pour siroter du rosé au bord de mer, visiter le Phare Amédée (soit l’île aux serpents !) où nous avons participé à la vie de l’îlot, nous avons appris à monter sur des cocotiers, à ouvrir des noix de coco, nous avons pris un petit bateau à fond de verre pour aller voir les requins et autres gros poissons. Et nous sommes allés également visiter la ville Prony (au sud de la Nouvelle Calédonie). Village d’une vingtaine d’habitants, où nous n’avons croisé personne. Le dépaysement total ! Sans oublier la ville de Bourail et ses plages à couper le souffle, où nous avons marché des centaines de mètres avec de l’eau qui montait simplement jusqu’aux genoux.

C’est incroyable de voir des villas d’exception, puis quelques mètres plus loin voir la misère des bidonvilles. C’est quand même une île assez pauvre où la vie est très chère. J’aurais aimé rencontrer des Kanaks et voir leur façon de vivre, et goûter le Kava (boisson typique). Et nous y serions bien restés quelques semaines de plus !

Notre seul regret est de ne pas avoir pu visiter l’île des Pins (pourtant l’une des plus belles îles au monde) car le bateau était en panne.

Etant partis en Décembre, c’est l’été sur place et nous avons eu en moyenne 35°C, avec 2 jours de pluie. L’eau était aux alentours de 28°.

 

FICHE TECHNIQUE

 Partis de Paris CDG le samedi matin, escale à Amsterdam de 2h, environ 11h de vol puis escale à Osaka de 2h30, 8h45 de vol puis arrivés à Nouméa le lendemain soir (en comptant les 10h de décalage horaire). Pour le retour, exactement le même trajet à l’inverse, avec le même nombre d’heures d’escale. Ce fut un voyage très fatiguant mais qui vaut vraiment la peine d’être effectué ! Pour le vol, nous nous sommes totalement débrouillés. Ayant un mari passionné par les voyages, facile pour lui de trouver les bons plans. (La durée moyenne de ce voyage est entre 22 et 30h).

Aucun vaccin n’est préconisé et aucun visa n’est demandé puisque cette île fait partie de la France.

Par contre, si votre escale est beaucoup plus longue au Japon, un visa sera demandé si vous comptez sortir de l’aéroport, même pour quelques heures.
BUDGET

Il faut compter en moyenne 1 600 € par personne uniquement pour le billet d’avion.

Pour l’hôtel, il faut compter 300 € la nuit pour un bungalow sur pilotis. Et 30 € pour la traversée en bateau pour arriver jusqu’à l’île.


LES +

Les plages de sable blanc, l’eau transparente et calme, le plaisir de nager avec des dizaines de poissons. Avoir plus de 30°C en plein mois de Décembre. Et bien évidemment des paysages totalement fabuleux et une évasion complète. Nous voulions nous sentir seuls au monde et nous y étions !
LES –

La horde de touristes sur l’îlot Maître, la vie très chère et le fait qu’on ne se sente pas du tout en France. Les Calédoniens distinguent bien les Français et la « France » (ils ne disent jamais « métropole ») des Calédoniens et de leur île. Les pannes constantes du bateau qui mène sur l’île des Pins ! :-(
LES BONS PLANS ET LES BONNES ADRESSES

 L’escapade sur l’îlot Maître (http://www.ile-de-nouvelle-caledonie.com/escapade_ilot_maitre_coral_palms_noumea_resort.html), les plages d’Anse Vata et leurs restaurants divers et variés en bord de mer. Et si vous comptez aller visiter le Phare Amédée et son île, n’hésitez pas à faire le tour de l’île où vous trouverez des endroits totalement coupés du vent, du bruit, où la mer ne fait aucune vague.

Merci Céline, d’avoir partagé tes infos sur cette destination avec nous !

Retrouvez toutes les destinations présentées jusqu’ici sur le blog dans la catégorie Voyage de noces 

Si vous souhaitez apporter votre concours à cette rubrique, contactez moi !

Et si vous souhaitez avoir des infos sur une destination précise, dites-le moi, je tâcherai de vous trouver des infos.