Voyage de noce, destination la Jordanie

Lorraine, vous la connaissez en tant que créatrice de chouettes badges personalisés. Mais savez vous que c’est aussi une grande globe trotteuse ? Pas vraiment en mode luxe mais plutôt avec son sac sur le dos, je ne l’ai pas invitée ici pour vous donner ses bonnes adresses de 4*, mais pour vous donner envie de découvrir une destination dont nous n’avions pas parlé jusqu’ici et pourquoi pas d’en faire votre destination de voyage de noce : la Jordanie.

Lorraine ne dessine pas uniquement sur les badges, elle réalise aussi de très beaux croquis de voyage. Vous en verrez quelques uns ici, et si vous voulez en savoir plusvous pouvez aller faire un tour sur le blog de son voyage : http://carnetsdailleurs.blogspot.fr/.

[Il est bien entendu que ces croquis, comme les photos de cet article ne sont pas libres de droit].

« Quand on voyage on est pas tellement en ambiance voyage de noces, on part souvent pour longtemps, on essaye de donc de ne pas trop dépenser pour pouvoir voyager plus longtemps, donc on vise les petits hôtels pas chers avec dortoir ou douche sur le palier, les transports en commun les plus lents, le stop quand c’est possible et les bouis bouis de coin de rues pour manger.
Mais ce n’est pas qu’une histoire de finances, je crois qu’on aime voyager comme ça. Dans la plupart des endroits où l’on va on arrive de base avec un énorme pouvoir d’achat alors je trouve ça important de faire un effort et de se mettre un peu niveau des population locales pour éviter que notre visite ait trop d’impact sur les lieux traversés…

2.1-Carnet Proche-Orient Page10-Carte Europe-Arno&Lo-Lorraine Dubosc Pour situer rapidement, on était partis par la terre (on aime pas trop les avions pour plein de raisons qu’il serait long d’expliquer ici et que vous imaginerez probablement) de Paris : un détour en TER par un école vers Dreux avec qui on était en contact pendant tout le voyage, un car pour Orléans pour finalement repasser par Paris pour attraper un train de nuit pour Venise, une étape à Lujubjana (Slovénie) une ville qu’on aime bien, un car pour Belgrade où on savait d’expérience qu’on pourrait attraper un train direct d’une bonne trentaine d’heure pour Istanbul. On est resté quelques semaines en Turquie, un mois en Syrie puis on est arrivé en Jordanie.
Et oui, par la terre, c’est plus long qu’en avion ! Mais pour nous, c’est ça surtout le voyage, ça n’est pas tant les lieux en eux même que les trajets pour y arriver / le trajet, mais ça implique d’avoir du temps… ;)

* Géographie *

La Jordanie est, vous vous en doutez peut-être, un pays très sec, plutôt minéral avec des paysages à couper le souffle, de belles rivières, des roches de toutes les couleurs et des habitants très sympathiques, et en plus on y mange bien ! (à conditions d’aimer la nourriture du Moyen Orient…) ;)

Pentax Digital Camera * Parcours *

La Jordanie est un pays tout en longueur (en tout cas sur sa partie intéressante à visiter, il y a une très grande partie de désert qui n’a pas l’air passionnante…) qu’on peut facilement arpenter du Nord au Sud ou du Sud au Nord : pendant l’aller ou le retour on fait des étapes et on se fait l’autre trajet d’une traite ou avec une étape.
Et c’est assez simple, il y a 3 routes principale :
Une qui longe la frontière avec l’Israël et la Palestine qui de ce qu’on en a entendu est parsemée de check-point militaires, une au milieu : la route du Roi, et une dans le désert qui ressemble un peu à une autoroute et dont les paysages sont monotones.
La plus fréquentée par les touristes et la plus belle est la route du Roi.
Il n’est pas évident d’y trouver des transports en commun, on peut y faire du stop. Mais le plus pratique reste sûrement de louer une voiture à Amman, la capitale. Quand on y était les tarifs tournaient autour de 20€ par jour pour une voiture type coupé 4 places.

2.2-Carnet Proche-Orient Page56-Carte Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc

Amman
On est arrivé directement de Syrie à Amman qui est au Nord du pays. Je n’ai pas un très bon souvenir de cette ville, elle me laisse une impression assez grise et pas super agréable, mis à part un super chouette petit resto où on mangeait un houmous délicieux… mais ça vous en trouverez d’autres !

Madaba
On est ensuite descendu à Madaba qui est célèbre pour ses mosaïques. ça ne nous enchantait par trop mais elles sont réellement très belles et la ville est jolie et vaut le détour.

3-Carnet Proche-Orient Page43-Mosaique Madaba-Arno&Lo-Lorraine Dubosc La mer morte
On peut ensuite aller faire un tour au bord de la mer morte. Ce que l’on a pas fait pour de sombres histoires de conspirations de taxi, mais je pense que c’est chouette d’aller voir.

Route du Roi
Entre ces 2 étapes la route est superbe.
4.2-Ge¦üne¦üral-Route du Roi (10)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc Pentax Digital Camera 5-Dana-Route du Roi (8)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc

Parc/Réserve de Dana
Un peu plus au sud il y a le magnifique parc de Dana, qui n’était pas très fréquentée par les touristes à ce moment là (je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui). On peut y faire de très belles balades seuls ou avec un guide si on préfère.
Pentax Digital Camera

Petra
Et ensuite, bien sûr, la raison principale pour laquelle les gens vont en Jordanie : Petra. Et oui, les touristes ne sont pas idiots ils vont voir les endroits qui en valent la peine. Petra est vraiment un site incroyable !
6-Carnet Proche-Orient Page49-Petra 3-Arno&Lo-Lorraine Dubosc - Copie 6-Pe¦ütra (1)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc 6-Pe¦ütra (15)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc - Copie 6-Carnet Proche-Orient Page47-Petra 1-Arno&Lo-Lorraine Dubosc - Copie
Le Kazneh bien sûr est impressionnant, déboucher dessus en sortant du long canyon au petit matin est un très beau souvenir bien sûr, mais ce qui est génial c’est qu’en réalité Petra est un site gigantesque et que outre les très beaux monuments de multiples époques, il renferme de superbes randonnées soit dans le long de rivières dans des petites vallées fertiles aux allures de canyon, soit à travers des roches multicolores impressionnantes de diversité. Il y a plein de chouettes balades indiquées dans le guide du routard si mes souvenirs sont bons.
Souvent des bédouins proposent de dormir sous une tente vers « lttle petra » non loin du fameux site où, pour le coup, il est interdit de camper.

Wadi Rum
Plus au sud, on peut s’arrêter au Wadi Rum, le désert rouge, terre de Laurence d’Arabie, où l’on peut faire des très belles randonnées à pied, en chameau, à cheval où en 4×4, souvent avec un guide. Il faut batailler ou ruser pour pouvoir partir seuls. Et c’est aussi un site d’escalade renommé, les voies et les possibilités y sont très nombreuses.
7-Wadi Rum (17)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc 7-Wadi Rum (19)-Voyage Jordanie-Arno&Lo-Lorraine Dubosc Pentax Digital Camera 7-Carnet Proche-Orient Page55-Wadi Rum 2-Arno&Lo-Lorraine Dubosc

Aqaba
Et enfin si l’on veut se délasser un peu au bord de la mer on peut aller à Aqaba au bord de la mer Rouge.
Quand on y était la ville était en travaux un peu partout donc elle a dû changer. ça n’était pas une ville particulièrement charmante mais les balades en bord de mer sont toujours appréciables.
Pour la baignade, je ne me souviens plus bien, on est en pays musulman, mais je ne me souviens pas avoir beaucoup hésité à me mettre en maillot de bain pour aller me baigner…
Les eaux d’Aqaba sont réputées pour leur fonds coralliens. Nous on a été un petit peu déçus, les récifs sont assez petits mais très faciles d’accès, la visibilité est bonne et il y a vraiment une multitude d’espèces de petits poissons et une belle variété de coraux. On trouve du matériel de snorkelling (masque et tuba + palme je crois) sur la plage mais ça peut être intéressant d’apporter le vôtre…

8-Carnet Proche-Orient Page53-Aqaba-Arno&Lo-Lorraine Dubosc

 

* Infos *

Le pays est plutôt stable mais vérifier l’actualité car zone en tension.

Pays favorisant le tourisme un peu riche donc pour un voyage de noces ça peut être chouette. On doit pouvoir y trouver de beaux hôtels… mais je n’ai pas testé…

Pas si loin, bien dépaysant, comme souvent les pays musulmans.

L’entrée de Petra est chère, je crois qu’on avait payé autour de 40€ par jour par personne pour 2 jours, et je crois que ça augmente chaque année.

Voici les durées de séjour que je conseillerai par site, mais c’est vraiment une estimation très personnelle…
Madaba 2 j.
Mer Morte 2 j.
Dana 4 j.
Petra 5/6 j. (min 3 j.)
Wadi Rum 5/6 J. (8/10 ?)
Aqaba 2/3 j

Je pense qu’en 3 semaines on a le temps de voir de très belles choses dans ce pays, tout en prenant le temps de vivre tranquillement, s’arrêter voire un thé en terrasse ou grignoter un chwarma…
Merci Lorraine pour toutes ces infos ! A très bientôt chez Choubijoucailloux !

 

Amy et Loïc, un mariage en Provence

Un mariage franco-irlandais avec pour cadre un magnifique domaine en Provence, vous êtes conviés au mariage d’Amy et Loïc aujourd’hui. Un mariage tout en douceur, avec beaucoup de fleurs et une ambiance conviviale, qui laissera sans nuls doute d’émouvants souvenirs aux deux amoureux.

Et pour se remémorer ces beaux moments, les photos de LA Weddings !

photographe-mariage-orange-139« On s’est rencontrés en Allemagne il y a onze ans. On était tous les deux étudiants étrangers Erasmus qui cherchaient à faire des nouvelles connaissances et s’amuser a fond.  Erasmus fut une expérience inoubliable avec beaucoup de voyages, fêtes, soirées, amis et en plus on a trouvé l’amour ! Apres des années passées en France par Amy et en Irlande par Loïc, nous avions décidé de faire notre vie en Irlande. Loïc est devenu un vrai ‘ Corkonian’ et comme Amy est une vraie francophile, nous allons souvent en France surtout à Orange, la ville d’origine de Loïc, pour nos vacances et pour rendre visite à la famille de Loïc, à qui nous tenons beaucoup. »

photographe mariage orange

intertitre 650 (5)   « Les préparatifs ont commencé bien deux ans avant le Jour J. On espérait avoir une ambiance détendue, romantique, holiday, vintage et douce. Surtout pour les irlandais qui ont fait un super grand effort pour assister à notre mariage. Les mariages en Irlande sont assez différents car ils ont lieu dans des hôtels et on voulait offrir une nouvelle expérience à nos chers invités et leur montrer la belle Provence avec ses vignobles, sa lavande, son architecture simple et son ciel bleu. On voulait célébrer cette union devant nos familles et nos amis à la Mairie et à l’église. »

photographe-mariage-orange-94 photographe-mariage-orange-181 photographe-mariage-orange-180 intertitre 650 (3) photographe mariage orange (9) photographe mariage orange (10) photographe mariage orange (13) photographe mariage orange (7)    photographe mariage orange (16) « Nous avons choisi une messe entière car pour nous le coté spirituel est important et représente  une leçon d’humilité. La beauté de la cathédrale et la musique venant du violon et de l’harpe avec des morceaux comme Ave Maria, Hymne a l’amour, Planxty Irwin et Moonriver furent  bouleversants. Des amis de nous ont lu et chanté pendant la cérémonie, ça a été un moment très émouvant pour nous deux. »

cérémonie mariage - Lorenzo Accardi photographe mariage orange 3   sortie cérémonie photographe mariage orange 2 photographe mariage orange (15) photographe mariage orange (11)

* Nos meilleurs souvenirs *

  » Amy garde un souvenir fort du moment où elle a vu son bouquet pour la première fois et exactement comme elle le voulait,  Un grand bouquet rempli de fleurs qu’elle adore et attaché avec un spécial ‘something old, something new, something borrowed, something  blue’ comme en est la tradition en Irlande. » photographe mariage orange
« Pour Loïc, son meilleur moment fut quand il a vu et découvert Amy et sa jolie robe tea-length pour la première fois juste avant de rentrer à la mairie. Ce fut un moment rempli d’émotions ! »

photographe mariage orange (14) « Pour nous deux, le meilleur moment du jour J était l’arrivée de notre voiture 2CV au Château Beauchêne. Nous avions le temps de partager ce moment seuls avant de voir tous nos amis et famille rassemblés sur la pelouse du jardin magnifique avec les vignes en arrière plan pour le vin d’honneur. Nous n’avions pas prévu de voir les gens assis sur la pelouse mais pour nous ça représentait  un grand pique-nique au soleil. Le bonheur tout simplement ! »

2 CV mariage - Lorenzo Accardi photographe-mariage-orange-218

intertitre 650 (2) C’était très important pour nous de représenter nos deux cultures qui font et qui feront partie de notre quotidien à nous. A la maison, nous parlons anglais et français. Par exemple, on pourrait regarder la télé en anglais en écoutant la radio en français. Nous voulions que ce  mariage montre cette réalité de tous les jours ! Les livrets de messe, Menus, étiquettes des cadeaux étaient bilingues. Amy voulait créer cette ambiance avec des touches personnelles et des jolies fleurs. Après des heures passées devant l’ordinateur recherchant des noms de fleurs en français, ce qui n’a pas été  pas évident, même pour quelqu’un qui parle la langue, elle a choisi des pivoines, des roses anglaises, des hortensia, des lisianthus, des gypsophiles couleur pastel/ pâle tout en gardant le but doux vintage romantique.

photographe mariage orange (3) « Pour nous, le cadre du domaine était la décoration. Quelle vue magnifique !  Pour les invités irlandais c’était comme un rêve et beaucoup ont dit après qu’ils se croyaient dans un film. Sinon Amy, avec l’aide de sa mère et sa sœur ainsi que de les parents et sœurs de Loïc, ont passé des weekends et des soirées entières en fabriquant un tas de choses comme des pompons en papier de soie, des menus Kraft, des cadres numéros de tables, des cadeaux pour les invités(savonnettes de Marseille pour les Irlandais et Ballymaloe Relish pour les Français), des bocaux entourés de dentelle et de ruban et même des cintres Monsieur et Madame. Nos soirées d’hiver on été bien remplies! Et au moins la décoration nous nous représentait vraiment. Amy a passé des heures sur Pinterest, Etsy et des blogs de mariages irlandais et français en cherchant des idées mignonnes. En plus de cela, il y a eu une montagne de magazines mariage achetés ! »

photographe-mariage-orange-197 décoration mariage Lorenzo Accardi Mr and Mrs - Lorenzo Accardi « La maman d’Amy a fait son bouquet, le bouquet de sa sœur et bouquet de la Vierge. Pendant qu’Alice sa sœur, a aidé avec les boutonnières. C’est pour cela qu’Amy savait que les fleurs seraient parfaites ! le fleuriste a préparé les compositions pour l’autel et la voiture. »

photographe-mariage-orange

intertitre 650 (1)   « Si c’était à refaire on gardera tout, surtout le beau temps qui a été différent le lendemain ! On ne changera rien excepté l’heure á laquelle la soirée a fini !

Un conseil serait de préparer tout avant d’aller à la salle surtout le plan de table, les dragées, et tous les autres éléments de déco. C’est assez stressant et il y a assez de choses à faire la veille, alors c’est mieux de dessiner une table et le placement exact pour chaque truc. En plus, les gens qui vous aident, sauront exactement où mettre les choses.

Aussi demandez au photographe de tout prendre en photo, vous avez passé des heures à tout préparer et vous voulez des photos comme souvenirs de votre travail intensif ! déléguez des services aux amis et aux membres de la famille.

Ayez quelqu’un à qui vous faites confiance pour vous maquiller et coiffer.

Montrez votre personnalité ! Tout le monde le dit mais la journée va vite passer, faites une pause pour savourer le moment présent !

C’est une bonne idée de créer des moodboards pour réaliser votre mariage de rêve. Téléchargez l’application  Pinterest et commencez à créer votre propre profil. En plus, et j’ai fait les deux, prenez un grand canevas et collez des images que vous aimez des magazines. »

intertitre 650 (6)   Mariage civil : Mairie d’Orange
Mariage religieux : Cathédrale Notre Dame de Nazareth Orange.

Domaine : Château Beauchene, Piolenc

Traiteur : Olivier Marseille, Carpentras.
Nous avons choisi un traiteur de la région, Olivier Marseille. Le service a été impeccable, rien à dire ! Ils avaient toute notre confiance et nous nous sommes complètement laissé faire. Et nous n’avons eu que des compliments de nos invités.
Glacier: Toto Gelato, Orange

Musiciens : Fred et Tonia Besozzi, Conservatoire d’Orange.
DJ : Laurent Bonnet DJ Tal Music 84
Chanteur : Finbarr Murphy, Cork

Robe: Justin Alexander, Rice n Roses, Cork,
 Chaussures Amy: Topshop
Bijoux: Azure, Cork
Demoiselle d’honneur robe : Stop Staring, Brocade&Lime, Cork
Costume: Hugo Boss
Chaussures Loïc: Zara

Faire part : Etsy

Fleuriste: Bosquet Fleuri, Orange

Location de voiture: NicoCaro@orange.fr, Pernes-les-Fontaines.
Alliances: Keanes Jewelers, Cork

Photographe : LA Weddings

intertitre 650 (4) Un très grand merci à Amy et Loïc d’avoir pris le temps de témoigner sur ce blog, beaucoup de bonheur à vous deux !

Et merci à Lorenzo pour ses photos !

DIY : une cabine photo pour mon mariage ! (ou n’importe quelle fête, en fait)

Si vous n’avez jamais entendu parler de la cabine photo de Claire et Pierre ni de leur appli iPad pour photobooth, c’est que vous n’avez pas encore eu le temps de parcourir toutes les archives ! Parce que ces articles font partie intégrante de l’histoire du blog et la cabine comme l’appli ont inspiré énormément de mariés.

C’est le cas d’Aurore et Thibaut qui ont construit leur propre cabine photo et qui avaient envie de partager avec vous leur propre expérience !

cabine photo mariage - DIY - Aurore et Thibaut (6) « Juin 2013, un an avant le mariage. Je me rends à une soirée organisée par mon entreprise et là, surprise, ils avaient loué une cabine photo pour l’évènement. A notre disposition, perruques, lunettes, chapeaux etc. pour faire les photos super rigolotes. L’animation a eu un succès fou, mes collègues et moi nous sommes éclatés à prendre pleins de photos différentes toute la soirée! Le lendemain, je montre les clichés à Thibaut (mon fiancé) et lui dit: « il faut absolument une cabine photo ça pour notre mariage, c’est juste trop bien! ». Ni une ni deux, je contacte plusieurs prestataires qui proposent des locations de cabine et là, grosse douche froide: les tarifs sont vertigineux, entre 1500 et 2500€ la journée (notamment à cause des frais de déplacement et de la présence obligatoire d’une hôtesse chargée de veiller à la bonne utilisation de la cabine). Dépitée, je continue mes recherches… jusqu’à ce que je tombe sur l’article du blog thebridenextdoor, où Claire explique comment elle a construit la sienne. Et là je reprends espoir… Au-delà de la dimension budgétaire, qui rend l’idée bien plus accessible, c’est l’opportunité d’avoir un petit projet à nous et de faire une cabine personnalisée pour l’occasion. Avec la complicité de mon papa bricoleur, et sur la base des explications données dans l’article sur le blog, nous réfléchissons à comment améliorer la cabine pour y intégrer notamment l’impression immédiate des photos, et permettre un démontage / remontage facile pour la réutiliser par la suite. Après quelques weekend d’effort, et un peu de créativité pour la déco, le résultat est au rendez-vous ! cabine photo mariage - DIY - Aurore et Thibaut (4)

Et le jour J, nous avons été bluffé par son succès. Nos invités ont adoré, ils n’ont pas lâché la cabine de toute la soirée et sont bien sûr repartis avec leur photos! Quant à nous, nous avons récupéré plusieurs centaines de clichés sur l’iPad, tous plus rigolos les uns que les autres, ce sont donc des souvenirs précieux pour le reste de notre vie! Et encore maintenant, nos invités nous reparlent de la cabine et nous demandent quand nous feront une soirée pour pouvoir la réutiliser… Bref, le résultat est au-dessus de nos espérances, et il nous paraissait évident de partager cette expérience avec des futurs mariés qui hésiteraient peut-être: foncez, c’est une animation qui ne vous décevra pas! Fous rire garantis pendant et après votre mariage :) »

cabine photo mariage - DIY - Aurore et Thibaut (2)

Pour ne pas perdre tous leurs efforts, ils ont concocté deux notices : la Notice de contruction du Photopad et la Notice de montage du Photopad.

Un très grand merci à Aurore et Thibaut de partager cela avec nous et encore bravo !!

 

Voyage de noces, destination Mexique !

C’est la rentrée !  Mais si comme moi vous vivez au nord d’une ligne Biarritz – Avignon, (ce qui vous en conviendrez fait un paquet de monde), vous devez accuser une légère carence de soleil. Et puisque que l’automne s’invite en été, j’ai décidé de vous emmener à la plage pour fêter la rentrée !

Vous songez à partir au Mexique pour votre voyage de noces ? Johanna vous raconte son voyage en détail, pour vous permettre de préparer le vôtre !

Mer turquoise, sites magiques et dauphins, elle vous raconte ses bons souvenirs mais vous parle aussi des pourboires, de la foule ou des guide qui racontent leur vie :)

VDN - Mexique - Playa del Carmen - H+¦tel 6

« Nous voulions partir juste après le mariage pour se retrouver tous les deux, décompresser un peu et surtout profiter de notre état de béatitude, paillettes et licornes J [Et c’était vraiment une super bonne idée !]

Nous voulions des chouettes températures et surtout, se baigner dans la mer. Un peu de farniente et un peu de jolies choses à voir :)

Et quand Sandra, notre conseillère chez Thomas Cook, nous a parlé du Mexique, les yeux de mon (futur) mari se sont illuminés ! Mais oui, le Mexique !!!

En fait, quand nous avons commencé à sortir ensemble vers 12, 13 ans au collège (oui oui !), dès qu’on parlait du 1er voyage qu’on voudrait faire, on parlait du Mexique. On voulait absolument découvrir les temples Mayas et Aztèques.

Alors voilà, c’était décidé : 35°, la mer des caraïbes, les sites archéologiques, l’hôtel 4* all inclusive avec petit cadeau pour les jeunes mariés. »

VDN - Mexique - Playa del Carmen - H+¦tel 2 « A l’hôtel, nous avons été accueillis par le personnel aux petits soins, une coupe de champagne et une « suite » spéciale Honey Moon ;-)

Il y avait une représentante de Jet Tours / Thomas Cook pour nous expliquer toutes les excursions disponibles via Jet Tours et toutes les choses à voir / à faire. J’avoue qu’étant surtout très pris par l’organisation du mariage, on n’a pas vraiment préparé le VDN. Je savais juste que nous voulions voir Tulum et j’avais lu qu’il était possible de nager avec les dauphins, mon rêve depuis que je sais dire dauphins :)

Il y avait un paquet de choses à faire aux alentours mais nous avons vite déchanté : les prix étaient tous affichés en dollars US, mais déjà comme ça, avant toute conversion en euros, tout était ultra cher !!!

* Coba *

Tulum n’étant pas possible dans un premier temps, nous avons choisi une journée à Coba, un site archéologique de la Riviera Maya. La matinée, nous faisions un parcours d’aventure dans la jungle avoisinant un village Maya, puis nous mangions des spécialités locales dans le village et nous partions visiter Coba, le tout avec un guide génial qui parlait français et un groupe de maxi 8 personnes.

VDN - Mexique - Coba 6 VDN - Mexique - Coba 4   Nous avons adoré cette journée Le truc chouette, c’est qu’il n’y a qu’une seule entreprise qui peut avoir accès à ce site et qui travaille en partenariat avec ce village. D’avoir créé un petit parcours d’aventure a permis aux hommes du village de rester y vivre plutôt que d’aller travailler à Cancun ou Playa Del Carmen. Les hommes s’occupent maintenant des activités, de la boutique souvenirs et certains suivent également une formation de photographe pour accompagner les touristes sur leur parcours. VDN - Mexique - Coba 1

Avant d’entamer notre balade dans la jungle et notre petit parcours, nous avons assisté à une cérémonie Maya avec un chaman qui a demandé aux dieux de nous laisser entrer dans leur territoire et qui a prié pour que nous puissions rentrer dans nos pays sains et saufs.

Ensuite, nous sommes descendus en rappel dans une grotte souterraine appelé « Cenote ». Ce sont en fait les eaux de pluie, filtrées par la roche, stockées dans des sortes de puits dont la profondeur varie entre 5 et 300 mètres.

On voyait les racines des arbres descendre jusqu’à l’eau pour s’hydrater, il y avait plein de poissons, oiseaux, c’était impressionnant.

Pendant toute notre balade dans la jungle, notre guide nous a expliqué beaucoup de choses sur les Mayas, sur la nature qui nous entourait, c’était vraiment très intéressant.

Après deux tyroliennes à travers la jungle, nous avons rejoint la « cantine » en canoë. VDN - Mexique - Coba 3

Les spécialités locales, cuisinées par les femmes du village étaient absolument délicieuses. Rien de nouveau qu’on ne connaît pas mais plutôt des associations d’aliments, d’épices, de textures qui rendent le plat nouveau et intéressant.

Coba est un site en plein milieu de la jungle et on peut accéder au dernier temple que l’on peut escalader jusqu’au sommet. Les autres sites ont été trop fragilisés et l’accès au sommet des temples est maintenant interdit.

On peut donc monter sur le temple de Nohoch Mul, après quelques 140 marches et 40m de haut, on accède à une vue splendide sur la jungle.

Le fait que le site soit en plein cœur de la jungle est vraiment chouette car il y a un peu plus d’air ou du moins, plus facilement de l’ombre, ce qui n’est pas négligeable quand il fait 40°.

C’était vraiment génial !

 * La réserve de Sian-Ka’an *

Nous avions ensuite pris une excursion en Jeep Safari dans la réserve naturelle de Sian-Ka’an, le dimanche.

Nous partions donc en convoi de Jeep pendant environ 2h pour rejoindre le petit village de pêcheur de Punta Allen au cœur de la réserve naturelle. Comme nous longions la côte, nous pensions que ça allait vraiment être chouette de conduire en étant entourés par la mer et les si belles plages. (Mais en fait, nous étions entourés par des arbres et la piste était en terre battue donc on a passé 2h à conduire dans un tunnel de poussière en ne voyant que les feux arrières de la Jeep de devant, c’était du coup, carrément moins cool que ce que nous pensions).

Par contre, une fois arrivés au village de pêcheur, le charme des plages et de la mer, splendide, opère de nouveau.

VDN - Mexique - Sian Kaan 9 Nous attendons nos capitaines pour partir faire du bateau pendant 3h et tenter d’apercevoir des tortues et des dauphins. C’était vraiment top, les capitaines font très attention à ne pas perturber les animaux et s’éclatent à nous conduire dans tous les endroits de la réserve.

Nous arrivons aux abords d’une des plus belles plages du monde, un endroit à couper le souffle, où l’on se sent ultra privilégié. La guide nous explique alors que Sian-Ka’an c’est du maya et que cela signifie « là où le ciel est né ». Parce qu’en effet, l’eau est d’un bleu tellement pur qu’on distingue à peine à l’horizon, la fin de la mer et le début du ciel.

Nous rentrons au village où nous attend un festin local absolument délicieux, puis nous reprenons les Jeep pour rentrer. Une journée assez éreintante mais vraiment fabuleuse !

 * Nager avec les dauphins *

Un de mes rêves pour ce voyage était de nager avec les dauphins. J’étais contente d’en voir du bateau pendant l’excursion à Sian-Ka’an mais bon, j’aurais voulu les toucher pour de vrai.

L’hôtel proposait des excursions et pour nager avec les dauphins à Xel-Hà.

Mon mari ne souhaitait pas nager avec les dauphins et préférait me voir réaliser ce rêve. Comme il avait le droit de m’accompagner même en ne faisant pas l’activité, c’était vraiment génial de croiser son regard et de lui sourire tellement j’étais heureuse !

VDN - Mexique - Delphinus Xel-H+á 3 [Note TBND : je crois que Johanna est heureuse ;) ]

C’était une expérience magique, je suis ravie de l’avoir fait. Alors bien sûr, c’est un parc animalier et donc les dauphins étaient en captivité. Néanmoins, les dresseurs nous expliquent correctement avant d’entrer dans les bassins comment se comporter avec eux et les parties de leur corps qu’on ne doit surtout pas toucher. Ils nous expliquent aussi comment fonctionne l’entreprise, on peut constater que les bassins sont vraiment grands et qu’ils communiquent tous entre eux (comparés à la mer ce n’est rien je suis d’accord, mais pour avoir été à Marineland, il n’y a clairement aucun rapport). Les dauphins et les dresseurs n’enchaînent jamais plusieurs groupes d’affilés et il n’y a que 4 sessions dans la journée. Et sérieusement, quand on voit la relation dresseurs/dauphins, aucun doute sur leur bien être.

J’étais avec un couple d’espagnol adorable et pendant 45 min, avec 3 dauphins, que j’ai pu admirer et caresser (en plus, ils revenaient souvent vers moi !). On a appris quelques gestes de dressage, on a eu le droit à des bisous, on a fait quelques photos et on s’est aussi fait propulser en avant par les dauphins (footpush). C’était vraiment un moment hors du temps, absolument fantastique !

 * Tulum *

Le mardi matin, nous sommes partis à Tulum par l’intermédiaire de notre hôtel et clairement nous avons directement vu la différence entre la qualité du guide de l’excursion de Coba par Jet Tours et celle du guide pour Tulum.

Pour Coba, notre guide était également notre chauffeur, donc nous étions avec lui toute la journée ce qui nous a permis de réellement échanger ensemble. Là nous avions un chauffeur qui nous emmenait à Tulum et ensuite un guide sur place nous faisait visiter. Une fois arrivés sur Tulum, nous sommes parqués avec une horde de touristes de divers pays et ensuite répartis par « langue parlée »  mais nous nous sommes retrouvés avec un groupe de français et d’espagnols.

Dans l’ensemble on a été pas mal déçus, même si cette dame était vraiment rigolote et pleine de vie, on avait envie d’en savoir plus sur Tulum que sur sa vie perso ou les clichés que les français véhiculent à travers le monde !

Le site était vraiment chouette, à flanc de falaise, vue imprenable sur la mer. Nous avions un temps vraiment couvert voire carrément orageux. Cela nous a permis de ne pas mourir de chaud sur le site qui n’est pas ombragé et cela donnait un côté encore plus mystique au lieu.

VDN - Mexique - Tulum 3 VDN - Mexique - Tulum 1 Par contre, nous nous sommes sentis envahis par le monde, c’était fou !

Du coup, même si c’était très chouette, on a beaucoup moins aimé que Coba en fait.

Si nous avions eu plus de temps (et plus d’argent), nous aurions certainement visité le site archéologique de Chichen Itza, qui reste le plus impressionnant de tous, mais il fallait compter 6h de route sur la journée, on commençait à en avoir plein les pattes !

Nous aurions sans doute été visiter l’ile de Cozumel, juste à côté de Playa Del Carmen et nous aurions également été à Akumal, pour voir des tortues de plus près et nager à leur côté.

Nous avons pas mal profité de la plage et la piscine de l’hôtel aussi, c’est tellement agréable de ne rien faire ;-)

Nous avons également visité un peu Playa Del Carmen mais en fait, c’est une ville construite autour de l’activité hôtelière donc il y a une grande rue commerçante (5th Avenue) où se côtoient boui-boui et magasin grand luxe gardés par des militaires armés de mitraillettes (oui oui !). Et tu ne peux pas poser le regard quelque part sans te faire alpaguer : « Hey my friends, come ! Amigos ! Mes amis ! »

La rue est trèèèèèèèès longue donc à force c’est trèèèèèèèèèèèèèèèèès pénible !

Et si tu veux acheter quelque chose, il faut toujours tout négocier, mais si tu es un vrai français de France, c’est cool, tu as des réductions ;-)

En soi, rien de génialissime, mais l’ambiance est sympathique, c’est toujours en mouvement, avec pas mal de nationalités différentes. intertitre infos vérité

* A savoir avant de partir *

Il vous faut un adaptateur pour vos chargeurs. On a galéré à en trouver en France, alors on l’a acheté sur place pour 3 fois rien (dispo partout dans les supérettes).

La monnaie locale est le pesos. 1€ =environ 16 pesos. Mais à Playa Del Carmen et alentours, vous pouvez aussi payer en US dollars, alors on avait un peu des deux sur nous.

Vous pouvez changer à l’hôtel ou dans les grosses banques, vous pouvez payer en CB quasiment partout.

Nous on s’est fait grave avoir à l’aéroport de CDG, mais à notre décharge il était 5h30, nous étions faibles et naïfs !

Sachez que le pourboire est quasi systématique pour tout là bas. Pour les taxis, les guides, le personnel de l’hôtel … On a lu dans un de nos guides qu’il fallait mettre des pesos sous les oreillers pour les femmes de chambre et on a trouvé ça drôlement abusé parce qu’au prix où on paye l’hôtel, c’est juste normal que la chambre soit faite, non ? Bon, et ben, au bout du 3ème jour, nous n’avons pas eu le droit à nos bouteilles d’eau et la salle de bain était un peu en vrac, le lit pas complètement fait … Les pourboires ont résolu le problème !

Nous étions bien contents de ne pas avoir à conduire sur leurs immenses autoroutes avec les (trop) nombreux ralentisseurs et les points de contrôle de police. Tous nos trajets étaient compris dans nos excursions. Je sais néanmoins qu’il existe des collectivo (bus collectifs) qui desservent très bien la riviera maya et qui sont intéressant en termes de tarifs.

A playa del Carmen :

Attention à tous ceux qui vendent des excursions dans la rue, quasi 2 fois moins cher que dans les hôtels. Pas forcément de guide (voire rarement) et si on vous avez payé d’avance, qu’on vous emmène à destination de l’excursion, pas toujours garantit qu’on vous attende ou qu’on revienne vous chercher !

Ce qui est dommage avec Playa Del Carmen, c’est qu’en fait, tout a été construit pour les touristes et surtout pour les américains. Ils ont tendance à dépenser sans compter et du coup, tout devient excessif. Dans les boutiques, la moindre couverture « traditionnelle » vaut entre 25 et 70$, alors que personnellement, on achète nos plaids à 4€ chez Ikea.

En plus, passé cette rue, la ville entière est comme un bidonville géant et le niveau de vie des Mexicains n’est clairement pas en adéquation avec les prix pratiqués !

Au final, Playa Del Carmen est une destination très touristique, atteinte par la folie du springbreak comme à Cancun où Ibiza.

intertitre fiche technique

Nous sommes partis avec Jet Tours via Thomas Cook pour 7 jours à Playa Del Carmen dans l’hôtel Reef Coco Beach du 23 avril au 1er mai. Nous passions par la compagnie XL Airways, un low cost long courrier et nous avons fait Paris – Cancun.

Playa Del Carmen se situe à 60 kms au sud de Cancun, dans la péninsule du Yucatan et dans la région de la Riviera Maya.

Il y a entre 9h30 et 10h de vol entre Paris et Cancun.    7h de décalage horaire, pas besoin de visas (pour un séjour de moins de 90 jours) mais le passeport doit être valide 6 mois après la date de retour. Pas de vaccin particulier.
De mai à octobre commence la saison des pluies et la chaleur peut devenir très pesante.
Il faisait déjà très chaud dès 7h du matin (environ 30°) et l’eau est au moins à 27° je pense !
Le soleil se couche à 19h, alors ça surprend un peu le 1er soir mais ensuite, on s’y fait et on adopte le rythme du soleil :)
L’eau n’est pas potable (pour nous). Dans les hôtels, vous avez des petites bouteilles d’eau dans la chambre et sinon, dans les bars ou restaurants, l’eau est filtrée.

* Budget *

 Nous avons dépensé 3200€ pour 2 pour 7 jours en hôtel 4**** avec vols + transferts et à cela, s’ajoute quasiment 1000€ d’excursions, de souvenirs, de petits extra, de pourboires.

Un budget assez conséquent pour nous, mais nos invités ont été extra extra généreux (merciiiii) et du coup, on a vraiment pu faire tout ce dont on rêvait J

Là tout de suite maintenant, je retournerais bien manger quelques nachos et boire une téquila sunrise au bord de l’eau avec mon mari ;-)

blog mariage Merci Johanna pour ton témoignage !

blog mariage Et vous, connaissez vous cette destination ? Etes vous tentés ? Où pensez vous partir ?

Des save-the date zéro budget !

Vous allez vous mariez dans de longs mois et n’avez bien sûr pas encore réalisé votre faire part ? Néanmoins vous souhaitez prévenir vos invités de la date, pour être sûr que personne ne vous répondra « ah mince, je suis en vacances cette semaine là ! » (je vous mets à l’aise tout de suite, on vous le dira, quoi que vous fassiez), il est donc urgent d’envoyer un save the date à vos invités !

Comme d’habitude, cette bonne idée nous vient des États Unis et on leur pique bien volontiers (on leur pique aussi le nom parce que « Envoyez un retenez-la-date à vos invités » ça fait juste très bizarre…).

Alors bien sûr on peut envoyer un carton, un objet (magnet, badge…), faire un film avec un professionnel, une session d’engagement avec un photographe pour envoyer la photo mais comment fait on quand on n’a pas ou peu de budget à y consacrer ?

Zéro budget n’empêche pas la créativité (au contraire ?) !

Voici quelques idées, de la plus simple (mais néanmoins efficace) à la plus compliquée.

Idée n°1 : la photo !  Il suffit de trouver la pose qui vous plaît et clic clac,  un peu de texte si besoin et le tour est joué ! Au delà des jolies photos de couple avec pancarte / guirlande, voici quelques idées plus originales…

save the date photo Source : Photomaton (?) – Ombre - Craie - Scrabble - Mains Peinture - Chaussures - iPhone

blog mariage

Idée n°2 créative de save the date gratuit : mon grand ami, le stop motion ! Je suis totalement fan de cet « objet », qui permet à n’importe qui de fabriquer quelque chose de vraiment original et j’aime son côté « cartoon », très différent de la vidéo.  Vous trouverez comment faire dans cet article chez Mademoiselle Dentelle. Le couple en question a mis deux heures pour prendre les photos, ils doivent être mieux organisés que moi parce que pour l’invitation à l’anniversaire de ma soeur, j’ai dû mettre deux fois plus. L’investissement en temps est important, entre réflexions sur l’idée générale, écriture du synopsis, recherche des accessoires, réalisation et montage. C’est à la portée de n’importe qui mais il faut pas mal de patience (surtout si vous ne connaissez pas encore le logiciel de montage. Plusieurs options s’offrent à vous :
- faire bouger des objets (comme ici),
- fabriquer vos propres personnages (voir avec des poupées ou avec des photos par exemple)
- ou encore vous prendre vous même (j’aime bien cette vidéo par exemple où il y a de bonnes idées à piocher, le changement de t-Shirt du jeune homme rend très bien je trouve, comme le saut à la corde à la fin)
- ou encore faire des dessins à la craie, les possibilités sont infinies.

Mon conseil général : faites court (2mn max me semble bien), sur une musique punchy, essayez d’être légers, quand vous écrivez des choses, faites les apparaître vite (rien de plus pénible que d’avoir deviné le mot et que les lettres mettent 4h à arriver) et surtout surtout faites court (ah je l’ai déjà dit ?), il n’y a rien de plus ennuyeux qu’une vidéo trop longue. Je vous laisse voir ce que vous pensez par exemple de ceci

blog mariage Une autre idée, créer votre save the date à partir de fichiers proposés gratuitement sur internet. Wedding chicks notamment est une vraie mine (cf les trois save-the-date créés par moi ci dessous ; cliquez sur l’image pour créer la vôtre)

Le fichier obtenu est évidemment imprimable, ce qui demande un petit budget, mais il peut aussi être envoyé dans un mail !

weddingchicks-download-1405842701save the date à imprimer free printable save the dateVous trouverez une belle liste de printable en provenance de différents sites dans cet article, une autre ici et encore une (parmi 80 printable gratuits spécial mariage, à consulter !) et encore ici. Sur Paperlatepost, vous pourrez télécharger la plupart des modèles gratuitement.

 

Vous trouverez d’autres inspirations sur mon tableau Pinterest Save the date !

blog mariage

Et vous ? Avez vous fait ou prévu un save the date ? Quelle bonne idée avez vous eue ? Vous la partagez avec nous ?