Fermez les yeux, inspirez par le nez, soufflez…

J moins pas grand-chose… En général, le niveau de stress des mariés est inversement proportionnel au chiffre qu’il y a juste après le moins. Insomnies (« bon sang, ai-je bien dit au traiteur qu’on n’était plus que 92 ??? »), cauchemars (mais enfin belle maman mais pourquoi portez vous ma robe de mariée  alors que moi je suis déguisée en Casimir ???), angoisses (fera-t-il beau ?), incertitudes (fera-t-il beau ?), questions existentielles (et si finalement je mettais l’étole rose au lieu de la blanche ?), impatience (qôa ? les 112 sachets de mini cookies faits mains ne sont pas encore emballés, espèce de feignasses ?) voire colère (QOA ? les 3x 122 cookies faits maison ne sont même pas cuits ??? mais qu’est ce que vous foutez bande de biiiiiip ??), bref, à J moins pas grand-chose les mariés (voire, hum, la mariée) sont dans tous leurs états.

Pour vous détendre, commencez par lire mon article « J moins pas grand chose« , publié l’année dernière, à défaut de vous destresser, avec un peu de bol il vous fera rigoler.

Et si ça ne suffit pas, voyons quels sont les remèdes qui s’offrent à vous (hors vous enfuir à Las Vagas en laissant belle maman s’étouffer avec ses cookies, ce qui à J moins pas grand-chose alors que tous vos invités ont acheté billets de train et leurs tenues-speciale-votre-dress-code-hyper-relou n’est PAS une option) ?

Voyons d’abord les remèdes génériques, valables pour tous les stressés.

1)      On mange et on dort correctement. On mange des féculents le midi et des légumes le soir, suffisamment de protéines, des fruits et des laitages, bref, équilibré. Ca vous évitera les kilos-yoyos, le bouton-spécial-saucisson le jour J et vous donnera suffisamment d’énergie pour faire face à ce qui vous attend. On évite de se coucher à 2h du matin si on a besoin de ses 8 h de sommeil, bref, on s’efforce de mener une vie saine, quelques semaines dans votre vie, hein, ça ne vous fera pas de mal.

2)      On se détend. (C’te blague). Ok vous êtes une pile électrique mais obligez-vous à relâcher le pression plusieurs fois dans la journée. Quand on est stressé, on respire mal. Donc plusieurs fois par jour ou en cas d’attaque de panique, fermez les yeux, inspirez lentement en gonflant le ventre et expirez lentement TOUT l’air que vous avez dans les poumons, vraiment tout. Après une dizaine de respirations vous devriez être un peu plus calme. Si vous pouvez, une petite séance chez l’ostéo ou le masseur pourrait être une bonne idée.

3)      On se concentre sur l’essentiel. Dans X jours, vous allez vous marier. Ce qui ne signifie pas allumer 117 bougies ni décorer une salle de 300m2, ni même avoir un chignon réussi ou du beau temps. Non. Vous marier signifie vous engager auprès de celui ou celle qui vous aimez. Rien de plus. Et ça, beau temps ou pas, vous y arriverez très bien.

4) pour s’endormir plus facilement, on se met sur le dos, on respire comme dans le n°2, on s’imagine sur une plage de sable chaud et on se concentre sur les muscles qu’on va détendre un par un. Allez, on détend le pied droit. Vraiment. C’est fait ? remontez maintenant votre mollet et détendez-le. Bien. Maintenant….dét…zzzzzzZZZzzzz voilà, parfait.

5)      Si vous n’arrivez pas à dormir ni à vous détendre, n’hésitez pas à prendre des comprimés à base de plantes. Personnellement j’ai testé à peu près tout ce que ma pharmacie contient et l’Euphytose est le plus efficace en cas d’attaque de panique, de trac ou d’angoisse. Certains préfèrent les fleurs de Bach en bonbon ou en spray. Et si vous ne dormez plus la nuit ou êtes vraiment angoissé(e) allez voir votre médecin.

blog mariage

 Vous êtes stressé(e) parce que vous vous sentez submergé(e) de choses à faire.

Les trucs à faire vous arrivent par vagues, surgissent n’importe quand au détour de votre cerveau et ne vous laissent aucun répit. Vous avez sans arrêt l’impression de découvrir de nouveaux trucs à régler;

1)      Faites des listes. En général, les choses à faire sont beaucoup moins effrayantes en listes qu’en paquets en vrac dans votre tête. Concrètement, que vous reste-t-il à faire ? Listez le et mettez en face un nombre d’heure / jour nécessaire pour les réaliser. C’est fait ? alors vous voyez que ça tient très bien. Oups, ça ne tient pas ? dans ce cas là…

2)      … déléguez. Votre conjoint, votre mère, votre sœur, votre voisine, peu importe à qui, demandez de l’aide, n’attendez plus qu’on vous le propose.

3)      Si nécessaire renoncez à certaines choses. Vos invités danseront très bien sans dancing shoes, je vous assure

blog mariage

Vous êtes stressé(e) parce que les autres vous stressent.

Votre mère vous appelle 4 fois par jour, votre soeurs en revanche a disparu de la circulation, votre témoin vous demande toutes les deux  jours si « ça va ? t’es pas trop stressée ?  avec un air de dire que franchement vous devriez l’être.

1)      Fuyez. Dans les semaines et encore plus dans les jours qui précèdent le mariage, ne fréquentez que des gens qui vous font du bien. Quitte à expliquer gentiment à votre mère que vous l’aimez énormément mais que là, pour votre propre survie, vous allez devoir rester éloigné(e) quelque jours. Vous serez ravie de la retrouver le jour J mais là, y’a comme une urgence.

2)      Repérez dans votre entourage la personne la plus calme et la plus à même de prendre du recul. Allez la voir et dites lui simplement que vous avez besoin de sa présence. En général on ose pas demander aux gens de nous aider, et c’est un tort. Dire simplement à quelqu’un « j’ai besoin de toi », c’est se donner les meilleures chances pour qu’il nous aide vraiment, à vous de choisir la bonne personne. Et peu importe que ça ne soit pas quelqu’un d’hyper proche (ce serait plus sympa si elle était invitée au mariage quand même), l’important étant que ce soit quelqu’un qui vous fasse du bien et vous aide à relativiser.

blog mariage

 Vous êtes stressé(e) parce que vous avez peur que votre mariage soit raté.

C’est certain, les invités vont s’ennuyer, votre cousine trouvera votre déco moche, personne n’aimera votre robe, vous aurez une coiffure ratée et le magret sera froid.

Vous peaufinez votre grand jour depuis tellement de temps que c’est devenu un enjeu énorme, peut être un peu disproportionné. Je vous renvoie en début d’article, prenez du recul et concentrez vous sur l’essentiel : votre engagement. Peu importent les détails qui manqueront ou qui rateront, peu importe la pluie ou le soleil, ce qui compte c’est que vous direz oui à l’amour de votre vie et rien d’autre.

Dans ses réponses à mes questions sur le stress des mariés, la psychanalyste Sophie Cadalen nous disait qu’il est normal d’avoir le trac, mais pas d’être angoissé(e). Se marier n’est pas une compétition, vous ne serez pas jugé(e) sur la qualité de votre mariage, il n’y a pas d’autre enjeu que celui de vous marier et votre mariage doit être un moment de bonheur, et seulement un moment de bonheur.

C’est tout ce que je vous souhaite.

blog mariage

Et vous ? J-combien ? Etes vous stressé(e) ?  vous vous rangez dans quelle catégorie et quelles sont vos armes anti stress ?

Related posts:

17 réflexions au sujet de « Fermez les yeux, inspirez par le nez, soufflez… »

  1. A J-30 je n’ai jamais été aussi stressée qu’en ce moment ! Je me retrouve totalement dans tes lignes et ça fait peur !!!! Perso je prends de l’homéopathie pour gérer la pression (bon ça fait pas encore trop effet, ça ne fait que 5 jours !). Je pense que j’ai trop d’idées en tête (oui mais vous aussi avec toutes vos idées sublimes qui inondent notre Facebook !) et du coup j’ai l’impression que je ne serai jamais au top pour le 06 juillet… Après (de temps en temps quand j’arrive à me raisonner) je prends du recul et ne vois que l’essentiel que tu résumes parfaitement bien dans cet article, on va se marier et non pas tenter de gagner un concours de la meilleure déco/animation, alors on respire un grand coup et on profite de ces derniers jours !

    • à J-30, ce n’est plus trop le moment d’ajouterdes idées en effet mais de finaliser ce que tu as déjà commencé, et profiter des derniers jours pours tenter un peu de repos pour profiter du jour J.
      Courage !

  2. coucou ! super article :) pour ma part, exactement j-30 :) pour le moment je ne suis pas trop trop stressée, on fait une fête à notre image, sans chichis et on a fais les choix qui nous plaisent et nous ressemble. on verra bien ce que les autres en penseront 😉 bisous !

  3. – 37 jours et pas du tout au point ! Autant dire que je cumule les problèmes d’endormissement, les réveils nocturnes, les coups de stress en pleine réunion, une totale déconcentration dans mon travail…. Le coup des listes fonctionne relativement bien faut-il encore, entre les enfants, le boulot et la maison, avoir le temps d’en faire, même si paradoxalement, plus on est occupée, plus il faut être organisée, n’est-il pas ?
    J’ai plié tous mes pompons (et je prévois 3 jours entiers pour les déplier), j’ai presque fini mes rosaces pour le fond du photobooth (d’ailleurs, merci Tata) mais il faut encore prévoir les fonds du candy bar, de la table « merci, les panneaux, encore quelques accessoires de photobooth…
    Merci pour ce chouette article (et celui de l’an dernier) et pour cet espace « divan psy », ça fait du bien.

  4. J- 58 jours et je suis dans la phase « lachons tout et partons nous mariés à Las Végas » !!!!!
    Le groom ne s’est toujours pas (bien) réveillé et j’en ai marre.Je passe par toute les phases de problèmes d’endormissement, de réveils nocturnes, de coups de stress et de moment d’euphorie …. Le groom médecin envisage de glisser des tranquillisant dans mon assiette …

    J’en suis à faire des listes de liste, noter 15 fois la même chose à 10 endroits différent …
    Bref, je suis stressée par les détails et je l’assume, mais ça va le faire ^^ Comme tu le dit si bien, le jour J, ça n’aura plus d’importance (et certaine chose comment déjà a en perdre …)

    • tu vas voir, il y a des chances pour que plus le temps passe et plus tu relativises. Je te le souhaite en tous cas !

  5. J-23 et la seule chose qui me fait « un peu » peur, vraiment, c’est comment je vais gérer cet afflux d’émotions pendant ces quelques heures? Chuis trop fière pour pleurer comme une « lopette » non mais oh …mais l’occasion est unique…

    • Que tu pleures ou non, qu’importe ? ds émotions tu en auras, et heureusement, alors peu importe comment elles sortent ! mais peu de chance que tu sois en larmes toute la journée, pas de panique :)

  6. J-9!!!
    Bizarrement, pas trop de stress. Il nous reste du pliage, du collage, des achats à faire mais rien de fou en soi. J’ai été extrêmement stressé autour de M-4 car il y avait une liste de choses interminable à faire mais finalement, on a réussi grâce à l’aide de nos témoins et familles respectives :)
    Reste plus qu’à finir ce qui est en cours, se reposer et profiter le jour J car il paraît que l’on ne voit rien et que tout passe trop vite…

  7. J-34…. pas de stress en vue, c’est surtout le groom qui fait des rêves et qui prend Euphytose. De mon côté, j’enchaîne les DIY avec efficacité, et je me suis fait un super planning pour que tout soit fini 15 jours avant le mariage.
    Pour le moment je suis confiante, on en reparle à J-15 quand tout ce qui est sensé être fini ne le sera paaaas!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *