Robe de mariée : la collection Lorafolk

Les histoires de robe de mariée commencent souvent de la même façon pour les créatrices : elles créent des vêtements pour tous les jours ou presque, une première amie leur  demande de créer leur robe de mariée puis une deuxième puis les amies d’amies et pour finir elles  attrapent le virus du mariage.

Laura en est à l’étape d’avant, elle n’a pas encore complètement été gagnée par la maladie mais elle est en très bonne voie ! On l’espère en tous cas car sa première collection capsule est prometteuse !

Je vous laisse découvrir Lorafolk, grâce à ses réponses à mes quelques questions, et sa mini collection en photos.

Que faisiez vous avant de créer des robes de mariée ?

J’ai étudié aux ateliers chardon Savard puis à la st martins School. Je suis passée dans de jolies maisons telles que Chanel, Lanvin et Balmain avant de me lancer pour créer la ligne de prêt à porter haut de gamme en août 2011

Comment en êtes vous arrivée à créer des robes de mariée ?
Après de nombreuses sollicitations j’ai commencé a crée quelques modèles sur mesures pour mes amies. Le succès a été immédiat, j’ai donc lancé une capsule pour répondre aux nouvelles demandes.


Cette collection capsule signifie-telle que vous ne ferez plus de robes de mariée ensuite ?

Non pas du tout, nous l’envisageons d’avantage comme un test :)

Quelles sont vos inspirations, votre style ?

J’ai été très inspirées par l’image d’une mariée décomplexée  anti-conventionnelle, libre et indépendante. J’avais vraiment envie d’apporter un peu de légèreté à cette tenue que je perçois trop souvent comme un uniforme rigide et anti sexy.

Quelles matières utilisez vous ?

Crêpe de soie, mousseline souple, perlages mains de sequins et cristaux, dentelles de Calais… de la souplesse, de la douceur, de la fluidité.
J’aime beaucoup mélanger les matières, jouer des transparences des opacités, des brillances..

Quelle est la fourchette de prix de vos robes ?

Entre 2500 et 3300 euros.

Vous avez une boutique en ligne mais pour les robes de mariée, comment procéderez vous ? 

Nous prenons RDV pour essayage et conseil personnalisé du mardi au vendredi de 10h à 19h pour des essayages et confection des robes sur mesure dans notre boutique atelier ( 10 rue Beauregard – 75002 paris).

 

Boutique – Atelier Lorafolk

10 rue Beauregard
75002 Paris
09.50.23.81.94

Laura

Laura@lorafolk.com

 

 Laura, Rendez-vous est pris l’année prochaine !

Robes de mariée 2013 : la collection Stéphanie Wolff

Amoureuses des belles matières ?  envie d’une inspiration rétro ? pas envie d’être déguisée le jour J ? Envie d’être glamour et à l’aise dans votre robe ? Alors je vous conseille de venir faire un tour dans la petite caverne d’Alibaba de Stéphanie Wolff, perchée sous les toits, dans son petit cocon de dentelles et de soie.

Vous avez aperçu ses robes dans l’article d’hier, puisque j’ai eu la chance d’en porter deux, une robe bustier et tulle, un peu ballerine que j’ai adoré porter même si hum j’ai eu du mal à faire rentrer mon buste dedans (Stéphanie, ce serait sympa de tailler plus grands tes modèles d’essai car non, ce n’est pas moi qui suis trop enveloppée !), voici aujourd’hui sa collection complète, petite merveille de jolies coupes, de belles matières et d’esprit rétro, inspirée souvent des années 20 et 30.

[Sauf mention contraire les photos sont de Jane Da SILva.]

Crédit photo Laurence Jecko

et la seconde, petite merveille rétro à manche trois quart (j’adooooooore les manches trois quart), plutôt rare sur une robe de mariée, avec une jupe coupée au genou sur le devant mais prolongée par de la dentelle.

Pour ne rien gâter, en plus de dessiner et créer des jolies robes, Stéphanie est une authentique adorable personne qui gagne à être connue et qui vous recevra avec toute l’attention et la gentillesse que mérite une future mariée en quête de la robe de sa vie.

J’ai lui ai posé quelques questions et je vous laisse admirer sa collection.

Quel est ton parcours ?

J’ai fait l’école Esmod il y a 12 ans, comme je l’ai fait a Lyon j’ai eu la chance de faire un stage chez Max Chaoul, et j’ai adoré l’univers de la robe de mariée. Tout le travail en atelier des essayage sur les clientes m’a beaucoup plus.
Et ensuite j’ai réalisé toutes les robes de mariée de mes amies. Jusqu’au jour ou j’ai decidé de lancer ma société, il y a maintenant 4 ans.

Où puises-tu ton inspiration ?

Mes inspirations me viennent de la couture et de la musique. J’ai toujours beaucoup écouter de musique en créant je suis également guitariste et c’est ma deuxième passion. Et la nouvelle collection rend hommage a toutes les chanteuses que j’aime et qui m’inspire par leur création et leur personnalités.
J’ai donc nommé chaque robe avec le prénom d’une chanteuse de rock folk ou jazz…

Crédit photo Laurence Jecko

Que proposes-tu à tes clientes ? Quelle est la fourchette de prix de tes créations ?

Les clientes qui viennent me voir recherche une robes qui les mettent en valeur et surtout qui soit agréable a porter et réaliser dans de belles matières.
Je propose une collection de robes, plus queqlues pieces a mixer, qui sont toutes modulables, dont on peut changer des détails ou des matières. Et biensur je réalise tout en sur mesure en commençant par une toile, pour corriger le modéle suivant chaque morphologie.

J’utilise  principalement de la soie et de belles dentelles tissées en France.
Je réalise aussi quelques robes entièrement personnalisées pour quelques clientes, sachant que tout ce fais sur devis et pour une robe entièrement personnalisées le prix démarre a 2500 euros.
Pour la collection les prix pour une robe longue vont de 1500 a 3500 euros et pour une robe courte c’est a partir de 800 euros.

 [Sauf mention contraire les photos sont de Jane Da SILva]

Retrouvez plus de modèles de la collection sur le site de Stéphanie

Et vous, vous aimez ? Les filles qui ont craqué sur ses robes le soir de la soirée dont je parlais hier, avez vous pris rendez vous ? J’veux savoiiiiiiir !

blog mariage

J’en profite pour vous inviter à visiter une autre caverne d’Ali Baba, celle de la jolie Mademoiselle Malice, mannequin d’un jour (ou deux) mais surtout créatrice d’objets pour la maison aussi jolis que poétiques et originaux. Pour découvrir son univers, c’est sur son site que ça se passe.

Rime Arodaky, collection 2013

Ah, l’automne  ! Jolie saison pour les blogueuses mariage ! La saison s’achève doucement, les photographes se mettent à nous régaler avec les reportages qu’ils n’avaient plus le temps de poster en été, les bride et les groom to be de l’année suivante se réveillent d’un seul coup comme s’ils avaient attendu avec impatience attendre que leurs aînés cèdent la place, la saison suivante se dessine déjà… C’est une période de transition, nos têtes sont pleines des belles images de l’année et les regards se tournent déjà vers la suivante.

Mais savez vous ce qui est encore mieux que tout ça ? Et bien c’est que l’automne est LA saison des nouvelles collections de robes ! ce sont elles qui ouvrent le bal,  ce sont les premier éléments qu’on peut admirer en rêvant à la saison suivante !

Vendredi dernier, c’est Rime Arodaky qui a ouvert les festivités 2013 en présentant sa nouvelle collection. Parmi toutes les jolies découvertes de ces deux dernières années, Rime, c’est un peu la styliste rock’n roll de la bande. Elle réussit à rendre les mariées à la fois romantiques, rock’n roll, un peu rebelles mais tellement mariées à la fois ! Un regard résolument moderne sur la mode mariage, avec des tissus magnifiques, des dentelles ultra fines et des coupes très « mode » dans le sens pointues et recherchées. Sa collection 2013 était un plaisir à admirer, j’espère que vous aimerez autant que moi !

Chez Rime le dos de la mariée est au moins aussi important que le devant !

Perfecto, cuir et dentelle, magnifique !

Et pour finir,petit patchwork de la soirée

La jolie Rime et ses non moins jolies mannequins

Question budget, comptez à partir de 1300 pour les robes courtes et à partir de 2300 pour les robes longues.

Rime Arodaky
Paris 16è
Sur Rendez vous
01 . 75 . 42 . 99 . 95

La Robe de mariée selon Naf Naf, version 2013

Peut être l’avez vous repéré depuis deux ans déjà, Naf Naf a tous les ans dans sa collection une robe de mariée. Enfin, au début ce n’était pas une robe de mariée, juste une robe de soirée nude, déclinée en blanc à la demande générale tant sa forme était parfaite pour une robe de mariée. Depuis, tous les ans, Naf Naf sort une nouvelle robe de mariée (ou pas, en fonction des accessoires qu’on met avec). Cette année, Naf-Naf la joue fashion et décontractée, très dans l’air du temps de ces robes inspirées par Delphine Manivet, qui il y a quelques années maintenant avec son fameux modèle Angus,  avait fait entrer le débardeur dans le rayon des robes de mariée. La marque colle au plus près aux tendances du mariage et c’est tant mieux pour nous !

La robe de mariée Naf Naf 2013, la voici la voilà !

Son prix ? mini mini : 79.90€ !

Une robe comme ça à moins de 100€, je ne vois pas où ça existe ailleurs. Reste à vérifier si le tissu est de bonne qualité, pour éviter l’effet cheap, vite arrivé sur une robe de ce style.

Chaque nouvelle robe s’ajoute aux précédentes, vous trouverez donc toujours les deux modèles déjà existants, la robe déesse (à gauche) et la robe enchanteresse (à droite)  , à 199€ chacune. Ce qui fait trois choix très différents à moins de 200€.

robe enchanteresse déesse naf naf

 A noter, Naf Naf décline cette année la robe enchanteresse en rose pâle pour les enfants. Mais à 149€ pièce, il ne faut pas avoir trop de demoiselles d’honneur à habiller…

naf naf enchanteresse enfant

Et vous, vous aimez ? Certaines d’entre vous l’ont-elles essayée ?

{Robes de mariée 2013} les collections de Marie Laporte

Alors que la saison des mariages 2012 n’est pas encore terminée, déjà les mariées 2013  trépignent d’impatience en attendant qu’on cesse de leur donner des conseils de dernière minute (à venir pourtant très prochainement sur le blog !) et qu’on fasse enfin des articles pour elles. Et notamment sur THE sujet pour lequel elle peuvent déjà commencer à prospecter (car oui, les filles, pour les marques place c’est encore un poil tôt), j’ai nommé THE dress !  Et les filles, réjouissez vous, les collections 2013 de robes de mariée commencent à sortir.

 Pour le moment je ne vous avais montré que la collection Pronovias qui m’avait, il faut bien le dire, peu convaincue et pour vous inspirer, je vous avais orientées vers les + de 200 photos de mon album pinterest spécial robe.

Mais ni cette année ni la précédente je ne vous avais encore parlé de Marie Laporte sur ce blog. C’est un grand tort ! Car Marie fait de très jolies robes, et propose des modèles TRES différent les uns des autres (je crie en majuscule pour que Pronovias m’entende). Il ne me paraît pas possible qu’une mariée ne trouve pas son bonheur tellement il y a de choix. Mais tout est toujours hyper travaillé, plein de jolis détails, même les robes « épurées » sont très abouties. tout est aérien, original, bref, vous l’aurez compris, j’aime beaucoup. Cette année Marie décline 4 collections :

Epurée , pour les filles qui veulent rester simples ce jour-là mais quand même ressembler à une mariée.

Poétique, pour les jeunes filles en fleur

Les grandes romantiques à la recherche d’une robe de princesse ne seront pas en reste. La robe en haut à droite tend vers le costume de théâtre je trouve, pour celles qui veulent du spectaculaire sans tomber forcément dans le jupon cerceau.

Et enfin, last but not least comme on dit, ma collection chouchoute à moi, la collection glamour (c’est tout moi, ça le glamour incarné). J’ai presque envie de dire heureusement que je suis déjà mariée sinon je serais capable de décréter que moi aussi je veux changer de robe 7 fois comme les mariées orientales (qui ont tout pigé si vous voulez mon avis). Des dos nus à tomber par terre (grosse tendance 2013), de la dentelle joue-la-comme-kate-middleton, également grosse tendance 2013, forcément, tout est léger.

Ce dos, mon Dieu* ce dos !

Ces épaules, mon Dieu* ces épaules !

Marie propose une grande collection, très variée comme vous avez pu le voir dans cet extrait. Mais aucun mariée ne semble déguisées, tout reste très naturel et on a l’impression que c’est vraiment facile à porter. Et merci à la créatrice de nous offrir un shooting avec des décors et des poses variées, et des photos où on voit bien les robes et des mariées pas quiches (il faudra que j’écrive un article sur les shooting de robes un jour).

Pour faire faire une robe par Marie Laporte, il vous faut compterentre 30 et 50 heures de travail, voire  70 heures si la pièce est très travaillée. Il faut donc vous y prendre quelques mois à l’avance. Pour les prix moyens le demi mesures démarre à 2200 euros et le sur mesures à 2600 euros. Toutes les robes sont réalisées dans des matières nobles et naturelles.

7 rue du Dôme 75116 Paris
Metro Etoile ou Kleber Sur rendez vous Tél: 06 15 46 02 7
www.marie-laporte.com

blog mariage

Et vous, mariées 2013, vous avez déjà commencé à prospecter ? vous pensez aller chez un créateur ou dans une enseigne ? mariées 2012, je sais que parmi vous certaine ont porté du Marie Laporte (n’est ce pas Laure ? 😉 qu’en avez vous pensé ?

 

* Dieu n’a rien à voir là dedans, hein, en vrai c’est Marie qui a tout fait..