Isabelle & Guillaume, mariage en Charente

 

Une ambiance rétro et champêtre, fraîche et délicate, une jolie robe Manon Pascual, des amoureux très amoureux, et l’ambiance lumineuse des photos de Made in love, c’est le programme-bonbon du jour, à déguster sans modération !

 

DSC_0664

A 31 ans tous les deux, nous avions une grande envie de nous marier mais surtout pas pour changer quelque chose de notre vie à deux mais plutôt, pour rassembler le temps d’une belle journée toutes les personnes qui comptent le plus pour nous.

Quelle ambiance générale souhaitiez-vous pour votre mariage ?

Difficile se rassembler l’ambiance en un mot ! ^^
On a plutôt  préféré composer un grand moodboard d’images, de tissus, de matières, de photos pour une atmosphère rétro/guinguette//bucolique.

 

intertitre jour jLe(s) meilleurs moments du jour J

L’ouverture de la portière de la petite dauphine quand on découvre la foule réunie juste pour nous. La séance photo avec Charlène, une parenthèse au calme  au milieu de ce marathon ! Puis les discours de nos deux papas pour lancer le dîner et notre super chorégraphie digne de Danse Avec Les Stars pour ouvrir le bal 😉

  2014-02-16_0018 2014-02-16_0011 2014-02-16_0012 2014-02-16_0014 2014-02-16_0013 intertitre la déco Nous voulions une décoration à l’allure de notre mariage et de notre style. Que l’on entre dans cette ambiance et qu’on soit ému. Retrouver l’ancienne époque avec tous les accessoires sur les tables, chaises et murs. Des bibelots sur un air de brocante, une atmosphère qui puisse nous couper le souffle le temps d’un instant, un retour en arrière comme si nous avions arrêté le temps en 1940. Et puis, toutes ces mélodies qui nous ont accompagné et qui fredonnaient la musique populaire d’autrefois, musiques immortelles où nous avons fait un bond dans le passé comme si rien n’avait changé.

2014-02-16_0015 2014-02-16_0017 2014-02-16_0016 Notre meilleure idée déco : 120 m de guirlandes de fanions en tissus sans un seul point de couture grâce au papier   autoadhésif pour ourlet et grâce à  l’huile de coude de maman.

guirlande fanions

intertitre conseilsOn garde, on change…

On garde tout et on recommence tous les ans!
Attention peut être à la rechute. Pendant un an vous allez être un peu obsédés par ce projet. Cette journée va passer trop vite et le lendemain soir et les jours suivants on reste un peu dans cette nostalgie  à la frontière du cafard. mais ça va passer….

Conseils

Conseil le plus important : c’est votre jour à tous les deux. Faites ce que VOUS avez envie de faire pour que ce mariage vous ressemble. Vous allez être influencés par votre vieille tante, votre super copine, votre cousin. Mariage religieux ou non/ 20 ou 250 invités/ BBQ en bermuda ou gala de la Croix Rouge en queue de pie : à vous deux de décider.
Déléguer au maximum en donnant des taches précises à vos proches. Ceux-là se feront un plaisir de vous donner un coup de main mais à condition qu’ils sachent ce qu’ils ont à faire. Le D Day : vous ne pourrez pas glisser de talky walky dans votre sac banane ni porter des rollers. Alors soufflez et profitez. Vos proches vont gérer les coulisses de ce grand spectacle pendant que vous serez sous les projecteurs.

intertitre prestatairesRobe de la mariée : Manon Pascual (un show room à Paris et un atelier à Bordeaux) Toutes ses robes sont tout simplement CA-NONS ! Esprit boudoir vintage romantique à souhait…
Chaussure de la mariée : Eden chez Monshowroom.com
Costume de Monsieur : Paul Smith comme Laurent Delahousse !!
Chaussure de Monsieur : Heyraud customisées par Meslacets.com
Réception : Le Quai des Pontis à Cognac
Voiture : Louis Destaillat, collectionneur passionné. Sa dauphine est la plus petite voiture de son garage…nous le remercions chaleureusement ainsi que sa bouteille d’eau bien fraîche servie aux jeunes mariés sur la route du cortège pour nous remettre du soleil et des émotions…
Traiteur : Histoire de Recevoir – Cognac
Ne vous fiez pas trop à leur site ne reflète pas leur totale disponibilité, leur vraie créativité,  et la qualité et la mise en scène de leur plats.
Photographe Made In love – Bordeaux
Charlène immortalisera en beauté, en douceur et en luminosité le plus beau jour de votre vie.  Vous serez trop beaux, préparez vos mouchoirs….
DJ Kreativ Animation – Saintes
Plus qu’un DJ, Emmanuel est un vrai pro de l’animation et coordonnera avec expertise toute l’atmosphère de votre journée jusqu’au bout de la nuit.

intertitre merci Merci à Charlène, de Made in love pour ce reportage et tous mes voeux de bonheur aux mariés !

Emilie et Alexandre – mariage années 50

Leur mariage, Emilie et Alexandre le voulaient à la fois « détendu mais chic » et  rétro. Pari réussi  pour nos deux amoureux avec ce joli mariage années 50 plein de petits détail home made. Ils ont passé beaucoup de temps et mis beaucoup de soin dans les détails pour un résultat canon !

Les photos sont signées Pauline Franque.

paulinefranque1
Nos regard se sont croisés le 5 octobre 2007, (j’avais 19 ans et lui 20 ans) lors d’un défilé  amateur ! Nous nous sommes  recontactés en décembre et avons mis un mois avant de nous revoir .
Puis après avoir pris notre temps tout s’est enchainé rapidement avec un emménagement à Reims , pour que je puisse continuer mes études. Depuis ce jour nous avons pleins de projets en tête mais nous avons toute la vie devant nous!!

Un de nos projets était de nous marier. Il n’y a pas eu de « demande » , cela est venu naturellement à la suite d’un autre mariage on c’est dit « allez c’est notre tour on y va », et la grande aventure à commencé comme cela .

intertitre jour j paulinefranque8 paulinefranque29 paulinefranque22 paulinefranque7   paulinefranque12 paulinefranque13 paulinefranque14 paulinefranque16 paulinefranque17 paulinefranque20

intertitre la déco Alexandre voulait une ambiance décontractée mais chic et moi je penchais surtout vers une ambiance rétro. Seulement le rétro c’est assez large il fallait fixer une époque. C’est en fouinant sur internet les robes de mariée et regardant dans les photos de famille que nous somme partis sur les années 50.

C ‘est ainsi que nous avons passé nos dimanches à arpenter les brocantes à la recherche de vieux journaux et surtout de clés anciennes pour faire nos escorts-cards.
Nous les avons poncées et peintes en noir et le jour J accrochées à un volet .

paulinefranque27

Pour changer des Candy -bar et coller plus au thème j’ai voulus mettre en place un bar à coca !
nous avons chinés aussi une bassine en zinc ,ma sœur avait pour mission de faire des pailles! ce bar à eu un grand succès !!
  paulinefranque30

Nous avions aussi un arbre à empreintes qui est un super souvenir!
J’ai chiné sur annonces dentelles la décoration du plafond ,pour une ambiance ancien bal. paulinefranque24

Sur les tables les hommes avait un nœud papillon (fait maison par ma mère)et les femmes un badge (fait maison aussi avec une machine achetée en Allemagne). Les noms des tables était des stars des années 50 ,avec une carte postale qui faisait office de menu en même temps , pour ne pas charger la table!

paulinefranque25 paulinefranque28

paulinefranque26 Les invités pouvaient à tout moment aller se faire photographier dans le « photopad » (succès garanti chez les petits et les grand).

intertitre conseils

Si c’était à refaire , je ne changerais pas grand choses, à part le lieu des photos de groupes où il y avait trop de vent (du coup on se croirait à la mer!!)

Même si la soirée c’est  très bien déroulé (jusque 5h30), je dirais au DJ de faire le tour des tables pour faire une playlist de ce que les gens veulent entendre ( pour que tout le monde puisse danser sur des musique qu’ils aiment en effet ce n’est pas évident de contenter un tel panel de personnes) .

Mais je referais sans hésiter:
-le photopad
-l’arbres à empreinte
-le bar à coca
-avoir une robe courte et un bouquet en plumes.
-chiner sur les brocantes et internet
– embaucher une vraie photographe et un vidéaste.
-le cadre magnifique ( et la propriétaire adorable )
-et pleinnns d’autres choses!!

Mes petits conseils :

– éclatez-vous : j’ai adoré la partie préparatifs ,mais il est important de prendre du recul et faire des « pause mariage » de temps en temps, car des détails vont vous paraitre important alors que ce ne sont justement que des détails,

– dites bien à l’avance ce que vous attendez de vos prestataire pour ne pas être déçu ,

– et surtout d’en profiter ça va tellement vite !  L’idéal pour prolonger ce moment ? une séance after day.

J ‘en profite pour remercier toutes les personnes ( Morgane, Gwendoline, Evelyne ) qui ont passé leur dimanches et autres jours  à faire des DIY .

intertitre prestataires
– Coiffure :  Annick à Jacques Dessange  Saint Quentin ( centre ville)
– la salle : Domaine du Mont -Rouge à Rogécourt 
-la robe : les mariée d’ Orfeuil à Reims
Bijoux et accessoires : So Hélo

– le costume : Mistral à Reims
– la photographe : Pauline Franque à Arras 

Pauline Franque

intertitre merci

merci à pauline Franque pour les photos et à Emilie pour son témoignages ! Tous mes voeux de bonheur !

Lydie et Stéphane mariage rétro en Loire Atlantique

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas sur ce blog, et c’est tant mieux ! Cette fois, direction la Loire Atlantique, pour un mariage rétro aux mille et un (minimum !) détails pensés, imaginés, chinés, fabriqués par Lydie, la mariée, qui, vous allez le voir est très douée de ses mains. Des couleurs pastel, de vieux objets chinés, un univers photo et cinéma rétro, qui symbolise ce couple de photographes. Lydie et Stéphane ont aussi organisé une incroyable pré-cérémonie que je vous laisse découvrir, grâce aux photos d’Amandine Crochet, qui a pris beaucoup de plaisir à photographier ce mariage, et ça se voit sur ses clichés ! Je suis pour ma part restée en admiration devant tout ce qu’a imaginé Lydie, jusqu’à ces réclames rétro fabriquées de toutes pièces et vantant les mérites de… mais chut ! je garde là aussi le suspens, vous découvrirez ça en fin d’article !

Stéphane et moi nous nous sommes rencontrés lors de sorties musicales il y a quelques années… je n’avais alors que 15 ans, il n’en avait que 22…
Nous nous sommes perdus de vue pendant 7 ans, mais nous nous sommes retrouvés et depuis maintenant 10 ans, nous  vivons les mêmes passions, et le même métier ! Nous sommes tout les 2 photographes…

Après de longues années à râler de ne pas porter le même nom que mes 3 filles et leur père, un jour où je boudais particulièrement, mes filles m’ont fait elles même la demande « Maman ? Veux tu épouser papa ? ». Stéphane attendait ma réponse qui fut bien évidement « Oui » ! Dans l’heure qui suivait… nous avions la date et le lieu ! Le mariage pour nous à été une vraie histoire de famille.

Nous avons organisé au cinéma une remise de césars pour remercier nos témoins d’avoir accepté d’être à la charge d’un moment si important pour nous. Nous avions fait appel à notre adjoint au maire préféré, il avait joué le jeu avec nous à fond ! Avec des anecdotes et tout l’humour qu’il a su apporter.

Nous avons été accueilli par nos amis proches … applaudis…. ça faisait chaud au coeur ! Nous sommes arrivés en voiture ancienne dans le thème du mariage … la voiture parfaite, offerte par nos meilleurs amis ! (que j’adore et que je remercie)

[Lydie et Stéphane on carrément fabriqué leur propre affiche de cinéma, c’est pas la classe, ça ?] Ensuite, nous avons été accompagnés par nos proches jusqu’à la Mairie, ou là, l’émotion était la plus forte et les rires encore plus intenses !

Un autre moment fort, çà été aussi notre séance photo avec notre photographe Amandine. Merci à elle de nous avoir remplacés pour l’occasion !

Le repas servi par notre ami traiteur était exceptionnel ! Il était au top ! Bravo à lui !
Les photobooth installés dans la salle ont servi et ont donner une note d’humour sous cette pluie battante… Un Vendredi 13 Juillet…. fallait pas s’étonner !

Pour notre mariage nous souhaitions une ambiance cocon et chaleureuse dans les tons pastels. J’adore la déco, je suis assez douée de mes mains d’après mes amis. J’en ai bien sûr profité, en faisant tout moi même.

Dès le départ nous avions réservé  le cinéma du coin, en cohérence avec monde de l’image qui est le notre. De fils en aiguilles, j’ai continué sur cette idée et me suis investie à retracer notre vie en photo à travers nos photos de familles. C’étais notre trame pour la déco de la salle. Les photos ont fini en chemin de table !

J’ai écumé et traîné mon futur mari sur les vides-greniers ! Car j’adore le rétro ! Tant qu’à faire, autant que ce soit chic ! Et hop… vieilles vaisselles, vielles valises…vieux appareils photos….
J’ai fais toute ma déco moi même de A à Z… j’y ai mis tout mon coeur et toute mon âme ! Mes invités étaient heureux !


SI c’était à refaire ?

J’aurais peut être dû être une mariée plus exigeante ! J’aurais adoré voir sur chaque invité une vraie touche de rétro et une base de couleur comme demandé au départ. Mais sinon, tout était parfait.

Restez vous mêmes ! Faites selon vos souhaits. Ne vous arrêtez pas à « je voudrais mais je ne peux pas faire! » Déléguez !!!

– Ma fleuriste : Véronique fleurs et paysages – Paimboeuf (44)
– Mon traiteur: Le Relais du Migron
– Ma salle: Salle municipale de Corsept (44)
– Coiffeuse: Valérie Loirat Lecadre « Comme un hair de famille »de Paimboeuf
– Maquilleuse: Mathilde de chez « Passion beauté » à Saint Brévin-les-pins
– Coordinatrice de mariage: Live Your Dreams

Je suis Amandine Crochet, photographe professionnelle basée en Isère, je me déplace pour mon plus grand plaisir sur toute la France pour réaliser des reportages de mariages.
J’ai débuté ma carrière professionnelle en tant que danseuse et chorégraphe une carrière nationale passionnante et épuisante. La photo est entrée tout doucement dans ma vie, d’abord en 2005 en travaillant ponctuellement pour un studio sur Grenoble, et au moment de réfléchir à une reconversion professionnelle, le choix de ne faire plus que de la photographie s’est imposé, et j’ai mis toute mon énergie pour réaliser ce rêve.
Avec la photo je peux à nouveau composer avec l’espace, la lumière et le mouvement, et mon analyse du corps de par ma carrière de danseuse m’aide énormément.
La photo de mariage réunit beaucoup de choses que j’aime en photo (capter l’émotion, être témoin, jouer avec différentes conditions de lumière), plein de challenges concentrés sur une journée. Ça demande beaucoup d’énergie comme exercice, c’est pourquoi j’ai fait le choix de ne faire qu’un nombre limité de mariage sur une saison, ce qui me permet aussi d’avoir une relation plus privilégiée avec chaque mariés.
Je réalise aussi des portraits, et plus spécifiquement la photographie dite  »boudoir » sous le nom de Sweetness boudoir.
Travailler pour Lydie et Stéphane qui sont tous les deux photographes et qui m’ont fait venir jusqu’à Nantes, a été un aventure extraordinaire, de par leur rencontre, mais aussi leur mariage qui était tout sauf banal.
Un grand merci à Lydie pour son récit, Lydie et Stéphane pour avoir partagé avec nous leur mariage et à Amandine pour ses jolies photos !

Le wedding pour les nuls : séance de rattrapage #3

Troisième jour de notre séance de rattrapage, vous avez déjà bien progressé vers le wedding cool mais petits scarabés, le chemin vers le wedding parfait est encore long et les dernières marches très hautes.

Si vous êtes prêts, aujourd’hui, les deux niveaux suprêmes : les cupcake d’or et de platine.

Pour obtenir le cupcake d’or, dans votre mariage il vous faudra :

Une séance d’engagement

Où vous faites connaissance avec votre photographe, avant le mariage. Difficulté de réalisation : *** (il faut trouver le photographe), cout $$$ (c’est un surcoût, disons) ; degré de coolitude nécessaire de votre mère : 0/5 (elle n’est pas au courant). Le classement en cupcake d’or réside dans le fait que c’est encore une pratique assez rare en France.

Une ambiance vintage ou rétro.

Difficulté de réalisation : 5/5, cout $$$, degré de coolitude nécessaire de votre mère : 5/5 (étrangement elle ne voyait pas exactement le guéridon de votre grand mère au milieu du jardin avec une machine à écrire et une boite en fer dessus)

 

Une cérémonie laïque en extérieur

Difficulté de réalisation : 5/5, cout : variable selon l’endroit, les sièges, la déco : de $ à $$$. Degré de coolitude nécessaire de votre mère, votre future belle-mère, votre grand mère : proportionnelle à leur foi : de 1 à 12/5

 

Et enfin,  pour atteindre le cupcake de platine, le niveau ultime du wedding, il vous faudra :

Le marié casual (avec converses ou baskets)

Cet ingrédient là, c’est quitte ou double : ça peut vous décider un petit ami allergique au mariage formel, comme vous fâcher à mort avec votre belle mère. C’est l’élément finalement le plus « choquant » pour les invités qui peuvent survivre à une absence de pièce montée mais plus difficilement à un marié en baskets, carrément inimaginable dans certaines familles. Même le marié séduit par l’idée peut être tenté en cours de route de flancher. Difficulté de réalisation : ***, coût : **, degré de coolitude nécessaire de votre mère : 10/5

via Un beau jour Photo Marke Brooke via Un Beau Jour

Voilà, avec ça, vous connaissez tous les ingrédients du mariage moderne et vous avez atteint le statut de Bride-to-be (avant de lire cet article, vous n’étiez qu’une fiancée)

Ettre une bride-to-be, c’est bien, mais en plus, cerise sur le cupcake, vous voulez être une bride to be tendance ? Pour cela il faut non seulement avoir les ingrédients du mariage (que dis-je : wedding !) moderne mais en plus, les décliner avec ce qui est à la pointe de la tendance.

Mais ça, mes jolis, c’est dans l’article suivant !