Destination voyage de noce : la Martinique

L’automne à peine arrivé, prolongeons un peu l’été avec une destination voyage de noce spéciale cocotiers : la Martinique ! C’est la destination choisie par Julia et son mari pour leur voyage de noce qu’ils ont fait grâce à leurs invités en mars dernier. Un voyage fait avant tout pour prendre le temps de vivre, Julia en a rapporté ses bonnes adresses qu’elle vous livre ici. Merci Julia !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Lorsque nous avons commencé à parler voyage de noces avec Chéri, cela s’est imposé tout de suite, nous irions en Martinique.

La Martinique c’est l’île de mon grand-père décédé il y a bientôt 3 ans, (qui n’était donc pas là à notre mariage), c’est là où j’ai passé mes vacances d’été de 8 à 18 ans, c’était là où je voulais emmener mon mari. Je n’étais pas certaine que pour lui ce serait le premier choix de destination, mais il s’avère que l’évidence était là pour lui aussi !

intertitre le voyage

Je vais être honnête, notre délire ce n’est pas vraiment la randonnée, le canyoning et la plongée.

Nous, nos activités ont plutôt été la plage, les restos et les distilleries !

En Martinique, pour moi, il n’y a pas vraiment de choses à « ne surtout pas manquer » ou que « vous devez absolument faire ou voir ». Allez en Martinique, c’est vivre au rythme des gens de l’île, se lever le matin et voir de quoi sera faites la journée. OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour moi, pour nous, c’était prendre la voiture et s’arrêter au gré de nos envies : pour se baigner à l’Anse à l’Ane, acheter un avocat sur le petit marché de Sainte Anne, manger dans un boui-boui qui paye pas de mine (mais qui nom de dieu est trop bon !) sur la plage du bourg de Sainte Luce, acheter des accras pour l’apéro à la doudou qui les faits sur le pas de sa porte aux Anses d’Arlets, manger un sorbet coco acheté sur la plage de l’Anse Figuier sous en cocotier en regardant la mer, se taper une barre de rire avec le guide de la distillerie de Trois-Rivières quand on revient pour la quatrième fois acheter du rhum chez eux et qu’il nous dit « mais vous allez dépasser le poids de vos bagages là ! »… C’était aussi aller jusque dans le bout du bout du Nord de l’île, à Grand Rivière, croire qu’on ne va jamais y arriver et quand on y arrive, se dire que c’est vraiment trop beau et que ça valait le coup de passer une demi-heure dans les virages de la montagne. C’est voir le sable noir des plages du Nord et rester scotché devant un spectacle pareil. Être scotché aussi devant le Diamant, cet énorme rocher au milieu de la mer. Et surtout, surtout… Vouloir y retourner, vite, trèèèèèèèèèès vite !

Il y a aussi de la plongée à faire et de la randonnée… Mais pour vous en parler, il faudrait trouver quelqu’un d’autre que nous !

intertitre - bonnes adresses  Nous avons séjournés 14 nuits à l’hôtel La Pagerie, à la Pointe du Boute, située aux Trois Ilets. C’est d’ailleurs là que vous trouverez le plus grand nombre d’hôtels. Les Trois Ilets est donc une des communes les plus touristiques, mais l’avantage c’est que la commune est très centrale pour aller aussi bien dans le nord que dans le sud de l’île.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA J’avais longuement échangé avec l’hôtel avant notre départ pour bien mettre au point les formalités avec eux et pour leur dire que nous étions en voyage de noces. Ma seule déception aura donc été qu’aucun petit cadeau ne nous a été fait à cette occasion ! Tout le reste en revanche fut parfait. Nous avions une grande chambre donnant sur la piscine, au calme dans le dernier bâtiment. L’hôtel en lui-même est très bien, il reste à taille humaine, quatre bâtiments sur deux étages tous autours de la piscine et du jardin. Notre chambre disposait d’une kitchenette, nous prenions donc soit nos repas dehors soit dans notre chambre avec ce que nous avions acheté dans la journée sur le marché ou ailleurs.

Nous ne prenions donc que le petit déjeuner sur place, celui-ci était en buffet, très bon, un choix important assez bien renouvelé sur les 15 jours où nous sommes restés et un réapprovisionnement constant quelle que soit l’heure à laquelle vous décidiez de vous lever !

Une fois par semaine un ballet folklorique s’approprie le salon de la réception pour offrir un spectacle de danse traditionnelle pendant un peu plus d’une heure, super sympa à voir. OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour les restaurant à proximité, je peux vous en conseiller trois.

Tout d’abord Le Poisson d’Or, un bon petit resto typique tenu par des locaux dans lequel nous sommes retournés trois fois tellement nous avons aimé ! Il est juste à l’entrée de la Pointe du Bout, attenant à la supérette, face au parking de la plage de l’Anse Mitan. Toujours testé le soir, mais il y a des formules midi pour pas très cher je crois me souvenir. Nous en avions généralement pour autour de 50€ pour deux ti-punch, deux entrées, deux plats, deux gratins (en plus de l’accompagnements des plats oui mais c’est tellement bon) et deux desserts. Tout est fait maison évidemment, et nous resterons ébahis de l’assiette de douze accras pour UNE SEULE personne à 5€ et la fricassée de chatrou (sorte de pieuvre) juste excellente ! Par contre, la salle étant entourée de plantes en tout genre, munissez-vous de votre anti-moustiques !

Ensuite, dans une ambiance un peu plus cosy, vous n’avez pas très loin de là Le Pacha. C’est dans la rue menant à l’embarcadère. Ici, ce sont des métro qui vont vous accueillir (comprendre des « blancs »). L’ambiance se veut un peu lounge, les plats servis sont bons et présentés de façon classe. Vous pourrez manger : colombo, crevettes au curry, fricassée de chatrou, mais aussi pizzas et langoustines tout juste sorties du vivier sous vos yeux (ouais, ça plait aux touristes, ça fait spectacle). Un peu plus cher que le Poisson d’Or, compter 60-65€ pour la même formule que précédemment.

Enfin, sur la marina, il y a Chez Lou, c’est le dernier restaurant au bout du quai à droite, vous devrez monter les escaliers pour rejoindre le restaurant/terrasse. La vue est jolie parce qu’elle donne sur la marina et ses bateaux, c’est surtout ça qui vaut le coup. Le repas était bon, surtout parce qu’il ne faisait pas trop attrape-touriste au vue de sa situation. Pour un repas complet, il vous en coûtera une petite soixantaine d’euros.

Un petit conseil encore sur la Pointe du Bout et ces restaurants. Beaucoup sont situés à la marina et ne valent pas le coup. En plus de Chez Lou, nous en avons testé deux autres au même endroit et franchement, rien de bien fantastique mis à part les prix. Il faut dire aussi que j’ai un peu de mal avec le concept « Je fais du colombo mais je fais aussi du steack frites et des pizzas ».

Bref. Voilà pour La Pointe du Bout !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons passés nos deux dernières nuits à l’hôtel Plein Soleil situé au François. Là, on a vraiment voulu se faire plaisir et profiter à fond de nos deux derniers jours sans courir à droite et à gauche. L’hôtel est très isolé, au bout d’une route complètement défoncée. Mais il s’avère que c’est un vrai havre de paix. Il relève plus de la chambre d’hôtes que de l’hôtel, il doit y avoir une dizaine de logements seulement, une piscine, un restaurant et une grande salle commune où se situe le bar.

Nous avions choisis une suite avec piscine privée (ouais, la classe), qui était juste fantastique. Vous comprendrez mieux pourquoi nous avons passé nos deux derniers jours en mode larve sur les transats de notre terrasse privée devant notre piscine privée dont la vue donnait sur la mer ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons également testé le restaurant qui est sur place. En même temps, pas vraiment le choix puisque si vous voulez manger ailleurs il faut reprendre la voiture au minimum une demi-heure, dont 15min sur la fameuse route défoncée (et non-éclairée la nuit bien sûr). Je dois vous avouer avoir été très déçue. Le repas se veut gastronomique (en gros de grands noms pour de petites choses), mais il ne m’a en rien laissé de souvenirs mémorables et on a eu un peu de mal aussi avec l’attente de 30-40min entre chaque plats sans jamais aucune excuses ni explications.

Le petit déjeuner est également servi dans cette même salle de restaurant. Il est bien mais sans plus. Vous êtes servis à table, là-encore les petits plats dans les grands mais bon, nous c’est pas trop notre monde tout ça !

Pour faire un bilan, je dirais Le Plein Soleil hôtel oui, Le Plein Soleil restaurant non !

intertitre fiche technique Nous sommes partis 16 nuits, du 6 au 22 mars. C’est la belle saison à cette période pour eux, à savoir chaud (mais pas insoutenable) et sec. La seule vraie période à éviter c’est de fin août à début novembre parce qu’il y a les cyclones. En juin, juillet et août il fera un peu plus lourd.

Sachant que la haute saison et la basse saison se décident en fonction de la meilleure période météorologique, la haute saison pour eux s’étale de décembre à début avril. Vous paierez donc moins cher en partant en juillet-août, au moins pour le logement ! Pour les billets d’avion en revanche, c’est toujours plus ou moins pareil, à 200€ près, à condition de pas se décider 1 mois avant.

 Pour mener à bien notre projet, nous avions donc décidé de faire une cagnotte, grâce à laquelle nous avons récolté un peu plus de 5000€.

Et pour un bilan chiffré :

          Billet d’avions du 6 au 22 mars : 1100€ pour deux aller-retour

          Hôtel de La Pagerie – Pointe du Bout, Les Trois-Ilets : 1590€ pour 14 nuits avec petit-déjeuner

          Hôtel Plein Soleil – Le François : 665€ pour deux nuits avec petit-déjeuner et un dîner (ouais, on s’est vraiment fait plaisir sur ce coup là !)

          Location de voiture, compter 350€ pour une première catégorie pour 16 jours.

Plus ce que l’on a dépensé sur place en nourriture, boissons, rhum à ramener… On avait une cagnotte conséquente et c’était notre voyage de noces, on a donc pas eu l’œil rivé au porte-monnaie tout le temps, mais on a réussi à revenir avec de l’argent !

C’est aussi l’avantage de choisir un endroit qui cible pas plus que ça le touriste, le voyage de noces et tout ce qui peut aller autour !

intertitre merci Merci Julia pour ce compte rendu !

Si vous aussi vous souhaitez partager votre destination de voyage de noces avec nous, que vous soyez allés à Orléans ou aux Seychelles, à Katmandou avec votre sac à dos ou à Bali avec votre bikini, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à thebridenextdoor (a) gmail.com, je vous enverrai la trame pour témoigner !

Destination Voyage de noce : le Guatémala

Aujourd’hui partons pour une destination plutôt rare pour un voyage de noces : le Guatémala ! Anne-Lise et son mari ont choisi cette destination pour la richesse de sa culture et le dépaysement. Mission réussie !

17 voyage de noce - guatemala - flores destination « Le Guatemala », ah mais c’est original… Pourquoi vous ne partez pas à Tahiti ou aux Seychelles, ce serait l’occasion ? »… la phrase paraît « cliché », mais on l’a réellement entendue, et plusieurs fois ! Alors Pourquoi le Guatemala ???

 Dès le départ, on considérait plus le « voyage de noce » comme une bonne excuse pour se faire un vrai beau voyage, dans le sens « partir à la découverte de » plutôt que « luxe version hôtel 5 étoiles ». Pour ma part, je me lasse assez vite du combiné plage, soleil, farniente, au point de devenir assez pénible ! Du coup, il valait mieux éviter… On voulait aussi une destination pour laquelle la fin de l’année (fin décembre-début janvier) serait la « bonne saison ».

Après avoir découvert l’Asie l’an dernier, on avait envie de changer un peu et on s’est rapidement orienté vers l’Amérique centrale/l’Amérique du sud. Au cours de nos recherches, je suis tombée sur un descriptif de séjour au Guatemala qui paraissait correspondre à ce que l’on recherchait : de la découverte, une nouvelle culture, des beaux paysages et des distances pas hyper longues à parcourir (selon nos critères hein, parce que même si en km ce n’était pas très long… on a passé quelques heures quand même en voiture/avion/bateau, c’est au choix !).

 Alors histoire de situer un peu, une carte de la région et une du Guatemala (qui est donc en Amérique centrale sur la péninsule toute fine « entre » les Amériques):

carte guatémala

Par contre, pas de sac à dos pour nous, sans tomber dans le méga luxe, on tenait à notre confort…

De même, on s’était accordé un budget très confortable pour faire tout ce qui nous tentait !

On a aussi fait le choix de partir avec une agence « Continents insolites »  qui était partenaire du site sur lequel nous avons déposé notre liste de mariage. Mathieu (du bureau de Lyon) nous a rapidement proposé un séjour qui collait à nos attentes, avec un peu de tout. Au final, on a été ravi du programme, dense mais qui nous laissait quand même des moments de pause ! Et quel bonheur de se laisser porter d’un point à un autre sans avoir à s’inquiéter des horaires ! (Ca c’était pour moi, LE privilège du côté « voyage de noce » !)

le voyage On a commencé par 3 nuits à La Antigua. Balade et visite guidée de la ville, classée au patrimoine de l’UNESCO. Découverte des nombreuses Eglises, de l’histoire du pays, et de la ville, très marquée par les diverses éruptions volcaniques des volcans qui l’entourent. Excursion d’une journée à Monterrico et balade en lancha (bateau local) sur la mangrove – baignade sur la côte Pacifique et les plages de sable noir. « Escalade » du volcan Pacaya, toujours actif. On n’a pas eu la chance de voir de lave en fusion (la dernière éruption est récente, du coup, pour l’instant le volcan est « au repos ») mais on a bien senti la chaleur à certains endroits ! Le paysage est lunaire et incroyable !

voyage de noce guatémala - Antigua 9 voyage de noce - guatemala - pacaya 8 voyage de noce - guatemala - pacaya2 6 voyage de noce - guatemala - monterrico 7 voyage de noce - guatemala - monterrico  - peche

Départ pour la région des Hautes Terres (via la Panamerica) et découverte du lac Attitlan et des villages Maya alentours. On en a pris plein les yeux : tissus flamboyants, costumes traditionnels, marché local peu touristique (on était 4 touristes, facilement repérables car (beaucoup) plus grands que les locaux…)

10 voyage de noce - guatemala - lac-attitlan 11 voyage de noce - guatemala - lac-attitlan  - san-antonio-palopo

guatemala6 guatemala4 12 voyage de noce - guatemala - tissu

De là, retour vers Guatemala Ciudad pour prendre un vol intérieur jusqu’au nord du pays. Changement d’ambiance, de climat, de végétation… rien à voir avec le sud ! Ici c’est humide, chaud… mais les sites Maya cachés au milieu de la jungle, c’est juste fou !!! Je n’y habiterais pas au quotidien (moustiques et bêtes velues à 8 pattes, c’est pas trop mon truc) mais c’est à faire 1 fois dans sa vie ! Les trajets en bateau sur le Rio Dulce, l’arrivée dans la jungle, l’immensité de la végétation, les bruits de la jungle (surtout les singes hurleurs)… ce sont vraiment des souvenirs marquants!

guatemala7 guatemala8

On a fait 3 sites archéologiques, qui avaient chacun leur particularité. Pour certains,  c’est avant tout l’accès (ou la difficulté d’accès J ) qui fait  tout l’intérêt du site, pour d’autre, c’est l’immensité des monuments ! Ca a aussi été l’occasion de découvrir la culture Maya (pour autre chose que la fin du monde…), fascinante.

27 voyage de noce - guatemala - maya

Après tout ça, on a fini par 3,5 jours au Bélize. Le but était de se reposer et de profiter de la plage et des fonds marins pendant 3 jours avant le retour… mais c’était sans compter sur une dépression tropicale ! Du coup, on s’est vraiment, vraiment reposé… parce qu’il faut avouer qu’en dehors de plages paradisiaques et d’hôtels all inclusive à l’Américaine, il n’y a pas grand-chose au Bélize… C’est dommage mais c’est comme ca… c’est le jeu maintenant qu’il n’y a plus de saison :)

voyage de noces bélize

fiche technique

Temps de vol (attention, ça peut faire peur !) : Au final, le voyage dure presque 1 journée complète (24h). Il n’y a pas de vols direct depuis chez nous, donc on a eu 2 escales à l’aller (Amsterdam et Panama City) et 2,5 au retour (le demi c’est pour le premier vol en coucou de 10 places au Bélize puis une très longue à Atlanta à cause du « risque d’attente » à la douane et la dernière à Amsterdam de nouveau). Il y aurait eu plus court en passant par l’Espagne mais on a préféré le confort de KLM aux avions tout serrés d’Iberia…

 Vaccins : Pas de vaccins obligatoires mais hépatites, rappel tétanos et polio sont fortement conseillés. L’agence conseillait de suivre un traitement anti-malaria, après discussion avec notre médecin, on l’a pris avec nous mais pas en préventif.

 Visas : pas de visa pour le Guatemala (mais 30$/pers. à payer à l’aéroport pour en sortir), par contre on a du remplir le formulaire ESTA à cause de notre escale à Atlanta.

 Décalage horaire : Moins 7 heures en hiver

 Meilleure Saison : de novembre à avril. Après c’est comme chez nous, il n’y a plus de saison !!!! Nous y étions à la saison sèche et la fin du séjour a été plus qu’humide…

Budget : Réglé avant le départ (via l’agence donc) et incluant nos vols internationaux, 2 vols intérieurs, toutes les excursions en mode « privées » (= nous 2 uniquement) dont deux avec guides francophones et une avec guide hispanophone, les hôtels « bons » à « très bons » avec petit déjeuner, les déplacements en bateau, les transferts en voiture) : 4200€/pers.

Sur place (repas des midis, bateau sur le lac Atitlan, achats divers (chocolat, tissus), pourboire…) : 500€ (à peu près)

Donc ça reste un voyage à très gros budget. Et pourtant, on n’a pas eu que des hôtels  5 étoiles mais par contre un programme chargé avec beaucoup d’excursions et de déplacements ; pour les repas, on ne voulait pas prendre le risque d’être malades, et du coup, on n’a mangé que dans des restaurants « en dur ».

  infos vérité

Le tourisme au Guatemala est, selon les régions, par encore hyper développé pour le tourisme « extérieur ». Ça rend ce voyage hyper authentique et nous, on a adoré ! Mais si on compare à l’Asie par exemple, les hôtels font beaucoup moins « rêver ». Les prix sont parfois un peu élevés par rapport à la prestation offerte.

 De même, la population est pauvre, mais la vie n’est pas « pas chère », surtout pour les touristes ! Donc il faut négocier ! Notre chauffeur nous a dit « Négociez tout, si ce n’est pas possible pour eux, ils ne le feront pas », ça a le mérite d’être clair…

 La pauvreté est plus que visible. Surtout entre deux points touristiques. Voir les enfants courir et se réchauffer en brûlant des pneus le long de la Panamerica, ça ne laisse pas indifférent(e)(s)…

 Si je devais refaire une chose différemment, ce serait apprendre (vraiment) l’espagnol avant de partir… l’anglais n’aide pour ainsi dire, pas du tout ! L’allemand encore moins… Et si comprendre l’espagnol nous a posé moins de difficulté que l’on ne pensait, ne pas le parler nous a beaucoup frustré ! Comprendre les gens, c’est bien… pouvoir leur répondre c’est mieux ! Surtout que pour certains, on sentait les gens vraiment prêts à nous raconter plein de choses !

 Par contre, contrairement à ce que laisse penser les recommandations de l’ambassade, si on ne cherche pas les ennuis, on ne les trouve pas! Nous ne sommes pas restés à Guatemala Ciudad, la capitale, qui apparemment craint pas mal. On ne s’est jamais senti en insécurité même si on ne peut pas nier que l’on voit davantage de gardes armés que chez nous…

bonnes adresses A la Antigua : juste déambuler dans la ville qui a une atmosphère si particulière ! Le musée du chocolat… certes vraiment destinés aux touristes, mais qui propose une fondue au chocolat à tomber ! De même, on n’est pas des grands adeptes des visites guidées en général, mais on referait sans hésiter celle proposée à la Antigua. On a appris plein de choses sur la ville et son histoire, vu des détails non cités dans les guides, connus quelques bonnes adresses et notre guide nous avait même donné quelques indications pour la suite de notre séjour.

 Le lac Atitlan : magique ! Surtout le soir du jour de l’an où des feux d’artifice sont tirés dans les différents villages alentours.

 Le Chimino’s Island Lodge : perdu au milieu de la jungle, si on ne dort pas hyper bien (question d’habitude), on s’y sent vraiment vraiment bien ! Les hôtes sont adorables, le repas délicieux et le cadre invite juste à l’évasion et à l’oubli… un de nos meilleurs souvenirs !

Les sites mayas d’Aguateca et Tikal, le premier pour le parcours pour y arriver, le second pour la « majestuosité » des édifices.

 Pour les restos, on a fait confiance à nos guides le cas échéants ou au Lonely Planet (conseillé par l’agence).

Destination voyage de noce : la Patagonie !

Amoureux des grands espaces, de nature et de dépaysement, le voyage de noce en Patagonie est fait pour vous ! Des paysages incroyables comme on n’en voit nulle part ailleurs dans le monde, des noms légendaires (Valparaiso, Ushuaïa…), un cocktail idéal pour se sentir hors du mone et du temps, en amoureux.

C’est Céline, jeune mariée, qui nous entraîne avec elle et son mari sur cet itinéraire pas comme les autres.

le voyage

Pour notre voyage de noces, nous avons décidé de partir en Patagonie argentine et chilienne. Nous sommes partis du 26 décembre au 10 janvier afin d’être sur place en été (comme la Patagonie est dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées).

Nous avons commencé notre voyage par Buenos Aires. Il s’agit d’une ville très diverse, avec plusieurs quartiers très différents.  Chacun des quartiers a sa propre histoire et sa propre identité. Nous avons notamment visité le quartier de Recoleta, le centre ville, les quartiers de San Telmo et de Puerto Madero. Nous avons également fait un tour au Caminito qui se trouve dans le quartier populaire de La Boca ; les habitants de ce quartier, qui avaient une fibre artistique très développée, ont décidé de décorer leur quartier. Le Caminito est devenu extrêmement touristique ; nous y sommes allés le matin et ça commençait tout juste à s’animer, mais l’après-midi ça doit grouiller de touristes.

voyage de noce patagonie (1)

Puis, après 2 jours à Buenos Aires, départ pour Ushuaïa, sur la Terre de feu, tout au sud de l’Argentine. Nous avons pris un vol interne (3h30 de vol quand même !). La ville en elle-même n’est pas d’un charme inoubliable. En revanche, les environs sont extraordinaires : on a l’impression d’être au bout du bout du monde, perdus au milieu de la nature. Nous avons visité un parc naturel qui se trouve à environ 15 kilomètres de la ville ; nous avons fait une excursion en bateau sur le canal de Beagle (pour voir notamment des lions de mer et des cormorans) et nous sommes allés jusqu’à l’estancia Harberton, à 85 kilomètres de la ville : c’est une ancienne exploitation agricole, d’élevage de moutons, qui est maintenant ouverte au tourisme.

voyage de noce patagonie (2) voyage de noce patagonie (3) voyage de noce patagonie (4)

Puis direction El Calafate, encore une fois via un vol interne. El Calafate est une ville perdue au milieu de la Patagonie, au bord du lac Argentino, connue surtout pour les glaciers qui sont situés à proximité. Les glaciers se forment au sommet des Andes puis descendent petit à petit pour se jeter dans le lac Argentino.

Nous avons fait deux excursions (à chaque fois avec des groupes, un peu dur après avoir eu l’impression d’être seuls au monde à Ushuaïa) :

Le premier jour nous avons fait une croisière en bateau sur le lac Argentino pour nous rendre à l’estancia Cristina. En chemin, nous nous sommes approchés le plus près possible du glacier Upsala qui se jette dans le lac : des blocs de glace se détachent du glacier et forment des icebergs sur le lac Argentino, du coup on navigue au milieu des icebergs, c’est incroyable. Arrivés à l’estancia Cristina elle-même, nous avons fait une balade en jeep pour nous rendre jusqu’à un point de vue le glacier Upsala. Puis l’après-midi, visite de l’estancia avec explications sur la façon dont les habitants y vivaient au début du XXème siècle.

voyage de noce patagonie (6) voyage de noce patagonie (5)

Le deuxième jour nous sommes allés voir le Perito Moreno, un glacier gigantesque qui se jette également dans le lac Argentino. Nous avons approché le glacier en bateau, puis nous nous sommes promenés sur différents balcons qui ont été installés juste en face du glacier.

voyage de noce patagonie (7) voyage de noce patagonie (8)

 

Après El Calafate, nous avons pris un bus (très confortable) pour nous rendre au Chili, à Puerto Natales. C’a été assez folklorique de passer la frontière : tous les passagers ont dû descendre du bus pour faire la queue au bureau frontière argentin, puis remonter dans le bus, puis redescendre pour faire la queue au bureau frontière chilien. Mais nous sommes arrivés à bon port sans aucun problème !

Puerto Natales se trouve tout au sud du Chili. Les montagnes se jettent dans l’océan Pacifique. De nouveau, la ville est au milieu de nulle part, c’est très impressionnant.

voyage de noce patagonie (9) Depuis Puerto Natales, nous nous sommes rendus au parc naturel Torres del Paine. Le parc est à environ 130 kilomètres de Puerto Natales ; nous avions loué une voiture pour nous y rendre. Le parc est gigantesque et comprend des montagnes, des lacs, des forêts, des cascades… et encore des glaciers. Il y a également de nombreux animaux comme des lamas, des renards, des nandous, etc… voyage de noce patagonie (12) voyage de noce patagonie (10) voyage de noce patagonie (11)

Pour terminer, nous avons pris un vol interne de Punta Arenas à Santiago du Chili. Nous n’avons pas visité Santiago du Chili et nous avons privilégié Valparaiso où nous nous sommes rendus immédiatement. La ville est très agréable, construite entièrement à flanc de collines au bord du Pacifique, avec de nombreuses maisons très colorées. Elle a un charme fou ! Une journée sur place nous a suffit pour nous balader dans les principaux cerros (collines) de la ville et avoir un bon aperçu de Valparaiso.

voyage de noce patagonie (13) voyage de noce patagonie (14) voyage de noce patagonie (15)

 

Je recommande cette destination pour tous ceux qui rêvent de grands espaces et de nature extraordinaire. Il ne faut pas avoir peur de se déplacer beaucoup (nous sommes restés 2 ou 3 jours dans chacune de nos étapes, mais pas plus). Personnellement nous n’avons pas fait de randonnée, mais les amateurs de randonnée seront servis en Patagonie.

 

fiche technique

Temps de vol : Paris – Buenos Aires 12h30 ; Santiago du Chili – Paris 13h.

Pas de vaccins particuliers à faire.

Pas de visa à obtenir par avance, il suffit d’avoir un passeport qui soit valable encore 6 mois après la date de départ du pays.

Décalage horaire de 4 heures en hiver (pour nous, donc l’été là-bas).

La meilleure saison pour y aller est l’hiver chez nous, l’été sur place. Nous avons eu relativement froid (notamment à Ushuaïa, où il faisait 5°) en Patagonie, donc je n’ose même pas imaginer comme il doit faire froid en hiver. Par contre, c’est aussi la haute saison donc les tarifs sont les plus élevés.

* Budget *

 5.800 € par personne, incluant les vols internationaux, les vols internes, le bus entre El Calafate et Puerto Natales, tous les hôtels ainsi que les petits déjeuners, les véhicules de location quand nous en avons eu besoin, et certaines excursions (par exemple l’excursion à l’estancia Cristina). La Patagonie est une destination chère, et nous étions ravis de pouvoir profiter de notre voyage de noces pour pouvoir en profiter.

 

infos vérité  Les éventuels inconvénients de la destination sont, à mon avis, assez peu nombreux. Il ne faut pas avoir peur de se déplacer fréquemment au cours du séjour. Le climat est assez incertain en Patagonie : même si nous sommes partis en plein été, nous avons eu froid à Ushuaïa et nous avons eu de la pluie au parc Torres del Paine. Aucune garantie de beau temps donc ! Enfin, la destination est relativement chère, heureusement que nos invités ont été généreux !

 

bonnes adresses

Nous avons adoré plusieurs hôtels au cours de notre séjour : l’hôtel Esplendor del Calafate à El Calafate , l’hôtel Altiplanico del Sur à Puerto Natales   et l’hôtel Casa Higueras à Valparaiso.

Nous avons beaucoup apprécié l’excursion en bateau que nous avons faites à Ushuaia sur le canal de Beagle avec Mariano Monsalve et la compagnie Tres Marias : Mariano est un guide très sympa et l’excursion se fait en petit comité (maximum 10 personnes) sur un petit voilier.

merci

Merci Céline pour ton récit et vos photos !

blog mariage

Retrouvez un autre point de vue sur cette destination avec le témoignage d’Alice qui a elle aussi choisi de faire son voyage de noce en Patagonie.

 

Destination voyage de noce : Mozambique et Malawi !

C’est une destination peu banale que je vous propose aujourd’hui pour votre voyage de noce : le Mozambique et le Malawi ! C’est le choix peu commun qu’ont fait Elodie et son mari. Un voyage incroyable, des milliers de kilomètres et de paysages sublimes. Et nous, on en profite aussi grâce au récit détaillé et aux magnifiques photos (non libres de droit, merci de me contacter avant tout usage) d’Elodie. Inspirez vous, et si vous projetez cette destination, profitez de toutes les infos qu’elle vous donne, son témoignage est une mine de renseignements !

 

Quand on a commencé à réfléchir à propos de la destination de notre VDN, on s’est trouvés bien embêtés parce qu’on voulait aller partout. L’Asie a été éliminée rapidement puisqu’on voulait partir juste après notre mariage donc fin juillet 2012 et bon, la mousson, non merci. Mais ça laissait quand même beaucoup de choix… 

 Un soir, mon fiancé est rentré à la maison et a lancé le Mozambique…. Mmmmh, à part connaître la situation géographique de ce pays africain, je ne savais rien de rien… Google est notre ami, deux-trois recherches qui nous font découvrir un mélange de cultures incroyables : africaine, bien sûr, arabe, portugaise, indienne aussi, influence italienne dans la capitale, des vestiges du communisme, conséquences de la guerre civile dans les années 1990 encore visibles (et nous, on aime les mélanges, on est un couple mixte et bien plus encore). On rajoute là-dessus des paysages à tomber que ce soit plage, campagne, ville, île… 

Voyage de noces Screen Shot Mozambique Malawi

 C’est bon, on part là-bas ! Nous, voilà armés du Lonely Planet et du Bradt Guide, du dossier Routard en ligne et on étudie notre destination coup de cœur. France 2 a même publié un reportage qui confirme que c’est là où on veut aller. Mais voilà, on se rend compte qu’il faut soit partir en sac à dos et à l’aventure ou soit avec un budget de luxe mais vraiment méga luxe. Le sac à dos, en soit, ça nous effraie pas mais les transports en commun sont peu développés et pas toujours fiables donc il faut du temps et être prêt à changer de programme à la dernière minute. Et pour notre VDN juste après notre mariage, et bah, on voulait un truc pépère où on réfléchit pas… Alors, on cherche des alternatives pour quand même y partir…

Et bah figurez-vous qu’il y a peu de voyagistes qui partent sur cette destination. À force de se renseigner, on finit par trouver un tour operator (allemand… On vit chez les Germains ;-)). Et on trouve un voyage de groupe. Oui ! En groupe ! Pour un voyage romantique, on pourrait dire, c’est raté mais voilà, le groupe est composé de 7 personnes max plus le chauffeur. Donc ça reste très intimiste. Et puis la destination choisie fait qu’il y ait peu de risque qu’on tombe sur des clampins abrutis (et on a eu raison !). Et le programme est tellement bien fait qu’on a pas mal de journées que l’on peut passer sans nos compagnons de voyage. Le seul hic, c’est que ce voyage n’est pas qu’au Mozambique mais c’est un circuit de 19 jours qui part du Malawi pour traverser le nord du Mozambique puis passe au sud de la Tanzanie et nous amène pour finir à Dar-el-Salaam

Voyage de noces itinéraire Malawi-Mozambique-Tanzanie

 

Mais le nord du Mozambique, c’est aussi là où on voulait absolument aller… Donc bon on signe ! Et on rajoute quelques jours à Zanzibar dans un chouette hôtel en amoureux… 

Depuis, le même voyagiste propose un circuit du sud au nord du Mozambique, LE truc idéal !


fiche technique

  • Pour les vols vers l’Afrique de l’Est, il faut compter 1000€ AR. Il faut compter 15h de vol, je pense, en comptant les changements… Bizarrement, il n’y avait pas de vol direct en première classe pas cher 😉
  • Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire et il est recommandé d’être à jour sur ses vaccinations universelles et d’y ajouter peut-être le vaccin contre l’hépatite A, BGC, etc..  Et il est également recommandé de prendre un traitement anti-palu (on l’a fait)
  • Il faut se tartiner de lotion anti-moustique (NoBite, par exemple) et dormir sous moustiquaire (même si nos hébergements étaient quasi tous équipés, on avait acheté la notre déjà imprégnée de DEET chez NoBite aussi parce que souvent, il y a des trous dans celles des hôtels) et toujours en pyjama bras et jambes couverts… Glamouuuuur 😉
  • Il faut s’occuper son visa pour le Mozambique en avance, il coûte 40€. Les démarches sont simples : un formulaire de demande de visa rempli, un passeport, une attestation de voyage (précisant la date et la durée) ou le billet d’avion aller-retour, deux photos d’identité, une confirmation de réservation d’hôtels ou un certificat d’hébergement à laisser au consulat quelques jours.
  • Pour le Malawi (je crois 25€) et la Tanzanie (USD 50), on peut le faire en entrant dans le pays. 
  • La meilleure saison pour ce coin, c’est d’avril à octobre pendant la saison sèche. Attention, le Mozambique étant un pays tout en longueur, ça caille bien quand même en juillet-août dans le sud du pays… 
  • Le Malawi et le Mozambique sont, comment dire, pas très touristiques… Les infrastructures sont un peu limitées mais quand même très convenables. 
  • Pour la nourriture, c’est pas très très varié mais drôlement bon ! Enfin, on a trouvé ! Au Malawi, près du lac, pas mal de poissons d’eau douce forcément, servis avec une semoule de maïs (nsima) ou du riz. Au Mozambique, beaucoup de poulet et sur la côte, du poisson et des crustacés (les langoustines de foliiiiiie !!!), aux épices peri-peri plus ou moins fort, délicieux ! En accompagnement riz au lait de coco, des frites beaucoup aussi faites maison, des currys de légumes… Délicieux !!! Et la bière Manica au Mozambique était trop bonne !!! 

 

Niveau budget : 

  • C’est pas forcément une destination économique mais en partant en voyage groupé, on en a eu pour 2740€ par personne pour 19 jours avec le transport et chauffeur inclus, les hébergements (différentes catégories : très sommaire à vraiment bien chouette mais là, nous n’avions rien pu choisir), tous les petits déjeuners et à peu près la moitié des repas. Je pense qu’en sac à dos pour la même durée, on aurait eu le même budget. Version luxe, comptez plutôt 5000€ par personne pour 10 jours seulement… Et pour notre séjour à Zanzibar, je préfère me taire :-S disons qu’on s’est fait plaisir. On avait calculé notre budget mariage et VDN pour qu’on puisse au moins couvrir 70% du VDN, finalement nos invités ont été très très généreux… 
  • Pour les repas non inclus, on a tout testé en passant du bouiboui au resto un peu classe dans les endroits touristiques donc de 2-4€  à 20-25€ par personne.
  • Ce qui nous a couté le plus cher, c’est les bouteilles d’eau et vu que je bois comme un trou… Ça pouvait monter jusqu’à 2-4€ dans des endroits reculés au Malawi ou sur les îles au Mozambique.  On avait emmené des comprimés pour purifier l’eau et une gourde en plus.
  • Pour les souvenirs, on peut trouver de tout à tous les prix, il faut savoir marchander aussi, sans vouloir truander les artisans  (nos compagnons de voyage étaient aguerris et nous ont donné des ordres de prix et comme je suis pas mauvaise en négoc, on s’en sortait bien). 
  • Voilà, je pense que sur place, on a dépensé maxi 500€ en plus en se faisant plaisir. 

 

infos vérité

  • On a fait beaucoup de route ! On le savait, ça nous a pas dérangé… Mais on était quand même très contents quand le programme avait deux nuits au même endroit. Mine de rien, un sac à dos de rando à faire et défaire chaque soir/matin, c’est relou.
  • Se tartiner du produit anti-moustique tous les soirs et des fois, le matin, quand il faut se lever à l’aube ou même dans la nuit, on en pouvait pluuuuuus !!! 19 jours, c’est long !!! Comme Zanzibar est déclaré zone libre du palu, on a relâché… Même si il y avait quelques moustiques pas méchants. 
  • Le traitement anti-palu m’a donné de bonnes crampes  d’estomac parce que c’est quand même des trucs costauds… À refaire, je crois qu’on partirait seulement avec de la quinine (certains médecins font ça) tout en étant super vigilants pour l’anti-moustique comme on l’a été. Parce qu’au final, on s’est pas fait piquer une seule fois… Ah si à notre retour en Allemagne, dans le métro !!! Àhahaha !!! 
  • Se retentir de boire des cocktails… Puisque les glaçons sont faits avec de l’eau du robinet… Et que donc bon, pas toujours top pour le bidon… Re-glamour !!!

 

le voyage

*MALAWI*

Voyage de noces Malawi_le long de la route Voyage de noces Malawi_Senga Bay_01 Voyage de noces Malawi_Senga Bay_02

  • Un jour/une nuit dans une mission catholique à Mua où on a eu de la chance de voir la répétition générale du grand spectacle annuel : du monde, de la musique, des couleurs… Il y a un grand centre culturel et artistique.


VDN06_Malawi_Mua

 

  • Deux jours/deux nuits dans Liwonde National Park : un rêve ! On avait pas choisi l’Afrique pour ses zanimaux (oui, on est comme ça, nous, on aime pas trop les bêtes) mais on était drôlement contents d’avoir le droit à deux petits safari au cours de notre itinéraire. On était logés à Mvuu Camp, un truc de ouf et pourtant pas si cher que ça, comparés aux prix pratiqués en Tanzanie ou Kenya. Par contre, ce n’est pas un parc où on peut voir les Big Five, je préfère prévenir. Mais qu’est-ce que c’était beau !!! On a fait un Boat Safari, qu’ils disent, et on a vu tellement de bêtes, tellement proches de nous depuis notre petit bateau sur le Shire. Et une sortie de nuit aussi. Et les guides étaient tellement bien formés, ils connaissaient tellement de choses. Et ils travaillent avec une association pour les jeunes et l’environnement, Children in the Wilderness Malawi, pour lequel nous avions organisé un don. Passionnant et fantastique ! 

VDN08_Malawi_Liwonde National Park_Shire VDN09_Malawi_Liwonde National Park_Elephant bis VDN10_Malawi_Liwonde National Park_Impala VDN11_Malawi_Liwonde National Park_Hippopotame voyage de noce Malawi_Liwonde National Park_Kingfischer

 

 Mozambique

  • Entrée dans notre pays coup de cœur par une route en terre pour se rendre à Cuamba. Ce n’est pas une ville touristique, mais c’était tellement chouette, le marché, les gens…

Voyage de noces Mozambique_Piste VDN13_Mozambique_Cuamba

  • Réveil aux aurores pour prendre le train ! LE highlight du nord du Mozambique, j’en rêvais, j’ai été servie !!! Le train part à 5h15 encore dans la nuit, la brume se lève sur des montagnes de granit.

Voyage de noces Mozambique_Matin brumeux VDN15_Mozambique_Train

Et on fait une première pause au milieu de rien. D’un coup, les villageois du coin se ruent sur le train pour vendre leurs denrées aux voyageurs…

Et ceci sur 350km pendant 13h… On avance tout doucement puisqu’on s’arrête souvent… Mais alors que c’est beau, c’est vivant, ces ‘marchés au train’ !

voyage de noce malawi mozambique marché au train

 Et les paysages sont splendides !

VDN20_Mozambique_Montagne de granit VDN21_Mozambique_Montagne de granit bis

Pas une minute, on ne s’est ennuyés, bon ok sauf la dernière heure où je mourrais d’envie de faire pipi et que les toilettes étaient devenues pas très praticables (mais ça arriverait partout, hein, 13 h sans service de ménage, c’est l’jeu, ma pauvre Lucette). 

 

  • Arrivée à Nampula où on a visité le Musée Ethnographique qui vaut le détour si vous êtes dans le coin 😉

 

  • Départ pour Ilha de Moçambique : notre autre coup de cœur sur papier. C’est un site au Patrimoine Mondial de l’UNESCO car c’est là où les Portugais se sont installés en débarquant en Afrique au 17ème siècle : une île-ville un peu, voire beaucoup délabrée, un peu fantôme par endroit, tellement vivante dans d’autre, des habitants très accueillants. On a visité la ville dans tous les sens, forteresse, les marchés, les deux-trois musées (dont deux visites guidées épiques en portugais avec deux mecs tellement gentils)… On a pu y profiter de l’ambiance deux jours… C’est un lieu tellement surréaliste hors du temps, vieux mais tellement vivant avec plein d’enfants partout !

Voyage de noces 24_Mozambique_Ilha de Mocambique_Fort São Sebastião VDN23_Mozambique_Ilha de Mocambique_Dhow VDN25_Mozambique_Ilha de Mocambique_Portugais VDN26_Mozambique_Ilha de Mocambique_Fort Church Santo António 04 VDN27_Mozambique_Ilha de Mocambique_Enfant

  • Voyage en direction de Pemba qui ne sera qu’une halte. RAS.
  • Départ à 3h30 du mat pour faire 3 heures de piste afin de rejoindre la côte à marée haute pour prendre un bateau (1h30) pour débarquer à Ibo dans l’archipel des Quirimbas… Le bout du monde mais ça vaut le coup. Une petite île avec une petite ville délabrée aussi un peu comme Ilha, mais envahie par la nature, les jardins, les arbres qui poussent à travers les toits, célèbre pour ces artisans travaillant l’argent.

VDN28_Mozambique_Ibo VDN29_Mozambique Ibo bis VDN30_Mozambique_Ibo_artisan

On a dormi à Miri Mitiwiri chez un Allemand et un Français qui se sont rencontrés par hasard en Afrique et qui ont décidé de s’installer ici et d’ouvrir une charmante petite pension. Un paradis même

VDN31_Mozambique_Ibo_Miri Mitiwiri

 Une visite guidée, une sortie sur un banc de sable paradisiaque, beaucoup de glandouille sur les balancelles du jardin de l’hôtel, des bières au bar en regardant les JO et discutant avec les deux gars… Comment dire : on y retourne ? 

plage Mozambique

 

  • Départ pour Mueda, dernière étape au Mozambique, plus une pause sur la longue route qu’une ville à visiter mais tout de même, ça nous plait ! On quitte le Mozambique par une nouvelle piste…

VDN33_Mozambique_Piste bis

 

Tanzanie

Je fais court sans photo (non, en fait, juste une à chaque fois :-p), une Bride en a déjà parlé ici mais comme nous étions dans des régions différentes, je trouvais que ça valait le coup d’en parler parce que c’était drôlement chouette aussi !

  • Entrée en Tanzanie par le Pont de l’Unité puis nuit-étape dans une petite ville et là, c’est marquant mais il y a vachement plus de monde en Tanzanie qu’au nord du Mozambique…. Ça « grouille » !
  • Deux nuits à Kilwa, un site aussi inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour l’île en face avec ses ruines arabo-portugaises : superbe !

VDN34_Tanzanie_Kilwa Kisiwani

 

VDN35_Tanzanie_Selous Game Reserve_Lion

VDN36_Tanzanie_Stonetown VDN37_Tanzanie_Nungwi

Et enfin Nungwi au nord de l’île, très contents de se poser enfin, c’est le pied… Mais… C’est moins chouette que les îles du Mozambique, on trouve… Trop de touristes 😉

 

bonnes adresses

Vous l’aurez compris si vous avez tout lu, on a eu quelques coups de cœur !!!

De manière générale, il y a peu d’hôtels ou de restaurants dans nos destinations donc le choix n’est pas large… Et on a été plus que satisfaits sauf peut-être à Cuamba et à Pemba pour l’hôtel. 

–          le lac Malawi

–          le Mvuu Camp à Liwonde National Park

–          le train de Cuamba à Nampula ou inversement

–          Ilha de Moçambique de bout en bout ! Un hôtel de ouf (un peu cher voire beaucoup), Villa Sands, a ouvert récemment (on a vu la terrasse et le lobby, le reste était en construction). Pour manger, il y a des « barackas », des petits bouibouis sur la place centrale entre Stonestown et Macuti Town, on a testé Zavala puis, le Bar Flor pour boire un verre sur la terrasse à la tombée de la nuit (n’oubliez pas l’anti-moustique !!!)

–          Ibo et bien sur, Miri Mitiwiri. En version luxe, il y a des hôtels-îles privées (un peu comme aux Maldives) dans l’archipel de Quirimbas… Parfait pour finir son voyage de noces à mon avis ! 

 Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas par commentaire ou email. Je suis sûre que The Bride Next Door me transmettra ca !

merci

Un très très grand merci à Elodie pour son passionnant récit, ses superbes photos et son souci de me faciliter la tâche en me donnant un texte et des photos nickels !

blog mariage

Si vous aussi vous souhaitez partager avec nous le récit de votre voyage de noces, que vous soyez allés à l’autre bout de la planète ou au contraire tout près de chez vous, envoyez moi un petit mail à thebridenextdoor {a} gmail ; com

Destination voyage de noces : Tanzanie et Zanzibar !

Grand succès auprès des honeymooners, le voyage de noce en Tanzanie et à Zanzibar est un peu LA destination de rêve pour ceux qui ne veulent pas simplement se reposer sur une plage. Imaginez un peu : des réserves africaines, des animaux, des safaris photo mais aussi du sable fin et du repos grâce aux plages de Zanzibar, des hébergements luxueux, tout est réuni pour en faire un voyage de inoubliable.

Mymène et son mari ont pu, grâce à leurs invités s’offrir cette parenthèse, Mymène nous raconte…

Nous avons choisi pour notre voyage de noce de passer 6 jours en Tanzanie pour un safari et 5 jours à Zanzibar pour profiter du soleil.

Nous sommes passé par l’agence Voyageurs du Monde donc on peut clairement dire que c’était plutôt un voyage luxe que sac à dos…

* Safari en Tanzanie *

En Tanzanie nous avons visité les 4 principaux parcs à savoir (et dans l’ordre) le Tarangire, le cratère du Ngorongoro, le Serengeti puis pour finir le lac Manyara.

Nous y étions en Octobre soit en saison sèche donc pas de pluie et de la chaleur.

Pendant ces 6 jours de safaris nous en avons pris pleins les yeux et le cœur, des paysages magnifiques complètement différents à chaque fois. Voir les animaux en vrai et si proche, nous a fait retomber en enfance, entre Sophie la girafe et le Roi Lion c’était juste fou !

Par chance nous avions un guide exceptionnel, amoureux et respectueux de la nature, incollable sur la faune et la flore !

Un spectacle incroyable, même les plus belles photos ne sauraient vraiment retranscrire cette beauté.

En gros il faut le voir de ses yeux….

Donc amoureux de la nature foncez vous ne le regretterez pas.

* Zanzibar *

A Zanzibar, une escale à Stone Town puis direction le sud ouest de l’ile.

Notre choix est parti de mon fantasme pour Zanzibar, le nom me faisait rêver il évoquait l’exotisme le rêve du coup en cherchant j’ai découvert qu’on pouvait allier safari et plage, en amoureuse des animaux et de la mer je n’ai pas eu grand mal à convaincre mon mari (à l’époque le groom)

* Budget *

-9800 Euros (mais je pense qu’on peut trouver moins cher, étant passé par Voyageurs du Monde il n’y a pas d’hôtels bas de gamme du coup ça fait gonfler la note, de plus nous avons pris un hôtel très luxueux à Zanzibar ce qui explique le prix final (merci au passage à nos invités qui nous ont permis de faire ce beau voyage !)

-Ajouter au prix : 90 euros/pers pour les vaccins, 100 euros/pers pour la Malarone (pour 21 jours de traitement), le visa, le pourboire du chauffeur guide, et les nombreux pourboires sur place…

 

* Infos Vérités *

* Le pourboire est un sport national en Tanzanie, ca peut être agaçant à la longue mais il faut s’y faire et prévoir le budget.

* Le budget total est quand même élevé

* On avale beaucoup mais vraiment beaucoup de poussière !

* Un peu fatiguant, on ne s’est jamais couché aussi tôt….

Un petit conseil tout de même car cela arrive souvent : prévoir un sac avec 3 jours de change et ses médicaments à garder avec soi ! Nos valises à l’aller sont restés à Amsterdam, ce n’est pas drôle en voyage de noce de garder les mêmes sous vêtements 3 jours de suite…..

 

* Bons plans et bonnes adresses *

Kirurumu Manyara lodge et Kikurum Tarangire lodge au Tarangire et Lac Manyara, des jolies tentes en pleine nature, ou l’on s’endort avec le bruit des hyènes pas très loin….

-Le Kholle House, un guest house juste magnifique en plein cœur de Stone Town à Zanzibar

-Le Résidence Zanzibar, un hôtel luxueux qui chouchoute ses honeymooners, un rêve éveillé….

blog mariage

Mymene et son mari tout neuf sont passés par la même agence que nous pour notre voyage de noce en Afrique du sud : Voyageurs du monde, qui a un service de liste de mariage, qui permet à vos invités versent directement leur participation à votre lune de miel de rêve. Si vous souhaitez partir immédiatement après votre mariage, ça vous évite d’avancer toute la somme en attendant de récupérer l’urne. En revanche, attention, il faut verser le solde un peu avant le voyage et en général pas mal d’invités attendent le dernier moment, voire viennent au mariage avec un chèque. Prévoyez donc quand même une petite somme à avancer.

blog mariage

Un grand merci à Mymène pour ses photos et son récit !