Mes parents, mes beaux parents et nous

Les choses ont commencé à se compliquer à la seconde où vous avez annoncé vos fiançailles. Depuis la demande,  tout allait bien, vous vous contentiez de sourire à la terre entière et puis tout a basculé… Parce qu’ils participent financièrement au mariage, parce que ça les intéresse, parce qu’ils ont une idée bien arrêtée de ce qui se fait ou non, vous allez devoir composer avec vos parents respectifs et préparer ce mariage à 6…

Quelques conseils pour éviter de finir dans confession intimes …

monster in law

 

Soyez préparés

 « Papa, Maman, on va se marier ! » « Formidable !  ont-ils répondu Quand ? Où ? Qui est invité ? » .  Bien sûr, ils avaient déjà leur idée sur la question.  « En été, dans un château avec toute la famille éloignée » selon votre belle-mère. « Au printemps, dans le jardin et en petit comité » d’après votre mère.
Si vous n’êtes pas préparés, ça va devenir très vite très compliqué. Il est donc préférable d’avoir réfléchi ensemble en amont et d’annoncer directement : « Papa, maman, on va se marier cet automne dans un gite rural avec la famille proche et nos amis». Ainsi, même si vous ne brûlez que de le claironner au monde entier,  avant de commencer à en parler autour de vous, posez-vous des questions, dessinez les contours de votre mariage et décidez quels sont les éléments incontournables et ceux sur lesquels vous pouvez négocier, de manière à imposer dès le départ ce qui vous tient vraiment à cœur.

 Soyez soudés

 Vous l’avez compris, vous allez devoir défendre vos idées,  mettez- vous  d’accord sur les points vraiment importants pour vous et restez solidaires de vos décisions.  Si vous sentez que l’organisation du mariage va être compliquée par l’intervention de vos parents, fixez cette règle entre vous dès le départ : prenez les décisions ensemble et assumez-les ensemble. Si un problème surgit au cours d’une discussion avec vos parents, écoutez leurs arguments, puis dites-leur que vous allez y réfléchir et prendre une décision. Et faites-le chez vous, tous les deux. Et une fois la décision prise, tenez vous-y dans la mesure du possible.On parle là des éléments importants du mariage, comme la cérémonie – religieuse ou pas, ou le style – château chic contre guinguette choc, et non du choix du menu qui, lui,  peut parfaitement faire l’objet d’étripages familiaux sans grand dégâts psychologiques.

 Soyez pédagogues

 Que ce soit pour votre déco à base de fanions ou pour votre cérémonie laïque en extérieur, plus vous argumenterez et vous expliquerez, plus vous aurez de chances de convaincre. Photos de déco, déroulement de cérémonie, exemples de textes, explications sur l’ambiance que vous souhaitez et les raisons de vos choix : préparez votre dossier ! ca ne passe pas la première fois ? Ne vous enferrez pas dans d’interminables discussions, vous reviendrez plus tard quand l’idée aura fait son chemin, l’idée étant d’éviter les claquement de portes à base de « c’est mon mariage je fais ce que je veux ». Faites passer le message mais sans claquer la porte, en gros.

 Soyez diplomates

Oui, c’est vrai, c’est difficile de vous faire comprendre vos familles, qui ne voient décidément pas le mariage comme vous. Mais est-ce une raison pour rejeter toutes leurs idées et les tenir à l’écart de toutes les décisions ? Pourquoi ne pas plutôt leur confier des choses qui vous rendraient service et qui sont  inoffensives  ?  Gouter les vins et le traiteur ?  Vous faire des propositions de textes pour votre cérémonie ?  Cherchez les éléments sur lesquels vous êtes susceptibles de vous rejoindre  et acceptez de lâcher du lest sur certains. Donnez-leur des choses à faire, ça leur fera plaisir et pendant ce temps-là, ils ne s’occupent pas de vos chaussures et ne se demandent  pas ce qu’est un « photobooth ».

Prenez du recul

Aussi étonnant que cela puisse paraître, non, les cadeaux d’invités – dragées contre graines à planter – ne font pas la réussite ou non d’un mariage. Avoir des dragées sur les tables ne cataloguera pas forcément votre mariage dans la rubrique « ringard ». Tentez donc de prendre le recul nécessaire pour faire des compromis en vous rassurant sur un point : le plus important ce jour là ce sont bien les sentiments, les émotions et le bonheur que vous allez ressentir et certainement pas la présence ou non d’amandes recouvertes de sucre à côté des assiettes.. Mais ce conseil marche dans les deux sens !  Votre mère aussi, pourrait essayer de se rappeler de ce qui est important dans un mariage, vraiment important, et par conséquent vous lâcher un peu avec cette histoire de chaussures blanche et de voile qui selon elle « font mariage »…

Pour finir, vous n’êtes pas obligés de tout dire ! Si vous sentez que quelques idées un peu modernes ne vont pas passer ou demander des heures d’explications, ne dites rien ! Il sera toujours temps le jour du mariage que votre mère découvre votre candy bar !

 

– Article publié à l’origine dans Mariée Magazine, n° du mois de juin 2013 –

Sur le même genre de sujet, vous pouvez lire l’interview de la psychanalyste Sophie Cadalen sur les bouleversements qu’engendrent le mariage, l’article et les commentaires sur comment gérer sa belle mère, un article pas marrant mais qui fait écho pour beaucoup sur ces proches qui nous décoivent et enfin les commentaires instructifs de l’article Quelle réaction de vos proches à l’annonce de votre mariage ?

blog mariage

et vous ? à combien préparez vous ou avez vous préparé votre mariage ?
vos parents sont ils du style intrusif ou coopératifs ? comment gérez vous leurs initiatives / exigences/ envies / idées ?

Related posts:

36 réflexions au sujet de « Mes parents, mes beaux parents et nous »

  1. Pour nous, les parents ne sont pas trop compliqués. Quand nous leur exposons nos idées, ils sont d’accord ! Mais quand nous nous égarons un peu, ils savent nous remettre dans le droit chemin, et ce n’est pas mal d’avoir d’autres avis que les nôtres.
    Par contre, la réflexion de ma belle-mère devant toute la famille : « par contre, si vous vous mariez, c’est pour toute la vie. Ce n’est pas pour divorcer dans quelques années », je m’en serais bien passé !

    • Oh dur!! En voilà un souvenir lié à ton mariage que tu n’oubliera pas… j’espère quand même que les vrais bons souvenirs eclipseront celui-ci 😉

  2. ouhhhh…….
    je pense que c’est le pire problème que j’ai (enfin pour le moment) pour l’organisation c’est bien celui là..
    j’ai l’impression qu’on m’oblige tout, alors je refuse catégoriquement alors que se sont souvent de chouettes idées !! je sais je suis folle… mais tata, c’est a cause d’eux qu’il y’aura 40 TABLES !!!!!!!! hahaha !!
    Je vais essayer de faire preuve de patience et d’accepter aussi pour leur faire plaisir aussi… (la phrase de mon pere : oui c’est ton mariage, mais C MOI QUI MARIE MA FILLE »…. ok mdrrr)
    allez bonne journée haha !!

    • peut être pourrais tu t’obliger à ne pas répondre de suite aux suggestions mais seulement après un délai de reflexion, ça te permettrait de prendre du recul et d’accepter les bonnes idées car ce serait dommage de s’en passer !

      • oui le temps que l’idée murisse un peu dans ma tête c’est vrai.. ceci dis a deux mois 1/2 j’ai plus trop envie de prendre le temps de refléchir lol !!

  3. Pour nous, mes parents sont un peu plus impliqués, car nous allons nous marier dans leur région, mais tout le monde donne son avis ! pour l’instant pas de conflits :) mais ma mère, qui nous avait dit au départ qu’elle ne s’occuperait pas de la déco par exemple, et bien c’est la plus active: elle m’envoie tous les jours des liens de déco, des dates de salon du mariage, elle m’a fait rencontré la couturière qui fera sa robe et la mienne, elle a déjà acheté les canotiers pour les enfants, réfléchit à un plan de table…à fond ma maman! et j’aime ça! peut être que si ma belle-mère avait fait pareil j’aurais moins apprécié…

  4. En ce qui me concerne j’étais persuadée que tout se passerait bien avec mes parents et beaux parents, ils s’entendent très bien tous les 4 et je les adore.

    Seulement voilà, notre mariage cela faisait 2 ans que j’en rêvais quand mon homme m’a fait sa demande donc j’avais déjà une idée assez précise de ce que je voulais ou non (Même si aujourd’hui ça change légèrement maintenant que monsieur se sent impliqué et qu’il me donne de supers idées)

    Donc quand les maman se sont mises à discuter de « il faut faire comme ci », « il faut penser à ça » et  » ça ça ne me plaît pas », j’ai pété un câble !

    Mais aujourd’hui je regrette ma réaction car en réagissant ainsi je leur ai fait de la peine alors que (je m’en suis rendu compte plus tard), ils sont très heureux de marier leurs enfants, veulent nous faire plaisir en participant avec nous et en finançant une bonne partie de notre mariage. Moi qui suis controle freak j’avais du mal à déléguer ! Mais après explication ensemble tout est rentré dans l’ordre et je suis finalement heureuse qu’autant de personnes veuillent participer pour nous faire plaisir ^^

    • heureusement que tu as pu discuter et que les choses ont pu rentrer dans l’ordre, ça aurait été dommage.

      Et oui, nous devons aussi nous, nous rendre compte que certes c’est NOTRE mariage mais que forcément nos proches sont concernés aussi, comme dit le papa de Lolo; « il marie sa fille ! »

  5. A un mois du mariage, on peut dire que nos parents ne nous auront pas embêtés. Nous n’avons pas non plus révolutionné leur vision du mariage: nous nous marions dans un domaine viticole, robe longue, costume, traiteur, on n’est pas méga originaux. Mais on a introduit des petites touches qui ont été très bien acceptées: nos cadeaux d’invités qui ne sont pas des dragées, mes chaussures qui ne sont pas blanches (bon elles sont rose pâle, avec le style de ma robe, des chaussures plus rock auraient vraiment juré), le faire-part pas méga classique (même si mon père n’a pas trop aimé la petite étiquette « Youpi on se marie ! », il nous a laissé faire), les lampions en papier au plafond (ils vont me maudire quand il va falloir les accrocher et les enlever :D), j’ai d’ailleurs convaincu le groom et ma mère grâce à une photo de la fleuriste sur ce point.
    Globalement on a de la chance, on est bien entourés, et du coup on gère aussi quasi tout !

      • Oui ça approche à grands pas !! Grace à nos amis et notre famille, on a « testé » grandeur nature certains de nos prestas ! La fleuriste au mariage d’une amie, la boîte de DJ et le traiteur au mariage de ma cousine samedi dernier. On est pour le moment ravis de ce que l’on a vu/mangé/entendu, donc assez confiants pour le jour J :). Il reste des mini détails encore mais on y est presque là !

  6. moi tout allait bien jusqu’au mariage ou ils ont voulut faire tout à leur façon et ne pas respecter le dress code…
    du coup depuis nos rapports sont très tendus, et la veille le seul truc qui m’a fait tenir ce sont toutes les personnes adorables qui nous ont aidés et m’ont répéter tu ne te marie pas avec ta belle famille sinon plus personne ne se marierait!!
    Et puis l’attitude bonjour – au revoir pour faire plaisir à mon mari ça me suffit..

    • aïe. Le dress code, c’est un terrain glissant. Certains adorent, d’autres détestent, c’est un peu risqué.
      J’espère que vos relations vont tout de même se détendre un peu !

  7. Mon frère et ma belle soeur se sont mariés cet été et avait fait appel à une wedding planer. Est ce pour eviter toutes suggestions familliales, ou accros ou est ce qu une wedding a de meilleures idées? en tous cas personne n’était au courant de quelques détails que se soient…pas même moi sa petite sœur.. Mine de rien, nos parents, pas vraiment intrusifs, mais un peu parents quand même on je pense un peu souffert du manque d’info…
    Je me marie a mon tour d’ici qq mois, mon futur et moi avons bien l’intention d’être seuls organisateur mais en ne tenant pas a l’écart nos proches pour autant, en faisant participer tati et papa pr le choix des vins, Mami et tati au traiteur, maman, Mami et tati a l’essayage de la robe.. Bref tant qu’il est possible de faire partager ces chouets moments.. Et pour le reste,  » mmh.. Oui pourquoi pas… On va y réfléchir.. Tranquillement…. »

    • c’est vrai que c’est dommage de ne pas faire participer ses proches s’ils en ont envie.
      Mais ton frère et sa femme ont peut être eux même fait appel à un wedding planner parce qu’ils n’avaient pas envie de s’en occuper ! dans ce cas, du coup, impliquer les proches mais pas eux même n’aurat pas eu de sens !

  8. Ici mariage mixte, donc 2 visions très différentes dès le départ du mariage de la part de la famille et de la belle-famille. On a essayé dès le départ d’expliquer que ce ne serait un mariage traditionnel ni pour un côté ni pour l’autre et qu’on garderait ce qui nous plaît … c’est globalement passé, malgré quelques petites incompréhensions (notamment sur la liste des invités … mais qui ne se prend pas la tête là-dessus) et puis sinon pour quelques détails « pas essentiels » mais qui nous font plaisir, en effet, on la boucle : le photobooth et les lanternes volantes, personne ne fera de scandale devant le fait accompli 😉
    Petit hic, emportée dans mon élan, j’ai aussi gardé « une surprise » pour moi : les badges pour les invités (oui, je savais que le groom verrait pas bien l’utilité). Bref je me suis un peu coupé et il a bien déclaré que ça servait à rien de rien … j’ai rien dit sur le coup … et maintenant je croise les doigts pour qu’il ne boude pas le jour J :-/

    • salut Elodie,
      je cale sur un truc, tu crois vraiment que le badge ça fait bouder?? OUPSSSS MA SURPRISE.. hhahaha!!!!
      mariage mixte ? d’ou et d’ou? la même pour moi mais belle famille pas ici alors ouf .. :)
      bon courage

      • Ben pour les badges je pensais pas (sinon je me serais pas lancée) mais vu sa réaction … j’angoisse un peu du coup (devais-je en parler avant ou attendre le jour J et compter sur l’euphorie ambiante ???) bref … que de questions existentielles 😉
        Mariage franco-indien, belle-famille à l’étranger mais présente quand même 😉

        • tu donnerais des badges a tout le monde ou simplement à tes proches?
          cool franco indien, la déco sera plus axée sur quoi?

        • Elodie,
          Je suis désolée que tu aies été aussi rapide à passer ta commande auprès de Lorraine, vu le concours lancé aujourd’hui. Si tu m’avais dit que tu avais l’intention de commander à Lorraine je t’aurais prévenue d’attendre un peu mais comme tu as dit que c’était déjà fait, c’était trop tard :(

          • Merci pour ton petit mot Anabelle :-) mais avec une fin de concours le 3 septembre et un mariage le 14 septembre … le timing aurait été trop juste je pense ! donc sans regret 😀
            (pour la petite histoire, maintenant le groom guette avec quasi autant d’impatience que moi l’arrivée des badges 😉

    • pour vous répondre à toutes les deux : non, les badges ne font pas bouder, les invités adorent ça !!

      Donc deux solutions : ou vous informez avant et répondez « vous verrez bien » à vos détracteurs, soit vous les sortez le jour J et je vous assure que personne n’ira vous le reprocher.

      Après c’est une question de budget aussi, si ce qui motive le refus des fiancés c’est le prix que ça coute, il serait plus prudent d’en parler avant quand même…

      • Oui je n’ai pas vraiment peur de la réaction des invités et pas l’intention d’en parler à qui que ce soit avant … C’est le groom qui m’inquiète 😉
        Tu as visé juste, je pense que qu’il ne voit pas pourquoi dépenser « juste pour ça »
        Du coup je voulais faire la surprise (et donc ne pas les compter dans le budget mariage …. technique adoptée pour ma robe … et que je me suis retenue d’employer à d’autres reprises, j’ai juste craqué en dernière minute pour les badges)
        Mais depuis qu’il a émis un avis sur les badges, j’ai peur de passer de « la suprise » à « tu m’as forcé la main » … sauf que la commande est en route …
        Lolo : badges pour tout le monde avec quelques « spéciaux » pour les proches !

        • Elodie, je pense pas que ca passera comme un « tu m’a forcé la main » mais plutot comme une belle attention… vu que ca aura pas fait parti du budget !!
          J’ai prévu d’en faire juste pour mes proches, je les ferais avec la machine badge it ( que j’ai depuis petite) et il ne me reste qu’une 30 aine d’accesoiires !!

          • Epilogue : après avoir écrit ce commentaire, ça me travaillait tellement qu’en rentrant ce soir j’ai fait au groom mes yeux de chat potté et je lui ai raconté les badges 😉
            Résultat il m’a traitée de « tête de mule » … je m’en sort à bon compte 😀
            J’ai confié la réalisation des badges à Lorraine de Choucailloubijoux (chouette trouvaille de Tata Next Door) et maintenant je ne suis plus qu’impatiente de les recevoir !
            Et hop un stress en moins ! Le groom ne boudera pas le jour J !!!

          • Oui je n’avais pas eu le temps de répondre encore mais en effet, dans cette situation précise je pense que tu as bien fait de lui dire maintenant !
            Une bonne chose de réglée !

  9. J’ai la chance immense d’avoir des parents et une belle-mère très compréhensifs qui ont compris qu’on s’était renseigné et qu’avant même la demande on avait organisé pas mal de choses dans notre coin. Ma mère et ma belle-mère se tiennent chacune à leur façon à notre disposition … Bon, je dis tout ça mais la demande date d’il y a 11 jours, on en est « seulement » à la liste des invités (qui de chaque côté a été soigneusement rempli, sans scandale) donc en 13 mois (mariage en octobre 2014) il peut s’en passer des choses … Mais j’avoue que je reste très optimiste !

  10. Oui le dress code peut être problématique, mais là il s’agissait d’être dans des tons pastels, et voir la belle famille débarqué en noir….!!
    Et entendre de certains après « on aurait dit qu’ils allaient à un enterrement » et puis ça ne s’arrangera pas, ils ont fait des histoires après, sur notre noms de famille (composé) et le fait qu’enceinte de 5 mois et en plein déménagement je n’ai pas envoyé les faire part de remerciement après 1 mois et demi de mariage. Pas d’aide et des critiques s’en est trop! C’est surtout triste pour mon mari que leur comportement rend malheureux moi ce n’est pas ma famille la mienne assuré grave alors je fais avec,

  11. Je suis très chanceuse car mon chéri m’a laissé « carte blanche » pour l’organisation de notre mariage dans le Périgord en Août prochain!
    Du coup toute sa famille fait pareil!
    Liste des invités, lieu (le château de mes rêves), traiteur… j’ai tout pu choisir :)

  12. « Soyez soudés »

    C’est sans doute l’un des éléments les plus important.

    Après avoir vu un mariage ou la belle-famille ne voulait pas vraiment de la mariée… C’est vraiment ce qui a permis au couple de profiter de leur journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *