Courrier des lecteurs : comment gérer les non invités ?

Chère tata next door,

Voilà, nous comptons avec mon amoureux nous marier cet hiver. Nous comptons faire quelque chose de simple car nous n’avons pas trop le temps d’organiser un mariage champêtre comme je l’aimerais (de surcroît proche de Paris !) et nous n’avons pas trop les moyens de mettre bcp d’argent dans cette fête. Nous avons donc décidé de faire un déjeuner dans un restau que nous aimons bien juste en face de chez nous à Paris en comité restreint : parents, gd parents, témoins, parrain, marraine pour moi, frère pour mon compagnon, et un ou deux couples d’amis que nous n’imaginons pas ne pas être là. 
Mais… j’ai pas mal de bonnes copines que j’aimerais voir à la cérémonie et quid de mes cousins cousines (qui m’ont évidemment invités à leur mariage dans les règles de l’art). Nous avons donc pensé faire, au sortir de la mairie (mariage le matin vers 10h00) une sorte de café-thé-viennoiseries-canapés dans un café proche (mairie du 19ème, face au buttes Chaumont) et là du coup à la cérémonie on inviterait plus de gens et l’on partirait ensuite à pied au restau avec les 40 proches proches.
Est ce que ce se tient, est ce que cela ne fait pas trop cheap ? Et comment expliquer à mes cousins cousines qu’ils ne seront pas là au restau (alors même que des amis, non témoins, y seront et que je préfère les voir eux à mon mariage que mes cousins cousines) ? Merci à toi tata next door !

Cécile, qui ne veut se brouiller avec personne

 

Chère Cécile,

Tu poses là je crois une question qui va parler à tous les mariés, même s’ils ont choisi de se marier en plus grand comité. En effet, entre les collègues, les cousins qu’on ne voit jamais, les vieux copains perdus de vue, il faut bien que la liste s’arrête quelque part et on craint toujours que celui qui va se faire refouler à l’entrée de la soirée ou qui n’est carrément pas invité le prenne mal. Cependant, si le vin d’honneur a été inventé pour éviter les fâcheries sans que les mariés ne s’endettent sur 20 ans, ta situation à toi est particulière car vous avez choisi de faire un GROS tri.

Il est en effet un peu délicat de ne pas rendre la pareille aux cousins qui vous ont invités à leur mariage, ça se comprend. Mais en même temps vous n’avez pas le choix, puisque vous n’avez pas le budget pour avoir plus de monde. Il va donc falloir assumer, je ne vois que ça.

Vous avez choisi les personnes qui seront présentes au restaurant selon des critères de proximité je pense. Or vos amis sont plus proches de vous que vos cousins, ce qui est très courant. Vos cousins eux même doivent savoir qu’ils ne sont pas super proches de vous (se voir deux fois par an max et ne jamais s’appeler est un bon indice, quand même). Et puis si tes cousins en sont à dire « ouhouh les méchants nous sommes du même sang on devrait avoir la priorité sur leurs amis »… as tu vraiment envie de les avoir à côté de toi ce jour là ?

Personnellement je me vexerais si je n’étais pas invitée à un mariage de 250 personnes mais 40 c’est clairement un très petit comité.

Je ne trouve pas que la solution « vin d’honneur / petit déjeuner » que vous envisagez soit « cheap ». Elle le sera s’il y a un croissant par personne au zinc mais si c’est un beau buffet, avec un lieu aménagé pour (pas chacun à une table, dispatchés dans le café), un peu de déco, je trouve ça très sympa. En plus, cette solution n’étant pas commune, ce sera peut être plus facile de faire passer les non invitations des cousins que si vous les aviez limités au vin d’honneur alors qu’eux vous avaient invités au repas. Vous allez de toutes façons faire un mariage original donc avec un peu de chance, que les invitations soient différentes de ce qui se fait d’habitude surprendra moins.

blog mariage

Sur ce sujet, il faut vos avis ! qui n’avez vous pas invité à votre mariage ? comment l’avez vous annoncé ? quelles ont été les réactions ? avez vous des conseils à donner à Céline ?

Attention aujourd’hui il y aura deux articles « Courrier des lecteurs » ! retrouvez aussi les conseils de nos expertes pour un bronzage et un teint parfait !

Related posts:

17 réflexions au sujet de « Courrier des lecteurs : comment gérer les non invités ? »

  1. Cécile peut expliquer gentiment aux cousins-cousines en même temps qu’elle les invite au thé/viennoiserie :) Après s’il y a des mécontents/grincheux/râleurs : tant pis pour eux 😉

  2. Cécile, on le lit souvent mais je crois qu’il faut bien se le rappeler: c’est votre journée, vous qui décidez! Vous avez fait le point, pas les moyens pour inviter tout le monde, ce ne sont pas les cousins dont vous avez le plus besoin ce jour là et c’est tout ce qui compte. Il faut vous entourez des gens dont vous avez vraiment besoin.
    En plus, je suis d’accord avec tata next door, c’est une très très bonne idée ce petit déjeuner dans un café. Avec l’ambiance qui va bien, c’est un repas qui s’accomode facilement d’une jolie déco, qui change tout et en toute simplicité.
    J’espère que ce sera une belle journée!

  3. Bonjour tata next door! Nous étions en comité encore plus restreint en ce qui me concerne car nous étions 30! 2 mois avant nous avions été invités par. Ma cousine à un grand mariage tra-tra ( 200 personnes) avec toute la famille et dire à toutes ces personnes qu’elles ne seraient pas invitées a été délicat mais nous les avons prévenu que nous n’avions pas les moyens d’inviter tout le monde et cela s’est très bien passé car ils ont tous compris! Nous voulions inviter que les très proches et le vin d’honneur nous a permis d’inviter quelques personnes en plus! Voilà! Nous voulions un mariage qui nous ressemble, sans chichis, et aujourd’hui tout le monde nous dit que c’était super! La famille ne nous en a jamais tenu rigueur… Enfin pour le moment!!

  4. Coucou !

    Nous avons un peu le même problème que Cécile pour notre mariage qui aura lieu l’été prochain … sauf que notre liste d’invités est de 120 personnes ! Donc invoquer le « petit comité » n’est pas vraiment une bonne excuse …
    Notre vraie excuse, c’est le budget, qui n’est pas extensible pour plus d’invités que ces 120 personnes et aussi le fait que nous ne sommes pas franchement très proches des 50 autres cousins, cousines, oncles et tantes ! Nous préférons passer cette journée avec nos amis et la famille qu’on apprécie !
    Résultat nous n’avons pas encore annoncé notre mariage à toute la famille car nous ne savons pas comment gérer les « non invités » :(
    En plus, toute cette famille habite loin donc on ne peut pas jouer sur le VH ! Nous allons en inviter qu’une partie, les plus intimes des cousins et les autres et bien … je ne sais pas comment faire pour ne pas les vexer …
    J’ai hâte de trouver une solution pour ENFIN me mettre sereinement aux préparatifs !
    En tout cas, ça rassure un peu de voir qu’on n’est pas seul dans ce cas :)
    Alors, merci pour cet article !!

    • Bonjour Lily,
      J’ai aujourd’hui exactement le meme pb que toi…. 120 invités max, enfants inclus et trop de cousins cousines que je ne souhaite pas forcement inviter…. Quelle solution as tu trouver au final? Quelles ont été les conséquences?

  5. Chère Cécile,

    J’ai été a peu prés dans le même cas que toi, sauf que pour nous, c’était une fête de Pacs (donc a priori, moins « importante » qu’un mariage…). (d’ailleurs j’en avais parlé a Tata Next Door 😉 )
    Nous avions décidé de n’inviter que parents/grands parents/frère/sœur et également 2 couple d’amis.
    Si j’avais su que ça ferait autant de commérages auprès de mes oncles/tantes/cousins/cousines… je m’y serais préparée psychologiquement !
    Alors ok, a force de traîner sur les blogs mariage, j’ai eu envie d’une belle déco, d’une belle robe etc… et ça a fini en « mini mariage » (comme dit si bien ma mère 😉 )
    Nous ne regrettons en rien cette belle journée, nous l’avons fait en fonctions de nos envie et surtout de nos moyens !

    Mais je me dois de te mettre en garde.
    Oui, c’est TON mariage, avec tes idées, tes valeurs, tes envies, ton budget… MAIS quand on sort des sentiers battu, pour une très grande partie des gens, ça peut interpeller, choquer,voir même horrifier (Tata Huguette si tu passe par la…). Et sous prétexte que ces personnes sont de ta famille, ils se permettent de critiquer!
    Alors vraiment Cécile, je ne souhaite pas du tout te décourager ! loin de la ! :-) Mais il faut juste que tu t’y prépare, parce que même avec tous les efforts du monde, et sauf si tu as une famille vraiment parfaite, il y a de forte de chance pour que certaines personnes parlent…(et on est d’accord, c’est pas forcément les plus proches!) et crois moi, ça fait mal.
    Ça m’a fait mal pour nous, mais surtout pour mes parents qui s’en sont pris plein la tête, les pauvres !

    A force de voir de plus en plus sur les blogs et autres, « faites ce que vous voulez c’est votre jour ! » on fini par adhérer totalement, (et j’adhère totalement hein !) mais on en oublie que pour beaucoup, mariage rime avec « robe-meringue-pièce-montée-en-chou-dragée-tulle-200personnes » et autres tradition et traiteurs qui coûte un bras ! Parce que oui c’est bien ça le problème : la tradition !

    Alors je ne connais pas ta famille, mais tu dis que tu as été invité au mariage de cousins/cousines dans les règles de l’art… Ça sous entend plus ou moins qu’ils sont attaché a cette put*** de tradition !

    Je pense que si toi et ton homme avait décidé de faire votre mariage comme tu l’as décris, alors il faut que tu prépare un minimum tes non-invité (chose que je n’ai pas faites, et qui est certainement a l’origine de toutes ces histoires…).

    L’idée du petit déjeuner est -a mon humble avis- vraiment top ! Maintenant je te conseil fortement de prévenir a l’avance toutes les personnes susceptible de trouver ça bizarre-pas commun-ça-fait-pas-mariage ! Et peut être aussi expliquer pourquoi.
    (Aïe, j’entends déjà des « quoi ?! se JUSTIFIER sur comment vivre le plus beau jour de notre vie ?! ). Je pense, et la encore ce n’est que mon humble avis, qu’une petite explication en amont, vaut mieux que des histoires qui n’en finissent pas, après ! (parce qu’après bouhouhouuuu ça y est notre beau jour est passé je serais plus jamais aussi belle que ce jour la dans ma rooobe, bref tu l’as compris pas besoin de se rajouter des histoires a la con en plus!)

    Tu dis que vous n’avez pas vraiment les moyens pour faire une grande fête. Explique leur que dans la vie, si on attend d’avoir assez d’argent pour faire des choses, on ne fait rien ! Et même si ce mariage n’est pas « traditionnel », il n’en reste pas moins que c’est un jour très important pour vous! Et que tout ce que vous, vous voulez, c’est qu’ils soient heureux pour vous, invité ou pas! (ou du moins qu’ils vous cassent pas les pieds !)

    Mais vraiment Cécile, je souhaite de tout cœur que tes invités et non-invités comprendrons votre démarche !
    Dans un mariage (comme dans la vie d’ailleurs !) on ne peut plaire et faire plaisir a tout le monde ! Tu peux essayer de « limiter les histoires » (en admettant que ta famille fasse des histoires hein !) mais tu ne peux empêcher les gens de parler ! Et franchement, les gens qui parlent ont-ils vraiment leur place dans une si belle journée ?
    Si après des explications (et surtout pour des raisons financières et non parce que vous ne voulez pas les voir) il y a tjr des gens pour râler alors je te dirais juste que tu as bien fait de ne pas les inviter !

    En résumé (comment ça ? ça a été un peu long ?! 😉 )
    … préparez vous et ASSUMEZ ! (et dite leur Merde !)

    Tiens nous au courant ! :-)

    Bon courage et surtout, beau mariage !

    Camille.

    • Camille,
      Vraiment merci d’avoir passé du temps à me répondre ! tout ceci me conforte dans mon idée. ça commence à prendre forme et aussi je relativise tout cela ! on s’en fout des autres !

      • Je t’en pris, c’est avec plaisir ! Si j’ai pu ne serais ce qu’un petit peu aider, j’en suis ravie ! :-)
        Tiens nous au courant !
        Bon courage !

  6. Lors de notre mariage, seule ma famille a été invitée, et de son côté, la famille très proche. Étrange à dire ainsi, mais c’est tout bêtement car, de son côté, il a de nombreux oncles, tantes, cousins, cousines. Du mien, j’ai uniquement une tante et deux cousins. (Au final d’ailleurs, comme je m’en doutais un peu, seule ma tante est venue.)
    Nous avons simplement fait passer le message du « mariage en tout petit comité », et n’avons pas hésité à l’appuyer en évoquant notre petit budget (après tout, pas de honte à avoir, et c’est effectivement ce qui motive beaucoup à avoir peu d’invités !).
    Donc mon conseil : ne pas hésiter à le dire. Et ne pas être honteux : j’ai le sentiment que ça peut mieux passer lorsqu’on est sûrs et « fiers » du choix fait. C’est comme ça, on sait pourquoi on le fait, on a réfléchit, et ce n’est pas fait pour fâcher qui que ce soit, voilà. :)

    Néanmoins il est difficile de comparer avec la situation présente, puisque ladite famille un peu plus élargie n’était pas conviée à autre chose (la question se serait sans doute posée si nous nous étions mariés relativement proches de chez eux, mais tous étaient à au moins 400km…).

    En tout cas, je trouve l’idée du petit déjeuner d’honneur tout simplement géniale ! J’adore vraiment. 😉

  7. Les gens que vous aimez comprendront forcément!

    Nous on s’est mariés il y a 15 jours et nous n’avions que 35 invités le soir (et 70 au VH). Du coup, les non-invités ont bien évidemment compris que nous souhaitions un très petit comité et ne nous en ont absolument pas tenu rigueur.

    En plus de ça, la plupart des gens savent à peu près ce que coûte un mariage et comprennent très bien que vous pouvez ne pas avoir le budget pour faire un très grand mariage.

    Moi perso, je préférais avoir un très beau petit mariage qu’un grand mariage cheap justement. J’assume très bien mon choix, et je suis ravie de l’avoir fait! En plus de ça, nous avons pu profiter à fond de chaque personne présente au lieu de courir à droite à gauche sans avoir le temps de vraiment discuter avec les gens.

  8. Deux conseils trouvés sur Offbeat Bride et qui, pour l’instant (mon mariage est au printemps 2014) marchent plutôt bien pour moi :
    *Montrer le côté positif : ne pas dire « je suis désolée de ne pas pouvoir vous inviter au repas » mais dire plutôt « je suis tellement heureuse de pouvoir vous inviter au petit déjeuner! ». Tout bêtement, leur montrer que c’est une bonne chose, car l’enthousiasme est communicatif, et puis ne pas leur suggérer que ça peut les offenser, ils n’y ont peut-être même pas songé! Et si vraiment quelqu’un fait des réflexions, plutôt qu’invoquer le budget (il y en aura toujours pour dire « c’est pas grave je paye ma part »), invoquer la taille de la salle qui est vraiment trop petite (c’est mieux si c’est vrai!).

    *Décider les choses, puis annoncer la décision. Si on commence à demander leur avis aux gens et que finalement on le suit pas, ils vont se vexer. Une fois que la décision est prise, normalement les gens n’osent pas dire qu’ils ne sont pas d’accord.

  9. Wahou, vous êtes formidables pour toutes ces supers réponses !! On est en plein « cogitage », on attend le devis du restau ! Mon père a déjà tenté de me dissuader sur le mariage en journée (car pas de fête le soir), sur le coup ça m’a fait réfléchir et puis nous sommes revenus à notre idée première qui est pour nous super pratique ! car en plus du budget non extensible nous avons deux petites jumelles de 21 mois qui nous empêche de passer trop de temps sur l’organisation !
    je vous tiens au courant mais en tt cas vos messages me vont droit au cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *