{Adresse} Photographe de Mariage : Lily’s Photographie

Amis d’Irlande ou d’ailleurs, vous êtes à la recherche de votre photographe de mariage ? je suis ravie de vous présenter Typhanie Piton, jeune photographe de talent basée en Irlande mais qui se déplace partout où les gens qui s’aiment veulent se marier devant son objectif. Typhanie, c’est son nom « de scène », c’est une jeune femme sensible, artiste dans l’âme que rien ne réjouit plus qu’être le témoin de ces précieux moments qui font les beaux souvenirs, de les imprimer sur pellicule pour pouvoir vous les offrir. Les images et les mots de Typhanie vous la feront mieux découvrir que je ne saurais le faire…

 

Typhanie Piton (6)

Typhanie, quel est votre parcours ?

Contrairement à de nombreux photographes, je n’ai pas découvert la photographie étant petite. C’est en tant qu’étudiante en Irlande que tout a commencé. J’ai toujours été très intéressée par ce qui touche au domaine de l’art: danse, musique, écriture, dessin. Et une fois dans un aussi beau pays que l’Irlande, je n’ai pas d’autre choix que d’investir dans mon premier reflex et de l’emmener partout avec moi. Je commence essentiellement par des portraits volés dans la rue, et des clichés de musiciens. Revenue en France, je deviens journaliste en Presse Écrite, mais je découvre vite que ce n’est pas fait pour moi. Petite je me suis créée mon propre monde un peu idéalisé, je ne l’ai pas quitté depuis, et c’était très difficile de relater des tragédies, ou des polémiques politiques. Je claque alors tout pour me lancer dans la photographie à mon compte, en tant qu’autodidacte, je ne regrette pas et ne regretterai jamais ce choix. J’y trouve tout ce dont j’ai besoin.

Typhanie Piton (5) Typhanie Piton (1)
Qu’est c
e qui vous inspire ?

Ce qui m’inspire? Les choses auxquelles je ne m’attends pas, des petits détails que j’espère être la seule à avoir repéré, de nouveaux paysages, de nouvelles ambiances (c’est pourquoi j’adore bouger partout en France et ailleurs), un rayon de soleil, tout comme un ciel gris, le vent… Je suis impressionnée par tous les caprices du temps. Dans une autre vie je serai chasseuse de tornades! Typhanie Piton (3)

 

Qu’est ce ce qui vous plaît dans la photo de mariage ?

Ce n’est pas évident à résumer, il s’agit plus de sensations, de petites choses qui réchauffent le cœur, gigotent dans le ventre, pour terminer par vous chatouiller les pieds. Et pour être plus précise, j’aime attraper des regards complices, j’aime la vitesse de cette journée, et toutes les photographies pleines de mouvements que l’on peut en tirer. Les gens me demandent toujours si ce n’est pas ennuyeux à force, ils ne se rendent pas compte de la richesse de cette journée, chaque grand jour est unique. Et pour finir, pour être franche, je suis également amoureuse de la photo de mariage par égoïsme, parce que ça me fait du bien de me dire que mes photographies seront regardées encore dans des années par un petit couple de retraités amoureux, et que j’adore les réactions des jeunes couples à la réception des photographies et leurs compliments.

 

Typhanie Piton (7) Typhanie Piton (8) Où êtes vous basée ?

Après avoir déménagé plusieurs fois, je suis revenue en Irlande. Cela ne m’empêche pas de revenir en France ou d’aller n’importe quel pays où l’on a besoin de moi pour couvrir un grand jour !

Typhanie Piton (4) Typhanie Piton (2)

blog mariage

typhanie Piton

Photographe de mariage : Nadine Court

Photographe de mariage en Savoie, passionnée de photos depuis son adolescence, Nadine Court  a longuement mûri son projet avant de se lancer dans la photo, d’abord de famille et d’enfants avant de se lancer dans la photo de mariage, par obligation (il faut bien gagner sa vie) puis par passion, car Nadine est tombée dans le wedding dès son premier reportage photo. Depuis, elle adore accompagner « ses » mariés tout au long d’une des journées les plus importantes de leur vie. Pour saisir les moments d’émotion de cett journée si particulière, Nadine aime se faire la plus discrète possible pour surprendre les sourires, les yeux qui brillent. Nadine aime tisser une relation particulière avec les couples qu’elle accompagne et ça se voit sur ses photos.

Voici donc en interview et en photos son portrait.

Comment définis-tu ton style et ta façon de travailler ?

Je travaille beaucoup à l’instinct, dans l’instant…  Bien sûr, je navigue dès que je peux sur les blogs de mes collègues pour trouver de nouvelles inspirations, voir les choses sous un autre angle. Mais cela reste de l’inspiration car je n’ai pas d’images précises en tête lorsque je me retrouve sur un nouveau mariage. Je me laisse alors envahir par les lieux, l’atmosphère, la lumière pour réaliser mes photos.

Je dis toujours que quand je retrouve les mariés le matin pour les préparatifs, je passe en mode « paparazzi »…  tous mes sens sont en éveil et je « chasse » tous les jolis moments de la journée, les échanges, les sourires, les moments tendres, l’émotion pure. 

Parmi toutes celles que tu as faites pour l’instant, quelle est ta série de photo préférée et pourquoi ?

Quelle question difficile ! j’ai beaucoup de mal à choisir mais puisqu’il faut n’en donner qu’une, je vais opter pour la séance trash the dress au lac d’Aiguebelette avec Sophie & Florent parce que j’ai aimé leur super naturel, l’ombrelle rose, les fleurs de lotus qui flottaient dans l’eau, la lumière du soleil couchant.

Où es tu installée ? Que proposes tu comme prestations aux futurs mariés ?

Je vis à Chambéry en Savoie mais je rayonne sur toute la région Rhône Alpes et voir plus loin encore. Cet été, j’aurai 2 fois l’occasion d’aller en Suisse et 2 fois également du côté de Lille.

Pour offrir aux couples d’amoureux les plus belles photos, j’ai besoin d’établir une relation de proximité avec eux. Je me tiens donc à leur disposition pour toute question pendant leurs préparatifs (j’ai même aidé une « bride to be » à choisir sa robe). Je les rencontre au moins 2 fois avant leur grand jour et je passe systématiquement au tutoiement pour faire sauter la barrière du « vous » au moment opportun. De plus, cette année (2012), j’offre la séance engagement à tous mes couples dès réservation d’une journée complète (des préparatifs au vin d’honneur). En haute saison (de mai à septembre), je ne propose que des reportages à la journée parce que je préfère largement la relation qui s’établit avec les mariés sur ce type de prestation. Et puis j’aime tellement les photos des préparatifs que j’aurais du mal à m’en passer !  

Toutes mes prestations incluent un livre haut de gamme. Le choix de ne proposer que des prestations avec livre s’est imposé de lui-même pour plusieurs raisons. La première est que j’aime aller jusqu’au bout de la prestation en réalisant moi-même la mise en page du livre. La seconde : combien de mariés ayant choisi une option DVD n’ont jamais pris ou trouvé le temps de faire leur livre ? La durée de vie de livre et le plaisir qu’on a à le regarder et à le faire voir sont sans égal donc il serait dommage de laisser dormir les photos sur un DVD….  Et la dernière mais non moins importante raison : en tant que photographe professionnelle, j’ai accès à des prestataires offrant des livres de grande qualité que les mariés ne pourraient pas obtenir.  Je propose bien sûr le DVD en option car toutes les photos ne tiennent pas dans le livre !

Décor : Majenia

 

Un apperçu complet des mariages photographiés par Nadine en 2011 :

Merci Nadine !

Retrouvez Nadine Court, photographe mariage à Chambéry en Savoie mais aussi partout ailleurs :

Sur son Site

Sur sa Page Facebook 

Coup de coeur photographe : le Studio Cabrelli

Aaaah, le studio Cabrelli. Maria et Dominique Cabrelli. Je ne sais même pas par quoi commencer tellement j’ai de choses à dire sur ces deux photographes. Ils ne vous sont pas totalement inconnus (et même théoriquement pas du tout inconnus tellement ils sont incontournables dans le monde du mariage) puisque vous avez vu déjà plusieurs mariages photographiés par eux sur ce blog : le mariage rayonnant de Rosanna et Sevi, le mariage cinématographique de Sylvie et Patrick, le mariage romantique et chic de Clémence et Cyril. Ils avaient aussi répondu à mes questions sur comment choisir son photographe.

Pour commencer, voici mes premiers contacts avec eux : je suis tombée en amour en regardant les photos du mariage de Rosanna et Sevi sur leur blog. J’avais l’impression que la mariée me souriait à moi, le soleil du sud ouest me chauffait les épaules, je pouvais presque sentir l’herbe coupée et l’été, bref, j’ai adoré ce mariage parce que les photos ont réussi à me plonger dans l’ambiance même de la journée.

Depuis longtemps impressionnée par la qualité de leurs photos, je les classais à part parmi les photographes de mariage. Pour moi, le Studio Cabrelli, c’était THE référence mariage, des gens inaccessibles qu’il ne fallait pas trop déranger, qui ne photographiaient que des gens hyper beaux qui parlent étranger, qui n’auraient sûrement pas le temps de me répondre vu qu’ils seraient sans doute doute en train de photographier le mariage d’un top model au Crillon. Mais bon, je me suis dit qui ne tente rien n’a rien et je leur ai envoyé un mail (internet a changé ma vie, autant vous dire que s’il avait fallu les appeler, ils n’auraient jamais entendu parler de moi).

Et bien, incredible but true, Maria m’a répondu ! Et vite ! Et super gentiment ! Et ils ont dit oui ! J’étais sur mon petit nuage et ravie de découvrir que je m’étais complètement gourrée et qu’on peut faire des photos sublissimes de top model au Crillon ET être très sympa. Un truc de fou. Du coup je me suis enhardie et je les ai contactés pour d’autres mariages par la suite et je confirme que la deuxième impression était la bonne (la première impression, c’est très surfait, finalement) et qu’ils sont très sympas ET très accessibles ET pleins d’humour. ET ils font des photos sublimes, ça, ça n’a pas changé.

Alors, que vous dire sur leurs photos, justement ? Elles ont l’art de vous plonger dans l’ambiance du mariage, sans y avoir assisté ; vous imaginez l’effet pour ceux qui y étaient ? Elles ont la magie d’immortaliser l’Instant qu’il fallait à la seconde près, je me dis qu’il faut une concentration incroyable pour arriver à capturer chaque moment important aussi précisément. Leurs photos sont des concentrés d’émotion pures. Il y a la technique, il y a des belles choses à photographier mais on sent qu’avant tout ce qui intéresse les Cabrelli c’est de saisir LE regard, l’attitude qui racontera toute une histoire. Il y a toujours dans leurs photos des images prises pendant les discours, des éclats de rire, des larmes essuyées discrètement (ou pas). Ce sont des moments tellement uniques dans une vie, tellement précieux que les avoir fixés sur une photo est à mon avis inestimable.

S’ils ont reçu pas moins de 41 récompenses de la fameuse Association de photojournalisme de mariage WPJA, ce n’est sûrement pas un hasard !

Non seulement ils sont concentrés sur les mariés mais ils gardent un oeil sur ce qui se passe autour pour laisser dans le champs juste ce qu’il faut pour que la photo soit plus qu’une belle photo de mariage, pour qu’elle parle, qu’elle exprime quelque chose.

Vous est-il arrivé parfois en traînant sur des blogs américains de voir des photos de mariage et de vous demander si c’est un vrai mariage ou un shooting ? Moi, oui, ça m’arrive, parce que les photos sont belles, on voit bien la mariée qui arrive, la cérémonie, mais aucune photo de montre des émotions. Quand je regarde les photos sélectionnées par Maria et Dominique pour cet article, j’ai des frissons dans le dos et limite les larmes aux yeux.

Techniquement, je n’y connais rien mais avoir des yeux suffit à se rendre compte que leurs photos sont juste parfaites (je suis en permanence scotchée par la netteté de leurs photos et croyez en mon expérience de quiche ès photographie incapable de prendre une photo nette avec une focale fixe, j’aime autant vous dire que je leur voue une admiration sans borne).

Bref, au cas où vous n’auriez pas encore compris, je suis totalement fan ;) Il était donc temps de leur consacrer un article et une interview.

Si vous êtes fan aussi, ne vous laissez pas impressionner, sachez qu’il n’est pas trop tard pour les contacter pour 2013, il leur reste quelques dates dispos (ils sont deux, ça multiplie les possibilités !)

Le « Studio Cabrelli », c’est qui ?

La rencontre professionnelle et amoureuse de deux photographes passionnés d’images, de belles histoires et de rencontres.

Quel est votre parcours ? comment êtes vous arrivés à faire de la photo de mariage ?

L’un comme l’autre avons toujours eu le désir de travailler dans l’image, même si on a souvent entendu que « photographe, c’est pas un vrai métier »!. Mais faisant fi des préjugés, la photographie a donc été notre unique métier depuis nos sorties du lycée respectives. Nous avons tous les deux travaillé plusieurs années pour différents photographes et studio avant de nous mettre à notre compte.

Nous avons en commun d’être arrivé dans le mariage un peu par hasard :étant passionnés l’un comme l’autre par le portrait et le reportage photographique noir et blanc, nous avons commencé à avoir des demandes pour couvrir certains mariages pour des couples refusant le côté traditionnel et très posé. Le résultat a été plus que probant, les engagements se sont succédés et nous nous sommes aperçus que nous pouvions mettre tout ce que nous aimions dans la photographie au service des particuliers. Finalement il existait une véritable attente d’une approche plus artistique et plus moderne par les couples. Nous avons eu la chance de réussir à imposer notre style !

Qu’est ce qui vous intéresse dans ce métier ?

La gloire, la richesse, répondre à des interviews…. Plus sérieusement: les rencontres, les voyages, la découverte de lieux incroyables… Mais avant tout, ce qui compte vraiment pour nous c’est le plaisir d’immortaliser les merveilleux souvenirs de cette journée qui va faire date dans l’histoire des couples. Nous prenons très à coeur le rôle futur des photos de mariage dans le patrimoine familial. On nous dit souvent « vous n’en avez pas marre? c’est toujours pareil! » Et bien non, chaque couple est différent et c’est à chaque fois un défis de réussir à capter l’essence et l’esprit de la journée.

Qu’essayez vous de montrer / retranscrire ?

Notre but est de montrer toutes les facettes d’une journée de mariage et sa dimension humaine : l’émotion, l’engagement, les rires, la complicité, l’humour … Un mariage c’est à la fois un engagement de vie, intime et précieux, un rituel, solennel et public, et une fête familiale et amicale. Nous nous devons de retranscrire tous ces aspects si différents et complémentaires. Notre motivation est double: pouvoir faire revivre aux mariés, grâce à nos images, toutes les émotions de leur journée et aussi les surprendre avec des images qu’ils n’attendaient pas du tout !

Avez vous une »philosophie » du métier ?

Proposer des images intemporelles qui peuvent traverser les années et les modes…et se faire plaisir en tant que photographe!

Qui sont les couples qui font appel à vous ?

Avant tout, les amoureux de la photo, sensibles à l’émotion, à l’humour et au côté humain du mariage. Nos couples ont également en commun de souhaiter poser le moins possible (voir pas du tout!).

Comment vous préparez vous avant un mariage ?

Pour être honnête il n’y a pas de préparation! Une fois le point fait sur les attentes du couple quelques temps avant le jour J, l’idée c’est d’être neutre et de ne pas avoir d’attentes particulières ce qui permet d’avoir l’esprit complètement ouvert sur tout ce qui va se passer. Par contre, avant chaque reportage et malgré toutes nos années d’expérience, on a toujours une petit boule d’angoisse au fond de la gorge… qui heureusement disparait une fois le boîtier entre les mains!

Le mariage le plus incroyable que vous ayez photographié ?

Un mariage aux Seychelles! Le plus impressionnant c’est que nous n’avions pas le droit de savoir qui étaient les mariés avant de monter dans l’avion et nous n’avons toujours pas le droit de le dire… Un sacré mélange de stress et d’excitation avant de partir! Et ça été vraiment magique: l’équipe de prestataire était géniale, le lieu très impressionnant, le couple et les invités absolument charmants et décontractés. Un grand moment et de très très beaux souvenirs.

[naaaaan ? c'est fou, ça !! vous avez dû devenir dingues à force de chercher qui ça pouvait bien être avant de partir, non ??? moi en tout cas j'aurais passé mon temps sur internet et à me ruiner en magazine people pour essayer de voir qui pouvait bien être sur le point de se marier]

Une anecdote à nous faire partager ?

Le repas était fini, on approchait de minuit et de l’ouverture du bal, et là, c’est le drame : odeur de brulé et coupure totale de courant! Panique à bord, impossible de remettre l’électricité: plus de lumière, plus de musique… Les mariés et leurs parents étaient décomposés (on les comprend) et c’est là que les amis des mariés ont vraiment assuré : ils ont amené un cabriolet dans la cour et l’ont transformé en véritable discomobile avec l’auto radio comme dj et les phares pour l’éclairage, ils ont sorti le champagne et ont entrainé le couple dans une espèce de chenille improvisée et hilarante qui a sauvé la soirée, un grand moment d’improvisation!

[OMG comme disent nos amies ricaines !! ceci dit, la chenille comme ouverture de bal, c'est une idée !!]

Un coup de coeur ? un coup de gueule ?

Un coup de coeur: tenir notre blog, on adore s’en occuper! Ce petit moment privilégié où l’on choisit les images qu’on va partager et montrer, c’est notre petit rituel qui clos le travail après chaque reportage.

Un coup de gueule : pas vraiment de coup de gueule à proprement parler, on est de vrais latins tous les deux : tous le temps en train de râler sur tout et la seconde d’après, enthousiastes pour un rien !

 

Dans la vie vous aimez… vous détestez… ?

On aime :

-les gaufres belges sous plastiques uniquement achetées sur les aires d’autoroute. ( Le goût est plus subtil)

-le château neuf du pape La Janasse 2005 (si quelqu’un sait où en trouver)

On déteste:

-les patisseries vertes (quelle idée)

– boire un bon vin rouge dans des verres à eau (scandale)

(comme vous pouvez le voir, nos principaux centres d’intérêts sont uniquement liés aux plaisir de la table)

 

Merci Maria et merci Dominique !

Retrouvez toutes les infos sur leur site

studio cabrelli et toutes leurs images leur blog : studio cabrelli

Photographe de mariage : Malvina Photo

 

Je ne me souviens plus par quel chemin je suis arrivée sur le site de Malvina Photo. Le hasard, sans doute, qui fait souvent bien les choses.

Chez Malvina, le petit détail est roi, les mariées sont des apparitions féériques et les émotions se lisent dans les regards.

Après avoir passé de nombreuses années en Angleterre, d’où elle a gardé quelques expressions et beaucoup de références, Malvina s’est installée à Montpellier. Elle vous livre ses petits secrets et vous donne gentiment des liens à suivre pour découvrir ce(ux) qui inspire(nt) son univers. Et moi, son univers me plaît beaucoup.

Malvina, j’attends avec impatience que les rubriques « être green  » et « philosophie » de votre site soient rédigées !

Quel est votre parcours ? comment en êtes vous arrivé à la photo de mariage ?

Après avoir épuisé des tas d’appareils jetables, mon père a préféré me prêter son appareil photo pour mes voyages. J’ai tout de suite adoré la possibilité de changer les réglages pour obtenir un effet. Beaucoup de voyages et d’expérimentation (de l’eau salée sur un filtre ça donne quoi?) plus tard, je me suis dit qu’il faudrait peut-être apprendre un jour le jargon. J’ai donc suivi un cours du soir à Londres ou j’ai rencontré beaucoup d’artistes et une prof formidable Grace Schwindt qui m’a appris à utiliser mon appareil comme moyen d’expression. Quant aux mariages, ils sont venus naturellement car mon job d’été quand j’étais étudiante années après années, était chez un traiteur spécialisé dans ce domaine. Les mariages font appel à beaucoup de genres photographiques différents et je peux laisser mon inspiration et mon imagination me guider.

Où exercez vous ?

J’ai la bougeotte et j’adore découvrir de nouveaux endroits donc je n’ai pas de limites! Depuis mon retour d’Angleterre, je me suis installée près de Montpellier.

 

Oui, Malvina rend même la chenille poétique

 

Comment définiriez vous votre style ? que cherchez vous à montrer dans vos photos ?

Simple  naturel et élégant. Je fais plus un reportage de la journée en me concentrant essentiellement sur les petits moments d’émotion,  la beauté du lieu et des détails.

Comment abordez vous un mariage ?

Je ne peux m’empêcher de stresser mais une fois lancée je suis « unstoppable« ! La musique m’aide très souvent alors si vous me voyez un samedi matin au volant en train de chanter… c’est normal!

Qu’est ce que vos clients ne savent pas sur vous ?

J’adore cuisiner, toutes ces années à travailler pour un traiteur ont laissé des traces. Il y a 4 ans, je me suis fixé le challenge de ne pas cuisiner un plat deux fois dans la même année, et j’ai gagné mon challenge. Mon copain m’a emmené célébrer ça au restaurant Fifteen de Jamie Oliver.

Comment était votre mariage ou comment l’imaginez vous ?

Je souhaiterais un mariage humaniste dans mon jardin ou dans la forêt avec une guest list très intimiste et un super photographe surtout! Difficile de choisir mais en ce moment j’aime beaucoup Tim Coulson.

 

Merci Malvina !

Page facebook 

Photographe de mariage : Benoît Guénot

Décidément cette année commence sous le signe des photographes masculins, je vous présente aujourd’hui le deuxième de l’année, et nous ne sommes que le 15 janvier !
Après Pierre Atelier il y a 15 jours, je suis heureuse de vous montrer le travail de Benoît Guénot.  Benoît dit qu’il aimerait « arriver au parfait mélange entre reportage et trip artistique ». Moi, je trouve qu’il se débrouille déjà carrément bien dans le savant mélange de clichés pris sur le vif et de photos plus posées.
Il ose des cadrages originaux qui font mouche à chaque fois.  Le traitement de certains clichés (comme les deux juste ci dessous) me font penser à Steep street qui, vous le savez si vous me lisez depuis longtemps, est une de mes photographes préférées. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je vous fais partager les photos et le petite interview de Benoît.
Benoît, première question, facile : mais qui êtes vous donc ?
Alors je suis Benoit Guenot, photographe pro depuis 4 ans. J’ai un diplôme de réalisateur de documentaire mais j’ai lâché la caméra pour l’appareil photo.
Je suis à la base reporter sur des sujets sociaux qui me passionnent et correspondent aux types d’image que j’aime, dans la veine du photojournalisme classique. La photo de guerre m’a fait « rêver », bercé par des photographe comme Nachtwey, Larry towell, Jan Garup, Pellegrin… et reste encore pour moi une grande source d’inspiration.
Je suis venu aux photos de mariage d’une part pour le champagne :) et d’autre part parceque c’est le seul domaine ou je retrouve le coté « reportage », sur le vif, capter les émotions etc…les sujets sont différents mais un mariage me permet de faire les photos que j’aime. J’ai commencé par me faire exploiter par des agences de photo de mariage mais qui m’ont permis de peaufiner mon portfolio et puis hop j’ai pris mon envol !
Quel est votre style ?
Mon style évolue beaucoup ces dernier temps et je voudrais arriver à un parfait mélange entre reportage et trip artistique !! Toujours chercher les cadrages différents, essayer pleins de choses, a la prise de vue et en post production, pour arriver à un accord parfait. 
Comment préparez vous un mariage ?
Pour préparer un mariage, j’aime bien connaître les détails de la déco etc… je discute beaucoup avec mes futurs mariés, je leur demande de me tenir au courant de l’avancé des préparatifs et de m’envoyer des photos du lieux du mariage, ça me permets d’imaginer qu’elles photos seront possible de faire etc.. Parceque quand je photographie un mariage, je sais qu’elles photos j’ai envie de faire, il y a pas mal d’anticipation mais c’est le mélange avec l’imprévue, avec les conditions du jour, la personnalité des mariés qui fait que ça fonctionne et que ça donne quelque chose d’unique à chaque fois.
Niveau préparation : batteries bien chargées, cartes mémoires ok, pleins d’essence ok et zou c’est partie pour une folle journée !!
Vous pensez à quoi, le matin en vous rasant ?
Je ne me rase pas ou très peu ! :)
(alors ça, Benoît, c’est moche de botter en touche sur une question aussi fascinante !)
Vous êtes marié ? C’était comment ?
Oui je suis marié, en juin 2011, c’est tout frais! Je n’y croyais pas à la base mais la phrase à été vraie pour nous:  » c’est le plus beau jour de notre vie » ! Vraiment magique !! je le conseille à tout le monde  :)
benoit.guenot@gmail.com
06 72 92 83 89