{Archives} … et à 11h48, heure anglaise, la mariée entra dans l’église…

Pour fêter les deux ans du mariage du siècle, petit retour sur le timing de ce D-Day pas comme les autres…

Vous pensiez avoir réglé votre mariage dans les moindres détails ? Vous avez briefé chacun sur son rôle, prévenu votre tante toujours en retard que le mariage était à 15h alors qu’en fait il est prévu à 15h30, vous avez fait un planning du jour J pour vos prestataires ? Vous vous êtes fait traiter de bridezilla par votre famille  ?

Ah ah ah, pauvre bride to be d’opérette ! Au prochain qui vous traite de control-freak, je vous suggère de montrer le planning du mariage de Kate et Wiliam que nous avait livré le site de Paris Match la veille de l’évènement (les horaires sont véridiques !) :

5h00 : Le réveil royal 
Bon, de toutes façons, ça, on l’a déjà vu, se lever aux aurores c’est en gros le lot de toute mariée qui se respecte. Bien qu’on aurait pu espérer un petit 6h, quand même, sont rudes ces anglais.

08h15 – 09h45 : Les invités sont attendus à WestminsterLes 1900 personnes entreront par la porte nord de Westminster, et seront accueillies et placées par les Yeomen, la garde de la reine et plus ancien corps de l’armée britannique.

Ce qui veut dire que certains invités devront être habillés, maquillés, coiffés et arrivés à 8h15 du matin. Comme on peut imaginer qu’on ne va pas au mariage du siècle sappé n’importe comment et coiffé saut-du-lit-style, certains invités se seront levés à 4h du mat’. C’est le cas de Mr and Mrs Dugenouth, qui sont cousins au 152è degré du type de la sécu de la reine, et qui trépignent depuis des mois d’être invités à ce mariage.

09h50 : Arrivée à Westminster des invités importants.
Ah, j’en déduis donc que Mr and Mrs Dugenouth, qui se sont levés à 4h, ne sont pas importants.

 Vous noterez quand même que Kate et Wiliam ont donc par déduction invité 1900 invités « pas importants » (les 1900 abrutis levés à 4h du mat’)

10h15 : Arrivée à Westminster de William et des témoins. Le marié, son frère et témoin, le prince Harry, et la sœur et demoiselle d’honneur de Kate Middleton, Pippa, auront quitté Clarence House à 10h10. (c’est cool d’habiter en face de l’église)

Alors là, big big big deception. C’est quoi ce mariage à + de 2000 invités avec DEUX témoins ?? Et les bridesmaids en camaïeu de bleu hein ? et les groomsmen du marié qui sautent en l’air pour la photo ?? là, vraiment, Kate, Wiliam, je suis déçue.

10h20 : Arrivée à Westminster des familles royales étrangères
Les membres des familles royales étrangères arrivent à Westminster en provenance de Buckingham.

Mr and Mrs Dugenouth, les invités pas importants se pèlent dans l’abbaye depuis maintenant deux heure dans leur habits du dimanche.

10h27 : Arrivée à Westminster de la mère de Kate 
Carole Middleton, et James Middleton, la mère et le frère de la mariée auront quitté le Goring Hotel – où réside la famille Middleton avant le mariage – à 10h20, direction Westminster.

C’est à ce moment là que le planning commence à être drôle. Arrivée à 10h27 ? Ca veut dire quoi, que quelqu’un a chronométré combien de minutes exactement on met entre ces deux lieux ? Est-ce qu’on a mesuré la hauteur des talons de Carole Middelton pour connaître sa vitesse de marche et prévu deux timing avec vent dans le dos et vent contraire ??

10h30 : Arrivée à Westminster d’une partie de la famille royale 
La majeure partie de la famille royale britannique aura quitté Buckingham à 10h25. Ses membres entreront la porte ouest, la principale.

Je viens de comprendre que les Dugenouth sont entrés par la porte de service en plus de s’être levés aux aurores .

10h40 : Arrivée à Westminster des enfants d’Elizabeth II
La princesse Anne et son époux Timothy Laurence ; le prince Andrew, duc d’York, accompagné de sa fille la princesse Eugenie ; et le prince Edward, comte de Wessex et son épouse Sophie, auront quitté Buckingham à 10h35

Les Dugenouth sont là depuis 2 heures  et 25 minutes.

 10h42 : Arrivée à Westminster du prince Charles 
Le prince Charles et son épouse Camilla, auront quitté Clarence House à 10h38.

Le ventre de Mrs Dugenouth gargouille. En effet, son petit déjeuner remonte à  maintenant 5 heures.

10h45 : Arrivée à Westminster de la reine Elizabeth II

 Après avoir quitté Buckingham à 10h40, la reine et son époux, Philip, duc d’Edimbourg, arrivent à l’abbaye. Comme le veut la tradition, ils sont les derniers à entrer – mis à part la mariée, et son père.

Mrs Dugenouth essaie de manger discrètement le twix qu’elle avait dans son sac

10h55 : Arrivée à Westminster des demoiselles et garçons d’honneur
Lady Louise Windsor (7 ans, fille d’Edward), Margarita Armstrong-Jones (8 ans, fille du Vicomte Linley) – David, fils de Margaret), Grace van Cutsem (3 ans, fille d’Hugh van Cutsem, parrain de William), Eliza Lopes (3 ans, petite-fille de Camilla), William Lowther-Pinkerton (10 ans, fils du Secrétaire privé de William et Harry), Tom Pettifer (8 ans, filleule de William – fille de Tiggy Pettifer, nurse de William) ; auront quitté l’Hotel Goring à 10h48.

Je souhaite bon courage à la personne qui va rassembler à 6 mômes dont deux de 3 ans en leur expliquant qu’ils doivent impérativement partir à 10h48.

10h58 : Arrivée à Westminster de Catherine Middleton
La mariée aura quitté l’Hôtel Goring, accompagnée de son père, à 10h51.

Vous croyez que la veille, ils se seront tous rassemblés pour synchroniser leurs montres comme dans les films d’espionnage ?

11h00 : Début de la cérémonie à Westminster. La cérémonie devrait durer un peu plus d’une heure.

J’ai envie de dire : tant mieux pour Mrs Dugenouth si ça dure pas beaucoup plus d’une heure ! ça fait bientôt 7h qu’elle est levée, TROIS heure qu’elle est en train d’attraper une pneumonie dans cette bon sang d’église à la noix,  elle a fait une tache de Txix sur sa veste, elle a mal aux pieds, elle ne voit rien car elle est derrière un poteau, elle n’en peut plus, Mrs Dugenouth, elle voudrait être en train de manger des chips en regardant le mariage sa télé comme tout le monde, alors heuresement que ça ne dure pas beaucoup plus d’une heure !

Faille temporelle : rien sur la cérénomie. J’aurais aimé qu’on me dise à quelle heure précisément ils vont dire Yes I do : 11h 47 min et 29 secondes ?

12h10 : Le couple marié sort de l’abbaye 
William et Kate apparaîtront pour la première fois devant leurs futurs sujets, comme mari et femme.

Là, j’hésite : qu’ont donc prévu Kate et Wiliam pour leur sortie : de la lavande ? des graines ?  des bulles de savon ? secouer des rubans ?

12h15 : Départ du carrosse

Le couple regagnera le palais en carrosse – découvert si le temps s’y prête. Ils seront suivis de trois carrosses, un pour les témoins (William et Pippa), un pour les parents (Charles et Camilla, Carole et Michael) et un enfin pour le couple royal (Elisabeth et Philip). Un millier de militaires feront une haie d’honneur à ce royal cortège, tout au long de son parcours.

Les Dugenouth mettront environ 1h20 à sortir de l’abbaye puis une autre 1h20 à retrouver où ils ont garé la voiture.

Le parcours

12h30 : Arrivée à Buckingham du Cortège

12h40 : Arrivée à Buckingham des membres des familles royales britanniques et étrangères

12h45 : Arrivée à Buckingham des autres invités du «Breakfast»

J’ai compris, ça marche comme le speedy boarding d’Esayjet ou la carte flying blue : si tu l’as pas, tu passes après les autres.

13h25 : Un baiser sur le balcon ?
William et Kate, accompagnés de leurs familles, se présenteront au balcon de Buckingham palace. La question est dans toutes les têtes : Offriront-ils un baiser à la foule, comme l’avait fait Charles et Diana il y a 30 ans ? Petit indice, une source au sein de la maison royale a dit que ceux qui attendaient ce moment avaient «peu de chances d’être déçus» …

Mr and Mrs Dugenouth ne voient pas ce baiser car ils sont bloqués sur le périph.

13h30 : Passage du défilé aérien 
Sept appareils survoleront la résidence royale pour saluer le mariage. Parmi eux, trois appareils de la Seconde guerre mondiale, un Lancaster, un Spitfire et un Hurricane.

Ca, ya pas à dire, c’est quand même la classe. Bruyant, polluant et ruineux mais la classe.

13h35 : Début du «breakfast» de la reine

« breakfast » ?? je sais que j’avais suggéré l’idée mais je ne pensais pas que ce serait la reine  d’Angleterre  qui suivrait mes conseils . Elle offre le « breakfast » ?? y’aura quoi ? des beans et de la marmelade d’orange ??

15h00 – 19h00 : Le temps d’une pause
Kate et William pourront enfin souffler. Des retrouvailles en coulisses entre amoureux qui comprendront toutefois un changement de costume et un raccord maquillage et coiffure.

Là je suis surprise. dans un emploi du temps à la minute près, on leur  donne 4h de temps libre ?? nan… à mon avis c’est plutôt :

15h00, la porte de leurs appartements se referme

15h01 : 4 personnes aident Kate à retirer les 47 m de tulle de sa robe

15h42 Kate sort de sa robe.

15h43 Kate enfile un peignoir

15h44 Kate prend place pour la retouche maquillage

16h45 fin du maquillage. Du premier oeil.

Pendant ce temps, Wiliam est en chaussattes et caleçon, il regarde le cricket.

17h30 : début de la retouche coiffure.

18h : enfilage de la deuxième robe

18h58 : Wiliam remet un costume

18h59 on ferme le dernier bouton de la robe de soirée de Kate.

19h00 : Début du «dinner»

Quelque 300 personnes sont invitées à ce diner à Buckingham, organisé par le prince Charles.

bah ? ? et la photo de groupe ? la piñata ? le lancer du bouquet ?? Nan ? une messe d’une heure ? un « breakfast » de mariage et un dîner, c’est tout ce qu’il y a comme animations ?

J’espère qu’ils ils ont prévu une petite chanson, un ou deux jeux quand même, histoire de rigoler un peu parce que sinon, franchement, un mariage royal, c’est pas très fun.

Cet article et son titre m’auront valu une petite heure de gloire totalement imméritée, comme je l’expliquais ici et .

DIY : des rosaces en papier pour décorer

Vous les avez forcément déjà vues; ces rosaces ont fait une entrée très remarquée depuis dejà quelques temps et sont idéales pour un fond de photobooth ou pour décorer les murs de votre salle. Je les ai faites en papier de soie, parce que c’est ce que j’avais sous la main (je possède environ 300 énormes feuilles de papier jaune pétant, il faut bien que je trouve quoi en faire, et deux feuilles violettes récupérées froissées dans une boite cadeau mais le papier de soie se repasse parfaitement bien !). Mais le papier de soie n’est pas forcément la texture idéale, je conseillerais le papier peint, qui en plus vous permettra de faire des rosaces de 50 cm de large – le diamètre étant égal à la largeur de votre feuille avec le DIY ci-dessous. Autant vous dire que vous couvrez un vilain mur pour pas trop cher.

Je rappelle, s’il en était besoin qu’avec ce type de déco, l’accumulation fait l’effet, et qu’il vaut donc mieux un feu d’articfice de plusieurs m2 sur un mur que des rosaces isolées un peu partout.

Si vous avez du temps, de l’envie, un tout petit porte monnaie et 10 doigts en état de marche, Tata vous a donc  concocté ce petit Fais le Toi Même :

Matériel nécessaire : une bande de papier, de la colle ou du scotch double face, une perforatrice à motif rond de plusieurs cm de diamètre, du papier cartonné de couleur.

Si vous souhaitez les faire avec du papier cartonné, la longueur de labande doit être environ 12 fois plus longue que large.

Avec du papier de soie, plus souple, le ratio peut être inférieur. De toutes façons, si vous avez visé trop court, ça ne fait rien, vous pouvez parfaitement rallonger.

Pliez tout le longueur en accordéon.( Jusqu’à cette étape, il est encore temps de fabriquer un pompon)

Mettez de la colle ou mieux, du scotch double face (ça ne coule pas et sèche immédiatement), sur la moitié de l’extrêmité de l’accordéon

Pliez l’accordon en deux et collez les deux parties

Mettez du scotch double face un des deux côtés

Dépliez et collez les deux côtés ensemble

Découpez un rond de carton avec votre perforatrice

Encollez-le

Et collez le au centre de la rosace.

Faites la même chose de l’autre côté, avec le même carton ou un carton moche, de toutes façons ce sera le dos de la rosace.

Sur cette photo, les rosaces jaunes et mauves sont en papier de soie. Les roses sont en papier cartonné.

 

Si vous voulez les acheter toutes faites; Sous le lampion, la nouvelle boutique d’Alix, du blog Des ides pour un joli mariage,  vous en propose de grandes toutes faites. Vous y trouverez aussi des boules chinoises (ou japonnaises, je ne sais jamais), des lampions, des boules en papier alvéolé (dont je suis très fan, personnellement), des fanions, des pompons, bref tout pour décorer votre salle de mariage.

Décorer la voiture des mariés

Une tradition (une de plus !) dans un mariage, est de choisir une belle voiture pour transporter les mariés et de la décorer. Je ne vous cache pas que personnellement, mettre mon marital postérieur dans une voiture normale (c’est à dire en l’occurrence une Scenic) m’était totalement égal, que louer une voiture pour l’occasion était hors de question et que la décorer était le cadet de mes soucis. C’est même je crois l’unique point sur lequel j’ai prononcé la phrase complètement improbable suivante « faites comme vous voulez, je ne m’en occupe pas ! ». (Non, je ne vouvoie pas le Groom, je m’adressais à mes parents et au Groom qui disaient que « quand même, pour un mariage il faut… » (c’est la phrase avec laquelle ils ont tous les trois obtenu des dragées comme cadeau d’invité, mais elle n’a pas fonctionné quand moi j’ai réclamé une pièce montée… Je crois qu’il me reste deux trois trucs à régler à propos de ce mariage 😉 ))

Bref, pour finir de vous raconter ma vie, sachez qu’ils en ont profité pour me faire une super surprise : emprunter une voiture chère à mon coeur, qui ne se fabrique plus puisque l’usine, dans laquelle j’ai travaillé, a fermé. J’ai donc posé mon marital postérieur dans cette superbe voiture  – avec chauffeur s’il vous plaît – décorée aux couleurs du mariage que j’ai vu débarquer dans le jardin de mes parents pour m’emmener à la mairie, et finalement j’étais super contente.

Oui, bon, ça va, y’a que les imbéciles etc….

Mais revenons en à notre décoration de voiture.

Caroline, membre éminent du forum Mariagecentreloire m’a demandé des idées pour , je cite « décorer (leur) voiture de mariés de manière un peu originale… On n’est pas fan du tout des compos et des noeuds-noeuds en tulle aux rétros ».

Très bonne question, Caroline ! J’ai cherché, cherché, cherché et je n’ai pas trouvé beaucoup d’autres choses que ce qui existe pour décorer le reste du mariage, c’est à dire

(si l’auteur de la photo n’est pas sous l’article c’est qu’il n’était pas mentionné sur le site d’origine, dont le nom est dans le nom de la photo)

 

Des fanions « Just married », à franciser éventuellement en « vive les mariés » ou avec initiales des époux séparées par un coeur ou une esperluette (&)

 

Des pompons, what, else ?

Photo The life you love photograpy Photo Lisa Lefkowitz

Des rubans

Photo Laury Hannah

Photo Kristyn Hogan

Des fleurs

Mes goûts personnels vont vers les fleurs simples (gypsophile, gerberas, hortensia…),  d’une seule couleur si vous voulez un gros volume ou en petits bouquets sur le pare-choc ou les rétros (cf dernière photo)

Pour une garantie anti kitch on évite peut être le coeur, mais une guirlande, pourquoi pas ?

Photo Christian Oth

L’hortensia de fin de saison, celui qui est assez sec, c’est joli, original et pas cher si on le coupe dans le jardin de mamie

 

Et sinon, quelques autres idées sympas

Photo Scott Lawrence

Le tuto pour ces guirlandes se trouve ici

Photo Josh Goodman

J’aime aussi l’idée de petits ballons colorés flottant au vent.

 Vous remarquerez que ce sont les arrières des voitures qui sont représentés ici. Je n’ai rien trouvé de transcendant pour les capots. Pourquoi ça ? Et bien parce qu’aux Etats Unis, la patrie des jolies photos dont on peut s’inspirer, la voiture sert surtout à conduire les mariés quand ils partent du mariage. C’est la « gataway car » , celle avec laquelle les mariés quittent la noce avant tous leurs invités (alors qu’en France, ce sont les mériés qui regardent partir leurs invités, un mouchoir dans une main et un balai dans l’autre), du coup, l’image qui doit marquer les invités c’est celle de l’arrière de la voiture qui s’éloigne !

Chez nous en revanche, la voiture sert à transporter d’abord la mariée puis le couple de la cérémonie à la réception. Elle ouvre le cortège donc l’arrière est aussi important ! Pour l’avant, on peut fixer des pompons au pare choc et aux retroviseurs, le gros noeud de la dernière photo fonctionne aussi, de même que les fleurs.

 

Et vous ? vous avez prévu quoi pour décorer la voiture des mariés ? si vous avez des idées de génie n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

Photographe de mariage : Nadine Court

Photographe de mariage en Savoie, passionnée de photos depuis son adolescence, Nadine Court  a longuement mûri son projet avant de se lancer dans la photo, d’abord de famille et d’enfants avant de se lancer dans la photo de mariage, par obligation (il faut bien gagner sa vie) puis par passion, car Nadine est tombée dans le wedding dès son premier reportage photo. Depuis, elle adore accompagner « ses » mariés tout au long d’une des journées les plus importantes de leur vie. Pour saisir les moments d’émotion de cett journée si particulière, Nadine aime se faire la plus discrète possible pour surprendre les sourires, les yeux qui brillent. Nadine aime tisser une relation particulière avec les couples qu’elle accompagne et ça se voit sur ses photos.

Voici donc en interview et en photos son portrait.

Comment définis-tu ton style et ta façon de travailler ?

Je travaille beaucoup à l’instinct, dans l’instant…  Bien sûr, je navigue dès que je peux sur les blogs de mes collègues pour trouver de nouvelles inspirations, voir les choses sous un autre angle. Mais cela reste de l’inspiration car je n’ai pas d’images précises en tête lorsque je me retrouve sur un nouveau mariage. Je me laisse alors envahir par les lieux, l’atmosphère, la lumière pour réaliser mes photos.

Je dis toujours que quand je retrouve les mariés le matin pour les préparatifs, je passe en mode « paparazzi »…  tous mes sens sont en éveil et je « chasse » tous les jolis moments de la journée, les échanges, les sourires, les moments tendres, l’émotion pure. 

Parmi toutes celles que tu as faites pour l’instant, quelle est ta série de photo préférée et pourquoi ?

Quelle question difficile ! j’ai beaucoup de mal à choisir mais puisqu’il faut n’en donner qu’une, je vais opter pour la séance trash the dress au lac d’Aiguebelette avec Sophie & Florent parce que j’ai aimé leur super naturel, l’ombrelle rose, les fleurs de lotus qui flottaient dans l’eau, la lumière du soleil couchant.

Où es tu installée ? Que proposes tu comme prestations aux futurs mariés ?

Je vis à Chambéry en Savoie mais je rayonne sur toute la région Rhône Alpes et voir plus loin encore. Cet été, j’aurai 2 fois l’occasion d’aller en Suisse et 2 fois également du côté de Lille.

Pour offrir aux couples d’amoureux les plus belles photos, j’ai besoin d’établir une relation de proximité avec eux. Je me tiens donc à leur disposition pour toute question pendant leurs préparatifs (j’ai même aidé une « bride to be » à choisir sa robe). Je les rencontre au moins 2 fois avant leur grand jour et je passe systématiquement au tutoiement pour faire sauter la barrière du « vous » au moment opportun. De plus, cette année (2012), j’offre la séance engagement à tous mes couples dès réservation d’une journée complète (des préparatifs au vin d’honneur). En haute saison (de mai à septembre), je ne propose que des reportages à la journée parce que je préfère largement la relation qui s’établit avec les mariés sur ce type de prestation. Et puis j’aime tellement les photos des préparatifs que j’aurais du mal à m’en passer !  

Toutes mes prestations incluent un livre haut de gamme. Le choix de ne proposer que des prestations avec livre s’est imposé de lui-même pour plusieurs raisons. La première est que j’aime aller jusqu’au bout de la prestation en réalisant moi-même la mise en page du livre. La seconde : combien de mariés ayant choisi une option DVD n’ont jamais pris ou trouvé le temps de faire leur livre ? La durée de vie de livre et le plaisir qu’on a à le regarder et à le faire voir sont sans égal donc il serait dommage de laisser dormir les photos sur un DVD….  Et la dernière mais non moins importante raison : en tant que photographe professionnelle, j’ai accès à des prestataires offrant des livres de grande qualité que les mariés ne pourraient pas obtenir.  Je propose bien sûr le DVD en option car toutes les photos ne tiennent pas dans le livre !

Décor : Majenia

 

Un apperçu complet des mariages photographiés par Nadine en 2011 :

Merci Nadine !

Retrouvez Nadine Court, photographe mariage à Chambéry en Savoie mais aussi partout ailleurs :

Sur son Site

Sur sa Page Facebook 

Voyage de noces, destination Vietnâm et Palawan !

Cette semaine, c’est Julie,  une des Cocottes de l’agence de wedding planner les Cocottes dont je vous avais parlé dans cet article, qui nous fait découvrir sa destination de voyage de noce : le Vietnam et l’île de Palawan aux Philippines. Comme dans chacune des fiches faites ici,   Julie vous donne toutes les infos pour organiser votre voyages, ses conseils,  ses adresses, les avantages et les inconvénients de cette destination, son budget  bref, tout ce que vous avez besoin de savoir pour choisir (ou pas) une destination, expérimentée en conditions réelles par une vraie mariée. Et bien sûr elle ressort ses photos pour vous montrer comme c’est beau et moi, je vous mets tous les liens utilses pour vous faciliter la vie.

 

 

POURQUOI ?

On s’était toujours dit (bien avant même d’émettre l’idée de nous marier) : « nous, pour notre voyage de noces, on se fera le Vietnam en sac-à-dos ! »

Pourquoi le Vietnam, parce qu’on aime l’Asie et parce que j’ai des origines vietnamiennes (oui je sais, ça ne se voit absolument pas) une partie de ma famille maternelle est née là-bas, au sud du Vietnam. Ca donc toujours été un rêve pour moi de découvrir le pays de mes origines et j’ai de la chance, mon cher mari rêvait d’y aller aussi !

Pourquoi en sac à dos ? Parce qu’on aime cette façon de voyager, de faire ce qu’on veut quand on veut sans nous prendre la tête avec une visite prévue à telle ou telle heure.

On cherchait où se reposer de notre périple de 15 jours au Vietnam. On a enchaîné avec une semaine aux Philippines car c’est vraiment une destination qui nous faisait rêver aussi ! En plus, c’était la bonne saison pour y aller et ce n’est pas très loin du Vietnam (Saïgon / Manille = 3h30, Manille / El Nido = 1h30)

DESCRIPTIF DU SEJOUR

Nous avons pris nos billets d’avion mi-septembre (il s’agit de notre cadeau de mariage qui a eu lieu le 1er juillet). Nous étions obligé de préparer un minimum le voyage car nous traversions tout le pays du nord au sud et nous prévoyions de rester plus ou moins 2 jours dans chaque ville, on ne voulait donc pas trop perdre de temps sur place à chercher où dormir.

Au Vietnam, nous avions prévu en deux semaines : Hanoi, la baie d’Ha Long, Hue, Hoi An, Nha Trang, My Tho (ville natale de ma grand-mère et de mon oncle) et Saïgon.  Pour tout organiser, nous avons passé beaucoup de temps sur les forums et nous nous sommes aidés du Routard. En cours de route nous avons éliminé l’étape de Nha Trang car nous avons adoré Hoi An et avons décidé d’y passer plus de temps (d’où l’intérêt de ne pas trop préparer le voyage et de partir en sac à dos)

Le but était de nous déplacer d’étape en étape avec le train de la réunification qui traverse tout le pays. Nous avons acheté tous nos billets de train en arrivant à Hanoï.

Pour la baie d’Along, nous avions réservé de Paris via une agence locale 2 jours et une nuit sur une jonque traditionnelle avec un groupe de 8 personnes.

Pour nos autres nuits au Vietnam, nous avions réservé, sans payer, nos hôtels de Paris. On avait prévu de petits hôtels à 10, 15 euros la nuit ou des Bed and Breakfasts.

A ne pas rater :

Hanoi : le quartier Hoan Kiem et le temple de la littérature

Hue : citadelle impériale en plein coeur de la ville et les différents tombeaux en dehors de la ville

Hoi An : la ville de nuit car elle est éclairée de milliers de lampions de toutes les couleurs c’est superbe! Ne pas hésiter a sortir des sentiers battus a vélo pour aller a la rencontre des gens

Saigon : la grande poste centrale et la cathédrale de briques rouges

A Palawan, nous avions réservé de Paris, les 2 premières nuits d’hôtel (au Four Season Hotel : sympa car jolie vue et la fille de l’accueil est très sympa mais trop excentré du village, la plage n’est pas top et le restaurant pas bon) en nous disant qu’on verrait sur place si on veut rester dans cet hôtel ou changer, et on a bien fait car on en a trouvé un bien mieux !

Nous sommes tombés par hasard, en nous promenant, sur le Cadlao Hotel (qui avait ouvert 15jours avant, il n’était donc pas encore référencé sur internet). Cet hôtel est super : il est situé à 5 minutes à pied du centre du village, le personnel très sympa, les chambres sont des bungalows spacieux, propres, sobres et jolis, le restaurant est bon, la vue splendide et la piscine à débordement qui donne sur la plage fait vraiment rêver!

Sur place nous avons fait les différents tours qu’ils proposent là bas (Tour A, B, C ou D : chaque tour est une excursion d’une journée, à 2 ou en groupe, pour découvrir différentes iles, plages et lagons, nous les avons fait à deux et on s’en est pris plein les yeux à chaque fois !). Ces tours coûtent environ 30 euros en tout pour une excursion en amoureux. Tout est compris, vous partez sur une Bangka avec deux locaux, le midi, arrêt sur une plage où ils vous préparent un super barbecue (poulet, poisson, porc riz, fruits…), et ils vous baladent d’île en île, de lagon en lagon. C’est vraiment génial et magnifique !

 

FICHE TECHNIQUE

Pour les vols :

– Paris/Hanoï direct (11h de vol) avec la vietnam Airlines que nous n’avons pas du tout aimé (c’était sale, les télés ne fonctionnait pas et le personnel n’est pas aimable)

– El Nido (Palawan) : Saïgon/Manille avec CEBU PACIFIC (sur laquelle je n’ai rien de particulier à dire) et Manille/El Nido avec Seair (rien à dire non plus juste qu’il faut s’accrocher car même si le vol ne dure qu’une heure et demi, on se retrouve dans ce minuscule avion de 18 places à hélices à la Indiana Jones donc quand on a peur en avion on n’est vraiment pas rassuré héhé).

– Manille / Paris avec escale à Kuala Lumpur avec la Malaysia Airlines, rien à dire c’était très bien.

On a fait le vaccin contre l’hépatite A et contre la typhïde. Rien contre le paludisme. C’était un choix, on savait avant de partir que les zones où nous allions à la période où nous partions n’étaient pas des zones à risques.

Pour le Vietnam il faut un visa (environ 70 euros), pour les Philippines c’est inutile pour un voyage de moins de 21 jours. Cependant, il faut quand même acheter son billet de retour qui sert de preuve de la durée de votre séjour. Si vous n’avez ni billet retour, ni visa, vous ne monterez pas dans l’avion.

BUDGET

6 000 euros en tout (dont 3 000 euros de billets d’avion)

Au Vietnam la vie n’est vraiment pas chère vous pouvez y manger pour 5 euros à deux un repas très correct et vous trouverez facilement des hôtels à 10 euros la nuit comme des hôtels luxe à 50 euros la nuit.

Au Philippines, à peine plus élevé, environ 10 euros pour un repas pour deux personnes et il y a des hôtels pour tous les budgets.

LES +

Au Vietnam : la vie est pas chère, ce n’est pas compliqué de se déplacer. Faire la traversée du nord au sud (c’est à dire du froid au chaud) était génial car chaque région à sa culture, son mode de vie.

C’est vraiment une destination faite pour les routards.

Nous avons adoré le côté authentique de ce pays.

A El Nido, Palawan : le cadre est superbe, les plages sont paradisiaques, les gens souriants et la vie détendue.

LES –

Au Vietnam : les gens sont durs, la politesse et la propreté ne sont pas leur fort, il faut s’y faire ! (surtout au nord)

La traversée est faisable en 15 jours mais c’est très fatiguant, je conseille de le faire en trois semaines où un mois si vous en avez la possibilité.

A Palawan : sur place, il n’y a ni banque, ni retrait et vous ne pourrez pas payer en CB. Vous pouvez échanger de l’argent au Art Café mais le taux est cher, il faut donc prévoir assez d’argent pour le séjour sur place.

Pour les tours, demandez à les faire à l’envers, ce qui vous évitera de vous retrouver avec tous les autres touristes. Ceux proposés par le Cadlao Hotel sont plus chers (environ 100 euros la journée) mais il y a une vraie recherche d’authenticité, avec eux, vous ne retrouverez quasi jamais avec d’autres touristes.

BONNES ADRESSES

Au vietnam :

– l’agence « Ethnic Travel » pour la baie d’Along car il s’agit d’une agence qui préconise l’authenticité. Avec eux : pas de jonque énorme comme vous en verrez beaucoup dans la baie, plutôt une petite jonque sur laquelle il y a une dizaine de cabine, un pont où vous mangerez tous ensemble de délicieux repas. Nous en gardons un très très bon souvenir, nous y avons passé noël, à discuter et nous amuser avec des gens des quatre coins du monde ! Vraiment génial ! Puis vous découvrirez un village flottant et ferez du kayak dans la baie.

Au Vietnam il faut savoir que tout est bon, même les vendeurs ambulants dans les rues ! A Palawan, je n’ai pas été subjuguée par ce qu’ils mangent (beaucoup de pates et pizzas)

Quelques restaurants qu’on a aimé :

Hanoi : Le highway 4 à Hanoï (classé chic, soit 10 euros en tout environ, c’est un restau où l’on mange assis par terre en tailleur, pour les grands comme mon mari, c’est bien pensé car en fait la table est dans un trou on peut donc glisser ses grandes jambes dessous).

Le brother’s café toujours à Hanoï (classé très chic, environ 15 euros, pour une repas buffet à volonté et c’est délicieux !)

Hué : le restaurant Ushi (environ 4 euros) où le porc au caramel est une tuerie ! Le Jardin de Y Thao (environ 10 euros), on vous sert 8 plats délicieux et le décor est très beau (vieille maison impériale, c’est magnifique).

Hoi an : le Sao Mai, nous y allions tous les midis, la jeune fille sa maman sont très gentilles et les repas sont délicieux, pas chers (environ 5 euros) et le restau est au bord sur la rivière.

Le Than Long, situé aussi sur le bord de la rivière, le personnel est très sympa et le poisson cuit dans la feuille de bananier est à tomber !

Saïgon : le Hoi An, cadre sympa, restau très chic de la capitale économique et c’est délicieux.

Pas d’adresse pour My Tho car nous avons mangé avec et chez ma famille.

El Nido : the alternative un restau pas très cher où l’on mange bien. Le BIG + : 2 petites alcôves au dessus de la mer, c’est très agréable et très confortable on peut s’y allonger, le top, je le conseille vraiment !

 

Crédits photos Julie, des Cocottes

 

Un très très grand merci à la Cocotte Julie pour son témoignage et les photos de ce superbe voyage de noces au Vietnam et à Palawan aux Philippines !