Mon mariage, mes invités et moi !

Avant de commencer vos préparatifs quand vous étiez encore une innocente personne et que vous rêviez à votre potentiel mariage, tout était parfaitement clair dans votre esprit: vous seriez entourés de votre proche famille et vos meilleurs amis, ils seraient tous là, enchantés et réjouis pour vous, dans une formidable ambiance émue et détendue à la fois.
Si vous lisez ce blog, c’est sans doute parce que les vrais préparatifs ont commencé et vous avez  dû entrevoir  cette horrible vérité : non gérer ses invités n’est pas un long fleuve tranquille. Petite guide de survie…

10, 30, 100, 350 ?

Les premières questions à vous poser sur le sujet vont arriver très vite. En effet, une fois la décision de vous marier prise, la première chose à faire est de mettre en balance trois éléments : votre budget, le style de mariage que vous souhaitez, et grosso modo quelle taille de mariage vous envisagez. Est-ce utile de préciser que petit budget / mariage ultra chic / nombre élevé d’invités est malheureusement impossible à réaliser ? Vous allez donc devoir rapidement définir vos priorités : si vous souhaitez avant tout avoir 150 personnes autour de vous mais que vous avez un budget de 6000€, soyez prêts  à vous marier dans le jardin de votre grand-mère en faisant un barbecue (ce qui a tout à fait son charme, moi j’adore, ma tante Gertrude, moins).Si en revanche vous  rêvez que votre mariage soit l’occasion de faire un repas gastronomique dans un lieu d’exception et que vous n’avez toujours que 6000€, alors vous devrez restreindre très sérieusement votre liste d’invités.

 

« Est-ce qu’il faut vraiment  inviter ton arrière grand tante Huguette ? »

Une fois cela posé et que vous avez défini grosso modo le nombre d’invités, les choses sérieuses vont commencer  :  posez-vous avec votre chéri et faite votre liste chacun de votre côté pour vos familles et amis personnels. Voyez ensemble pour les amis du couple. Faites le total. Vous êtes à 120 alors que vous devriez être à 100 ? Restez-en là, il est fort  rare que 100% des invités répondent positivement à l’invitation (nous en parlerons plus loin)
Vous êtes à 120 alors que vous devriez vous limiter à 50 ? Il va falloir reprendre la liste et éliminer les gens les moins importants (oui, c’est cruel).  Demandez-vous qui vous souhaitez vraiment avoir à vos côtés le jour J, qui diplomatiquement  est impossible à éviter (inviter toutes vos tantes sauf une pourrait créer des problèmes dans la famille, pensez-y avant d’éliminer définitivement Huguette). Concernant les amis, ne vous faites pas trop d’illusion, les mariages sont d’agréables moments à passer mais il y a peu de chance que vous puissiez renouer totalement avec Cécile votre copine de maternelle alors que vous ne vous êtes pas vues depuis 25 ans et qu’elle ne connaît pas votre mari. D’ailleurs c’est un bon critère de choix pour les amis : si vous êtes ensemble depuis trois ans mais qu’ils ne connaissent pas votre conjoint, peut-être ne sont-ils pas totalement indispensables à la fête, à vous de voir.

wedding_main_26 Quel que soit le nombre de vos invités, vous ne battrez jamais Kate et William

Et vos parents dans tout ça ?

Mais oui, au fait, vos parents ? Il serait temps d’aborder le sujet avec eux et de savoir comment ils voient les choses. Si certains parents laissent totalement leurs enfants décider de tout et considèrent que c’est leur mariage donc leur affaire, d’autres en revanche « marient leurs enfants » et comptent donc bien aux aussi inviter leurs amis. Rappelez-vous qu’il n’y a pas si longtemps, les parents annonçaient le mariage de leurs enfants sur le faire-part et ce sont les mamans qui recevaient pour la réception. Vos parents sont peut-être de cette école là, dans ce cas je vous recommande d’en parler avec eux et d’essayer de trouver des solutions qui arrangent tout le monde, notamment, pour les questions de budget, chacun paie pour ses invités. Attention au syndrome « c’est MON mariage », il est compréhensible mais rappelez-vous que le mariage est aussi une affaire familiale qui dépasse le couple. Discuter, trouver des compromis reste une meilleure solution que vous braquer et peiner vos parents.

Et Dieu (ou Martha Stewart) inventa le vin d’honneur

Heureusement, pour éviter conflits, frustrations, histoires de famille et crêpage de chignon,  on a inventé le vin d’honneur, merveilleuse formule anti vexation, qui permet de faire plaisir aux collègues, aux potes de pétanque de papa, à tous les clients de belle-maman commerçante, bref, tous ces gens que vous seriez mal à l’aise de ne pas inviter mais que vous n’avez pas du tout envie de voir, goguenards, quand sera diffusé le powerpoint de vous en sous pull orange à 5 ans ou saoule à 19,  qui ne manquera pas d’égayer la soirée.

 

Ils sont venus ils sont tous là… Ou pas.

La grosse question que se posent tous les mariés : sur la totalité des gens invités, combien ne viendront pas ? Pouvons nous lancer 120 invitations alors que la salle si jolie qui nous plaît tant fait 100 place maximum en comptant bien que tata Huguette ne viendra pas ?
La plupart du temps, si vous avez prévu votre mariage à un moment normal dans un endroit normal (et non le 24 décembre sur une plage perdue du pacifique), comptez quevous perdrez environ 10% de vos invités en route. Bien sûr si vous comptez inviter uniquement les 20 personnes les plus proches de vous, ce pourcentage va se réduire, du moins je vous le souhaite.

Prévoir 10% de perte, ok, vous avez noté et intégré cela à vos calculs pour la salle, le traiteur, tout est sous contrôle. Mais ce serait trop simple ! D’abord vous allez commencer par vous arracher les cheveux pour obtenir une réponse. Vous avez pris soin d’indiquer une date limite de réponse, voire inséré un coupon réponse dans votre faire-part ? ne soyez pas surpris à une semaine de la date limite d’avoir environ 20% de réponses positives. Pas de panique, c’est pour tout le monde pareil et vous n’allez pas couper à la relance. « ah bon il fallait répondre ? mais bien sûr qu’on sera là ! » « ah oui, c’est vrai je voulais le faire et puis j’ai oublié »…

A J-15 vous vous pensez tranquille ? Détrompez-vous, il y  fort à parier que vous aurez des désistements de dernière minute. Si si ça existe, et plus souvent qu’on le croit, avec des excuses plus ou moins valables, vous verrez (comme par exemple, en complément de la liste de l’article en lien « Désolée j’ai trop bu hier, je ne vais pas pouvoir venir, laissé sur le répondeur de la mariée« ). Mais consolez-vous, ça n’a rien de personnel, c’est pour (quasi) tout le monde pareil ! J’ai moi même assisté à un mariage où une invitée s’est éclipsée entre la cérémonie et la réception. Venant de rompre, elle a trouvé le bonheur des autres trop dur à supporter…

La première version de cet article a été écrite pour le numéro de décembre de Mariée magazine. J’ajouterais, suite à un message reçu récemment (coucou Sophie !) que même si cela vous paraît à ce moment totalement anormal, non, vos invités ne considèrent pas que dans leur année 2014 votre mariage est la chose la plus importante qui va se produire. Ils vont partir en voyage, avoir un enfant, tomber amoureux, changer de boulot et, je sais c’est moche, ils vont faire passer ce qui leur arrive en priorité sur votre mariage. Donc certes les absences ne font pas plaisir mais tentez si vous pouvez de relativiser et de vous concentrer sur ceux qui seront là, même s’ils répondent en retard, même s’ils s’appellent Huguette.

 

Allez, pour vous défouler, les commentaires sont ouverts ! Quelles misères (ou grands bonheurs !) vous font vos invités ?

Related posts:

20 réflexions au sujet de « Mon mariage, mes invités et moi ! »

  1. Nous on est justement à une semaine de la date limite, il nous manque que 10% de réponse (grâce à de multiples relances innocentes pour savoir si les gens avait bien reçu le faire part!) mais en ce qui concerne le nombre de renvoi du carton réponse spontané on les compte sur les doigts d’une main (sans compter ceux qui le renvoi sans cocher les cases!). Et en ce qui concerne le nombre d’invité, nous qui avions peur d’être serré nous sommes déjà à 20% de perte (essentiellement de mon côté), (mais nos parents veulent du coup inviter les cousins éloignés, leur amis lointains, ce qui m’enchante moins!).
    Du coup c’est vrai que non notre mariage n’est pas l’événement de l’année et que contrairement à mes rêves de jeune fille, il ne sera pas l’occasion de réunir la famille proche au complet et d’avoir enfin tout le monde sur la même photo, sur ce point je suis un peu déçu (surtout que du coté de mon fiancé les oncles et tantes seront tous là).

  2. Haha merci Annabelle pour ton article et tes précédents conseils (qui je vois t’ont bien inspirés 😉 ). Et oui, il faut se rendre à l’évidence, c’est NOTRE jour, pas celui de tous les invités! Et puis au final le but c’est de faire plaisir à tout le monde (surtout ceux qui veulent bien venir!).
    Bons préparatifs à toutes!

    Sophie

  3. La priorité c’était nos amis et ils sont tous au courant du coup, sauf contre-temps de dernière minute, ils seront tous présents pour notre plus grande joie ! Nos familles, même si ma belle-mère soutient le contraire, ne seront pas là en totalité car nous nous marions hors vacances scolaires et certains ne vivent pas dans la région. Je crois que le « dégraissage » va surtout se faire au niveau des amis de mes parents. L’organisation se fait façon « vieille école » : sur le faire-part, ce sont nos parents qui annoncent notre mariage et ce sont nos mères qui reçoivent. Et ça se ressent un peu, surtout avec ma mère … Mais bon, une bonne conversation hier a permis de remettre les choses en place …

  4. Coucou tata next door, cette article tombe a pic car nous avons envoyé nos faire part il y a 3 semaines et a ce jour seulement 4 réponses. Je me dit que c’est pas normal, me pose des questions, et pourquoi personne ne répond,… Grace a ces conseils je vais relativiser quand au nombre de personne présente et aux absences de réponses..
    Merci pour ces conseils et bonne continuation
    J’adore ce blog

  5. Je me suis mariée récemment et jsuqu’au jour J, j’ai eu des désistements. Effectivement, quand on est à fond dans les préparatifs, ca nous arrache les cheveux car mince, ca fait des jours qu’on tort le plan de table dans tous les sens et on était enfin arrivés à quelquechose tenant la route 😉
    Mais, au final, on oublie tout le jour J car l’important est de profiter des présents et que tout le monde s’amuse. Nos invités nous ont fait une super surprise, orchestrée par mes deux supers témouines, tout le monde s’est levé et on a eu un flashmob d’enfer. Tout le monde a participé, même mes grand-parents !!!!
    C’était juste SUPER !!!

  6. Chez nous, en Belgique (du moins dans mon entourage), on envoie le faire part +- 6 semaines avant le mariage et les gens ont un mois pour répondre. Le plan de table, s’il y a, se fait donc la dernière semaine.

    Cela évite d’attendre impatiemment les réponses pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois…

    Cela n’empêche pas qu’il y ait des retardaires et des rappels à faire.

  7. Nous nous sommes mariés en Juin 2013.
    Un conseil: faire le plan de table (s’il y en a un) au dernier moment. Nous l’avons fait le vendredi pour le samedi et grâce à ça c’est un épisode qui n’a pas été douloureux du tout.
    Attention, Gardez en tête que c’est votre mariage. Et c’est CA qui est important.
    Merci pour le blog, il est top

  8. il tombe à pic cet article! merci… A 1 mois du mariage, on cours après les gens pour avoir reponse, resa des logements… je suis franchement écoeurée du comportement des gens, qui plus est, proches et amis puisque petit mariage… en plus du nombre incroyable d’absents, (35 sur 100 pour le moment…) bon, je prend note, ce nest pas personnel, cela arrive à tout le monde (rassurant?!) et NOTRE mariage n.est PAS l.evenement de l.annee… ok… mais quand on y met tout son coeur, c.est difficile à gerer… merci tata next door, ton blog est une source d.inspiration et de reconfort

  9. Perso j’ai honte mais on se marie le 29 mai et les FP ne sont pas encore imprimés… On avait envoyé un save the date donc la majorité a bien la date en tête. Pour les autres, j’avoue que si le pont de l’ascension pouvait les dissuader de venir j’en serais ravie. Surtout ceux que je ne connais pas et qui viennent avec des ados qui remplissent nos tables pour rien :-) Bouh je suis vilaine, mais pas autant qu’eux lorsqu’ils twitteront pendant le diner: oscour jme fé tri iech o mariage d gen jconné tro pa

  10. Merci pour cet article! Bien pratique!

    Nous avons ouvert un blog privé pour nos invités du mariage, c’est aussi une manière d’obtenir les confirmations de présence, avec les précisions (si les gens prennent le petit dernier de 6 mois ou pas, s’ils dorment sur place ou non)
    Nous enverrons tout de même des faire-part, même si ça peut faire doublons. Le faire-part est un incontournable, c’est plus officiel que le blog, ça reste en souvenir, et ça sert aussi pour les réfractaires aux nouvelles technologies!

    Dans les surprises que nous avons déjà, même si nous nous marions dans 6 mois, 2 de nos amies proches nous ont annoncé leur grossesse, dont le terme sera 3 semaines après notre mariage. L’une habite à 5 min, et dit qu’elle ne prendra pas le risque de venir, l’autre habite à 10h d’avion, et est en train de faire des pieds et des mains pour trouver une compagnie aérienne qui lui autorisera le vol! Nous n’en voulons absolument pas à la première, et nous sommes par contre inquiète pour l’autre!
    Affaire à suivre donc!

  11. Ah cet éternel problème des invités…
    De notre côté pas de souci pour ce qui est de la liste des invités, tout le monde a bien compris que c’était NOTRE journée donc pas de cousin au 4ème degré de la grand tante que l’on ne connait pas!
    Seulement petit point de discordance avec Chéri: dans sa famille, personne n’a appris qu’un faire part n’est pas juste à mettre sur le frigo mais qu’il s’agissait d’une invitation à laquelle il fallait répondre!! Ils considèrent que pas de nouvelle = je viens! J’essaie donc de convaincre mon loulou qu’il nous faut une réponse… date butée le 30 mars, on verra si j’ai réussi à faire changer la belle famille!!

  12. Haha ! et une invitée supplémentaire la veille du mariage, c’est possible aussi ! grâce à Grand Tante Solange, doyenne de ma famille, pour qui nous avions réservé 2 places … ben oui, pour elle et son chauffeur (ne pouvant plus se déplacer seule). Une semaine avant, impossible de savoir qui sera ce fameux chauffeur (un ami, mais lequel ??), quel nom mettre sur le plan de table/cadeau d’invité ..
    La veille donc, je décroche mon téléphone en espérant récupérer l’identité du chauffeur mystère et j’apprends au détour de la conversation qu’il sera là avec sa fille … qui s’appelle ? Grand Tante Solange ne sait pas, ne s’en soucie pas et ne comprend pas mon agacement, ben oui, c’est pas grave, elle est petite, « ya pas grand chose à nourrir » (dixit) et de toutes façons ça sera un buffet. Ben non. Ca sera pas un buffet. « Mais pourquoi ? Tu devrais faire un buffet tu sais, tu te compliques vraiment la vie »
    HAHA … LA phrase à sortir à une future mariée la veille de son mariage ….
    Epilogue : j’ai fini par obtenir le prénom de la gamine, le traiteur a gentillement rajouté une « box pic-nic suprise » prévue pour les enfants (j’imagine à peine la tête de la pauvre petite si elle n’avait pas eu la sienne au moment où tous les autres déballaient la leur)
    Et …… la petite Diana était A-DO-RA-BLE (juste ce qu’il fallait pour rattraper Grand Tante Solange) :-)

  13. Houla, alors même si ça fait plus d’un an, j’ai encore en travers le désistement d’une invitée la veille au soir, lorsque tout était installé ! Nous n’étions que 50, trié sur le volet ! :) Donc oui, la présence de chacun nous était vraiment chère. Et lorsque j’ai vu arriver son copain seul la veille au soir, sans un mot d’excuse, et que je lui ai demandé où était sa chérie, sa réponse « ah bon, elle ne t’a pas prévenu ? Ben non, elle ne peut pas venir finalement » a fait surgir de moi la bridezilla tant redoutée. J’aurais été un dragon que toute la salle aurait pris feu ! :)

    Heureusement nous avions fait un plan de table avec des escort cards, donc juste une petite carte à enlever, et le tout était joué ! :-)

  14. Hello Tata! ton article me fait sourire maintenant que tout est derrière moi… Hihi ! Nous avons été assez chanceux les gens ont bien joué le jeu et à 2 semaines du jour J (donc à 1 semaine de confirmer le traiteur), il ne nous manquait que la réponse de 2 familles. Le jour J, 4 personnes seulement manquaient à l’appel (nous avons pu combler 2 places par des invités du cocktail).

    Et ce qui me fait rire, c’est que 1 semaine après notre mariage, nous recevons une invitation à notre tour pour fin mai !
    Et que fais-je ? Je la mets dans le coin de la table basse, me disant que je vais répondre… mais 3 semaines plus tard, j’en suis au même point!! Héhé… fais ce que je dis mais pas ce que je fais en fait… Bon mea culpa c’est un mariage en Bretagne et non en IDF près de chez nous, donc nous nous interrogeons encore sur les moyens d’hébergement (allez, du coup je file envoyer un petit mail à la future mariée!!!)
    Hihi, belle journée!

    • ah ah ah on est toutes les mêmes :) « moi, quand je recevrai des invitations je répondrai ! et même j’enverrai un petit mot par courrier pour faire plaisir aux mariés ! »
      Queue dalle, oui !! deux invitations à des mariages depuis le mien et chaque fois j’ai répondu par mail, voire j’ai laissé mon père répondre pour moi ! bouhouhou c’est mal ! :(

  15. Dans le genre, moi aussi j’ai une bonne anecdote. Je me marie le 10 mai.
    Ma cousine ne m’a pas répondu ni même dit qu’elle avait reçu e faire part. … mais par contre, elle n’a pas oublié de m’envoyer la semaine passée des listes car elle organise une vente de vin pour son voyage d’étude. Elle a précisé qu’il fallait répondre VITE que ce n’était pas simple à organiser, etc, etc … ! Elle m’a même relancé! Que c’était important pour elle.. etc!

    (EUH… bien sûr, notre mariage n’est pas important pour nous.. et je me fiche de savoir si les gens qu’on invite vienne, c’est parfaitement logique;-)

    Je me suis permise de l’ignorer… mieux vaut se marier avec un plus petit nombre que mal entouré! 😉

  16. J’ai déjà posté un commentaire sur cet article, où je parlais de l’annonce de 2 grosses dans nos amis proches. Et bien une 3ème annonce cette semaine!
    Et comme ça tombe encore une fois pour le mois de septembre (mois de notre mariage), il y a quand même des chances pour que ces 3 couples d’amis ne viennent pas! Enfin si les futures maman viennent tout de même, sûr qu’elles ne danseront pas en tout cas!

    J’en conclue donc qu’il ne faut pas se marier en septembre! Ah les bébés post-nouvel an! merci hein! 😉

    (j’ajoute quand même que je suis hyper heureuse pour elles bien sûr!)

  17. Ah les invités, on pourrait écrire un livre entier!

    C’est une source de problèmes du début à la fin!Parce que oui on ne peut pas faire un menu gastro pour 200 personnes (à moins que vous soyez très riches ou très généraux pourquoi pas).
    Nous avons choisi l’option restreindre pour avoir le mariage que nous souhaitons!

    Pour éviter tout problèmes nous avons fait des cartons avec le nom des personnes, conclusion pas de nom pas d’invitation, logique non!
    Mais non car bien entendu depuis quand les mariés décident des invités?On est complètement fou c’est les invités qui décident de qui doit venir!!of course!

    et donc là ca part en croisade!Car c’est juste impoli d’imposer des invités à mariés! Mais aller leur faire comprendre!

  18. Je rentre ds les stat’ ! 50 invités, 44 personnes présentes, 2 désistements dans la semaine qui a précédé le mariage ;-), 5 ou 6 réponses aux faire part….
    C’était il y a deux semaines ( <3 <3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *