Ce moment dont je me souviendrai toute ma vie : l’ouverture du bal de mon mariage

Johanna partage avec nous un beau moment, plein de tendresse, celui de l’ouverture du bal de son mariage. C’est en général un des dernier moment émouvant de la fête, avant que tout le monde finisse la soirée en se déchainant sur la piste. Se retrouver à deux… du moins au début…

 Crédit photo David Latour Photographies

Johanna ouverture de bal Notre mariage a été une splendide journée, une succession de beaux moments, plein d’amour, de tendresse et de sincérité.

 Notre cérémonie laïque a vraiment marqué nos esprits et nos cœurs, et c’est sûr que nous nous en souviendront toute notre vie.

 Mais le moment que je retiens tout particulièrement, c’est notre ouverture de bal.

Au début des préparatifs, nous avions dans l’idée de faire quelque chose d’original, avec une chorégraphie façon flashmob sur une musique de zumba que ma témoin et moi aimons particulièrement. Nous avons appris la choré à nos hommes (ce qui était un sacré bon moment) et nous l’avons aussi montrée à mes amies pendant mon EVJF.

Je devais nous filmer pour l’envoyer au reste des participants et puis, plus le Jour J approchait, moins je trouvais le temps de le faire. J’ai finalement laissé tombé l’idée, il y avait plus important à penser 😉 J’ai demandé à notre DJ de passer la chanson dans la soirée pour qu’on puisse quand même danser dessus et toutes mes amies m’ont suivi sur la piste de danse, c’était très bien comme ça !

 Donc, au final, comme ouverture de bal, nous avions choisi une chanson que nous aimons beaucoup et qu’on écoute très souvent depuis nos débuts : My December de Linkin Park.

Entendre les 1ères notes de la musique résonner dans la salle m’a énormément émue. Danser contre mon mari tout neuf, qui me serrait fort dans ses bras, j’ai cru que c’était un peu le summum de cette si belle journée.

Mais que neni !!

Notre DJ a demandé à tous nos invités de rejoindre la piste de danse et de nous éclairer de leur bâton d’étincelles. Au fur et à mesure de la musique, les voir tous se lever, nous entourer et rayonner (dans tous les sens du terme), c’était vraiment WAHOU !!

J’ai percuté à cet instant précis à quel point j’étais immensément heureuse. Que nous étions mariés et que tous nos proches (à quelques exceptions près) étaient autour de nous. J’ai ressenti dans leurs yeux tellement de bienveillance et d’amour … que je m’en souviendrai toute ma vie  ! Johanna_ouverture de bal cierges magiques Merci Johanna !

 

Pour vous régaler avec l’intégralité du mariage, courrez voir le beau reportage de David Latour Photographies sur son blog et retrouvez le témoignage de Johanna chez Queen for a day.

Si vous aussi vous souhaitez partager le moment dont vous vous souviendrez toute votre vie (en rapport avec le mariage, pas forcément pendant, ça peut être pendant les préparatifs, le voyage de noces, le lendemain…), écrivez moi à the bride next door @ gmail.com !

Et bien, dansez maintenant ! #2 la bachata

Pour ce nouveau volet de notre série sur les danses d’ouverture de bal, on quitte Vienne, Sissi, la musette et les parquets ben cirés du chateau royal suédois pour le sable chaud, la mer, les nuits qui s’embrasent au son de la guitare ! Amateur de « caliente », ce volet est pour vous !

Comme pour toute cette série, c’est Ludivine les Salons, professeure de danse à Paris qui vous explique tout ce que vous devez savoir !

Danse : La bachata

Style : rapide ou assez lente la bachata est une musique romantique. Guitares, bongo, maracas, basse et guiro, elle est très populaire en Amérique latine.

 Vous adorez vous déhancher sur Aventura, Prince Royce ou Frank Reyes, la bachata est pour vous !

 Mojito, soleil, plage et cocotiers seront l’ambiance de votre mariage ? La bachata, la salsa, toutes les danses latines sont pour vous !

Festive, son rythme à 4 temps vous donnera forcément envie de danser !

Avec la bachata, on s’a-mu-se !!

freddy fremondCrédit photo Freddy Frémond

Difficulté d’apprentissage

 La bachata est très facile à apprendre pour les filles comme pour les garçons ! Une fois que vous aurez pris l’habitude du « hop » petit coup de bassin, elle n’aura plus de secret pour vous. Vous chalouperez jusqu’au bout de la nuit ! Vous pourrez la chorégraphier, l’improviser, la faire tourner mais…tout collé-serré

Contraintes 

 Il y a très peu de contraintes en bachata, il faut juste s’habituer à la position très serrée qui fait qu’on se marche sur les pieds assez souvent quand on débute.

Les robes pas trop volumineuses seront les bienvenues afin de ne pas retrouver le danseur entortillé dans vos jupons !

Pour qui 

23h…une paillote au bord de la méditerranée…il a fait chaud toute la journée et vous allez ouvrir le bal pieds nus dans le sable avant que tous vos invités vous rejoignent sur ce rythme chaloupé !

 Elle est adaptée à tous les styles de mariage sauf si vous rêvez de Sissi…Attention toutefois si vous souhaitez ouvrir le bal avec votre papa puis avec votre mari, de trouver un style qui conviennent aux deux. Il n’est pas dit que votre père ait envie de se déhancher sur une bachata !

Playlist

Angelito (Aventura)

Azul (Alex Bueno)

Corazon sin cara (Prince Royce)

Incondicional (Prince Royce)

Por ti voy a morir (Frank Reyes)

Mi linda doncella (Frank Reyes)

La distancia (Luis Vargas)

Viento del otono (Yoskar Sarante)

Veneno (Luis Vargas)

A peso (Raul Rodriguez)

Linda (Luis Segura)

Et maintenant, on regarde !

blog mariage

Un grand merci à Ludivine les Salons qu’on retrouve très bientôt pour d’autres danses !

ludivine les salons 23, Rue de Saint Pétersbourg, 75008 Paris
Tél. : 06.68.74.15.13 / 09.72.33.68.49
Email : ludivine@ludivinelessalons-danses.com
Web : www.ludivinelessalons-danses.com
Facebook : Ludivine-les-Salons-ecole-de-danse

blog mariage La photo qui illustre cet article est au crédit de Freddy Frémond Photographies

Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr

[vous êtes photographe et vous souhaitez en savoir plus au sujet de ce partenariat, contactez-moi !]

blog mariage Pour celles que les Noceuses  intéressent, ça y est les concours sont lancés, hier c’était chez   With a love like that et aujourd’hui ce sera chez Queen for a day !

Et bien, dansez maintenant ! #1 la valse

On a beau porter des chaussures roses, faire des cérémonies laïque sous les arbres et  avoir jeté les pièces montées de choux aux orties (ce qui selon moi est une hérésie totale mais passons), certaines traditions sont immuables. Il en est ainsi de l’ouverture de bal de mariage.
Certes les pères n’ouvrent plus forcément le bal avec leur fille, et souvent ce sont les jeunes mariés qui inaugurent ensemble la piste de danse, mais à ce détail près le reste ne change pas : on jette toujours deux pauvres créatures  au milieu de la piste, avec des robes trop longues et des chaussures qui font mal aux pieds, le tout observés par environ 450.000 yeux.

Comme je sais que vous êtes très nombreux à avoir envie de suivre cette tradition mais beaucoup moins à vouloir être ridicules en dansant n’importe comment sur n’importe quoi, j’ai demandé à ma complice Ludivine les Salons, professeure de danse à Paris de vous concocter des petites fiches pour vous parler des danses possibles pour votre mariage.
Car non, la valse n’est pas une fatalité. Mais elle n’est pas forcément ringarde non plus ! C’est pourquoi on va entamer cette série dansante par cette reine, que dis-je cette impératrice de l’ouverture de bal.

Moi quand on me disait « valse, » je pensais Beau Danube bleu, je pensais Sissi, je pensais robe énorme qui  empêcher d’aller dignement aux toilettes, pas vous ?

Et bien j’avais tort, la preuve avec Ludivine.

valse

crédit photo Ludivine les salons

 Styles
Musette – lente – Viennoise  – Argentine

 De Strauss à Edith Piaf en passant par Lifehouse, très classique ou extra moderne il y en a pour tous les goûts !

 Que vous ayez des velléités de Sissi et de son prince Franz ou que vous lui préfériez Julianne…au mariage de son meilleur ami, vous trouverez forcément la valse que vous allez a-do-rer !

Elégante, envolée, enivrante, on peut même lui rajouter quelques mouvements pour impressionner l’assistance sans prévoir une préparation de sportif de haut niveau !

 Difficulté d’apprentissage 

 Aucune difficulté si vous souhaitez faire « illusion », en une heure de temps, vous commencerez à tourner sur vous même…mais c’est pour faire illusion.

Si le « grand carré » vous fait rêver depuis votre plus tendre enfance et que vous vous imaginez tournoyer autour de la piste, il faudra prévoir un peu plus de temps.

Comptez 4 à 5h pour être tout à fait à l’aise en répétant un peu de votre côté.

 Contraintes 

 Plus votre robe sera imposante, plus il faudra faire attention…mais c’est valable pour la journée entière ;-).

La traîne peut parfois vous gêner, mais c’est tellement plus joli qu’elle virevolte avec vous ! Si vraiment vous avez peur de vous prendre les pieds dedans, demandez à votre Mireille qu’elle puisse être remontée (la traîne pas Mireille).

Evitez toutefois les chaussures à plate-forme ou à talons compensées parce qu’on a besoin de plier le pied et ce genre de chaussures en valse donne un petit côté « playmobil ».

Pour qui ?

 Si votre mariage a lieu dans un château, éclairage à la chandelle et queue de pie pour ces messieurs, bien entendu les valses classiques seront les plus adaptées à cette ambiance romanesque !

Vous avez envie de grandes envolées, de tourbillons incessants, de grands rideaux de velours rouge, pensez à « La valse brillante », « La donna é mobile ».

Si vous préférez quelque chose de plus calme, de plus doux musicalement, et pourquoi pas d’un peu plus lent, optez plutôt pour « Coppélia » ou « Barcarolle ».

 Mariage au grand air, guirlande de lumières dans un mas de Provence, mariage guinguette, champêtre, avec un petit air de « on va au bal ce soir », vous valserez joue contre joue sur « c’était bien », « padam, padam » ou « la javanaise ».

 Mais n’oubliez pas qu’il n’y a pas de règle, l’essentiel c’est de vous faire plaisir ! Un mariage au château sur la « java bleue » et un mariage à la campagne sur « Le beau danube bleu », pourquoi pas si ça vous met du baume au cœur !

 Playlist 

 –          Coppélia (du ballet éponyme)
–          Barcarolle (Les contes d’Hoffman, Offenbach)
–          Le beau danube bleu (Strauss)
–          La valse des patineurs (Waldteufel)
–          Valse n°2 en si mineur op.69 (Chopin)
–          La valse brillante (Nino Rota, Le Guépard)
–          La donna é mobile (Verdi, Rigoletto)
–          La valse des fleurs (Casse-Noisette)

–           Le festin (Camille)
–           You and me (Lifehouse)
–           What the world (jackie de Shannon)
–           La Javanaise (Serge Gainsbourg)
–           Les bancs publics (George Brassens)
–           Padam, padam (Edith Piaf)
–           La foule (Edith Piaf)
–           C’était bien (le p’tit bal perdu) (Bourvil)
–           La valse chinoise (Sanseverino)

Et en vrai ça donne quoi ?

Avec des vrais futurs mariés chez Ludivine ça donne ça : 


et avec de tous jeune mariés qui ouvrent leur bal ça donne ça :

Et pour voir une vraie princesse, vous pouvez regarder l’ouverture du bal de Victoria et Daniel de Suède (qui auraient peut être dû prévoir une piste de danse un poil plus grande…)

Un grand merci à Ludivine les Salons qu’on retrouve très bientôt pour d’autres danses !

ludivine les salons

blog mariage Et vous ?  allez- vous ouvrir le bal ? sur quel type de danse ? vous êtes autodidacte ou bien vous avez pris des cours ?

 

 

Ouverture de bal originale : pourquoi pas du lindy hop ?

le Lindy Hop, vous ne connaissez pas encore ? Quant à prendre des cours de lindy hop vous ne saviez même pas que ça existait ? Et bien c’est le moment de découvrir cette danse qui pourrait bien devenir celle de votre ouverture de bal. Si si, regardez !

C’est chouette hein ?

L’école de danse Ludivine les Salons, qui nous avait déjà donné ses conseils sur l’ouverture de bal propose désormais des cours de Lindy Hop ! je lui ai posé quelques questions supplémentaires.

 

On voit encore beaucoup d’ouvertures de bal sur de la valse, est-ce parce que c’est le plus facile à apprendre ?

Ce n’est pas forcément la plus facile à apprendre mais c’est la plus facile pour faire illusion 😉 ! Et puis elle reste une danse traditionnelle pour l’ouverture du bal on danse la valse avec son papa, puis avec son mari. Elle a aussi l’avantage musical de se retrouver dans tous les styles (classique, moderne, cinéma, dessins animés) un large choix !

Quelles autres danses peut on envisager quand trois mois avant son mariage on ne sais rien danser ?

On peut tout danser ! en revanche on ne peut tout savoir danser 😉 On peut envisager le rock, la valse, le cha cha, le tango, la rumba, le lindy hop par exemple. On apprend une petite chorégraphie assez simple à restituer avec quelques figures qui « impressionnent » en tenant compte de la forme de la robe et des envies des futurs mariés

Qu’est ce que le lindy hop exactement ?

Le lindy hop est une danse des années 20, c’est le grand père du rock ! C’est une danse joyeuse, très vivante à la fois glissée et sautillante.

 Combien de temps faut il pour apprendre à le danser ? en combien de cours peut on « faire illusion » le temps d’une première danse ?

Pour apprendre à le danser « pour de vrai » il faut plusieurs mois comme toute danse, mais pour faire illusion, quelques heures peuvent suffire 😉

Allez, on en regarde encore des exemples ?

blog mariage

Pour fêter le démarrage des cours de Lindy Hop dans son école à partir de septembre, Ludivine vous offre 3h de cours particuliers (valeur 310€) à prendre avant la fin de l’année 2013 * !

De quoi largement épater vos invités !
Ca se passe à Paris, j’en suis navrée pour celles et ceux qui ne peuvent pas y venir.

* Attention, entre le fin du concours et fin septembre, les cours ne pourront être pris que de 10h à 18h du lundi au samedi. Entre octobre en novembre, les horaires seront libres, du lundi au samedi en fonction du planning de Ludivine. 

Pour participer, laissez un commentaire à cet article avant dimanche 7 juillet 18h
Et ce n’est pas obligatoire mais ce serait gentil de liker la page facebook de Ludivine, vous y trouverez figures et idées de musique !

  ludivine les salons

A compter de septembre, l’école Ludivine les Salons proposera des cours de Lyndy Hop :

Cours particuliers tous les jours de 10h à 21h
Cours collectifs à partir du mercredi 11 septembre de 19h30 à 20h30 en débutant. Cours cadeau la première semaine de septembre (portes ouvertes)
Prix: 69€ session de 4 cours (débutants) puis 150€ carte de 10 cours
Si vous vous inscrivez, dites-lui que vous venez de ma part !

blog mariage

Après tirage au sort grâce au logiciel-chapeau, c’est le commentaire n°21 qui gagne 3h de cours particulier pour son ouverture de bal sur du lindy hop chez Ludivine les Salons !

Lindy hop

Le , Gwena_elle a dit :

Oh j’ai les yeux grands ouverts comme une gamine devant les vidéos. Je VEUX danser comme ça avec mon amoureux <3
J’aime la page de Ludivine sur FB (Gwénaëlle G.).
Et j’attends avec impatience le mois de septembre pour en découvrir un peu plus pendant les portes ouvertes.
Merci pour ce concours. Je croise les doigts.

 

Gwenaëlle si tu me lis, envoie moi un mail !

Ce moment dont je me souviendrai toute ma vie… l’ouverture du bal avec mon père…

C’est Camille que nous accueillons ce matin sur le blog, elle vient nous raconter son moment… un moment particulièrement émouvant, que j’ai eu du mal à lire sans que mes yeux s’embuent…

 

Mon mariage est tout récent puisqu’il a eu lieu le 8 décembre dernier. Il y a évidemment des tas de moments inoubliables mais celui qui me fait toujours autant frissonner quand j’y pense, celui qui me met la boule au ventre – et c’est d’ailleurs le souvenir dont tout le monde me parle – c’est le moment de l’ouverture du bal.

Il faut savoir que je ne sais pas danser. Autant je peux danser toute seule et faire n’importe quoi (ce qui fait beaucoup rire mon mari), dès qu’il s’agit de danser à deux, je me transforme en planche de bois. L’idée de la première danse m’angoissait beaucoup et on y a réfléchi pendant des heures. Mon mari danse très bien, lui, et il avait plein d’idées. Mais je n’arrivais pas à me sentir à l’aise avec aucune d’entre elles. Finalement, une semaine avant le mariage, mon papa m’a fait une proposition. Il m’a montré une danse sur deux temps, très facile à danser, qui ne demandait aucun talent particulier et qui était même accessible aux planches de bois de ma catégorie. Il m’a proposé d’ouvrir la danse avec lui et m’a dit qu’il choisirait lui-même la musique et qu’il souhaitait m’en faire la surprise.

Avec mon mari, on était un peu surpris, et on s’est un peu moqué de lui parce qu’il a des goûts musicaux toujours étranges… Je me voyais déjà danser sur une musique tibétaine du 13ème siècle…

ouverture de bal mariage Crédit photo Laura Delune

Arrive le moment de la première danse. Nous commençons très sobrement sur une chanson a capella très simple… Mais après quelques secondes, je reconnais la voix du chanteur… mon papa. Et, après encore d’autres secondes, je réalise que la chanson est de lui et qu’il l’a écrite à propos de moi, de nous, de ses quatre filles et de ses petits-enfants. C’est à peu près à ce moment-là que j’ai éclaté en sanglots et que j’ai commencé à sérieusement me moucher dans le costume de mon papa. J’ai pu poursuivre joyeusement sur l’épaule de mon mari. Quand la danse s’est terminée, toute ma famille pleurait à gros bouillons, ainsi que mes amis et tout un tas d’invités…

Je crois que c’est le plus beau cadeau qu’ait pu me faire mon papa. Ce moment restera gravé dans ma mémoire pour longtemps et je ne me lasse pas d’écouter cette très belle chanson qu’il a écrite pour sa famille…

 

Un grand merci à Camille, qu’on retrouvera prochainement pour le reportage de leur mariage !

blog mariage

Si vous aussi vous souhaitez partager un moment dont vous vous souviendrez toute votre vie avec nous, qu’il soit grand ou petit,  envoyez moi une photo et votre texte à thebridenextdoor {a} gmail.com