On dirait le sud…

Dire que je suis fan de Frédéric Garrigues n’est un scoop pour personne. Je vous ai déjà montré ici ses bijoux floraux, ses couronnes de fleurs sa décoration d’église, ses bouquets d’hiver, bref, vous aviez dû comprendre que j’aime beaucoup beaucoup son travail.

Chaque fois que je reçois un nouveau mail, je suis surprise, séduite, je trouve que c’est encore mieux que la fois précédente. A force d’articles, la barre commence à atteindre des hauteurs vertigineuses.

Et bien cette fois encore, je n’ai pas été déçue, c’est le moins qu’on puiss dire…

J’ai été d’autant plus séduite que je suis une amoureuse inconditionnelle des ambiances d’extérieur, des grandes tables installées dehors, avec fleurs et bougies, c’est d’un charme fou et la promesse d’une merveilleuse soirée. Dans la douceur du soir, je sens d’ici l’herbe et j’entends les cigales…

{crédits photos Nathalie Bouat}

  01-mariage-champetre-frederic-garrigues 04-mariage-champetre-frederic-garrigues 03-mariage-champetre-frederic-garrigues 02-mariage-champetre-frederic-garrigues 11-mariage-champetre-frederic-garrigues 10-mariage-champetre-frederic-garrigues 08-mariage-champetre-frederic-garrigues   05-mariage-champetre-frederic-garrigues 06-mariage-champetre-frederic-garrigues 12-mariage-champetre-frederic-garrigues 11-mariage-champetre-frederic-garrigues 13-mariage-champetre-frederic-garrigues 14-mariage-champetre-frederic-garrigues 15-mariage-champetre-frederic-garrigues

Lorsque j’étais enfant en Provence, bien que la vie fut rude à cette époque, il n’était pas rare de faire la fête. La vie rurale avait ses rythmes et ses habitudes et l’on célébrait les différentes saisons comme il se doit.

Les noces, elles, étaient différentes. C’était l’occasion d’unir les mariés mais aussi leurs familles et leurs biens. A cette occasion tout le monde contribuait à cette fête particulière, cette union souvent religieuse, mais surtout  au banquet qui s’imposait.

Pour ce faire, hommes et femmes utilisaient le plus beau de chaque maison pour faire honneur à la circonstance. Parfois sur la place du village, parfois dans le champ près de la grange du papé ou bien encore devant le mas, dans le champ d’olivier.

Tout était mis en scène simplement, chaleureusement pour faire honneur à cette union. Des tables étaient dressées et recouvertes de draps du trousseau des parents, la vaisselle était parfois empruntée aux voisins.

C’est alors que les banquets dans cet amalgame dépareillé prenaient leurs airs de fêtes, sympathique, authentique et convivial.

Pas de fêtes sans musique. Jules viendra avec son violon et Sébastien avec son accordéon.

Ainsi, jusque tard dans la nuit à la lumière des chandelles et des luminions

La fête battait son plein chargé d’émotions, de discours, de danse et de franche camaraderie… C’était comme cela que l’on se fabriquait de souvenirs, sur des sentiments authentique. La valeur de ces sentiments partagés par les familles et les voisins était une forme de pacte, un accord célébré par tous pour le bonheur des mariés mais aussi de ces petites communautés ou chacun pouvait compter l’un sur l’autre.

 C’est en pensant à cette époque que nous vous proposons aujourd’hui de renouer avec les banquets d’antan.

Dans un champ d’herbes sauvages, au pied du vieux châtaigner, parmi les oliviers ou les vignes, nous installons pour vous tout le décor de ces noces d’hier.

Drap monogrammés pour les nappes, vaisselle et couverts dépareillés, chaise de campagnes mais aussi chandeliers, orchestre… Tout l’univers festif et le charme de ces noces campagnardes, adapté au lieu de votre choix.

Bien sûr ces noces ne rassemblaient pas autant de monde qu’aujourd’hui et il serait illusoire de vouloir dépasser les 60 convives. Mais à l’heure ou le mariage est devenue presqu’une institution une véritable fête, authentique avec ses proches séduit de par son intimité et ses valeurs profondes.

Vous l’aurez compris, Frédéric Garrigues propose désormais de créer ce type d’univers pour votre mariage avec tous les éléments : fleurs bien sûr mais aussi mobilier, vaisselle, etc…. Le sud de la France est propice à ce type d’ambiance mais vous pouvez faire appel aux services de Frédéric partout en France où le décor s’y prête.
Personnellement, si je me remariais, je crois bien que ça ressemblerait beaucoup beaucoup à ça…

blog mariage

Et vous ? qu’en pensez-vous ? Ca vous fait craquer aussi ce type d’ambiance « soirée sous un arbre » ?

Related posts:

8 réflexions au sujet de « On dirait le sud… »

  1. C’est parfait, un rêve. J’ai l’intention de renouveler mes voeux avec mon mari un jour et cette ambiance est juste ce dont je rêve.
    Merci pour ce bel article !

  2. C’est « juste » très beau, des fleurs à la mise en scène…sans parler des photos ! Ça me laisse rêveuse ! Mais je n’ose pas imaginer quel budget prévoir pour un rendu pareil.

  3. Bonjour,

    hihi ben moi c’est rigolo, je trouve ça magnifique en photos… mais que en photo! En vrai, ça me fait forcément penser aux herbes qui grattent derrière les genoux, aux guèpes qui tournent autour, aux moucherons et feuilles qui tombent dans les verres et les assiettes, au vent qui fait qu’on entend rien ce que dis le gars à coté… Jme demande ce que ça donnerait réellement ce genre de chose en fait… Est ce vraiment aussi cool que la photo laisse le penser ?

    A+
    Karine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *